Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2009

Un petit peu d'ActuManu ??

 

Parce que j'aime bien commenter l'actualité. C'est mon côté journaliste râtée et aigrie..



  • J'avais écrit un billet sur le fait que le pouvoir rend fou. Visiblement l'argent aussi. Et il faut être très crétin ou cynique (ou les deux) pour penser qu'une distribution d'argent sur la voie publique, comme celle organisée par un site de vente en ligne pour sa promotion, ne va pas virer à l'émeute. Et que l'argent rende fou ce n'est malheureusement pas nouveau. Le nombre de familles apparemment unies qui se sont étripées pour une paire de chandeliers rococos dans le cabinet du notaire au moment du partage de l'héritage est astronomique. Evidemment que l'argent rend fou. Surtout quand on en a pas. Surtout en ce moment. Et - comme disaient les participants à un excellent débat dans l'émission de Frédéric Taddei "ce soir ou jamais" il y a quelques jours - surtout quand on a des dirigeants qui vous agitent des Rolex sous le nez à longueur de temps. On vient d'ailleurs d'apprendre que le surendettement explose. Y compris dans la classe moyenne. Comme c'est étrange que les gens aient envie de s'acheter des trucs....


  • Le pouvoir et l'argent rendent fou. La connerie aussi. Edvige Antier éminente (enfin c'est elle qui le dit) pédopsychiatre propose qu'on interdise la fessée par décret. Ok. La fessée on est pour ou pas. Perso je suis pour. Mes fils en ont reçu des bien senties, et ils ne s'en portent pas plus mal au contraire. Au tenants du 100 % dialogue, je rétorque simplement qu'à partir d'un certain moment tu ne peux juste plus dialoguer avec un gosse, parce que son système nerveux n'est pas FINI et qu'il n'arrive plus à se calmer tout seul. Un petit "choc" (mais petit, je ne suis pas pour le châtiment corporel entendons-nous bien) permet d'arrêter la montée en puissance... Après tu peux toujours discuter cette opinion éducative, comme tu peux aussi en discuter une autre évoquée par e-zabel il y a peu de temps, à savoir s'il convient de dire à tes enfants qu'ils te cassent les pieds. Je dis également oui. Dire "tu m'emmerdes" à un gosse aura au moins l'avantage de te soulager. Et franchement ça ne va pas le traumatiser, sauf cas pathologique. De toutes façons il l'entendra bien assez tôt dans sa vie.  En fait, ce qui me gêne dans cette affaire de proposition d'interdiction de fessée c'est qu'on me DISE COMMENT JE DOIS éduquer mes gosses. Et par décret. J'estime être quand même la mieux placée pour décider si je dois les fesser ou pas. Ah, au fait, je rappelle pour terminer que le mari d'Edvige Antier qui préconise l'interdiction de la FESSEE a été mis en examen pour détournement DE FONDS. MOUAHAHAHAHHAHAH...



Evidemment, j'ai parlé de fessée, donc je risque d'avoir quelques requêtes google intéressantes...

 

sarko-la-fessee.jpg
Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (38) | Tags : argent, rolex, fréderic taddei, edvige antier, fessée | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Je suis absolument d'accord avec toi. Pour le premier point et le second.

Une chose qui me semble importante, sans être mère moi-même mais grande soeur (très grande) et prof, c'est qu'il faut pouvoir faire comprendre à un enfant que l'amour et l'affection ne supposent AUCUNEMENT une patience et un martyre inconditionnels de la part de l'entourage.

Dire "tu m'énerves, tu me fatigues, je ne veux plus discuter avec toi" (je dis pour ma part "c'est comme ça, et ce n'est pas une question, c'est une affirmation") cela permet de rétablir une règle nécessaire pour la vie de famille et la vie en société, selon laquelle les désirs ont une limite, le comportement a des implications et que nous ne vivons pas seuls.

Cela pourra laisser une chance à cet enfant de se concevoir ensuite comme partie d'un tout et non comme être unique au monde qui peut faire ce qu'il veut, quand il veut, où il veut, sans rien en avoir à faire des sentiments et de ce que veulent les autres. Tenir compte des autres, de leurs envies, de leurs agacements, est un apprentissage qu'il faut faire tôt (pas trop mais suffisamment tôt quand même) et je crois qu'une fessée conçue comme tu le dis très bien comme un STOP, tu arrêtes ta crise, tu arrêtes ton caprice, tu te calmes et on arrête l'escalade à ce geste que j'assume en tant qu'adulte, fonctionnera beaucoup mieux et à long terme qu'un dialogue entre deux pseudo-adultes où l'enfant est convié à un rôle qui n'est absolument pas le sien : "mon chéri, que ressens-tu maintenant ? Tu n'es pas content, on va en parler, tu dois mettre des mots sur tes émotions...".

