Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2008

Je suis une toxico

Jusqu'à présent internet et le blog c'était "oui, moi, j'arrête quand je veux"

Et aujourd'hui, je dois bien l'admettre, je suis accro.

Ce matin, en rentrant des courses (car en ce moment vous le constatez, j'ai une vie absolument trépidante), je veux jeter un coup d'oeil à mon blog favori. Pas de réseau, alors que ce matin encore, internet me connectait gentiment et sans renacler à mes sites favoris.

Mon fils planté sur le canapé me dit "ouais, ya la freebox, elle buggait, j'ai rebooté le truc" - notez au passage la richesse du langage de l'ado vautré sur un sofa.

Immédiatement je me suis retrouvée dans une transe totale : sueurs froides, engueulade de l'ado (même si ce n'est pas justifié, ça ne peut pas lui faire de mal), tripotage frénétique de l'ordi, jetage du chat par la fenêtre (elle me courait sur le haricot) et énervement énervé.

Après plusieurs manoeuvres, aucun résultat. Même en rebranchant l'ordi via cable ethernet à la freebox, le réseau était aux abonnés absents.

Ayant réussi à me calmer par une séance de respiration profonde, la consultation du calendrier des pompiers de Paris 2008, et 2/3 lexomils, je me dis dans ma tête de non-experte de l'ordinateur "ça doit donc venir de Free, il doit y avoir une panne, je vais attendre".

3 heures après, toujours rien.

Je saisis alors mon téléphone et appelle la hotline de Free... qui avait changé de numéro...

Aaahahahh...

Après avoir appelé tous les numéros indiqués sur ma notice, un brave clampin d'une hotline (mais pas celle que je devais appeler) situé visiblement vu son accent à Ouarzazate ou Tataouine (aucune arrière pensée, c'est juste factuel) me donne le bon numéro avec les codes d'accès qui vont bien... Oui car maintenant, le temps d'attente n'est pas payant... Si vous avez votre code d'accès.

Au passage quand vous appelez la hotline et que le répondeur d'accueil vous demande si vous avez vos codes d'accès et que vous tapez "2" pour lui indiquer que non, le répondeur vous propose gentiment de les récuper sur le www.free.fr.

Vachement bien quand on a pas de connexion !

re-AAHAHHAHAHH...

Après 3 essais infructeux pour cause d'encombrement (tous les gens qui rentrent de vacances et qui constatent que leur Freebox déconne appelent aujourd'hui). Je tombe enfin sur une technicienne qui doit être la copine du 1er clampin. Ils sont visiblement deux dans une tente de bédouin au milieu du Sahara à gérer les appels des freenautes mécontents... Car je suis quasiment certaine que c'est la même misstinguett qui m'avait dépanné la dernière fois. Elle avait vraiment la même voix en tous cas.

Après diverses manipulations frénétiques de part et d'autres - j'ai quand même réussi à la faire sortir de ses gonds en posant des questions imbéciles - douze litres de sueurs perdues, le parquet de mon salon strié de coups d'ongles, et les flics appelés par les voisins inquiétés par mes hurlements sauvages qui tambourinaient à la porte,  nous avons constaté together avec ma bédouine favorite que le bug signalé par mon fiston était en fait une mise jour qui avait vrillé l'adresse IP et divers paramètres de connexion. Il suffisait de rentrer la bonne adresse et de re-paramétrer le réseau sans fil pour que oh miracle internet revienne à moi...

Aussitôt, mon flux sanguin est redevenu normal, mes yeux ont réintégré mes orbites, j'ai repris une tenue décente (car j'avais arraché tous mes vêtements) et je suis redevenue la Manu que vous connaissez : drôle, pétillante, spirituelle et un amour de fille...

Alors, oui, je l'avoue. Ne plus avoir internet et je suis en manque. J'ai tous les symptomes de la toxico : irritation, engueulade de l'entourage, puis aggressivité totale, recherche frénétique de ma drogue, manifestations physiques du manque, et enfin apaisement après mon "shoot" d'internet.

C'est grave, je sais. Mais j'assume.

La pensée du jour sera donc

"Il vaut mieux être accro au net qu'au 12,5 degrés ou à la coke. Quoiqu'une petite ligne de temps à autre..."

Et vous alors : drogué(e) ou pas ???

