Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2008

LE DEFI MOT...

Puisqu'il doit en être ainsi, qu'il en soit ainsi....

 Les temps étaient moroses, le moral en baisse. Ma carte de crédit  chauffée au rouge refusait désormais de me rendre le plus petit service. Mon teint pâle reflétait le manque de soleil et la fatigue accumulée. L'actualité déroulait les méandres fangeux d'informations de son fleuve d'information stressantes et inutiles : nous étions hélas gouvernés par un nain énervé aimant se rouler dans le stupre avec des ex-mannequins chanteuses au nez refait et à l'ambition dévorante. Les bourses mondiales faisaient une poussée d'eczéma, les golden boys se suiscidaient en masse, John Galliano prenait les femmes pour des lampes, Carlos, symbole de l'insouciance et de la bonne humeur des années 60 venait de mourir (pourquoi je dis ça moi), et un jeune acteur de 28 ans que la vie n'amusait plus avait décidé d'en finir à coup de somnifères.. 

Mon oeil vide refletait le fond de mes pensées obscures. Ma tête penchait inexorablement vers le sol...Mon coeur en peine pleurait des temps légers ou nous gambadions tel Bambi dans les prairies du bonheur...

A ce moment précis, ma très chère Lili me regarde au fond du blog et me dit : "Manu, foin de la déprime, haut les coeurs, je te propose un défi à ta mesure".

Interloquée je lui réponds "qu'oui-je, qu'acoustiqu'ai-je ? Un défi dis-tu ?" Certes, me répondit-elle "Ce jeu diabolique réservé à la plus haute élite intellectuelle se nomme "Le défimot de Walinette, relèves-tu le gant ?"

A ces mots mon coeur meurtri par la déprime et le vent mauvais s'embrasa, mes sens se mirent en alerte, mes cheveux se dressèrent sur mon crane surchauffé. Je déchirais mes vêtements et courut nue dans mon appartement en criant "Amphigourie, Amphigourie" (ben oui quoi, c'est mon cri de guerre...) sous les yeux de mon mari qui, poussant un soupir, demanda à mes fils : "vous savez où sont ses cachets ?" pour me précipiter vers le clavier de mon ordinateur en vue de rédiger ce texte...

Je n'ai réalisé que quelques heures plus tard que je n'avais pas éteint la webcam et que l'ensemble des relations de mes fils m'avaient donc vue nue, rouge echevelée et tapant comme une possédée sur les touches du dit ordinateur.

Walinette, ton défimot a redonné un sens à ma vie.

Et pour un prochain défimot, une suggestion...

Ce texte est une MISE EN ABYMES.... A vous de jouer, Chers lecteurs...

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

09:00 | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : LE DEFIMOT... | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Tu sais que t'es grave toi...eheheheh.
Bienvenue sur le forum ! (signale ta prestation dans le topic défi-mot dans la partie bavardage que tout le monde puisse la lire ^^)

Écrit par : Lili | 24/01/2008

Répondre à ce commentaire

Non, non, elle n'est pas grâve... on est toute comme ça en ce moment... Je dis "toutes" parce que nous, les femmes, on est bien plus sensibles que les hommes... siiiiii !
Domage, j'ai râté les sauts de nudiste d'emanu :( ... à qui je voudrais dire que j'assume complètement mon vote pour N.S. et que je l'ai d'autant plus à l'oeil pour ça ! Cela ne veut pas dire que je suis d'acc' avec tout ce qu'il dit. Exit Carla (le repos du guerrier, j'm'en tamponne) je ne suis pas d'accord pour donner des primes au mérite aux fonctionnaire. Je sais de quoi je parle puisque je le suis moi-même, et qu'il y en a eu bien avant N.S. mais on ne le disais pas. Il n'y a aucun mérite à être fonctionnaire, on assume une mission, point. Ensuite comme on ne peut pas quantifier ni comparer toutes les missions des fonct. Les-dites primes ont toujours été attribuées aux arrivistes proche de la hyérarchie, près à monter sur la tête des collègues, changeant d'avis suivant le chef au pouvoir... bref, vous avez compris ce que je veux dire... et je ne suis pas la seule à être contre ce système out à fait pervers (diviser pour mieux reigner) !
Après cet minute de sérieux, je retombe dans le brouillard de janvier, dur dur l'hivers, et on n'est pas encore au printemps ! Et le 3è tiers des impots qui est arrivé, pas question de faire les soldes : ceinture, tintin, que dalle ! Le minimum vital... mais.... I WILL SURVIVE !
Bises à toutes !

Écrit par : mi-souris | 24/01/2008

Répondre à ce commentaire

J'm'essssssscuse !
Je relis mon com et quand je vois le nombre de fotes d'ortograf que j'ai fé ! Arg...
Ca prouve l'état de mon cervo embrouillardé.... :(

Écrit par : mi-souris | 24/01/2008

Répondre à ce commentaire

tu remporte ton défis haut la main
j'aime bien ton texte, malgrés ses début dramatique il m'a bien fait rire

Écrit par : jazyss | 24/01/2008

Répondre à ce commentaire

Bon, moi j'aurais bien fait une note, mais comme c'est réservé aux blogueuses, .... je m'assoie dessus.... mais c'est de la discrimination !

Alors j'vais aller faire une manif :

Discrimi - nanation. Dans le lard et les nichons.
Discrimi - nanation. Dans le lard et les nichons.
Discrimi - nanation. Dans le lard et les nichons.

;-)

Et quand je lis plus haut qu'il est dit (Mitchell) dans un comm que les femmes ont + de sensibilité que les hommes... je crois regarder une carte postale de 1975, à la fin de l'ère pompidolienne... Mi-souris, çà fait longtemps que t'es pas venue lire mes notes ?...

bizous à toutes.

Écrit par : Ibid Norio | 25/01/2008

Répondre à ce commentaire

marrant ton texte... J'ai rebondis aussi sec en pondant le mien, amusant ce petit jeu !!!
A+

PS : mi-souris elle a voté le nain ?????? Heureusement que j'adore ce qu'elle dit et écrit sinon, ben sinon je sais pas quoi, mais quand même... LoL mi-souris, mais quand même... (je me répète, je sais, c'est l'abasourdissement de la révélation sans doute !).
Chacun fait fait fait c'qui lui plait plait plait, et c'est bien d'assumer, oh la la, comme j'aimerais pas à avoir à assumer ça ! Mais non, je plaisante bien sûr, moi j'ai à assumer tous les jours une défaite cuisante que me rappellent les collègues régulièrement (eh oui, ils sont tous de droite en Suisse !). A+

Écrit par : mania | 25/01/2008

Répondre à ce commentaire

Très fort ;-)
Bien joué en tout cas!

Écrit par : MissBrownie | 29/01/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.