Râââââ, cela me rappelle bien des choses...

Écrit par : Chouyo | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

je suis sompletement d'accord avec toi.

Écrit par : Cha | 20/11/2009

à propos de la fessée, ma grand mère (>80 ans) s'est faite emplâtrer la figure par un arrière petit fils (pas un des miens... :D) de deux ans à l'aide d'un gros jouet (un camion, en l'occurrence). C'est un enfant qui tire la gueule la gueule tout le temps, qui pique des colères de l'espace (comme tous les mômes de 2 ans...) et qui donc, tarte les gens quand ça lui plait. Ma grand mère a été choquée par le geste et la douleur, elle lui a collé une tape sur le cul en lui disant que ce n'était pas bien ce qu'il avait fait. Elle s'est faite écharper par la mère, qui est une adepte du "tout-dialogue" et n'élève jamais la voix. Le gosse n'a bien évidemment pas été grondé.
Bref, ma grand mère est furax, du coup...

ps: Edvige Antier, c'est aussi la personne auto-proclamée spécialiste des familles homoparentales. Elle préconise un suivi psy pour tous les enfants de ces familles. Entre autres conneries...
Hier, j'ai demandé au Greffon s'il voulait une fessée ou si j'appelais Edvige... hin hin hin... et puis je l'ai pris en mode sac à patates et hop! à la casa!

Écrit par : Daydreamer | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

Flippantes les images de samedi dernier sur le champ de mars... et l'autre naze de responsable du site de dire que ce n'est pas de sa faute...

Autant je dis à ma fille qu'elle m'énerve ou qu'elle est casse pieds autant je ne suis pas adepte de la fessée. Chacun sa façon de faire mais donner une fessée à un petit enfant qui fait juste une crise et qui est déjà bien paumé, je ne vois pas à quoi ça sert si ce n'est à "calmer" les parents qui ne supportent pas les cris... ce n'est pas une bêtise, ce n'est pas un truc grave qui justifie une punition, une crise fait partie de la petite enfance...
et ce n'est pas pour autant que je vais utiliser des phrases débiles pour lui parler, d'ailleurs dans ces cas je ne parle pas, je laisse l'enfant faire sa crise, ça ne dure pas des heures non plus...
Et malheureusement Manu tous les parents ne sont pas les mieux placés pour savoir ce qui est bon pour leurs enfants sinon il y a aurait moins d'enfants maltraités, mais c'est un autre débat!

Écrit par : Carole | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

Manu, je crois que j'étais pas réveillée ce matin... la dernière phrase de mon comm faisait référence à un truc que je croyais avoir lu ici mais que je ne retrouve pas en relisant sur le fait que tous les parents étaient les mieux placés pour savoir ce qui était bon pour leur enfant... donc oublie, j'ai du le lire ailleurs, les articles sur le sujet pullulent en ce moment...
et je crois aussi que je vais arrêter les comms à 7h du mat ;-)

Écrit par : Carole | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

C'est surtout que franchement, il y a beaucoup plus à faire pour les enfants que d'interdire la fessée aux parents! Le nombre de mômes qui se font tabasser, ceux que je croise TOUS les jours au même feu rouge en train de mendier pendant que la mère est assise dans un coin (ne parlons pas de l'école dans ces cas là), ceux qui vivent avec trop peu d'argent et dans des conditions très limites... Bref, franchement, l'UMP a l'art de s'attaquer à des trucs débiles histoire de faire parler et de nous faire oublier ce qu'il se passe à côté...

Écrit par : Malira | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

Le prénom Edwige avec un "W" comme "wombat" ou "wagon de conneries", le fichier de la honte avec un "V" comme la série. Et j'en sais quelque chose !(surtout sur les conneries) ;-)
Tu vas finir par la mériter, ta fessée ! (car je pense qu'il y en a qui se méritent, oui)

Écrit par : Nekkonezumi | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

Entièrement d'accord avec toi !! J'en parlais l'autre jour, si la fessée n'a absolument rien de pédagogique, elle a l'avantage de soulager les parents tout en montrant aux enfants qu'ils ont dépassé les bornes ! Et je reste persuadée que mes monstroux ne sont pas traumatisés par la fessée, même si Grand Monstrou hurle à la mort comme si je lui avait au moins arraché une demi-fesse.
Quand au décret l'interdisant... c'est déplorable...Ce pays est de plus en plus dirigé par " big brother"... Mr Orwell revenez !!!!!!!!
Par contre, s'il m'arrive bien souvent de leur dire qu'ils sont " pénibles" je reste choquée par le nombre impressionant de Maman qui traitent leur môme de " chiant"...je n'ai toujours pas compris comment on peut interdire les gros mots et les utiliser contre nos monstroux ensuite... mais bon j'suis ptête lente :-)

