Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2009

Giga coup de blues

Avant-hier je vous parlais en rigolant du quartier de mon enfance. La rue du Faubourg Saint-Antoine, haut lieu de la fabrication du meuble à Paris, il y a quelques décennies.

Hasard ou prémonition, j'étais invitée hier à une soirée exactement à cet endroit.

Ca faisait un bon moment que je n'avais pas mis les pieds dans le quartier.

Ou plus exactement que je n'avais plus remonté le Faubourg à pieds en partant de la Bastille.

Je n'avais donc pas mesuré exactement l'importance du changement du quartier.

A la place des ébenistes et menuisers, les boutiques de vêtements alternent maintenant avec les bars et les vendeurs de téléphonie mobile...

Avec, perdus au milieu quelques derniers magasins de meubles qui tentent de résister désespérement..

C'était d'une tristesse..

Arrivée au coin du Faubourg Saint Antoine et de l'Avenue Ledru-Rollin, là où se tient encore l'immeuble où j'ai passé les premières années de ma vie, j'avais une boule dans la gorge et les larmes aux yeux.

J'ai fait demi-tour et je suis rentrée chez moi sans même aller où j'étais attendue.

Et pourtant la nostalgie et la larme à l'oeuil c'est vraiment pas mon truc..

Va comprendre...

Bastille.jpg

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (39) | Tags : faubourg saint antoine, bastille | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

on est pas toujours des mégas bad girls ! on a aussi un coeur surtout lorsqu'il s'agit de souvenirs heureux !

Écrit par : virginie B | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

Il y aurait un coeur sous cette armure? :-D
je comprends ce que ça a pu te faire, je suis retournée il sur les lieux où j'ai grandi et pfffff c'est plus pareil...

Écrit par : pivoine | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

t'étais vachement haut en hélico pour prendre la photo.
blague à part, j'aime souvent aller là où j'ai vécu plus tôt, ça me redonne à tous les coups la pêche.
pourtant, c'est pas forcément que de bons souvenirs.

Écrit par : Mélina | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

@Virginie : et oui, probablement..
@Pivoine : peut-être bien, qu'il y a un coeur.. Va savoir :D
@Mélina : ce con de pilote avait oublié de prendre ma couverture en zibeline. Du coup j'ai eu vachement froid en ouvrant la porte de mon hélico perso pour prendre la photo effectivement :D

Écrit par : emanu124 | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai travaillé dans ton quartier, (le bois, les meubles..) et j'en garde de chouettes souvenirrs.
Parfois, blues et nostalgie, on se dit que c'est dommage que la machine à remonter le temps n'existe pas, ou que la machine à garder les souvenirs devraient marcher un peu mieux, aussi.

Certains lieux de mon enfance, je ne peux plus y passer, pas assez de courage, la dernière fois, c'était pour retourner voir la maison de ma grand mère, j'ai pas pu.

Écrit par : Dom | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

Et ben alors? C'est normal d'être nostalgique, ça veut jiste dire que tu as aimé ton enfance. Malheureusement tout change (sauf les cons...va comprendre!).

Écrit par : Pimousse | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

ben merde alors! t'es une grande sensible, en fait...

(j'en suis à ma dixième habitation depuis ma naissance -dernier déménagement il y a 11 ans- je suis blindée, je crois...)

Écrit par : Daydreamer | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

@Dom : non pas vraiment, je n'ai aucune envie de revenir en arrière. C'est juste que le quartier était tellement vivant et typique et maintenant il est tellement ... banal.
@Pimousse : ah ça, les cons, c'est une valeur sure !
@Daydreamer : peut-être bien... Mais faut pas le dire... :D

Écrit par : emanu124 | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

je n'ai pas ce probleme ... je retourne souvent sur les lieux de ma jeunesse .. l'hopital Sainte Anne ....et je retrouve ce lieu pareil qu'il y a 20 ans ... va comprendre !!

Écrit par : Lhaurenzo de la Family | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

C'est une ancienne copine de primaire qui habite dans la maison où j'ai grandi. Elle a proposé à ma maman qu'on vienne un jour voir comment elle a tout redécoré, mais je pense que ça me ferait mal au coeur de ne plus retrouver la maison de mon enfance ...

Écrit par : missbrownie | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

En ce moment, je pleure tous les soirs parce que je sais que ma mère est au Chili, et que moi aussi, j'aimerais retourner là bas.
Même si tu le voulais, c'est simplement impossible d'oublier les souvenirs.
Et tant mieux.