Chat énervé.jpg

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

18:08 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : ordinateur ; free ; panne ; internet | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Comme tu as dû t'en rendre compte, plus qu'accro à mon Internet, mon blog, ma messagerie, ton blog, le blog des cops...
Le week-end, que ce soit chez Free, Orange ou ailleurs, ils doivent tous avoir la même Hotline car comme tu le dis, ils ont un accent incompréhensible et ils te prennent pour des c*, alors que tu en sais des fois plus qu'eux. Mais ils suivent les procédures, attention, si toi, tu veux aller plus vite que les procédures car tu peux savoir d'où ton problème vient, vu que cela t'est déjà arrivé (je parle pour mon cas perso)

Écrit par : angelita | 30/08/2008

Répondre à ce commentaire

HiHiHiHi.... T'inquiètes, en semaine ou le W-E, chez Orange ils ont le même accent !
A croire qu'ils ont tous embauché 2 agents : 1 mâle et 1 femelle, histoire de faire encore des économies sur le dos de braves bidouilleurs de micro... cccccrrrr... m.d.r. !
En ce qui concerne l'ado, un vieux proverbe dit : engueule-le au moins 1 fois par jour, si toi tu ne sais pas pourquoi, lui le sait... niark !

Écrit par : mi-souris | 30/08/2008

Répondre à ce commentaire

Le besoin de rentabilité d'une hotline impose malheureusement les procédures... et ne permet pas toujours la qualité d'écoute et de résultat qu'on en attend. Je suis bien placé pour en parler, j'ai passé 18 mois sur le helpdesk d'Air France.

Sinon pour ce qui est de la dépendance, j'ai pris à peu près tout ce que la loi interdit et c'est du passé mais pour internet, j'ai en effet beaucoup de mal à supporter de ne pas pouvoir lire ce que je veux quand je veux...!
Tu crises un samedi mais tu n'as pas vu ma tête quand tu étais en Floride...
Si nouvelle dépendance aux blogs amis il y a chez moi, sache que tu y es pour beaucoup (petite vérité comme çà en passant...).

Réinventons ensembles la Pinacokada ...!

Écrit par : Lecteur | 30/08/2008

Répondre à ce commentaire

@Angélita : ce n'est pas faux ce que tu raoontes. A la fois, je n'ai jamais eu 2 fois le même problème en cas de dysfonctionnement, ça aurait été trop simple. Naaan, à chaque fois, c'est un nouveau truc. Du coup, n'étant pas super-experte de la connexion ou de l'ordi, je suis obligée d'appeler les bedouins hotliners.
@Misouris : hihihi... Oui, Free et Orange doivent avoir la même hotline : une tente de bédouins dans le désert...
Quant à l'ado, tu as raison, et je te suis. J'applique effectivement le proverbe : "engueules ton ado, même si tu ne sais pas pourquoi, lui le sait".
@Lecteur : oui, les hotlines on sait que c'est souvent fait à l'économie. Pour le reste, mais c'est une vraie déclaration, ça Monsieur. Bon ok, je veux bien que tu sois mon 4ème mari. Ou le 5ème, je ne sais plus trop. Tu es classé directement après le pompier de Paris en tous cas...

Écrit par : emanu124 | 30/08/2008

Répondre à ce commentaire

j'avoue que j'aurais du mal sans, d'où le titre de mon blog !!!!!!!!! mais je me force à faire des pauses et à n'allumer l'ordi qu'à des heures precises de temps en temps, pour ne pas tomber dans la dépendance totale !!!

Écrit par : sounie | 30/08/2008

Répondre à ce commentaire

Oh t'étais contrariée parce que tu pouvais pas me rendre visite ? (ton blog préféré c'est le mien hein ?)
Pourquoi tu crois que j'emmène pas le PC chez Acer (malgré 3 appels mémorables à leut hot line) ? Parce que ça me priverait d'ordi. Ouais je suis accro. C'est où les blogueurs anonymes ?

Écrit par : oopsy | 30/08/2008

Répondre à ce commentaire

Moi j'ai peur. je vais passer quelques temps dans l'incivilisation la plus complète, rapport au déménagement.
a moins que je ne vienne chez toi. Non?
(tu as envoyé des fleurs a ta nouvelle copine bédouine, j'espère?)