Écrit par : Béalapoizon | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour Manu,

je suis bien contente qu'une de mes blogueuses favorites (ben oui tu es dans ma petite liste "Favoris") aborde enfin le sujet.
Cela fait 5 jours que je m'énerve sur un forum parce que les "anti" assimilent systématiquement la fessée à de la maltraitance, comme Carole ci-dessus visiblement.
La maltraitance est déjà cadrée par la loi, ce sont les assistantes sociales, ou parfois dans les cas très graves le procureur de la République, qui reçoivent les dossiers de signalement.
Il faut arrêter deux minutes de mélanger les torchons et les serviettes.
Pour moi la fessée se justifie principalement entre 2 et 6 ans, à l'âge ou les petits sont durs (période appelée par les pédo psy "la petite adolescence"), font des crises, et ne sont pas capables de réparer eux-mèmes leurs bêtises. On ne peut pas non plus les priver de leur doudou (ou alors c'est sadique).

J'ai carrément posé la question à mon fils aîné (ils m'ont mis des doutes ces andouilles, je l'avais peut-etre tout détraqué mon petit), qui plus jeune s'en est pris plus d'une.
Il a dit "maintenant tu ne m'en donnes presque plus des fessées, mais avant tu m'en donnais quand je faisais des bêtises".
Hannnnnnnnnn... il a vraiment l'air ... pas traumatisé du tout, non ?
Bon je m'arrête sinon je m'énerve.
Bises et bon week end.
PS : je rajouterai qu'Edwige dans ses propos emprunts de sagesse, veut renvoyer les mères à la maison. Il paraît qu'il y aurait moins de déliquants si on évitait de les mettre en crèche. Mais bien sûr.

Écrit par : Thémis | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

Je n'assimile pas du tout la fessée à de la maltraitance, je dis juste que ce n'est pas mon truc... l'autre phrase fait référence à autre chose, si tu relis les deux comms tu verras...

Écrit par : Carole | 20/11/2009

on regarde les mêmes émissions, tard le soir ! Haaa Frédéric...
Moi je n'ai jamais reçu de fessée, alors j'essaie de ne pas en donner. Mais c'est pas évident de garder son calme en toute circonstance. Je ne suis pas la mère parfaite...

Écrit par : leoetlisa | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

D'accord avec toi, pour le dialogue à 100 % mais quand c'est trop, c'est trop. Je n'ai pas eu à donner trop de fessées, mais il y en a eu quelques unes et aussi des "tu me fais c*". C'est pas beau mais c'est comme ça. Même si cela a été ma pris.
Quant au premier point, d'accord aussi mais la préfecture de police de Paris n'avait qu'à simplement interdire comme elle avait interdit la manif de Reporters sans frontières quand il y a eu les JO en Chine

Écrit par : Angélita | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

j'ai suivi ton conseil l'autre soir (et j'ai réellement pensé à toi après), j'ai dit à choupie qu'elle me faisait chier, eh ba, je confirme (après test donc) : ça soulage drolement, après j'avais plus envie de lui en coller une sur ses fesses !

Écrit par : e-zabel | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

@Chouyo : et en tant qu'enseignante tu es particulièrement bien placée pour t'exprimer sur le sujet !!
@Daydreamer : Edwige Antier, je propose qu'on la laisse 24 h dans une pièce avec une quarantaine de gosses qui n'ont jamais reçu de fessées. Ou avec les tiens. Au choix.
@Carole : je suis d'accord avec toi sur le fait que TOUS les parents ne sont pas les mieux placés pour élever leurs enfants. Mais on va dire que c'est une minorité. Qu'il faut dans ce cas effectivement prendre en charge OU surveiller VOIRE punir sévèrement. Ce n'est pas une raison pour installer big brother dans mon salon..
@Malira : je ne sais pas si l'intégralité de l'UMP est débile. Mais Edwige Antier, on peut se poser des questions..
@Nekkonezumi : bon, ça va, je rectifie.. Si on ne peut même plus faire des fotes d'ortaugraffe maintenant !!
@Béalapoizon : c'est clair. Si tu ne veux pas que tes enfants disent des gros mots, il ne faut pas en prononcer devant eux. De toutes manières, parents ou pas, ils en prononceront bien assez vite tous seuls quand ils seront à l'école.. Le tout n'est pas qu'ils disent des "gros mots" c'est surtout qu'ils fassent la différence entre un langage correct ou non.
@Thémis : rhouuuuu merci c'est gentil. Edwige est une buse. Si tu veux mon point de vue. Et même si tu ne le veux pas d'ailleurs..

