Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2009

C'est le 31, Manu fait péter sa culotte

Aujourd'hui, en ce dernier jour de 2009, je me suis dit qu'il fallait faire quelque chose de spectaculaire...

Vous aurez donc droit à ... MES CULOTTES


IMG_0083.JPG
IMG_0084.JPG


MOUAHAHAHHA...

Ceci mérite quelques explications néanmoins.

Il y a quelques semaines, au marché de Noël de Toulouse, Daydreamer tombe sur 2 punkettes dreadlockées, tatouées et piercées de partout qui vendaient leurs culottes et autres torchons taggés maison trèèèèèèès ... enfin vous voyez..

(sont bizarres à Toulouse, vendre des culottes punk sur un marché de Noël... M'enfin bon, je commence à être habituée à leur chtarberie).


Evidemment, elle n'a pas pu résister et s'est achetée un slippe et divers babioles qu'elle a exposé sur son blog.. LA.

Evidemment, en tombant sur la photo je n'ai pu que crier "Féministe punk poWAAAAAAAAAAA" et je l'ai sommée d'aller vider le stock de culottes disponibles manu militari...


Evidemment, Daydreamer est partie en courant.  Dès qu'il y a une imbécilité à faire, elle est sur le coup..

Elle nous a donc servi de personal shopper de culottes avec Pt'ite Shaya qui avait passé commande de son côté et expose ses acquisitions aujourd'hui sur son blog.

Nous avons donc reçu, après quelques jours d'attente - ou nous nous sommes demandées quand même si un facteur fétichiste n'avait pas détourné nos colis - ce que vous voyez ci-dessus..

La classe.

Je pense que le meuri va être content..

Je vais peut-être contacter les punkettes Toulousaines pour qu'elle nous fabriquent 30/35 slips portant le slogan Féministe Punk "casse moi pas les couilles"..

Oui, finalement sur un slip c'est presque plus marrant que sur un tee-shirt..

Ce sera ma réflexion philosophique du jour..

En parlant de jour je vous souhaite une excellente soirée pour ceux et celles qui vont festoyer...

Et on se retrouve l'année prochaine, si je n'ai pas trouvé d'ici là un milliardaire russe qui veuille m'entretenir et m'emmene passer les 4 mois qui viennent aux Seychelles.

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (37) | Tags : culotte | |  Facebook | |  Imprimer | |

30/12/2009

La Star Interview de Auntie Joe

Evidemment ici ne viennent que des stars. Nous sommes sur un blog VIP.

Je suis la Grande Manu, quand même, oui ou non ?

Je n'interviewe donc QUE des personnalités, je vais pas perdre mon temps avec le clampin moyen dont personne n'a rien à faire.

Je vous avais déjà livré l'interview de la magnifique Aude Nectar - chouchoutte du classement Elle Catégorie Chroniqueuses (on se demande bien pourquoi d'ailleurs, ça aurait dû être moi, enfin bref...)

C'est aujourd'hui la LUMINEUSE Joelle alias Auntie Joe - chouchoutte du classement Elle Catégorie Cuisine (et dépendances) qui se plie à l'exercice..

Avec infiniment de gentillesse et d'humour !!

Et promis, demain j'arrête la mégalo. Juste, un peu de melonite pendant deux jours, ça fait du bien !

C'est parti...


Quelle impression ça fait d'être interviewée par la Grande Manu ? Tu es émue, non ?
Emue, et impressionnée! La GRRRRande Manu! quand même! on ne se rend pas compte! Bon, il faut que je me ressaisise, histoire de dire des choses intelligentes… histoire d'être à la hauteur, hein!

Dis-moi pour avoir ton award chez Elle, tu as couché ?

Euh, je ne crois pas. Attends, je réfléchis… Non, j'en suis sûre même.

Non, même pas ? Mais comment as-tu fait alors ?

Alors, là, mystère…  je pense que le côté métisse, le partage des cultures, la simplicité et l'envie de cuisiner… j'aime à croire que la rédaction de Elle a aimé mon univers, tout simplement! Et puis, j'aime ça, bloguer, partager, échanger, écrire. J'aime à penser que cela se ressent… En même temps, la diversité est un peu à la mode, non?