Écrit par : Camille | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

C'est l'intérêt d'être née dans une ville de province où il ne se passe jamais rien : rien ne change !

Écrit par : electromenagere | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

Oh la la... ça doit faire au moins 10 ans que je ne suis pas allée à Paris (sauf transit gare ou aéroport). C'est vrai que beaucoup de quartiers ont dû changer. N'empêche, j'ai hâte d'aller y refaire un tour un de ces jours.

Écrit par : Chonchon | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

Clair que ça a énormément changé... je suis vois très bien où tu habitais, il y avait déjà le square à l'époque?
Moi je suis plus haut là où c'est encore un peu authentique... mais c'est vraiment dans les rues autour que tu trouves encore de belles échoppes d'artisan..
Le lieu de mon enfance est trop loin de Paris mais je pense que ça me ferait le même coup qu'à toi...

Écrit par : Carole | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

'Tin vivement que cet hiver se termine j'te jure!!!! Le cafard envahit les esprits aaaaaaah Nostalgie quand tu nous tiens.. Plein de Biz Biz

Écrit par : Sandra | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai ressenti exatement la même impression en retournant dans la ferme ou j'ai passé les premières années de mon enfance (ouais ok, la ferme c'est super éloigné des faubourgs :))
J'avais une boulle dans la gorge. J'ai détesté tous les changements apportés et suis repartie en ayant presque l'impression d'être une voleuse...(c'est nul la nostalgie ;))

Écrit par : christèle | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

ah ouais quand même...
T'es pas un peu à fleur de peau en ce moment toi dis donc?...

ah ouais quand même...

Écrit par : noisette | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

et bien, peut être que ça t'a trop dégouté de voir ce qu'est devenu le quartier, un trop gros changement d'un coup
moi quand je suis retournée à palma et j'ai vu les trucs nouveaux, les trucs qui avaient fermé et bien ça m'a fait bizarre alors toi!!!!! un gros changement après tellement de temps

Écrit par : Moyita | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

ça me fait la même chose pour mon ancien appart' d'étudiante où j'y ai passé 4 ans! Je n'y ai que des bons souvenirs.

Écrit par : ennA | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

Pour ma part mon quartier d'enfance est resté le même, c'est ça la vie dans les petites communes de province, ya pas grand chose qui change... Nostalgie quand tu nous tiens, ça a beau de ne pas être trop ton truc, on est tous plus ou moins sensible à ce qui touche à notre enfance, même toi ;)

Écrit par : caro | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

Des câlins!! mais c'est un peu pareil partout je pense, ici même à Toulouse, les banques rachètent tout, il y en a partout, c'est déprimant...

Écrit par : Gazelle | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

Pour une fois, Manu, tu montres ta sensibilité et j'apprécie.
Pour la photo, tu as eu la même idée que moi pour un de mes futurs articles, mais ce n'est pas Paris.

Écrit par : angelita | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

@Lhaurenzo : forcément... Mais les médocs ont changé en revanche.. Maintenant au lieu de baver sur tes chaussures, tu parles tout seul. D'ailleurs c'est ce que tu es en train de faire :D
@MissBrownie : oui, je crois que ça doit être un sentiment similaire à ce que j'ai ressenti.
@Camille : boh alors, toi aussi, tu larmoies ? Qui va me remonter le moral dimanche.. Si c'est pour qu'on se pleure chacune sur l'épaule de l'autre, je vais manger ailleurs, moi :D
@Electroménagère : oui, mais d'un autre côté quand rien ne change jamais, c'est triste à mourir aussi.
@Chonchon : tu viens quand tu veux. Mais attention au bruit, quand même..
@Carole : oui, oui. Le square c'est celui où je jouait gamine.. Avec le kiosque à musique.. :D
@Sandra : je crois qu'il y a de ça. Je pensais avoir échappé à la dépression hivernale cette année et je pense qu'elle vient de frapper un petit coup, là..
@Christèle : oui, tout pareil..
@Noisette : t'as pas remarqué que j'étais au taquet en permanence.. Que ce soit dans les hauts ou dans les bas.. Mon dieu, mais je suis maniaco-dépressive, en plus du reste :D
@Moyita : tu as certainement raison.
@ennA : si ce ne sont QUE des bons souvenirs, c'est certainement d'autant plus difficile d'y retourner.
@Caro : eh oui, je viens de m'en rendre compte au bout de cinquante ans !
@Gazelle : et en plus, une agence bancaire, y'a rien de plus moche.
@Angélita : merci. C'est sur Marseille, ton article ??

