Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2008

(AUTEUIL) NEUILLY (PASSY) TEL EST NOTRE GHETTO...

La situation de la campagne municipale à la mairie de Neuilly est tellement confuse qu'on dirait un épisode des feux de l'amour.

Résumé de la saga des Hauts de Seine :

  • Nico 1er, duc de Neuilly est élu roi de France, heu pardon, président de la république
  • Pour lui succéder, sa majesté, choisit, sur l'avis de la reine Cécilia, dont il est un des favoris, le petit Martinon, par ailleurs porte-parole de l'Elysée, qui est adoubé derechef par l'UMP
  • Mais, un élu local Neuilléen, JC. Fromentin, divers droite, refuse que Martinon lui pique son fromage potentiel, et se maintient contre le dit Martinon. Nous avons donc à ce stade deux candidats à droite. Pour l'instant, ça reste relativement simple.
  • La reine  Cécilia se tire avec un fils de pub. Rien à voir direz-vous. Si, le pauvre Martinon perd son principal soutien
  • Il y a quelques semaines, un sondage censé rester confidentiel devient public. Fromentin, le renegat y est donné vainqueur devant Martinon, le chouchou de moins en moins chouchou.
  • Aussitôt, le fils Sarko (casé dans l'équipe de campagne de Martinon parce qu'on ne sait pas quoi en faire d'autre ailleurs), Arnaud Teullé et une autre élue locale font sécession, sous pretexte qu'ils ont entendu les voix divines qui leur ont ordonné de bouter Martinon hors de Neuilly (traduction : c'est un loser parachuté, on le lâche pour aller avec un winner). Le fils sarko montre là qu'il est de la même trempe que son père : le plus rapide planteur de couteau dans le dos de l'ouest...Arnaud  Teullé se payant le culot de déclarer face aux caméras que le pauvre Martinon reste "un grand ami" (véridique, je l'ai vu en direct)
  • Il en résulte un souk monstrueux à l'UMP ou le chef Devedjian-Kaa (il me fait penser au serpent Kaa dans le livre de la jungle, aussi ondulant et visqueux),  est obligé d'intervenir
  • Face à la pression de ses "amis", Martinon jette l'éponge.
  • Il serait question que le prince héritier Sarko prenne la tête de liste. L'opposition crie à la république bananière.
  • l'UMP désigne l'ex-disgracié JC. Fromentin comme candidat officiel. Fromentin jubile mais déclare qu'il ne rejoindra pas pour autant l'UMP. Le candidat officiel de l'UMP à Neuilly ne fait donc pas partie... du parti.
  • Furieux, c'est au tour du "traitre" Arnaud Teullé de refuser qu'on lui pique son fromage potentiel. Il s'attendait à ce qu'on le désigne comme candidat potentiel. Il déclare donc se présenter contre JC. Fromentin.
  • On arrive donc à une situation Ubuesque où le candidat officiel UMP ne fait pas partie de l'UMP et le dissident en fait lui, bel et bien partie...
  • Je pense que les pharmacies de Neuilly vont rapidement être en rupture de stock d'aspirine...

Franchement, vous ne trouvez pas que ça fait désordre, vous ??

Et pour illustrer tout ceci, je ne pouvais pas faire autrement que de vous passer le célèbre sketch des inconnus : Auteuil, Neuilly, Passy 

Rendez-vous sur Hellocoton !

22:30 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : Neuilly ; UMP | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Mais tu zappes des épisodes (la série continue et reste tout aussi goutue) :

- L'ancien bras droit de Sarko à la mairie, Teullé annonce, qu'il sera la tête de liste de l'UMP après le retrait contraint et forcé de ce con de Martinon (c'est pour la rime)

- Il apprend le matin en écoutant sa radio que l'UMP décide de soutenir le renégat Fromentin.

- L'autre élue locale se rendant compte qu'elle a plus de chances en suivant le renégat après avoir trahi ce con de Martinon (toujours la rime…) quitte le traitre Teulé, l'ancien bras droit de Sarko qui se retrouve seul comme un con (de Martinon)

- Le fils Sarko n'a pas encore choisi ne sachant pas qui il trahira ensuite…

Écrit par : gilles aitte | 12/02/2008

Répondre à ce commentaire

Une Jacquerie à Neuilly, c'est à mourir de rire de non?
Vous avez entendu comme Sarko-fils parle exactement comme Sarko-père?? Il sera donc conseiller municipal à 21 ans (contre 22 pour le papounet), belle entrée en politique. Sarko-père devrait se méfier : son fils (le même que le père sans les bourrelets et la robe NYPD) pourrait être le premier amant de Carla...

Écrit par : Petitpagne | 13/02/2008

Répondre à ce commentaire

Les feux de la bourre ! Au moins à Neuilly, ils s'amusent les citoyens...

Écrit par : mi-souris | 13/02/2008

Répondre à ce commentaire

Les feux de la bourre ! Au moins, à Neuilly, ils s'amusent les citoyens...

Écrit par : mi-souris | 13/02/2008

Répondre à ce commentaire

moi je dis que tout de meme c'est un peu chouette qu'il soit élu. ça permet aux langues de vipère de se délayer. et franchement y en a à dire

Écrit par : aurélie | 14/02/2008

Répondre à ce commentaire

Haaaaaaa ! Les Inconnus ! toute une époque !
Précurseurs, visionnaires !

au fait emanu ? Sa-lut !
Tu - smack - vas - smack - bi-ieeen ? smack... :)))

Écrit par : mi-souris | 14/02/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.