Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2008

Le Principe de Peter

Aujourd'hui public aimé une note mystico-philosphique. Sur un sujet qui me tient à coeur.

NON ne fuyez pas c'est DROLE aussi...

(Pitin, je sens que je ne vais jamais plus pouvoir écrire un truc sérieux de ma vie,...)

Savez-vous ce qu'est LE PRINCIPE DE PETER ? On en entend souvent parler mais, en fait peu de gens connaissent vraiment cette théorie absolument satirique DONC totalement véridique sur l'organisation du travail élaborée par  Laurence J. Peter et Raymond Hull, en 1969

Voici donc ce théorème :

« Tout employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence. »

Il est immédiatement suivi du « Corollaire de Peter » :

« Avec le temps, tout poste sera occupé par un incompétent incapable d'en assumer la responsabilité. »

On comprend donc que, parvenu à ce niveau, l'incompétence entrave l'exercice de la compétence.

Application pratique immédiate :

Dans une entreprise, les employés compétents sont promus, et les incompétents restent à leur place. Donc un employé compétent grimpe la hiérarchie jusqu'à atteindre un poste pour lequel il ne sera pas compétent. À ce stade-là, il devient donc un incompétent qui va occuper son poste indéfiniment. Au final :

  • un incompétent garde son poste
  • un employé compétent promu est remplacé par un autre employé, potentiellement incompétent
  • si le nouvel employé est compétent, il sera promu et remplacé à son tour par un nouvel employé jusqu'à ce que le poste échoie à un incompétent

En résumé, nous avons TOUS notre seuil d'incompétence que nous atteindrons forcément un jour ou l'autre, mis à part quelques génies surhumains.

Un exemple ? Oui, j'en ai un parfait. Il n'est pas situé dans le monde du "travail" à proprement dit, mais très représentatif.

Antoine de Caunes.

Antoine de Caunes était absolument parfait dans son rôle de trublion télévisuel. Animateur des enfants du rock, puis de rapido et agitateur de Nulle Part Ailleurs avec son compère José Garcia, il faisait mourir de rire la France entière.

Un jour il en a eu marre (on peut le comprendre). Il a voulu "faire" l'acteur..Comment dire ... Plus que moyen... Ses films n'attiraient pas des millions de cinéphiles en salle.

Seuil d'incompétence n° 1 atteint.

MAIS, il est allé plus loin. D'acteur il est passé à METTEUUURRR en SSSSCCCENNNE... Et va depuis de plantage en plantage. Y compris pour son dernier film sur Coluche, qui malgré une promo envahissante, fait apparemment un bide.

Seuil d'incompétence n° 2 atteint. Il est fort Antoine, il a passé deux fois la barre.

Et ne me dites pas que c'est un génie incompris, j'ai vraiment de gros doutes. Je m'étonne d'ailleurs qu'il trouve encore des financements pour ses films, alors que tant de jeunes auteurs galèrent pour lever 3 sous.

Quant à moi, mon seuil d'incompétence, c'est d'écrire des notes intéressantes... Mouahhahhah...

Et vous alors, c'est quoi votre exemple de Principe de Peter ?

Peter.jpg
NB : je vous conseille le bouquin, c'est à mourir de rire, et TELLEMENT vrai...
Rendez-vous sur Hellocoton !

06:17 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : principe de peter, antoines de caunes | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

D'accord avec toi sur Antoine de Caunes. Il me désole de plus en plus... Il se la pète, sa femme aussi et sa fille aussi. Pourtant j'adorais son humour et ses émissions musicales autrefois.
En ce qui me concerne, je suis restée la même : intelligente et culturée. MAIS j'avoue avoir atteint mon niveau d'incompétence en technologie : informatique, livebox, wifi, wii et autres tnt... j'en peux plus, je comprends plus rien !!! Et j'ai plus envie de chercher !

Écrit par : Chonchon | 02/11/2008

Répondre à ce commentaire

Bah ya une nuance, entre l'incompétence et le manque de talent aussi :p

Sinon je suis pas spécialement d'accord avec ce théorème :D

Écrit par : gazelle | 02/11/2008

Répondre à ce commentaire

@Chonchon : mystérieusement et pour une raison qui m'échappe totalement, la technologie n'est pas pour moi une zone marécageuse hermétique. J'ai un peu de mal parfois, mais grosso-mode je capte. En revanche dès qu'il s'agit de logique, mon cerveau malade est totalement incompétent...
@Gazelle : mais..tu...penses !!! :D Je suis d'accord avec toi, ceci dit s'obstiner à faire quelque chose alors qu'à l'évidence on manque de talent, n'est-ce pas de l'incompétence ?

Écrit par : emanu124 | 02/11/2008

Répondre à ce commentaire

Je ne sais pas où est mon seuil d'incompétence personnel, mais ce dont je suis sûre c'est que dans mon métier c'est ministre le seuil d'incompétence maximale!

Écrit par : Chris | 02/11/2008

Répondre à ce commentaire

Le pire c'est qu'il se reproduisent : j'adore lorque mademoiselle Décaune nous parle de son "plus grand moment de cinéma" !
En ce qui concerne le bouquin tu penses bien que je l'ai depuis longtemps, et dans les administration, lorsque les cadres ont atteind leur niveau d'incompétence, ce qui est très rapide, ils ont une promo et une prime...
Elle est belle la France !

