Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2009

Je me pleure sur les chaussures, en vendant mon bouquin...

La grande mode c'est aujourd'hui de raconter ses turpitudes dans un bouquin..

Je pense que le point de départ (plus ou moins) a été le livre de Catherine Millet où elle étalait complaisamment sa vie sexuelle débridée..

Depuis pas une semaine sans qu'un people (plus ou moins has been en général) ou un inconnu en quête de célébrité publie ses débordements dans un pavé - sans aucun intérêt et écrit par un nègre en général.

Dernier exemple en date : le secrétaire particulier de Carla Bruni qui raconte son viol par par son tuteur puis sa vie de dérives..

Ce n'est pas kiki qu'aura la plus grosse, c'est kiki qu'aura les plus gros malheurs ou les plus grosses déviances : j'ai couché avec mon frêre, je suis attiré par les chêvres (remarque moi aussi, surtout la variété cashmère), je vis avec une vessie artificielle et les oreilles d'un donneur mort, j'ai volé l'orange et j'ai fait dix ans de zonzon par erreur, j'aime Céline Dion (mouahahhhaha), j'ai été exhibitionniste mais je me soigne, etc, etc..

Et évidemment on vient parler de tout ça pour vendre son bouquin à la tévé, en rajoutant une couche si possible, c'est mieux..

Ok, c'est triste, je compatis tout ça, je comprends que pour certains écrire un bouquin (si c'est bien eux qui l'écrivent) soit une forme de thérapie..

Mais je trouve ce déballage d'une telle INDECENCE et d'un tel EXHIBITIONNISME... Les gens ont-ils a ce point BESOIN d'étaler leur vie dans les médias pour EXISTER ??

Ou est-ce juste pour gagner des sous et se faire connaître ?

Vous savez ce qu'on dit, les grandes douleurs sont muettes.

Je crois profondément que les grands malheurs aussi... C'est bien d'en parler à son entourage OU à des spécialistes, oui, absolument.

Mais les répandre sur la place publique c'est pire, pour moi, que de marcher cul nu sur le port de Saint-Trop' un 15 août..

En attendant, je viens moi-même de publier un petit livre qui n'a absolument RIEN a voir avec ce qui précède. Achetez-le, c'est bien...


Livre.jpg


PS : cette note vient d'un com sur le sujet, abordé chez Proserpine..
PS2 : venez prendre aussi votre pied aujourd'hui  avec moi chez Fromage et Dessert !!
Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (35) | Tags : biographies, livres, people, catherine millet | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Moi je le fais sur mon blog et en racontant ma petite vie, je ne gagne pas un rond. Mais je tais le plus intime.
Quand j'entends des trucs comme ça, je ferme mes oreilles;
Tu vends le tien combien ?

Écrit par : Angélita | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

Tout dépend ...
S'il y a un talent littéraire derrière je suis prête à lire.

Écrit par : electromenagere | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

il était cher ton négre ??? j'en cherche un !! :p

Écrit par : Mam'Julie | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

Je suis du même avis que toi désormais ce croit écrivain celui qui croit avoir eu une enfance malheureuse.
Mais on a tous eu des enfances "malheureuses" et c'est pas pour ça qu'on fait ch*** les autres avec nos petits tracas !!!

Ah c'est pseudo auteurs !!

Écrit par : Choupichat | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

j'achète.
On peut en acheter environ dix, j'ai des cadeaux à offrir?
(Tu fais les emballage cadeau, ou c'est nous qui faisons?)

Écrit par : Camille | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

Ecrire un bouquin EST une thérapie.
Peso j'y pense, depuis longtemps, écrire un livre sur MA vie, comme un exutoire...
Et je me dis aussi que c'est un peu indécent, que ça n'interessera personne, et j'ai peur de detracteurs qui me livreraient, mon histoire et moi, aux lions...
Et je n'ai pas envie que "tout le monde" connaisse ma vie...
Mais parfois, j'aimerais en parler, et reccueillir des mots chaleureux (sauf que souvent, c'est l'inverse, surtout chez mes proches!)

Comme Electro, je suis assez ok pour dire que si c'est bien écrit, ça peut valoir le coup. J'ai lu quelques bouquins "self-made" sur la vie de gens lambdas... C'était tellement mal écrit que ça fichait les jetons...

Mais on peut aussi parler de son histoire tout en restant pudique, je pense.