Écrit par : emanu124 | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

@LéoetLisa : qui peut prétendre être une mère parfaite de toutes manières. Je me suis décomplexée dès le départ en me disant que, quoi que je fasse, mon éducation serait ratée et imparfaite. Partant de là, je fais comme je le sens. Quitte à me planter. Et alors ??
@Angélita : la préfecture a prétendu qu'elle n'avait aucun moyen légal d'empêcher l'évènement. Ce qui m'étonnerait énormement quand même. Alors qu'effectivement elle peut interdire des manifestations.
@e-zabel : parfait. Tu me dois 154,75 euros (hors taxes).

Écrit par : emanu124 | 20/11/2009

Manue ! T'as vu !

C'line ! Elle a perdu son bébé !! (c'est pas cool pour elle mais on échappe à un deuxième rené-charles-henry-je sais pas quoi) !

Écrit par : Lili | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

Houla .. c'est hyper sérieux aujourd'hui !!!! alors la fessée , Manu ,si c'est entre adultes consentants .....entre la chantilly les fraises ... le Nutella sur un corps qui s'abandonne ....

sinon plus serieusement ,qu'est ce qui est le plus dur pour un enfant ? une petite fessée ou une devalorisation morale à coup de phrases rabachées ....?

Écrit par : Lhaurenzo | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

Franchement, je ne sais pas ce qui leur ait passé par la tête à Mailorama ! N'importe quoi!

Pour la fessée ... Ben j'en donne à l'occasion, quand le dialogue ou la diversion n'est plus possible et que je suis à la limite de péter un plomb. Mais pas de claques pourtant c'est ça qui fait le plus d'effet.

Écrit par : MissBrownie | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

Cette proposition de décret m'a également fait réagir ! C'est tout simplement scandaleux ! Je n'ose même pas imaginer les dérives qu'une telle loi pourraient provoquer en cas de divorce des parents ... En effet, j'ai lu qu'il s'agissait d'une loi liée au code civil et non pénal ! Elle sera donc annoncé aux parents lors de leur mariage ...
Et comme on le sait très bien, en cas de divorce, tout les coup sont permis ... Genre : ma femme ou mon homme a fauté car il donnait des fessés a nos enfants ! (imagines le délire ...) De quoi faire pas mal de malheureux et pour le coup pas mal de tromatisés !
Dans la mesure du possible, j'evite les fessés mais il est vrai que JAMAIS ma fille n'a été tromatisé par celles qu'elle a recu !!!
Les enfants ont le chic pour vous pousser un max dans la limite et quand il faut, il faut !!!

Écrit par : stephaline | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

@Lili : mais OUI !! Je te remercie. Dès l'annonce, j'ai été avertie. Tu parles, maintenant dès qu'il y a une news sur C'line, on vient m'en parler illico... Je me demande dans quel sens je dois le prendre.. :D
@Lhaurenzo : ça dépend de l'enfant en fait. Et de la façon dont il perçoit la sanction. Il n'y a pas de généralités, uniquement des cas particuliers...
@MissBrownie : je suis d'accord. Les claques sont à proscrire. Même si je dois bien avouer que sous le coup de très grosses bêtises - et colères en proportion, il m'est arrivé une ou deux fois de céder à la tentation de la claque. Mais parfois quand la coupe déborde, on ne se maîtrise plus toujours totalement.
@Stéphaline : oui. Je suis tout à fait d'accord. Un enfant testera toujours ses parents pour trouver ses limites. Et c'est JUSTEMENT le rôle principal d'un parent de lui en donner.

Écrit par : emanu124 | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

D'accord sur Edwige Antier : tout le monde semble avoir oublié sa "petite" casserole. Ce serait bien qu'elle la ferme. Elle a également écrit des textes très culpabilisants sur les parents qui avaient un enfant unique.

Écrit par : Madame Kévin | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

@Madame Kevin : ah ok. Je n'avais pas lu "l'oeuvre" de Madame Antier dans son intégralité. Etpur cause, le peu que j'en ai vu m'a suffit. Bon ben voilà. Merci Madame Kevin. J'ai une nouvelle tête de turc.. :D

Écrit par : emanu124 | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

parfois pour pas mettre une fessée à rosalie, je lui mets la tête sous l'eau...ça la calme...enfin le pouvoir rend fou ça c'est clair !!!