Écrit par : emanu124 | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

Ah, je me disais aussi que je ne te voyais pas à la soirée, maintenant je sais pourquoi ! :)

On note que la prochaine fois il faut organiser tout ça ailleurs que rue du Faubourg Saint Antoine !
J'espère quand même que tu as moins le cafard qu'hier, et désolée de t'avoir mis la larme à l'oeil !
biz

Écrit par : annouchka | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

Il subsiste encore des petits bouts de cet ancien quartier artisan, mais il faut le chercher, il va se nicher dans les encoignures des porches, les recoins dérobés, les ateliers entr'aperçus au détour d'une cour... Le passage du Chantier est l'un de ces endroits, qui conserve le charme désuet d'un 11ème artisan en voie de disparition. Je m'en souviens très bien, c'est là que j'ai fait mes premières photos en noir et blanc, il y a déjà 6 ans...

Écrit par : Somethingintheair | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

@Annouchka : oui, vraiment désolée.. Je n'ai pas eu le courage... Et puis arriver avec la mine défaite et la larme à l'oeuil, ça le faisait pas, non ??
Mais on aura certainement d'autres occasions :D
@Something in the air : oui, je sais, qu'il reste des petits bouts de l'ancien quartier. Il faudra que je prenne mon courage à deux mains pour repartir en exploration un de ces jours.. Et zut, je pense que j'ai raté un bon moment, mais hier soir, le moral ne suivait vraiment pas..

Écrit par : emanu124 | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

Sinon, la soirée était top et le concert privé de Babylon Circus, un super moment =)

Écrit par : Somethingintheair | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

Voilà pourquoi depuis presque 8 ans je ne suis pas revenue à Paris enfin juste le temps d'un salon et vite vite rentrée en province ;-)
Je connais trop bien ce sentiment, gamine Paris c'était tellement différent moins de voiture, moins de monde..le dernier métro avec les sièges en bois...

Écrit par : sublime | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

moi je commente pas les coups de blues parce que je sais pas ce que les gens veulent entendre dire (me comprends...) bises !

Écrit par : oopsy | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas une faiblesse d'avoir un petit pincement au coeur lorsqu'on ne retrouve pas une "partie de soi-même" c'est normal, c'est humain..
"Le coeur des villes change plus vite que le coeur des hommes" c'est M'Sieur Charles Beaudelaire qu'a dit ça, alors... respect !

Écrit par : Mi-Souris | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

@Sublime : ah oui, les métro Sprague.. Ben c'était peut-être rétro et joli. Mais je ne les regrette pas. Ils étaients bruyants et inconfortables..
@Oopsy : je vois ce que tu veux dire..
@Misouris : tiens, justement, mon école primaire du quartier s'appelait Charles Baudelaire !

Écrit par : emanu124 | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

Un petit coup de nostalge ça ne fait pas mal, va!!!

Écrit par : george sand et moi | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

Ben c'est normal que tu es un coup de blues
Bizzz

Écrit par : lilyyyy | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

@Acgs : boh, c'est pas trop mon truc normalement..
@Liliyyyy : bienvenue et merci pour ton com.. Ouais, le blues c'est de saison..

Écrit par : emanu124 | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

Toi, t'as trop écouté Bessie Smith... Demain, cure d'Aretha à fond les ballons pour te remettre de tes émotions.

Écrit par : Sarnia | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

@Sarnia : c'est pas faux... Mais en fait c'était Billie Holliday.. Demain je me mets du AC/DC vintage en boucle dans le casque..
:D

Écrit par : emanu124 | 20/02/2009

Répondre à ce commentaire

Bouh ça me fait ça chaque fois que je passe dans les petites rues de Montpellier, je me rappelle quand j'étais étudiante. C'est fou à l'époque tout me semblait déjà ultra compliqué et maintenant quand je regarde en arrière je me dis que finalement non, c'était tranquille, c'était le bon temps.
Sous mes airs de pas fille en vrai je suis une ultra nostalgique, j'ai souvent les larmes aux yeux pour pas grand chose!

Allez un bon cours de salsa et ça ira mieux!

Écrit par : Tink Again | 21/02/2009

Répondre à ce commentaire

Tu sais que ce faubourg est MON QG??

Écrit par : PetitPagne | 21/02/2009

Répondre à ce commentaire

@Julie-Tink : eh bé alors, on verse facilement sa petite larmichette ??
@Petitpagne : non, j'ignorais que le faubourg était ton QG..

Écrit par : emanu124 | 21/02/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.