Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2009

Parfumons-nous en coeur

Pour ceux qui ne seraient pas passés chez Angélita hier, ci-dessous un article rédigé pour elle pendant ses vacances bloggesques !


Quand je me suis engagée auprès d'Angélita à lui faire un article j'étais un peu embêtée.. Qu'allais-je pouvoir trouver pour coller à son univers ?? En tant qu'invitée il aurait été fort malvenu de ma part de mettre mes pieds sur les meubles en lui imposant un sujet loin de ses goûts..

Comme je séchais, elle m'a suggéré de faire un article sur les parfums de ma vie ...
Je ne vais pas vous décrire par le menu TOUS les parfums que j'ai pu tester au cours de mon existence, mais de ceux qui m'accompagnent aujourd'hui encore après quelques décennies d'expérimentation..

En effet, l'expérience a ceci d'agréable qu'on finit par savoir exactement ce qu'on aime. Dans mon cas, mes senteurs favorites se retrouvent presque exclusivement aujourd'hui dans deux catégories

La catégorie des semi-fleuris ambrés - surtout l'hiver. Avec deux de mes amours inconditionnels : Coco et Opium. Plus subtils et moins lourds que les vrais épicés cette catégorie de parfum recèle des nuances infinies qui changent au gré de la peau, voire de l'humeur de leur "propriétaire". En particulier Coco qui n'a jamais la même tonalité à chaque vaporisation. Coco est le parfum qui me colle le plus à la peau. Certains m'ont même dit qu'il aurait pu être créé pour moi - un joli compliment. Car il est décrit comme un parfum qui développe des notes baroques sur un fond classique.. C'est en fait comme si vous portiez une extravagante parure de pierres de toutes les couleurs sur une petite robe noire toute simple. Tout à fait moi en fait.. Quant à Opium, je l'ai connu très tôt (il est sorti en 1977), beaucoup aimé, beaucoup porté, aujourd'hui moins. Je l'aime toujours mais il est tellement marqué, c'est un parfum de diva exubérante,  qu'il gêne parfois certaines personnes. Je le ressors souvent pour une sortie par exemple.

Et pour l'été sans hésitation, je tape dans la catégorie des hespéridés ou des colognes. J'adore leurs odeurs d'agrumes et leur fraîcheur. Je n'ai pas vraiment de favoris et mon plaisir est de faire les jolies découvertes de la saison. Au fil des années, je peux zigzaguer entre la cologne de Mugler (divine), escale à Portofino de Dior (découverte l'année dernière), l'eau d'Orange Verte d'Hermès (j'ai l'impression de marcher dans une orangeraie), un Aqua Allégoria hélas abandonné par Guerlain, Menta Fresca (à la menthe, un délice) et les deux divinités de cette année : Fleurs de Citronniers de Serge Lutens et l'eau de pamplemousse rose d'Hermès... Vous voyez mes choix restent agrumesquement cohérents !!

Hors catégorie mais chouchous quand même : les très classiques N° 5, N° 19 et Cristalle de Chanel. Intemporels et tellement chics, ils ne vous décevront jamais ! Le N°5 faisant partie de la catégorie des fleuris aldéhydés, les deux autres des fleuris verts.

J'espère que je vous aurais au moins donné l'envie d'essayer toutes ses senteurs délicieuses... Mais n'oubliez pas, Coco est à MOI. Karl me le disait encore l'autre jour d'ailleurs "Chérie du bist Coco, Ya !"

Allez, on se vaporise ??? ... Pschiiiiitt...

 

img-thing?.out=jpg&size=l&tid=6965849


PS : pour les éventuels lecteurs rencontrés au Kremlin des blogs hier soir qui passeraient ici pour la première fois et tomberaient sur cet article futile MAIS nécessaire, sachez qu'il est représentatif de mon côté blonde, mais que j'ai également un côté obscur de la force..

Non je me justifie pas, Germaine, J'EXPLIQUE !!

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (22) | Tags : parfums, coco, opium, ysl, chanel, hermes, guerlain, dior | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Je suis un béotien en la matière et je ne mets jamais de parfum.

Écrit par : Tietie007 | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

J'aime bien les parfums que tu as "choisi" bien que ça ne soit pas ceux que je porte. Je mets choisi entre guillemet car un parfum souvent s'impose à nous plutôt que le contraire ;)
Ici notes hivernales Shalimar de Guerlain (avec lui je suis une femme une vraie et ça sent bon ça tient chaud, un des rares parfums dont j'ai encore et toujours conscience après des années de port), ou Paris (mais certains le supporte mal dans mon entourage donc...) notes estivales Aqua allegoria Pamplona ou Fleur de vigne de chez Caudalie ou parfois Ô de Lacôme, en toute saison, selon l'humeur l'Air du temps de Nina Ricci ou Christale de Chanel, des petits bonbons, des souvenirs olfactifs qui parfois rassurent sans encombrer le nez des autres surtout l'hiver car les senteur de mes deux chouchous sont assez marquées et lors d'un voyage en voiture à plusieurs çapeut être génant parfois ;)
En tout cas je suis du genre jamais sans mon parfum, j'en tousles jours, j'en essaieplein mais reviens désormais à mes chouchous très rapidement après une "incartade", et s'il vous plait si on doit se rencontrer ne portez pas Poison, à moins que n'ayez envie de me voir blanchir et chercher les toilettes ;)

Écrit par : Cécile - Une quadra | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

je t'ai lue hier chez Angelita!
je ne mets pas beaucoup de parfum mais c'est parce que je n'y pense pas et le matin c'est la course...
Chanel reste le must quand même pour moi aussi avec n°5... J'adore aussi Chloé et pour quelque chose de moins capiteux, CK One...
après je ne découvre pas de choses nouvelles, les odeurs fortes des magasins me font fuir...