Écrit par : Virginie B | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

suis à 100% d'accord
qu'on nous lâche les basques !!!

Écrit par : lili est insolente | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

@Virginie B : mais c'est du châtiment corporel ça ! Fais gaffe tu vas avoir la mère Antier sur le dos.... Ceci dit on pourrait l'utiliser comme croque-mitaines aussi Edwige : "mange ta soupe, sinon Edwige Antier va venir"... Pas con..
@Lili : voilà. Qu'on nous lâche un peu. On en demande pas plus..

Écrit par : emanu124 | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

à la bourre, suis pressée, mais juste, je suis tout a fait ok avec toi sur le point 2!

Écrit par : Camille | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

Bon ben, on s'embrasse alors ??

Écrit par : emanu124 | 20/11/2009

j'avais déjà commenté sur le sujet de la fessée chez Aude Nectar, et c'est vrai que vouloir réglementer ca c'est du grand n'importe quoi....

Écrit par : Cha | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

God enfin un blog où je ne me sens pas comme la pire des ténardières concernant la fessée...

Écrit par : juju | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

C'est vrai qu'il y a eu du lourd cette semaine dans l'actualité. Et alors, la main de Dieu qu'en penses tu ;)))

Écrit par : Faustine | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

Je ne suis pas spécialement pour la fessée, mais aller jusqu'à légiférer, c'est ça que je trouve débile.
Ce n'est pas une loi contre les châtiments corporels qui empêchera des cinglés de vraiment martyriser leurs gosses si ça leur fait envie. (et je compare absolument pas ça à une petite fessée, bien sûr ;) )

Écrit par : Kahlan | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

@Cha : je trouve aussi qu'il y a des sujets autrement plus importants à règlementer..
@Juju : ah bon ? Tu fréquentes des cercles anti-fessée ??
@Faustine : aaah, la main de dieu. Vaste sujet philosophique.. A vrai dire, dieu et moi on est un peu fâchés. Je lui dit qu'il n'existe pas et il refuse de me croire..
@Kahlan : voilà. Tout est dit..

Écrit par : emanu124 | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

Tout d'accord avec toi !!! On peut donner des fessées, tant qu'elles sont justifiées etr expliquées ! Et puis la Edvige, elle expliquait aussi que c'était pas super que les nouveaux papas s'impliquent de trop dans l'éducation des bébés, il y a quand même des trucs réservées aux mamans ! Une folle !

Écrit par : Océane | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

Ca, c'est un VRAI coup d'gueule....d'une maman aimante. On en reparlera peut-être un de ces 4

Écrit par : proserpine | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

@Océane : folle ou complètement conne ? That is the question. En tous cas elle est dangereuse dans la mesure où des tas de gens l'écoutent.
@Proserpine : ouais. J'en ai marre qu'on me dise comment je dois penser.

Écrit par : emanu124 | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

J'te remetrrais à la mode le bon vieux martinet d'antan, moi !! Bon, j'déconne... mais ceux qui ont connu cette époque n'en ont pas été forcément traumatisés pour autant!!

C'était avant tout un objet disuasif il me semble... Alors l'histoire de la fessée, ça m'fait doucement rigoler!! ;-)

Pour ton point N°1 j'ai juste trouvé ça indécent...j'comprends même pas qu'is aient pu avoir l'autorisation d'organiser un tel évènement!!

Écrit par : miss Julie | 20/11/2009

Répondre à ce commentaire

@MissJulie : euh le martinet n'était pas QUE décoratif, malheureusement.. Et ça franchement, non.. Quant à la distribution d'argent c'est surtout totalement con.

Écrit par : emanu124 | 21/11/2009

Merci de m'avoir rappelé ce projet de loi, je voulais faire un billet dessus et j'ai zappé entre temps, finalement je vais pouvoir le faire quand même.

A part cela, sans être en charge de l'éducation de tête blonde je dois bien dire que je suis assez d'accord sur le fond avec ce que tu dis. Et même si je me dis qu'il y a sans doute plein de manières d'enrayer la montée en puissance de l'énervement d'un gamin je suis complètement incapable de savoir s'il y a une bonne méthode ou non. Etre parent, de toute façon, c'est aussi accepter de ne pas être parfait 24 heures sur 24 sans pour autant que ça traumatise à vie les enfants. Enfin je crois.

Écrit par : Une blonde dans la ville | 25/11/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.