Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2008

EST-CE VRAIMENT LA CRISE ECONOMIQUE ? NOTE SANS AUCUN INTERET

Mon fils aîné (en école de commerce) m’annonce il y a quelques jours que ses vacances de février vont se résumer à une semaine, en l’occurence, celle du 28 janvier. Ni une, ni deux, une idée germe dans mon cerveau en ébullition : pourquoi pas une petite semaine au soleil à bon compte puisque hors période scolaire. En plus, pas de stress, pas d’enfants en bas âge, des hôtels pas trop remplis, des super-promotions et une réservation de dernière minute possible.

Erreur, grave erreur… Tout, absolument tout est complet, même sur internet … A part bien évidemment des séjours au fin fond de la Laponie, ce qui n’était pas l’objet initial de mon désir..

Explication des agences de voyages : ce sont les dernières semaines avant les vacances de février et les enfantsenbasageophobes comme moi se précipitent sur les plages avant la ruée des familles. Deuxième facteur aggravant : l’été ayant été particulièrement pourri, les gens se ruent au soleil, histoire de prendre leur dose.

Donc conclusion, les destinations exotiques sont totalement submergées de touristes…

Je me pose donc la question, où les gens sensés tirer le diable par la queue (j’aimerai bien aussi, mais il a refusé), trouvent-ils les sous pour se payer des séjours balnéaires dispendieux ??

Ils ne peuvent pas rester chez eux, faire des économies, éviter les émissions de CO2 inutiles et surtout me laisser la place.

C’est vrai, quoi, merde…

NB. : je vous avait bien prévenus que cette note était ininteressante, tant pis pour vous si vous l’avez lue en entier !

Rendez-vous sur Hellocoton !

19:33 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : Voyages | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Et c'est aussi complet en passant par Air Bolloré ? Essaye le Vol 714 pour Louxor !

Écrit par : Gilles Aitte | 17/01/2008

Répondre à ce commentaire

Ben là j'ai honte... Je pars au soleil dans 3 semaines pour une destination très exotique et très dispendieuse, donc pile dans ta chronique ! Mais à ma décharge, c'est un truc pour lequel j'ai économisé des mois et des mois, c'est le cadeau des 40 ans de mamour et son rêve secret de plongée depuis tout petit, et puis j'ai pas à me justifier, non mais quand même ... Ceci dit, j'ai commencé à me renseigner en janvier 2007 (il y a un an !) et l'agence a du réserver pour moi en catastrophe pendant mes vacances de juillet (2007 !) car tout allait être complet en février (2008 !). T'as raison, ils sont où tous ces mecs plein de sous ?????

Écrit par : mania | 18/01/2008

Répondre à ce commentaire

Cette note est loin d'être intutile ! Effectivemment, on entend crier au pouvoir d'achat, mais ce que j'ai vu au mois de décembre dans tous les magasins de la ville et des environs, c'est une foule compacte de gens les bras remplis de paquets et chargés de sacs. On pouvait à peine mettre un pied entre 2 "clients", quant aux ventes sur Internet elles ont explosées ! Je ne parlerais pas des débauches de nouritures. Et maintenant, sitôt les festivitées obligatoires terminés, on s'empresse en MASSE de partir tous azimut, avec les petits "à côtés" obligatoires... En avril-mai, on va mettre des fortunes pour dans les mariages, le plus beau jour de la vie d'une femme ça ne se rate pas ! Si on rate la suite, ça fait partie du jeu...
Pouvoir d'achat, préocupation première des français : ce pays me fait honte ! C'est dit !

Écrit par : mi-souris | 18/01/2008

Répondre à ce commentaire

en parlant de pouvoir d'achat : c'est quoi déjà l'adresse où on trouve de l'électroménager pas cher ??

Écrit par : kitty241 | 18/01/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.