Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2008

L'art de la pique

Petitpagne a fait une délicieuse et excellente note sur l'art de la pique.

Allez absolument la lire c'est LA 

Pour les non-initiés, je me permets de reprendre la définition de Petitpagne, qui j'espère ne m'en voudra pas : une pique n'est pas une vanne, ni un parpaing. Une pique est un art délicat qui doit se pratiquer intelligemment, car une pique exige de l'esprit ET de la répartie. Donc, une certaine expérience, de l'entraînement et un certain art tout britannique de l'understatement. Une pique bien placée est 10 fois plus terrible et dévastatrice qu'un parpaing lourd et indigeste. Notre seul point de désaccord est qu'elle n'aime pas trop "piquer" le physique. Moi je dis, tous les moyens sont bons, appuyons là ou ça fait mal...

Concrètement, un exemple :

Un parpaing  "ça te boudine le slim vert canard".

Une pique "c'est magnifique ce slim vert canard, ça mets bien tes fesses en valeur, tu fais du 44, non ?"

Pour celles et ceux qui hésitent encore, voici quelques piques que vous pouvez apprendre par coeur et dont vous pouvez vous servir dans un certain nombre d'occasions diverses (mariages, communions, anniversaires, bar-mitzvah...) pour vous entraîner. Une fois que vous vous serez fait la main (ou la langue), lancez-vous, c'est un vrai bonheur :

A une grande bringue qui vous toise du haut de son mètre quatre-vingt :

"Les hommes adorent les petites choses, surtout les petits pieds, ça les rends fous, tu arrives à trouver des stilettos en 46, toi ?"

A une fille à la coloration douteuse qui vous cherche :

"C'est joli le rose vénitien comme couleur, c'est qui ton coiffeur ?"

A votre mère qui vous martyrise :

"J'aimais bien quand tu me racontais des contes de fées, quels bons moments on a passé ensemble. Ca t'a marqué aussi les histoires de vilaines sorcières, non ?"

A la jeunette qui fait la belle sous le nez de votre homme

"Ah c'est beau la jeunesse : on sort tous les soirs, on se met dans des états pas possible et après on vomit toute la nuit penchée au-dessus de la cuvette, toute verte, avec les cheveux collés au front et la bave au coin des lèvres. Non, vraiment, c'est trop fun... Ne bois pas trop quand même"

A la mauvaise copine qui roule des mécaniques parce qu'elle a fait un régime et vous sort "t'as pas un peu grossi, toi".

"C'est vrai tu es magnifique. En revanche, quand on perds du poids rapidement la peau devient un peu flasque. C'est joli ton pull manches chauve-souris. Ah ce n'est pas un pull, c'est tes bras ? Ooops"

A votre voisine, commère invéterée, qui observe tous vos faits et gestes derrière ses rideaux

"Moi, à force de regarder un point fixe, ça me donne des maux de tête terribles. Je suis en panne d'aspirine, je suis sûre que vous en avez un stock chez vous"... 

A un homme qui vous drague avec la légereté d'un bulldozer, avec des phrases genre "avec moi tu vas t'éclater"...

"Je vous adore. En revanche, très cher si votre organe est à la mesure de votre intelligence, je ne suis pas du tout certaine de votre dernière affirmation"...

etc, etc...

Et vous, avez-vous des bonnes piques en stock ??

Rendez-vous sur Hellocoton !

21:24 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : pique ; vanne ; critique | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

manu ma chérie, je cherche justement à faire mal sans trop le faire, un bon pique en gros mais, je ne sais pas du tout comment le balancé, car justement je ne voudrais aucunement faire preuve de méchanceté gratuite! ça, ça ne servirai à rien et en plus, je n'ai pas du tout envie de me ramasser la gueule, faut bien comprendre c'est pas moi qui doit être cassée en retour. alors, je comprends ce que tu veux dire par " c'est un art et c'est pas facile"

Écrit par : aurélie | 18/04/2008

Répondre à ce commentaire

Ouh les piques! Allez, on complète ta liste pour à la fin disposer d'un véritable opus anti-peste!

Écrit par : PetitPagne | 18/04/2008

Répondre à ce commentaire

Doudou l'art de la pique c'est surtout l'improvisation, tu sens que tu dois que tu peux la placer là et toc ! Si le toréador savait où il allait placer les banderilles le spectacle serait moins intéressant ! Je dis des conneries moi je déteste la corrida ! pftttt ....me reposer un peu !

Écrit par : Miss Kin | 20/04/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.