Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/07/2009

4 mariages et un enterrement

Je ne vais pas vous parler du film de Mike Newell qui a marqué toute une génération (dont je faisais partie), mais du fait que quand on se trouve dans ces circonstances exceptionnelles, on est parfois confronté à des ... dérapages exceptionnels.

Une conversation avec une collègue m'a remis en mémoire que j'avais précisément vécu .. 4 mariages et un enterrement qui avaient sérieusement disjoncté.. J'ai emprunté la trame du scénario du film pour vous les raconter.


Le premier mariage : réglement de compte à OK Corral.

Invitée je ne sais trop pour quelle raison par un couple de vagues connaissances, je m'étais rendue à leur mariage accompagnée d'une copine pour me tenir compagnie. La soirée avait commencé sous des auspices plutôt conviviaux, bien qu'un peu bourrins, mais ça fait du bien de temps à autres. Buffet campagnard, danse des canards, plaisanteries de cul et beaucoup de bouteilles de rouge. Et c'est justement là le problème. Echauffés par les pt'it ballons de rouquin, les membres de deux familles ont commencé à débattre sur qui avait payé quoi. Le qui avait payé quoi s'est transformé en "j'ai payé plus que toi". Et le "j'ai payé plus que toi" a rapidement dégénéré en "je vais en mettre une dans ta g... de gros c...". Les paroles s'étant transformée en actes, la salle du mariage a viré à la bataille rangée avec chaises volantes et bourre-pifs incorporés. Et la mariée en pleurs au milieu, bien sur. Après avoir profité du spectacle cinq minutes, ma consoeur et moi avons évacué la salle à quatre pattes. Je suppose que la soirée de mariage s'est finie aux urgences, ou au commissariat. Je ne peux faire que supposer d'ailleurs, nous n'avons jamais pris de nouvelles de la famille tape-dur.


Le deuxième mariage : mais où est la mariée ??

Cette fois-ci, mariage d'un couple de copains proches. Tout se passe le mieux du monde, musique, danse, rigolade et très bonne ambiance.... Sauf que le marié parait agité et fébrile en regardant partout pour trouver la mariée qui s'est absentée momentanément... enfin momentanément depuis un bon petit bout de temps quand même.. Boh, pas grave, pensons-nous, elle est partie, comme il est d'usage se refaire une beauté et rafraîchir sa tenue.. Jusqu'à ce que des cris perçants se fassent entendre et qu'au seuil de la salle apparaîssent le marié... trainant son épouse à moitié dévêtue et relativement décoiffée par le bras, les deux étant suivis par un témoin affolé et tout rouge. Le marié ponctuant les cris de sa femme de "s.. t'es qu'une p..". Après avoir été calmé de force par des bonnes âmes masculines présentes, qui l'avaient ceinturé quand même pour ce faire, nous avons pu apprendre de sa bouche - de façon un peu incohérente et dans un discours parsemé de noms d'oiseaux adressés à sa moitié - qu'il avait découvert celle-ci en train d'enterrer sa vie de jeune fille avec son témoin à lui, et meilleur ami. Evidemment , l'ambiance conviviale s'est obscurcie d'un coup d'un seul.. Et les invités ont commencé à déserter sous des prétextes divers et variés, laissant les époux à leur explications. Là non plus, je n'ai jamais eu de nouvelles des mariés. Remarque, si ça se trouve, ils sont encore ensemble !


Le troisième mariage : vous avez demandé le Samu ? Ne quittez pas.