Écrit par : Carole | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

(c'était quoi la soirée?)(je suis au ban des soirées j'ai l'impression)
bref, j'allais juste dire que moi, l'eau d'orange verte d'hermes (je mets pas de majuscules aujourd'hui, ça me gave) j'adore, et que ça me rappelle tellement de souvenirs que finalement, j'ai porte jamais.
voilà.

Écrit par : Camille | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

Pour ma part cela fait belle lurette que je reste fidèle à Calvin Klein! Il serai peut être temps de changer!

Écrit par : Enaco | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

@Titie : tiens c'est marrant, avec Dom hier, on disait justement qu'on aimait le mot "béotien"
@Cécile : c'est vrai que Poison, c'est extrêmement envahissant. Moi c'est Angel que je ne supporte plus pour l'avoir trop senti sur tout le monde. A tel point qu'également aujourd'hui, il me met au bord de la nausée.
@Carole : je plussoie. Traverser le rayons parfums des grands magasins est une épreuve olfactive !!
@Camille : meuh non, c'était une soirée politico- ... un peu tout en fait. Je ne suis pas certaine que tu aurais adoré.. Mais moi j'ai kiffé ma race.
@Enaco : le problème à rester fidèle à un parfum, c'est qu'on finit par ne plus le sentir !!

Écrit par : emanu124 | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

Chanel ET Kremlin : c'est ça l'éclectisme !

Écrit par : Madame Kévin | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

Mode curieuse ON - Moi je ne retiens qu'une chose: c'est quoi cette soirée dont tu parles?!!! -

Écrit par : Oum | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

Ah désolé mais les agrumes en parfum, j'ai du mal à accrocher...
Une collègue portait Aqua Allegoria et je détestais!
Puis le pamplemousse en parfum, ça sent le pipi de chat ... Désolée hein ...

Écrit par : MissBrownie | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

Désolée, mais ce parfum est vraiment synonyme de mémé. En même temps, c'est celui de ma grand mère, j'ai une excuse ...

Écrit par : Anna | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

moile parfum que je deteste et qui me donne la nausée c'est Tresor de Lancome. Beuuuuuuuuuurk

Écrit par : Cha | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

Exacte! Mais mes proches le sentent toujours donc sa m'encourage à garder le parfum en question...!

Écrit par : Enaco | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

@Madame Kevin : ce n'est même plus de l'eclectisme, c'est du grand écart..
@Oum : une soirée de rencontres de bloggeurs plutôt dans le domaine politico-social. Très intéressant. Je raconte tout lundi.
@MissBrownie : pourquoi es-tu désolée. Dans ce domaine, encore une fois chacun ses goûts. Un parfum c'est tellement personnel, que, selon les manuels de savoir-vivre, il est même impoli d'en offrir..
@Anna : lequel ? Coco ? Aucun problème j'assume très bien d'être réactionnaire en terme de parfums. Mes goûts me portent souvent vers les grands classiques. Je trouve les parfums récents souvent sans caractère ou écoeurants.
@Enaco : tu as raison, un parfum on le porte aussi pour les autres..

Écrit par : emanu124 | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

@Cha : je suis d'accord. Je trouve que ce parfum sent la lessive..

Écrit par : emanu124 | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

c'est vachement dur de trouver le parfum qui vous va. Sur quelqu'un d'autre il peut sentir bon et sur toi pas pareil..selon le type de peau ou je ne sais quoi...

Écrit par : oopsy | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

Ce qui m'épatera toujours c'est comment de soit-disant nez, à l'odorat plus que subtil, peuvent créer des horreurs qui empestent à 3 km. Certains noms ont été donnés que je ne connais pas mais je vous crois sur parole. Je rajouterai Jungle que j'ai eu le malheur de sentir plus d'une fois.

Écrit par : Sarnia | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

@Oopsy : exactement. L'odeur d'un parfum dépend de l'alchimie de ses composants avec la peau du "porteur". Un parfum très agréable sur une personne peut complètement virer sur quelqu'un d'autre, comme tu le dis !
@Sarnia : oui, mais derrière les "nez" il y a les gens du marketing qui veulent des lignes directrices, et supposent-ils vendeuses, bien précises. Le seul problème est qu'un parfum délicat ne répond pas toujours au règles du marketing. Et Jungle, c'était de qui déjà ??

Écrit par : emanu124 | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

Ouais, mais entre créer un parfum délicat et un truc qui empeste, il y a un fossé... directives du marketing ou pas. Quant à Jungle, il me semble que c'était Kenzo.

Écrit par : Sarnia | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

Tout Annick Goutal et Fumerie Turque de Serge Lutens sinon rien !

Écrit par : La Mère Joie | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

@Sarnia : oui. Jungle, Kenzo. Ca puait tant que ça...??
@Mere Joie : choix trèèèèèès intéressant...

Écrit par : emanu124 | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

T'en parles à l'imparfait, il n'est donc plus en vente ? Triple salto !! because de mon point de vue, ou plutôt d'odorat, c'était une véritable infection.

Écrit par : Sarnia | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

Non, j'en sais rien en fait. Atta je regarde.. Si il est encore en vente... Il pue peut-être, mais la bouteille est jolie !

Écrit par : emanu124 | 28/08/2009

Les commentaires sont fermés.