Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2008

Notre France à Nous

Cette note est partie d'un échange avec Kitty.

Kitty avait fait une note sur le film "Bienvenue chez les Ch'tis", qu'elle a vu au cinéma.

J'avais fait un com assez virulent sur le fait que je ne me reconnaissais pas dans ce cinéma qui véhiculait des clichés franchouillards passéistes.

Kitty avait eu l'idée d'en faire une note, superbe par ailleurs, que je vous invite à lire

http://mavieiciouailleurs.hautetfort.com/archive/2008/03/...

Je me suis tellement reconnue dans sa note, que j'ai eu envie de la prolonger.

Après ce long préambule, voici donc, sur l'idée de Kitty et avec quelques phrases que je lui ai emprunté parce que je m'y reconnais,

Ma France à moi  (vous pouvez y mettre Diams en fond musical. Non cette fille n'est pas si nulle...)

Ma France à moi, c'est ta France à toi, Kitty : elle est multiple, métissée, vivante, avec, comme tu le dis si bien un passé qui regarde vers l'avenir

Mon francais à moi c'est une langue qui pique des mots aux voisines d'à côté et d'en dessous, pour se réinventer tous les jours. Pas une langue morte figée dans un dictionnaire

Ma France à moi, elle se lève tôt, pas forcément pour voter Sarko, mais plutôt pour chercher du boulot.

Elle monte au créneau pour défendre les pt'its bouts de l'école de ses gosses qu'on veut renvoyer chez "eux" parce que leurs parents viennent "manger le pain des français", même si elle n'a pas voté à gauche.

Ma France à moi, elle râle, elle descend dans la rue, elle fait mai 68.

Ma France à moi elle est prolo et elle est chic. 

Ma France à moi, elle a accueilli mes grands-parents, parfois à coup de coups de pieds au derrière, mais accueilli quand même. 

Elle aime la bouffe, l'amour et faire la fête.

Ma France à moi, elle fait chier, elle n'est jamais contente. 

Ma France à moi, elle ne vit pas qu'à Paris, elle a l'accent de Marseille, du Sud-Ouest, du Nord, de Lyon, d'Alsace

Ma France à moi, elle a les plus beaux paysages du monde. Même s'il sont parfois noyés sous la pluie en plein été. 

Elle est championne du monde de la débrouille et du contournement de règlement. 

Ma France à moi, elle a inventé les trucs les plus pointus de l'univers, mais elle ne sait pas les vendre...

Ma Marianne à moi ,c'est une métisse BBBA (Black, Blanche, Beur, Asiat') sublime qui habite les quartiers, drapée dans une robe JPG.

Ma France à moi, elle m'énerve quand j'y suis, elle me manque quand je n'y suis pas...

1907003609.jpg

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

19:35 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : france | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

le dernier c'est bien vrai. elle me manque la france! mais, je vais décevoir, la france qui me manque c'est juste paris. et au bout de 6 mois, on commence vraiment à s'y faire

Écrit par : aurélie | 14/03/2008

Répondre à ce commentaire

Belle déclaration, j'aime particulièrement la dernière phrase, je m'y retrouve bien !

Écrit par : gilles aitte | 15/03/2008

Répondre à ce commentaire

Bon, toi aussi, tu résumes bien toute ma pensée.

Écrit par : angelita | 15/03/2008

Répondre à ce commentaire

Elle est très belle, ta note, emanu, et tu sais que je ne suis pas du genre "flatteuse" mais plutôt emmerdeuse et secoueuse de puces. Tu le sais, hein ? J'ai fais mes preuves...
Mais tu vois, ta France, elle est à toi, et à tous ceux qui veulent qu'elle soient à eux...
Moi, j'ai juste à dire que cette France ce n'est pas la mienne, et que je n'ai pas de France. Je n'en revendique pas l'appartenance. Ma carte d'identité n'est qu'une formalité, mes impôts un devoir. Et il n'est pas dit que je ne la quitte un jour, cette France... Je fais miens le dit-on américain : home is where the heart is.
Bien amicalement.

Écrit par : mi-souris | 15/03/2008

Répondre à ce commentaire

Au fait, emanu, tu habites le 9-3 ?

Écrit par : mi-souris | 15/03/2008

Répondre à ce commentaire

Merci pour ta réponse et pour le lien ! au moins ça change de la France d'en bas et la France d'en haut !! c'est vrai qu'elle ne sait pas vendre sa technologie (sauf le tgv !!)

Écrit par : kitty241 | 15/03/2008

Répondre à ce commentaire

Bravo Manu, cette note est très belle, vraiment!
"Ma France à moi, elle râle", oui mais au fond, la plupart du temps elle subit. Je me suis entendue dire une fois que ce n'est pas avec les Français d'aujourd'hui qu'on aurait fait 1789..
Pour moi, la France est un pays très contradictoire :
- comme tu dis, elle "monte au créneau pour défendre les pt'its bouts de l'école de ses gosses qu'on veut renvoyer chez "eux" et dans le même temps, se REFUSE à composer (je ne dis pas "intégrer") avec les étrangers et les "Français d'origine" qui l'habitent (quand je dis à mes potes ricains que Harry R faisait la une des journaux parce qu'il est le premier noir à présenter le JT, ils en sont estomaqués);
-la France est métissée de fait mais refuse d'admettre qu'elle est le produit d'une histoire liée à l'esclavage, à la colonisation et du coup, met au ban de sa société toute une partie de sa population. Pour avoir vécu ce que j'ai vécu en France, j'ose dire que la France est un pays raciste, mais un racisme sournois, hypocrite, sinueux. Et cette forme de racisme est pire que tout.
En fait, il n'y a qu'un pays où j'ai vécu pour le boulot qui m'a fait terriblement manquer la France..
L'idéal est d'habiter ailleurs et de venir en France le we pour shopper et se promener sur les quais. Mais pas y vivre, chercher désespérement un job, un appart' etc.
Bon, j'ai essayé de te la faire courte! Merci encore pour ta note.

Écrit par : PetitPagne | 16/03/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.