Écrit par : mi-souris | 02/11/2008

Répondre à ce commentaire

@Chris : si on suit le principe de Peter, probablement. Darcos est donc au degré maximla d'incompétence...
@Misouris : pas vu Mzelle De Caunes, je ne peux donc pas juger de sa compétence. Malheureusement, je crains que ce principe ne soit pas valable qu'en France : il est valable PARTOUT...

Écrit par : emanu124 | 02/11/2008

Répondre à ce commentaire

La Beauté, le nombre d'or et le talent,
Longtemps, on a été ébloui par la beauté sans savoir pourquoi. Pourtant la beauté se mesure. C'est affaire d'harmonie, d'équilibre et de proportion. Cela se mesure grâce au nombre d'or. Un rapport de 1 à 1.618 033 988 etc jusqu'à la 5000ème Décimales (Si!Si!). Il est présent dans les proportions du corps humain, l'homme de Vitruve de Léonard de Vinci ( et le symbole de Manpower le gars aux 4 bras et 4 jambes) et les courbes féminines (sauf Josette Boudin); En architecture, le Parthénon, la pyramide de Khéops; Dans la nature: tournesols, pommes de pins, coquillages, disposition des feuilles ou des pétales sur certaines plantes respectent la régle contenue dans la spirale d'or.Alors comment mesures - tu le talent de De Caunes, il se serai mis à déconner (LoL) ou d'autres. Le talent est parfaitement subjectif et certainement pas mesurable par le succés qui est soumis aux règles provisoire de la mode et de la versatilité du public.Le nombre d'artiste, incompris de leur temps et devenu subitement génial (et cher) quelques années plus tard, en sont autant d'exemples. Et pourtant paradoxalement, je suis d'accord avec le principe de Peter et Hull, dans la mesure ou il ne s'applique pas au talent.
Jack Kaslambiance

Écrit par : Dusport... | 02/11/2008

Répondre à ce commentaire

@Jack : bienvenue et merci pour ce com... Très fourni... Si je synthétise, ou j'essaie de synthétiser, tout dans l'univers se mesurerait, y compris le talent ? Je ne suis pas mathématicienne, donc je veux bien vous croire... Cependant, si je ne suis pas matheuse, je suis littéraire et d'un point de vue philosophique, je m'insurge sur l'affirmation du fait que le talent est subjectif. Le talent n'est pas subjectif c'est une faculté de l'individu à toucher un plus ou moins grand nombre de personnes. C'est l'appréciation des dites personnes qui est SUBJECTIVE. Par exemple, je déteste Céline Dion, mais elle doit avoir un certain talent puisqu'elle vend des millions de disques. En revanche, ce qui n'est pas subjectif ce que De Caunes n'a visiblement pas de TALENT en tant que réalisateur...

Écrit par : emanu124 | 02/11/2008

Répondre à ce commentaire

Tout se mesure[rait] SAUF le talent cf:(Le talent [lui] est parfaitement subjectif et certainement pas mesurable)Ceci dit, le concept "appréciation du talent" bravo pour cette nuance subtile, limite glissement sémantique mais acceptable.Quel talent! je te "promotionne" dans mes favoris blogs.
Paul et Mick

Écrit par : Dusport... | 02/11/2008

Répondre à ce commentaire

@Paul & Mick : waouh, ça c'est de la promotion ou je ne m'y connait pas. Un honneur en appelant un autre, je fais de même... Et un blog de plus sur mon agrégateur, un.
En bonus : vous êtes des HOMMES ce qui m'en fait quelques-uns de plus pour ce blog dont la majorité du lectorat est, il faut bien l'avouer, féminine...

Écrit par : emanu124 | 02/11/2008

Répondre à ce commentaire

Intéressant ! je ne connaissais pas, ça m'est arrivé aussi, j'étais compétente dans un domaine, j'ai gagné en confiance, et trop sûre de moi je suis allée dans des domaines où je me suis plantée, là je suis redevenue humble et je gagne lentement mais surement en compétence !! merci manu, j'irai me coucher moins idiote !

Écrit par : kitty241 | 02/11/2008

Répondre à ce commentaire

ah le principe de peter, le meilleur ami de tous les employés.
Mon exemple? Moi forcément.

Écrit par : Pimousse | 02/11/2008

Répondre à ce commentaire

@Kitty : boh, on est tous un peu trop surs de nous à certain moment. Une bonne claque se charge généralement de nous remettre à notre place.
@Pimousse : ah bon ? On peut avoir plus de détails ?

Écrit par : emanu124 | 02/11/2008

Répondre à ce commentaire

C'est totalement vrai tout ça!
Vérifier dans ma boîte!
D'ailleurs j'essaie de devenir incompétente...

Écrit par : missbrownie | 03/11/2008

Répondre à ce commentaire

@MissBrownie : si tu essaies, c'est que tu ne l'est pas tout à fait, incompétente :D

Écrit par : emanu124 | 03/11/2008

Répondre à ce commentaire

La dialectique de Hegel se repose :D Ce principe semble être tout à fait captivant à se familiariser avec. Où es-tu, le bouquin ???

Écrit par : Reuben - Hotéis De Barcelona | 16/05/2009

Répondre à ce commentaire

@Reuben : je pense que tu devrais le trouver facilement sur Amazon !!

Écrit par : emanu124 | 16/05/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.