Et quant à en parler à tout le monde. J'ai eu une période comme ça, où j'avais besoin de raconter mon vécu à tout un chacun, un besoin viscéral, pour le rendre réel, pour pouvoir passer au dessus. J4ai certainement choqué, mais franchement, je m'en balance...

Quand on a vraiment connu un drame, on sait que la parole peut sauver.

Les plus grandes souffrances dans le silence, je suis ok, sauf qu'en extériorisant, on peut moins souffrir...

Enfin bref. Je ne suis pas trop d'accord sur cette phrase précise.

Et désolée pour le débalage d'état d'âme :op

Écrit par : LMO | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

@Angélita : boh, je le vend pas cher mon bouquin allez... Il ne doit pas valoir plus qu'une plaquette de chocolat aux noisettes :D
@Electroménagère : tu parles du mien ou en général.. ? Si c'est du mien à part écrire des billets rigolos, je ne pense vraiment pas avoir un talent littéraire particulier..
@Mam'Julie : non, gratos. J'ai fait écrire mes fils en les menaçant de leur couper l'argent de poche.
@Choupichat : malheureusement il en va dans le domaine de la littérature comme dans les autres domaines artistiques : beaucoup de prétendants et très peu de vrais talents.
@Camille : ça va pas non ? Est-ce que j'ai une tête à faire des emballages cadeaux ?
@LMO : étale, étale, je suis RAVIE... Si tout le monde était d'accord, quel ennui ! Et si un jour tu te décides à publier ton livre, on ira le lire promis. Je voulais juste te préciser que pour moi, il n'est pas interdit du tout de parler de ses malheurs, au contraire. Comme tu dis le verbe est salvateur dans certains cas. C'est l'étalage complaisant et intéressé de turpitudes qui me gêne...
@Carole : les sunday shoes c'est au douzième degré comme d'habitude. Tout le monde sortait ses chaussures fashion et mignonnes. J'ai donc déballé mes tongs de mamie pour rigoler.. Je te rassure j'ai AUSSI des chaussures fashion et mignonnes..

Écrit par : emanu124 | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

Il faut évidemment parler de son passé pour l'accepter et aller de l'avant mais il y a manière et manière...
les amis ou un psy c'est bien suffisant, après il faut s'attendre à récolter ce qu'on sème...
tu l'as fait à la blague ou au premier degré le coup de la sunday shoe??!

Écrit par : Carole | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai arrêté de faire chier les autres le jour où j'ai rencontré ma psy, et ça m'a changé la vie ;)
Comme quoi, quand on veut on peut :D

Écrit par : annouchka | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

Un livre sur Céline il n'y a que toi pour l'écrire.
Sérieux, moi aussi ça me gave tout ces pseudo- écrivains alors qu'il y a tant de talent dans certains clics de souris,mais c'est la manière la plus économique de faire son analyse et l'on n'est pas tenu d'acheter.
Par ailleurs, je préfère (comme toi, sans doute) le terme de coach writer à celui de nègre, mais bon....

Écrit par : Alex C. | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

JE voulais préciser (mais Granola est revenu avec les croissants, ça m'a coupé un peu) que parfois, ce genre de bouquins, ça aide les personnes qui ont vécu la même chose.

Je veux dire, perso, si je devais écrire un bouquin sur mon vécu par folichon, ce serait comme un témoignage qu'on peut s'en sortir (après reflexion, s'en "sortir" comme moi, ça peut faire peur).
Genre oui, j'ai vécu tout ça, c'est dur. M'enfin, y'a la vie à côté, voilà comment j'ai fait, moi, pour surmonter, et voilà comment aujourd'hui, je suis heureuse malgré tout. Même si ce genre de blessure ne se referme jamais ni rien. On peut quand même être heureux.

Enfin, je vois ce que tu veux dire par rapport aux bouquins complaisants.
J'en ai lu qq'uns, de témoignages sur des gens qui ont vécu la même chose que moi, et c'est tellement dans la mélasse, genre, c'est horrible, plaignez moi. Que ça m'a déplu...
l'étaler comme ça, c'est pas top, si c'est pour dire "ce genre d'horreurs existent", pourquoi pas... Mais en général, c'est assez nombriliste.

Mais bon, j'attends encore LE bouquin, celui qui donne de l'espoir, écrit par une victime, qui s'en est sortie, pas dans le sens "j'ai réusi, ma vie est fantastique".
Non, dans le sens "je ne souffre plus de ça, le surmonter est possible".

Enfin bref.
Sinon, les coming-out des "vedettes" et autres, ça a tendance à me saouler aussi.