Il y a des séries noires. Autre mariage, autre ambiance, à la bonne franquette en début d'été : passage à la mairie le matin, et début des festivités autour d'un apéro charcutailles-ricard au jardin avec prolongation prévue par une grande bouffe conviviale avec musique et danse do-it-yourself gérées par les copains. Beaucoup de famille, beaucoup de copains, beaucoup d'enfants, un joli moment de convivialité béni par un temps magnifique.... Jusqu'à la première alerte : piqûre de guêpe sur un mineur de moins de 8 ans ET allergique.. Evidemment.. Cris, pleurs, boursouflage spectaculaire, .. Heureusement la mêre, prévoyante avait le nécessaire sur elle et a géré l'affaire comme une pro.. Tout le monde respire quand, d'un autre coin du jardin montent des cris stridents. Evidemment dans les mariages, les nains font les cons, évidemment ils échappent à la surveillance de leur parents, évidemment quand il y a un portique, ils se viandent sur les balançoires... Là nous avons quand même eu 3 chutes synchronisées et simultanées avec respectivement : un oeuil complètement fermé et enflé, un bras en vrac (qui s'est averé cassé par la suite), et une coupure nécessitant visiblement des points de suture. Départ du premier convoi pour l'hôpital. A peine les victimes évacuées, deux/trois personnes commencent à virer au blanc, puis au vert, puis au vert pâle avant de se mettre à courir vers les toilettes les plus proches, imitées rapidement par une quinzaine de leur congénères nous laissant penser à une intoxication alimentaire massive et généralisée.. Entre deux aller-retours au wc, une jeune fille s'écroule par terre. L'alcool, le soleil et la chaleur ne lui avaient visiblement pas réussi. Suivie de près par un vieux monsieur, victime d'une mini alerte cardiaque. Et d'une nouvelle vague d'intoxiqués qui se précipitaient aux wawas. Et, cerise sur le gâteau, de la mariée, qui nous a quand même fait un crisette nerveuse devant ce désastre sanitaire... Je vous rassure, tout le monde s'est rétabli. Le joli mariage d'été s'est juste malheureusement transformé en annexe des urgences. Dommage. Quant à moi, ma bonne étoile m'a préservé de tout, sauf de jouer les infirmières improvisées

L'enterrement : y'a quelqu'un là-dedans ??

Les enterrements c'est plein d'émotion. Qui ne se manifeste pas toujours dans la retenue ou dans le bon sens. Surtout quand un vieil oncle se poste trop près de la fosse pour regarder le cercueil une dernière fois et... tombe dans le trou sous les yeux hébêtés de toute l'assemblée... Dont la moitié se précipite dans le plus grand désordre pour le sortir de là au milieu des cris, des instructions inutiles, et des manoeuvres inopérantes... Et l'autre moitié, dont je fait partie évidemment,  se cache derrière le caveau le plus proche pour étouffer un fou rire irrépressible, communicatif et collectif. Pas très approprié dans un cimetière... Mais bon, ça ne veut pas dire qu'on n'avait pas de chagrin tout de même..


Le quatrième mariage : panique dans le 16ème.

Cette fois, j'ai été partie prenante dans une catastrophe maritale. J'avais une très bonne copine qui était ... comment dire ... expérimentale.. Trèèèès sexe, drug and Rock'n Roll elle avait VRAIMENT tout essayé. Issue d'un milieu plutôt modeste, elle vit un jour un vrai coup de foudre avec un fils de famille NAP (Neuilly Auteuil Passy). Tellement, le coup de foudre, que malgré le choc des cultures, ils décident de se marier. La veille de la cérémonie, ma copine décide que quand même, elle voudrait bien boire un dernier petit verre de jeune fille agitée, juste un petit,  avec ses potesses, avant de se ranger des voitures. Il faut préciser que les fêtes d'enterrement de vies de jeunes filles ne se pratiquaient pas encore trop à l'époque et donc le truc était totalement improvisé. Le petit verre se transforme en deux, puis en trois, puis en.. on a plus compté.. Je ne me souviens pas de grand chose, sauf d'avoir remonté les Champs Elysées, d'avoir été refoulée d'une boite, virée d'un troquet, couru après les pigeons, tambouriné à l'arrière d'un panier à salade pour faire sortir les policiers à l'intérieur (qui n'ont jamais osé affronter une troupe d'amazones ivres et déchaînées) et vomi mes tripes vers 4/5 heures du matin. Avant de coller la future sous une douche froide pendant une bonne demi-heure pour qu'elle arrive enfin à émerger dans un état semi-comateux pour se faire habiller et coiffer avant la cérémonie. Malgré le chignon et la jolie robe elle paraissait quand même moyennement fraîche, le blanc faisant parfaitement ressortir un joli teint verdâtre. Et a remonté l'allée en titubant sous les yeux courroucés de sa belle-famille qui nous jetaient des regards assassins. Quant aux copines de la mariée elles ressemblaient à un banc de méduses échouées sur la plage.  La mariée a survécu jusqu'à l'ouverture du bal, qui, compte tenu de son état ressemblait à la scène finale du film "on achève bien les chevaux". Avant de s'écrouler définitivement vaincue par l'alcool et la fatigue... Belle-maman était aux anges. Elle nous a littéralement hurlé dessus. Mais on écoutait déjà plus, on était trop fatiguées.. J'ai quand même eu des remords d'avoir gâché le mariage de ma copine. Elle m'a rassurée quand, quelques années plus tard, assagie et très respectable mère de famille, elle m'a avoué avoir passé la meilleure soirée de sa vie.

