Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2008

Les cinquantennaires rugissantes...

Je suis plutôt satisfaite de mon sort.

En tous cas c'est ce que dit un article du Times Online, dont j'ai traduit quelques passages ci-dessous et  qui avance que les femmes de 50 ans seraient les trentenaires d'aujourd'hui, gain d'espérance de vie oblige : elles sont sexy, heureuses et furieusement tendance. 

A l'image d'une Madonna, la plupart des femmes de 50 ans à travers le monde (enfin celles qui peuvent se le permettre) sont parfaitement heureuses. Sur la courbe du "malheur" (oui, il y a des études très sérieuses qui établissent cette courbe) les gens de 40 ans sont les plus malheureux. 44 ans exactement est l'âge où le "pic" d'insatisfaction est atteint. Une fois ce mauvais âge dépassé, tout va mieux et, pour les femmes en particulier, les années entre 50 et 70 ans sont souvent vécues comme les plus heureuses de leurs vies. Plusieurs explications possibles : les enfants, ces nids à soucis sont élevés, on a plus rien à prouver sur le plan professionnel (quand on a la chance de travailler, bien sur) la fameuse crise de la quarantaine est terminée, et les femmes n'hésitent plus aujourd'hui, les statistiques le prouvent, à refaire leur vie pour retrouver l'amour à l'approche de la cinquantaine. 

Une fois que vous avez passé l'inévitable stade du regret de votre jeunesse perdue, c'est absolument magnifique de ne plus être dans la compétition, ce qui n'est pas du tout la même chose que de se retirer de la vie. Cette vie qui devient de plus en plus belle à mesure que les névroses de la jeunesse disparaissent, que vous arrêtez vraiment de vous soucier de ce que les autres pensent et que la sagesse et la compassion arrivent. Quand on regarde ce qui est sexy - être bien dans sa peau, sourire, confiance en soi - regardez les femmes de 50 ans connues ou inconnues autour de vous, elles SONT sexy. Et même le sexe qui quand on arrête de de regarder le nombril et qu'on se trouve juste chouette, bourrelets ou pas bourrelets, est bien meilleur...

Et bien les filles c'est EXACTEMENT ce que je pense.  Quand on arrête de vouloir être tout le temps dans la séduction, QUEL BONHEUR...

Et c'est justement là qu'on devient le plus séductrice, faites-moi confiance. 

Et je viens de trouver la réponse à la question existentielle que je me posais quelques articles plus bas : pourquoi les petits jeunes voulaient absolument me "beeper".

Parce que je suis sexy, chérie, et on y croit...

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

16:03 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : société ; femmes de 50 ans | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

et bien, ça confirme ce que je pense! j'imagine que le jour ou je serai maman, j'aurai déjà un gros poids qui va partir, car c'est ça qui me bouffe, j'ai peur de ne jamais avoir d'enfants. ça me rend vraiment malade de chez malada, j'imagine qu'un enfant c'est un poid supplémentaire évidement, mais je serai soulagée de savoir que j'en ai un, au moins un. et là je vois ça de plus en plus difficile, d'ailleurs depuis que j'ai décidé de laisser tomber et bien je me sens un peu soulagée, car je voulais surtout un enfant avec ce papa là, mais maitenant, tout semble compromis et je ressens moins cette pression mais bien sur des fois, je laisse parler mon petit ange destructeur et il me fait monter les angoisses de ne jamais être maman

Écrit par : aurélie | 13/04/2008

Répondre à ce commentaire

Tout à fait d'accord ma poule ! c'est pas des chiffres qui vont nous dicter notre humeur non ?!

Écrit par : Mézigue | 13/04/2008

Répondre à ce commentaire

Bon, alors dans 10 ans pour moi. 40 ans très bientôt et je flippe à mort. Pourquoi c'est comme ça ?
Même syndrome à 20. Crois-tu que je sois normale ?
Bon, cela s'appelle prendre un coup de vieux. Et je pense que je vais réagir pareil à 50.

Écrit par : angelita | 13/04/2008

Répondre à ce commentaire

Ok avec toi. Mais arrête-t-on un jour d'être dans la séduction?
Si les 50enaires sont effectivement les 30enaires d'aujourd'hui, les 30enaires sont quoi alors? En tout cas, la plupart du temps on a du mal à accepter de prendre de l'âge. Il faudrait, dans cette société, toujours rester jeune, beau etc.

Écrit par : PetitPagne | 13/04/2008

Répondre à ce commentaire

je comprends ce que tu veux dire, mais en attendant j'ai 30 ans, mes enfants à élever et j'adore qu'on me regarde alors j'avoue je suis chaque jour dans le jeu de la séduction.

Écrit par : kitty241 | 13/04/2008

Répondre à ce commentaire

dans 30 ans j'aurai 50 ans ouahhh !!

Écrit par : Mam'zelle Yoko | 13/04/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.