Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2008

Je retire ce que j'ai dit --- Partiellement

Tout le monde peut se tromper et il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !

Dans une note précédente j'avais assassiné les footballeurs - en poussant un peu le bouchon, il faut bien le dire -  

Or, apparemment le football peut AUSSI avoir des effets secondaires inattendus et plutôt sympathiques.

Toutes les équipes du Royaume-Uni s'étant fait calamiteusement éliminer de la coupe d'europe, nos voisins d'outre-manche se trouvaient dépourvus d'affection à donner pendant la compétition.

Et bien, ils ont quand même trouvé une équipe à supporter. Les Français ? Pas question, c'est l'ennemi héréditaire. Les Allemands ? Non plus, les anglais détestent aussi les allemands. Les Pakistanais ? Euh non, bien que très nombreux en Grande-Bretagne, l'équipe du Pakistan ne joue pas la coupe d'Europe.

De façon très surprenante, les Anglais suivent de plus en plus attentivement l'équipe de... Pologne !

Complètement aléatoire ? Non, il y a quelques explications rationnelles : depuis 2004, les Polonais émigrent massivement en Grande-Bretagne où le plombier Polonais n'est pas une carabistouille mais une réalité. En Angleterre, mais aussi Ecosse, siège d'une importante communauté Polonaise, ils sont devenus des voisins, des collègues de travail, voire des copains, avec qui ils suivent éventuellement les matches de l'équipe de Pologne à la télé. De plus l'équipe Polonaise joue son premier match contre l'Allemagne, qui, comme je l'ai déjà dit plus haut, n'est pas en odeur de sainteté sur le sol anglais. 

C'est juste anecdotique ? Non plus. De nombreux pubs - haut lieu du supportisme grand-briton - se parent des couleurs Polonaises et se sont mis à servir des spécialités culinaires Polonaises. Les marchands d'articles de sport installent casquettes, chapeaux et écharpes dans leurs magasins. Ces objets commençant à très bien se vendre, et pas seulement aux Polonais d'origine. Même les médias s'y mettent et suivent les matches joués par la Pologne.

Est-ce un transfert d'affection passager ou le début d'une relation durable ?? A suivre après la coupe d'Europe. Dans tous les cas c'est plutôt réjouissant.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

13:16 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : football, coupe d'europe | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

alors toi aussi tu parles de foot!!!!!!!!!!!

Écrit par : aurélie | 08/06/2008

Répondre à ce commentaire

la Coupe de quoi ? ^^

Écrit par : Madison | 08/06/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.