Écrit par : Camille | 31/08/2008

Répondre à ce commentaire

Suffit de déménager, une bonne petite cure de desintox ! Tu verras les premiers jours sont difficiles mais après on revit : "Oh ma fille a grandi!" "Oh ma plante a crevé" "Oh merde c'est Sarko qui été élu !" ...

Écrit par : electromenagere | 31/08/2008

Répondre à ce commentaire

@Sounie : alors tu es une toxico raisonnable...
@Oopsy : toi c'est Acer, moi je galère avec Dell...Enfin après tractations auprès de la hot line ils viennent chercher le PC défectueux lundi. Et oui, ton blog est... l'un de mes préférés.. Il est en bonne place dans mon netvibes en tous cas..
@Camille : Quand mon fils aîné sera parti en stage à Varsovie pendant 3 mois, je peux te sous-louer sa chambre. Pour une fois ça me fera une compagnie féminine dans cette maison saturée de testostérone.
@Electroménagère : c'est justement pour échapper à tout ça que je me réfugie sur le net :-) !

Écrit par : emanu124 | 31/08/2008

Répondre à ce commentaire

J'ai passé 6 mois sans quand j'ai déménagé, mais en fait je ne connaissais pas les blogs à l'époque donc ce fut sans dommage.
Mais maintenant c'est pas pareil ^^

Écrit par : Pivoine | 31/08/2008

Répondre à ce commentaire

Tu sais que j'adore particulièrement quand tu es énervée, ton style est nerveux, drôle (j'en ris encore toute seule), tes remarques tombent juste... bref si je suis accro c'est bien un peu à cause de toi, ne plus te lire serait le début d'une très longue dépression!
Bien sûr moi aussi je suis accro de chez accro, d'ailleurs toute cette semaine je n'ai fait que ça, et je m'énervais toute seule quand les cops de produisaient pas de nouvelle note : "mais qu'est-ce qu'elles f*, n* de Dieu !". J'ai d'ailleurs remarqué que quand je vis ma vie normale, ma pensée fonctionne toute seule : "tiens, ça ferait une note pour mon blog!"... une véritable obsession !

Écrit par : george sand et moi | 31/08/2008

Répondre à ce commentaire

@Pivoine : oui, effectivement il y a quelques années j'ai aussi passé 6 mois sans internet pour cause d'ordinateur defectueux. Mais l'addiction n'était pas aussi poussée qu'aujourd'hui..
@Acgs : merci beaucoup de ton compliment sur le style. Venant d'une éminente critique littéraire comme toi, c'est très flatteur... J'ai la même déformation que toi, chaque fois qu'il m'arrive un truc un peu rigolo, je me dis "tiens je pourrais en faire une note"...

Écrit par : emanu124 | 31/08/2008

Répondre à ce commentaire

Quoi qu'il advienne, pour ma part, je n'appelle jamais la hot line, sinon, c'est moi qui trucide quelqu'un au bout des 20 minutes d'attente, des 50 questions crétines du hotliner, et du fait que 9 fois sur 10, finalement, j'arrive à résoudre le truc.
Et la dixième, je vais chercher le voisin, informaticien.

Mais t'as bien raison, on est vraiment accro tout de même !

Écrit par : Dom | 03/09/2008

Répondre à ce commentaire

@Dom : malgré tout ce qu'on peut dire, les 2/3 fois où j'ai appelé la hotline de Free, ils m'ont pas mal aidés... Et j'ai pas de voisin informaticien.
Mon meuri pourrait le faire. Mais un jour il a déclaré : j'en ai marre des ordis, je n'y touche plus. Du coup, j'ai été obligée de tout faire moi même ! Et du coup aussi, maintenant je me la pète auprès des copines parce qu'au niveau informatique, je touche vachement plus ma bille que la pépette de base...

Écrit par : emanu124 | 03/09/2008

Répondre à ce commentaire

Accro, pour la première année, j'ai emporté mon ordi en vacances et j'ai cherché une connexion internet partout.
sinon j'adore la photo du chat.

Écrit par : Pimousse | 03/09/2008

Répondre à ce commentaire

@Pimousse : oui, toi aussi tu es très atteinte. Le chat je l'ai trouvé sur internet... Bien évidemment.

Écrit par : emanu124 | 03/09/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.