Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/02/2008

LECTURE DE VACANCES 3 - LE HUIT

Pris complètement aléatoirement  et en vitesse dans un rayon de bouquin chez Carrefour en raison de son volume de pavé, donc idéal pour la plage, une plutôt bonne surprise dans le genre fantastico-historico-suspense : LE HUIT.

Le fil de l'histoire alterne entre deux héroïnes : l'une vit à New-York en 1972 et l'autre en France pendant la révolution. La New-Yorkaise, Catherine Vélis, est une experte en informatique que sa société envoie apparemment par mesure de retorsion car elle a osé s'opposer à une de leur décision, en Algérie. Elle est entourée d'un groupe d'amis disparates et quelque peu excentriques dont un antiquaire, sa femme, son beau frère et sa fille gâtée-pourrie et génie des échecs. Elle est également liée avec un mystérieux as de l'informatique qui vit en ermite et ne correspond que par centre d'appels interposé.

L'autre est une jeune novice, Mireille, obligée de quitter son couvent parce que la révolution approche. La mère supérieure du couvent est gardienne d'un grand trésor : un jeu d'échec maléfique dit de Montglane, qui semble envouter tous ceux qui l'approche et qui a été dispersé et enfermé dans les bâtiments du couvent.  La mère supérieure confie les divers morceaux et pièces du jeu aux soeurs qui se dispersent à travers la France et dont font partie Mireille et sa cousine. Ces deux dernières vont au fil de leur périgrinations découvrir la terrible malédiction qui semble portée par le jeu et croiser les personnages historiques les plus importants de l'époque.

On découvre peu à peu que les deux histoires se rapprochent. Et que toutes les pistes mystico-historique données par l'auteur ramènent ses personnages vers l'Afrique du Nord. Il ne s'agit pas que du jeu d'échec seulement. Les personnages ne seraient-ils pas eux-mêmes des pièces d'un jeu d'échec grandeur nature qui se déroulerait à travers l'espace et le temps ?

Je ne vous en dis pas plus, si vous voulez lire le bouquin. L'auteur s'appelle Katherine Neville, et il est paru en édition de poche chez Pocket. Je ne suis pas du tout experte en échec, mais je pense que l'auteur s'est bien documentée sur ce jeu, ainsi que sur les périodes historiques qu'elle décrit. Malgré quelques noms français exotiques que seuls les américains pourraient imaginer, les faits et les lieux décrits le sont relativement précisément.

Si le Huit vous tente, alors, échec et mat, mesdames et messieurs !!

f21b1f37bf738d7f5d0bff20a2164455.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

22:15 | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : Katherine Neville ; Le Huit | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Je me souviens avoir lu ce roman il y a deux ou trois ans. J'avais trouvé cela bien mené, et assez prenant, je crois d'ailleurs que Dan Brown a été accusé à un moment de s'en être inspiré. Dans le même genre, mais peut-être mieux écrit, il y a aussi "Le tableau du maître flamand" de Perez-Reverte, auteur passionnant dont j'ai lu plusieurs romans!
Bonne lecture manu! et contente de te retrouver!

Écrit par : george sand et moi | 06/02/2008

Répondre à ce commentaire

ça a l'air original ! je note, je note !!

Écrit par : kitty241 | 08/02/2008

Répondre à ce commentaire

j'ai adoré ce livre en 1ere lecture et je voudrai me le procurer a nouveau car je ne le trouve plus merci de me renseigner

Écrit par : joyas | 06/08/2009

Répondre à ce commentaire

@Joyas : euh, cette note remonte à plus d'un an maintenant, et je crois qu'en fait j'avais tout bonnement acheté ce livre en hypermarché.. Et sur Amazon tu as essayé ?

Écrit par : emanu124 | 06/08/2009

Les commentaires sont fermés.