4_mariages_et_1_enterrement.jpg

 


Et si malgré toute cette longue lecture, il vous reste encore un peu de courage allez votez pour les participantes du concours "Je trempe mon biscuit" c'est LA et vous avez jusqu'à dimanche soir !

Et si vous êtes de amatrices de concours, courrez vite chez Melle A. Elle a de super appareils beauté et une Smartbox détente à vous faire gagner..

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:07 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (35) | Tags : mariages, enterrements | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Ah ouais quand même !!! Sur tous les mariages que j'ai faits, aucune n'a viré à la cata comme ceux-là, et heureusement ! Merci pour cette rigolade matinale ! ;-)

Écrit par : Anne-Sotte | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

Qu'est-ce que je me bidonne à te lire, surtout le matin, ça a le don de me mettre de bonne humeur ! Trop coool, tes mariages et l'enterrement. Au moins, tu ne t'es pas ennuyée !

Écrit par : proserpine | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

j'ai fait peu de mariages (3 je crois) et pas si agités ^^ (ou alors c'était moi qui mettait un peu le feu...pour 1 on en parle encore...).
Quand même s'envoyer le témoin le jour du mariage, elle a fait dort ta copine!

Écrit par : La fleur 2.0 | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

Moralité et surtout note pour moi même : Ne jamais inviter Manu à son mariage ;o)

Écrit par : Sandra | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

tu m'as bien fait rire avec tes anecdotes de mariages... moi je fuis les mariages à part famille et amis proches, j'ai toujours une bonne excuse !

Écrit par : Virginie B | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

@Anne-Sotte : je t'en prie..
@Proserpine : c'est clair, dans ces cas-là on ne peut pas s''ennuyer. Même si on rigole plutôt.. après coup.
@La Fleur : effectivement, elle a fait fort. Mais le cas n'est pas si rare apparemment, en racontant cette histoire, j'ai eu pas mal d'anecdotes du même ordre en retour sur des "adultères" le jour du mariage..
@Sandra : alors là je m'insurge. Je plaide coupable dans le dernier cas, c'est vrai, mais je ne suis absolument pour rien dans le reste..
@Virginie : tu as tort, tu as peut-être loupé de grands moments de rigolade comme ceux ci-desssus, sans le savoir !!

Écrit par : emanu124 | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

ptain! t'as pas idée comme je t'imagine à 4 pattes en train de fuir le premier mariage!!! mdr!!!
perso, je n'en ai vécu qu'un de rock n' roll, je venais baby-sitter un gniard (on m'avait invitée au vin d'honneur, quand même), et avant de garder l'angelot, j'ai dû sortir le témoin de son état semi-comateux et lui tenir la tronche au dessus des wawas parce-que le marié chialait qu'il ne voulait pas partir au resto sans son copain... putain, ces camionneurs, j'te jure! Ouais, moi, infirmière pour adultes, jamais... (bedside manners of a Hun, dirait-on...)

en version enterrement, j'ai eu droit à la fille de la défunte qui prend le mike dans l'église et qui nous joue une scène d'une tragédie grecque... oui, j'ai sorti mon mouchoir, pour me planquer derrière et ma mère m'a menacée de sortir de sa tombe m'arracher la tête si je faisais un truc pareil à son enterrement à elle...

bon, c'est pas tout, mais faut que j'y aille: Ploucland me tend les bras (eurk!)... et Attila et le Greffon m'attendent :D

Écrit par : Maman Klingon en route pour récupérer les petits | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

@La mère des klingons qu'elle commence à me brouter sérieux à changer sans arrêt de pseudo, ça me perturbe : moi j'imagine bien la scène où tu glousses dans l'eglise derrière ton mouchoir avec ta mère qui menane de t'arracher la tronche.