Pour les quelques moines trappistes qui ne te connaitraient pas encore, tu peux présenter ton blog ?
Ah oui, c'est bien de penser à eux! Alors, alors… Sur mon blog, je raconte ma cuisine, mon enfance, les cultures qui font de moi ce que je suis, mes enfants, au travers de recettes du quotidien et de saison. Sur mon blog, on peut aussi écouter de la musique, lire des poèmes, des proverbes… Mon blog, c'est beaucoup de moi, un lieu où je reçois les amis, de passages ou de longue date, un lieu où - je l'espère - on se sent bien, il y a toujours du thé ou du café pour accueillir les nouveaux, il y a des livres, des enfants qui jouent, qui rient, mon blog c'est un peu comme à la maison! Et puis, on rigole aussi! C'est une Funny Little Kitchen !

Enfin, pour finir (parce que j'ai pas que ça à faire, non plus), l'award, Manu, l'interview... Alors... Heureuse ?
Que dire? Le prix Elle-Wikio, était une vraie surprise. Et comme tout ce qui arrive depuis que j'ai créé ce blog, je prends ce prix comme un cadeau. Alors, oui, heureuse. Ce prix, c'est un peu THE CHERRY ON THE CAKE. Alors l'interview de Manu, vous pensez bien: c'est THE CHANTILLY on the cherry on the cake !

auntie jo funny little kitchen

 

NDLR : oui, en attendant d'être la chantilly sur le cherry on the cake, j'attends de pied ferme la demi-douzaine de cheesecakes que tu as promis de me confectionner. Comment ça, non ?

06:00 Publié dans Les guests à Manu | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : auntie joe, elle, wikio | |  Facebook | |  Imprimer | |

29/12/2009

David Abiker et moi

Billet avec du link et de la mégalo à l'intérieur...

L'histoire commence il y a quelques mois quand je tombe - grâce à Olympe, sur une initiative appelée le Dico Posthume de la Finance lancée par David Abiker, éminent journaliste journalistique officiant entre autres sur France Inter (et son compère Evariste Lefeuvre).

Pour lancer ce bouquin écrit en plein tourmente subprimesque, ils demandaient aux bloggeurs de proposer des définitions plus ou moins sérieuses autour du vocabulaire financier.

J'ai harcelé le pauvre homme pour en être. Après l'avoir harcelé pour en être, je l'ai bombardé de définitions toutes plus hors sujet les unes que les autres jusqu'à ce qu'épuisé, il finisse par en prendre une de guerre lasse.

O comme.JPG


Puis, je l'ai harcelé pour être invitée à la soirée de lancement du livre. Soirée où je l'ai re-harcelé pour avoir un exemplaire dédicacé..

Manu Dico.jpg

Découvrant qu'il était également un twitteur fou et inspiré, j'avais également entrepris de le suivre et déposé une demande pour qu'il fasse de même..

Sans résultats jusqu'à récemment..

Je m'étais donc fait une raison en me disant que le pauvre être me considérait certainement comme une foldingue dangereuse à éviter absolument..

Sauf que, pris dans une spirale de collectionnite twittesque aigüe, il s'est mis à suivre tous les gens dans mon environnement immédiat..


Vexée, moi, très vexée..

J'ai donc repris ma tactique  coutumière - dite de la guérilla verbale - pour demander au susdit entourage de faire pression sur l'individu.


Après environ 15000 échanges de tweets avec Océane, SandrineCamus, Rosselin & Jegoun, le sieur Abiker a finalement poussé la porte de mon modeste logis.


Mais évidemment je l'ai fait poireauter avant de lui ouvrir..

Faut pas jouer avec l'égo à Manu..... Non, faut pas..



Donc désormais, David Abiker me suit.

Je vais pouvoir le manipuler comme les autres et m'en servir comme marchepied vers ma propre gloire.


Un conclusion s'impose à cet épisode.. J'arrive à obliger les gens à faire ce que je veux..

Je devrais peut-être envisager de fonder un parti politique.

Ou une secte. C'est bien une secte, ça rapporte.

Oui, il faut que j'y réfléchisse sérieusement.


Edit : pour ceux qui douteraient encore de ma staritude (et donc de la mégalo qui va avec), allez donc voir chez Angélita qui m'ouvre ses colonnes aujourd'hui pour une interview parfumée avec de la Manu et pas trop n'importe quoi à l'intérieur, contrairement à l'habitude...

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (35) | Tags : david abiker, france inter, dico de la finance | |  Facebook | |  Imprimer | |

28/12/2009

Les Pipeuleries A Manu... Et aux Keupines aussi


Parce qu'il n'y a pas que Voici qui trouve des potins. Nous aussi nous avons une vie pipeulesque intense et des ragots, on peut en ressortir à la pelle..

La preuve...


