Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2008

LA CLASSE INTERNATIONALE


En visite au salon de l'Agriculture, à mi-parcours environ, Nico s'est soudain vu repoussé par un visiteur du salon auquel il s'apprêtait à à accorder une poignée de main. Ambiance surchauffée et cohue, le Chef de l'Etat s'est alors emporté: "Casse-toi, casse-toi pauvre con" a-t-il lancé, avant de reprendre son parcours mouvementé. Un écart de langage qui n'est pas sans rappeler sa colère face aux pêcheurs bretons.

Et dire que ce type qui est Chef d'Etat et a la valise nucléaire ne peut même pas maîtriser ses nerfs face à un pauvre clampin sans importance...

Pas de lien exportable sur cette vidéo mais vous pourrez visionner sur le site du Parisien

http://www.kewego.fr/video/iLyROoaftL1D.html...

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

22:15 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : Sarkozy | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Je n'ai pas trop suivi l'actualité aujourd'hui, mais je dois dire que cette anecdote m'ouvre des perspectives…
En attendant, on ne m'ôtera pas de l'idée que ce mec est dangereux…

Écrit par : gilles aitte | 23/02/2008

Répondre à ce commentaire

moi je voudrais juste rappeler les images vues et revues de jaque chirac ( juste parce qu'il est sagittaire comme moi) du la maman qui lui donne un dessin d'enfant et l'enfant ce met a pleuré parce qu'il ne voulait pas donner ça au président et monsieur chirac qui lui dit que ce n'est pas grave, qu'il ne doit pas pleurer qu'il va le garder devant les caméras et le lui rendre après, mais qu'il ne doit pas pleurer

Écrit par : aurélie | 24/02/2008

Répondre à ce commentaire

Je l'ai seulement vu tenir les cornes des vaches car il avait sûrement peur d'être encorné et de subir un rodéo mais la phrase non. Cela montre de plus en plus tout ce que nous partageons et à savoir : dehors

Écrit par : angelita | 24/02/2008

Répondre à ce commentaire

Le même Jacques Chirac qui s'est fâché en anglais en Israël parce qu'il était coincé dans la foule : let me pass ! Stop ! Get away ! Let me, let me passer !
hihihihhiiii ! m.d.r. ! Lui, ça lui manque d'aller claquer le cul des vaches ! Il ne raterait ça pour rien au monde, et puis il y a à s'en mettre plein la lampe !

Écrit par : mi-souris | 24/02/2008

Répondre à ce commentaire

oups je n'avais pas vu que tu en avais parlé !

Écrit par : kitty241 | 24/02/2008

Répondre à ce commentaire

J'ai vu ce matin suite à vos blogs. 350 000 personnes ont vu cette vidéo. Succès affligeant

Écrit par : angelita | 24/02/2008

Répondre à ce commentaire

C'est Fadela Amara qui doit rire... Et elle dit quoi la Morano là??? Ben non, faut défendre le président pour avoir sa place de secrétaire d'Etat après les municipales...

Écrit par : PetitPagne | 25/02/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.