Écrit par : emanu124 | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

J'adore l'enterrement.
il t'en arrive des choses dans les mariages.
Tu connais des gens vraiment civilisés

Écrit par : Angélita | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

(oui, mais tu reconnais mon gravatar? :D)

tiens, au fait, tant qu'à t'énerver: je t'ai taguée, hier...


biiiiiizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Écrit par : Maman Klingon déjà partie... | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

J'ai beaucoup ri en te lisant, même si je n'aimerais pas me retrouver invitée dans cette situation. Tac a eu cette expérience aussi (mariage guindé et beaucoup d'argent, et le frère du marié a réglé ses comptes avec son père par discours interposés...).

Sinon, je t'ai FBAGuée !

Écrit par : Chouyo | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

Y a qu'à toi que ça peut arriver tout ça ! Et sinon t'as pas croisé Hugh Grant dans tout ça ??

Écrit par : FaFa | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

Excellent article!!!
Je retiens quand même que tu as vécu ce que d'aucun ne voit que dans les films: la mariée qui se barre avec le témoin...
J'y crois juste pas!! Comment c'est possible?
(N'empêche que ça devait être drôle quand même...)

Écrit par : LMO | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

@Angélita : comme tu peux le constater, effectivement, je ne fréquente que le gratin..
@Maman Klingon qu'elle va avoir de gros, de très gros ennuis : tu va avoir des gros, des très gros ennuis
@Chouyo : Gné ? Kessé ? Un tag indien ?
@FaFa : non. Hugh Grant n'était pas connu en ces temps reculé. Je ne sais même pas s'il était déjà acteur..
@LMO : effectivement ça fait un peu scénario de film (catastrophe) mais je peux t'assurer que tout est rigoureusement du vécu (un peu arrangé par la narration, pour le fun, je te le concède). Quant à la mariée qui se tape le témoin, le jour du mariage, comme je le disais à LaFleur un peu plus haut, après avoir discuté de cette expérience avec d'autres, ce n'est pas SI rare que ça..

Écrit par : emanu124 | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

eh ben tu as une vie vachement mouvementée ! bon moi les mariages c'est pas mon truc du tout mais là au moins ils sont marquants )

Écrit par : chocoladdict | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

je n'aime pas les mariages perso! je me demande comment sera le mien, j'ai pas vraiemnt envie d'un grand truc, juste à l'église... peut être à vegas devant elvis ! lol
par contre c'est horrible ton histoire de l'oncle qui est tombé

Écrit par : aurélie | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

merci pour ce gros coup de pouce !!

Écrit par : Mlle A | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

Pour éviter les problèmes ne nous marions point !

Écrit par : Neriel | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

Ouii vivons dans le péché et la luxure, y aura moins de risque :))

Pour la numéro 2, faut la comprendre, si on parle d'enterrer sa vie de jeune fille, on droit jusqu'au bout, non ? Et au moins le témoin elle le connait...

Écrit par : Océane | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

Et ben!!!
Wouahaou.....ça m'a bien fait rire!!!
Entre la mariée qui ne tient pas debout, et celle qui se tape le témoin!!
(Mais comment on peut faire ça....
Elle aurait au moins pu attendre le lendemain...)

Écrit par : Mademoiselle Mimo | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

bordel, je croyais que ça arrivait qu'aux autres, ces histoires.
enfin, en l'occurrence, là, ça arrive aux autres aussi, hein, mais d'habitude, c'est pas à des autres qu'on connait. enfin, tu me suis?
je crois que j'ai assisté en tout à 5 ou 6 mariages, et aucun truc comme ça à déclarer... espérons que celui de cet été fasse parler d elui, n'importe comment!

Écrit par : Camille | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

C'est excellent parce que c'est la preuve que les films ou les livres ne sont pas toujours de la pure fiction! j'ai vu toutes ces scènes au ciné ou lu dans des romans et c'est encore plus drôle en vrai j'imagine (enfin pas toujours mais moi ça me fait rire surtout la mariée s...., trop cliché!)

Écrit par : Carole | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

Note pour plus tard :
en cas de troisième mariage ne pas envoyer de faire-part à EManu

Écrit par : sublime | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

J'avais laissé un commentaire mais il est passé à la trappe : ça m'apprendra à dire du mal du mariage.