Mais voilà, je voulais donner mon avis fort intéressant (si!) sur la question.

Sinon, il y a enfance malheureuse ET enfance malheureuse.
J'i toujours beaucoup ri (dans ma tête) quand mes copines me racontaient ce qui les faisait souffrir. Genre "Maman m'a obligé à faire la lessive!!!" ou "Papa s'est barré avec la secrétaire!".
J'aurais payé pour ce genre de souffrances là...

J'arrête, je vais vous faire pleurer!! :oD

Écrit par : LMO | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

@Annouchka : absolument. Moi mon psy s'appelle les pensées de Manu... :D
@Alex : non, non. Nègre, j'assume.. :D
@LMO : bouhouhouhouhou... t'as gagné, c'est malin, je pleure maintenant :D (trève de plaisanteries, je suis ABSOLUMENT ravie que tu te confies chez moi, c'est une marque de confiance et je suis très flattée..)

Écrit par : emanu124 | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

Il faut bien savoir au départ pourquoi on écrit et surtout l'assumer.
C'est un peu comme prendre la parole et tourner 7 fois sans langue dans sa bouche avant de l'ouvrir.
Dès cet instant, ma foi.
Tu auras beau dire qu'est-ce qui t'a poussé à écrire un livre, ce sera toujours controversé.
En revanche, si toi tu le sais, peu importe ce qui sera dit.

Perso, une façon de tirer un trait sur ce que j'ai raconté dans mes livres et bien entendu, derrière la plaisir de voir son nom écrit sur la tranche d'un livre, celui un peu plus intime qu'ils se vendent bien et plaisent au plus grand nombre.
Ce n'est pas le cas, mais je ne suis pas amère. Bien-sûr j'aurais aimé qu'il en soit ( ou fusse ou fût ou tonneau) autrement mais bon.
Je sais pourquoi j'ai écrit.
Sinon je te connais un nègre parfait, un agent littéraire hors-pairs.

Écrit par : Mélina | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

Je suis sûre que ton bouquin va se vendre encore mieux que "Miette" de Loana! C'est dire!

Écrit par : dessert | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

Ouais, je suis d'accord pour dire que l'écriture de soi est forcément une thérapie. Mais, je trouve par moment, que ce n'est que du pur exhibitionnisme. De plus, j'estime que derrière ce genre de livre, il y a très peu de talent littéraire.
Je préfèrerai à la limite une histoire bien écrite avec des éléments autobiographiques dedans.

Écrit par : ennA | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

Oh merde alors, je suis justement en train de lire une "bio" mais bon!!!!
Mais qui c'est tu va s un jour peut-être avoir la chance qu'un éditeur veuille faire un bouquin avec tous tes billets, mouhahaha et tu iras à Cannes sur la croisette pour y jouer les vedettes qui se la pètent!!! tu pourras mettres
tes diamants et tout et tout, très star , bon pour 4 ou 5 mois, pas plus, et après re-anonymat. Mais plein de billets délirants sur ton expérience de vraie star!!!

Euh.........je pourrais être ton assistante?? Je suis serviable , j'ai pas peur des ordres (une militaire sommeille en moi ) et je te flatterais toute la journée, tu dis oui là, hein!!!!

Bon je vais aller faire une petite sièste là, j'ai la tête qui chauffe trop

Écrit par : Sandra | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

@Mélina : tes arguments sont tout à fait valables aussi !! Et respectables.. Au fait t'ai-je remercie pour ton bouquin ? Je ne sais plus. Dont acte, je te remercie PUBLIQUEMENT pour l'envoi de ton bouquin !!
@Dessert : en es-tu certaine ??
@ennA : nous sommes sur la même longueur d'ondes..
@Sandra : serviable ? Le doigt sur la couture du pantalon ? Cire-pompes ? Je crois que tu as toutes les qualités requises pour être mon assistante.

Écrit par : emanu124 | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

ceci dit si on sait tourner les phrases comme il faut je te jure que ma vie elle ferait chialer dans les chaumières...
(dans le journal du jour c'est Sherifa luna qui parle de son sien écrit par qq'un d'autre...)

Écrit par : oopsy | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

"Les gens ont-ils a ce point BESOIN d'étaler leur vie dans les médias pour EXISTER ??"

Vous pouvez aussi vous poser la question de l'utilité d'un blog à l'heure où tlm a un blog non ?

mouhinhin.

Cordialement.

Écrit par : Divina | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

Ouais sont cons, pourquoi ils ouvrent pas un blog?