Écrit par : Madame Kévin | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

@Chocoladdict : j'ai eu quelques folies de jeune fille, oui. Mais pas plus que d'autres et bien moins que certains..
@Aurélie :aaaah, un mariage à Végas avec un faux Elvis, quelle rêve !! Je te le souhaite..
@Mlle A : mais je t'en prie, et je crois que je t'ai envoyé quelques personnes. Ca fait plaisir...
@Neriel : je ne suis pas certaine que de ne pas se marier évite les problèmes. S'il doit y avoir mésentente, ne pas être marié ne change rien du tout.
@Océane : c'est clair, au moins le témoin, ça reste dans le cercle d'intimes..
@Mlle Mimo : deux solutions : soit la mariée et le témoin avaient déjà une liaison, soit ils avaient un peu trop bu tous les deux, soit encore la mariée a eu soudainement un gros doute.
@Camille : oui, je vois ce que tu veux dire. Et bien tu nous raconteras tes mariages, d'accord..
@Carole : tu ne m'étonnes pas. Quand je racontes ces histoires, on me dit souvent "c'est pas possible, c'est un film". Et non je peux t'assurer que ces évènements sont 100 % authentiquement vécues.
@Sublime : bon ben ok, dommage. Je met de l'ambiance en général..
@Madame Kevin : voilà, faut jamais dire de mal... MOUAHAHAHAHHA

Écrit par : emanu124 | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

Et bien toi tu es pire que moi en ce qui concerne les mauvais concours de circonstance. A ce titre je te tire mon chapeau.
Il y a cependant une différence, en général je cristallise les problèmes su moi tandis que toi tu es protégée.
Kinia

Écrit par : kinia | 23/07/2009

Répondre à ce commentaire

@Kinia : c'est vrai, j'ai de la chance, je passe généralement entre les gouttes. J'espère pour toi que le mauvais sort va arrêter de s'acharner !

Écrit par : emanu124 | 24/07/2009

Répondre à ce commentaire

Pense bête: ne jamais inviter Manue à un mariage! :p

Ben moi il ne m'ai jamais arrivé de trucs comme ça dans les mariages et c'est bien dommage d'ailleurs car au moins ça met de l'ambiance et c'est le genre de soirée dont on se souvient! :)

Écrit par : Malira | 24/07/2009

Répondre à ce commentaire

Je ne suis pas certain que toutes t'on lu en intégralité ( j'dis ça après tout le monde: Courageux mais pas téméraire) Pourtant, c'est du bon, du très bon j'adore les références genre "on achève bien les chevaux" qui permets de visualiser la scène. Quand tu penses qu'il faut expliciter NAP à cause du manque de référentiel de cette blogosphère qui lit en diagonale.Bravo encore, je vais faire un saut sur ton dernier post.

Écrit par : Alex C. | 24/07/2009

Répondre à ce commentaire

@Malira : beuh non pas du tout. C'est pas moi qui porte la poisse.. La preuve j'ai assisté à pleins de mariage qui se sont très bien passés..
@Alex C. : merci beaucoup ! C'est trop flatteur.. Et c'est pas grave si les gens ne prennent que ce qui les intéresse. Mes billets ce n'est pas du Schopenauer, non plus.

Écrit par : emanu124 | 24/07/2009

Répondre à ce commentaire

Ah ben pas tristes tes mariages en effet... moi j'en ai fait 6 l'année dernière et finalement étaient tous relativement calmes...
En tout cas je te rejoins totalement sur quelque coups de gueule... surtout celui du tour de france... commence à me saouler totalement !

Écrit par : Sekhmet | 25/07/2009

Répondre à ce commentaire

félicitations pour ton blog

Écrit par : Léo | 25/07/2009

Répondre à ce commentaire

@Sekhmet : le tour de France ? Un vrai calvaire.. Comme la Coupe du Monde de foot.. Mais au contraire de la coupe du monde on est obligé de subir ce truc TOUS LES ANS.
Ce me gâche le mois de juillet.
@Léo : je te remercie !

Écrit par : emanu124 | 25/07/2009

Répondre à ce commentaire

vraiment hilarant! je m'imagine aussi morte de rire pour l'enterrement....... c'est vraiment digne d'un film! Tous les mariages auxquels j'ai participé il ne c'est rien passé de tel! Si ce n'est les témoins ou amis bourrés et lourdaux (dont je fais partis!!!!!)

Écrit par : Cha | 27/07/2009

Répondre à ce commentaire

@Cha : quoique, morte de rire à un enterrement, tu t'en veux terriblement après. Crois-moi..

Écrit par : emanu124 | 27/07/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.