Écrit par : Gazelle | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

@Oopsy : ben vas-y, fais-nous ta bio, alors.. Ca risque même de bien se vendre :D
@Divina : exact. Touuuuuuchée, très chère, mais pas coulée.. On devrait toujours se nettoyer le nombril avant de critiquer celui des autres. Le blog c'est aussi pour parler de soi. Simplement, M. le Procureur, en ce qui me concerne c'est plus une façon de m'amuser, et éventuellement d'amuser les autres, que de mettre mes tripes sur la table. Je n'ai que très rarement parlé des soucis que je peux AUSSI avoir (je suis un être humain après tout) sur ce blog.
@Gazelle : parce qu'ils n'ont pas notre talent, chérie..

Écrit par : emanu124 | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

superbe article! tu vois c'est un peu le principe de ma nouvelle rubrique the unknown gossip, c'st de tout ce monde là dont je me moque. moi je pense que les gens qui font parlé d'eux comme ça c'est parce qu'ils sont avide de célébrités et d'argent mais n'ont aucun talent. Les espagnols sont des rois pour ça et vraiment , crois moi, aucun putain de talent, ça me fait pitié. Ces pauvres gens devraient revenir sur terre, mais tant qu'il y a aura des lecteurs pour lire ça, on n'en sortira pas. faut faire évoluer les mentalités, que les gens arrêtent de croire toutes les conneries qu'on leur raconte et qu'on revienne à des vrais valeurs.

Écrit par : aurélie | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

Et est-ce qu'écrire un blog ce n'est pas aussi se répandre un peu??? vaste sujet !! je suis bien sûr totalement d'accord avec toi, et surtout ce n'est pas parce qu'on écrit un bouquin qu'on est un écrivain ! et Dieu merci !

Écrit par : george sand et moi | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

@Aurélie : merci. Mais je ne suis pas certaine que ma rubrique du lundi te plaise, donc..
@Georges : mais absolument. C'est ce que j'expliquais dans le commentaire un peu plus haut.. Et d'accord avec toi, enregistrer un CD ne fait pas de toi un chanteur, écrire un bouquin ne fait pas de toi un écrivain..

Écrit par : emanu124 | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

J'achète. Tu as un compte paypal ?

Écrit par : Touwity | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

Ca ne me dérange pas que les gens aient besoin d'écrire leurs soucis pour aller mieux. S'ils ont besoin, en plus d'être lus, grand bien leur fasse d'être publiés.
Ce qui me dérange plus, c'est l'éditeur intéressé qui va profiter de la petite notoriété de l'auteur, au détriment de la qualité ou de l'histoire.

Mais le tien, je veux bien l'acheter. Enfin, si et seulement si on te voit faire du rafting en guêpière à la 345ème page.

Écrit par : Virginie et son paillasson | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

@Touwity : en liquide, je prèfère..
@Virginie : oui, ça je sens que je vais y avoir droit pendant un bon moment.. Et pour répondre directement à ton autre com sur la note d'hier, je savais que tu aller râler pour publicité mensongère.. J'ai donc persisté, juste pour te titiller... :D

Écrit par : emanu124 | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

En France, on a un rapport névrotique à l'écriture. Tout le monde veut écrire SON livre. Après chacun fait ce qu'il peut quant au contenu... Il y a des inégalités face à l'écriture, on ne le dira jamais assez...

Écrit par : Madame Kévin | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

@Madame Kevin : évidemment. Prends un exemple : nous. On est des queens, quand même.. Par contre, d'autres, pfffff... :D

Écrit par : emanu124 | 10/05/2009

Répondre à ce commentaire

Ahhh, les chèvres cashmères...

Et les vaches coulommiers, hein ???

Écrit par : Chouyo | 11/05/2009

Répondre à ce commentaire

@Chouyo : nan, rien à voir..

Écrit par : emanu124 | 11/05/2009

Répondre à ce commentaire

Sans compter qu'on est très belles ! :)

Écrit par : Madame Kévin | 11/05/2009

Répondre à ce commentaire

@Madame Kevin : évidemment, cela vas sans dire !!

Écrit par : emanu124 | 11/05/2009

Répondre à ce commentaire

je trouve ça narcissique !!! c'est comme françoise hardy, elle m'a gonflée de raconter autant sa vie sur toutes les chaînes !!!
excellent le coup du livre de manu !!!!

Écrit par : sounie | 11/05/2009

Répondre à ce commentaire

@Sounie : merci beaucoup !!

Écrit par : emanu124 | 12/05/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.