  • Ragot de ma coiffeuse - et les coiffeuses sont une source totalement fiable, tout le monde le sait. La fille d'une de ses clientes était stagiaire sur le tournage des Bronzés 3. Elle a pu constater que Clavier est un type imbuvable. Il n'adressait la parole à personne. Même pas à ses ex-collègues du Splendid. Et alors que tout le monde partageait un hôtel local sur le tournage, il avait pris le parti de réserver dans un palace plus loin... et tout seul. Que Clavier soit un type puant n'étonnera en fait personne je pense. On s'en doutait un peu. Etonnant quand même comme les gens peuvent changer. Quand on pense que Clavier, dans les années 70 allait assister aux meetings d'extrême-gauche à mobylette, on mesure la faculté d'évolution et d'adaptation de la race humaine....


  • Ragot de Cathy pour continuer sur l'équipe du Splendid : elle a failli écraser Jugnot à la Gare de Lyon... Bravo Cathy, grâce à ta maîtrise du véhicule on a évité un drame national. En revanche, on évitera pas les mauvais films qu'il va continuer à réaliser.. Finalement tu aurais du appuyer sur le champignon...


  • Ragot Sonia Rykiel de mon fils (qui était je le rappelle dans le staff d'organisation de la soirée de l'année, la source est donc totalement fiable) : deux semi-pipeules, Omar Harfouch et Vincent McDoom ont tout fait pour se faire photographier sur le tapis rouge. Intraitable, le service de presse n'a rien voulu savoir, prestige de la soirée oblige. Après quelques négociations, on les a quand même laissés rentrer mais pas accéder au carré VIP.. Il ont du se contenter de la salle "commune" avec le bas peuple.. Et si vous voulez vraiment vérifier que je ne raconte pas n'importe quoi, l'info a été reprise par "Gala"..


  • Ragot de Manu. Et c'est du lourd, attention réééééévéééélation... Je suis sortie avec un des musiciens du défunt groupe Téléphone. Je vous laisse faire des suppositions sur lequel. Non ce n'est pas la fille. Et oui, nous étions très jeunes tous les deux et il n'était pas encore connu. Et bon, ok, ça a duré deux jours. Mais quand même, j'ai roulé du patin avec un pipeule, ça compte..


  • Ragot de Lili. Qui travaille dans un magasin d'une célèbre marque de jeux et loisirs créatifs. Qu'on ne nommera pas ici à moins qu'ils me sponsorisent (je suis vénale). Elle a donc vu passer un certain nombre de pipeules avant Noël. Sauf que.. les pipeules ne sont pas toujours reconnaissables. Comme ce semi-clochard qu'elle a suivi partout de peur qu'il ne pique des trucs avant qu'on finisse par lui dire qu'il s'agissait de... Benjamin Biolay.. Et alors ? Biolay il peut être kleptomane, non ?


  • Ragot de Manu. Et c'est re-du lourd. Parce que là je fais dans le pipeule mort et international. Invitée par la mère d'une copine à mon fils qui travaillait au service de presse Chanel, j'ai eu la chance d'assister à un des défilés haute-couture de la marque. En compagnie de plein de pipeules, bien sur. Debout dans une allée (évidemment j'avais pas de place assise, je n'étais que la pique-assiette de service), un grand type me passe à côté et m'écrabouille littéralement le pied. Furax je me retourne vers lui pour le couvrir de mots doux du type "petite bite" ou "espèce de larve baveuse" quand je m'aperçois que je m'apprête à éructer sous le nez de ... Mickael Hutchence, le chanteur d'INXS. Aujourd'hui un peu oublié mais à l'époque, énorme star, présent pour voir défiler sa petite amie du moment, le mannequin Héléna Christiensen. Et bien figurez-vous qu'il s'est platement excusé de façon charmante. Je ne me suis plus jamais lavé le pied depuis. Quant à lui, il a malheureusement mal fini, pendu dans sa chambre d'hôtel. Triste.

 

 

hutchence1.jpg


  • Ragots d'Océane : qui a une vie pipeulesque très remplie. Car elle a successivement roulé une pelle à Rachid Taha, refusé d'en rouler une à Patrick Timsit et surtout refusé également de céder la dernière paire d'un modèle de chaussures très recherché à Daniella Lumbroso qui tentait de faire valoir son statut de célébrité télévisuelle. Enfin célébrité, c'est vite dit.. On recherche encore les quelques rares téléspectateurs ayant visionné sa dernière émission pour les mettre sous cloche. En revanche, Angélita, elle n'a pas refusé d'embrasser Vincent Moscato. Connaissant sa légendaire passion pour le rugby ça n'a rien d'étonnant. Moi-même j'embrasserais volontiers un ou deux rugbymen si on me le proposait.. Le problème c'est qu'on ne me le propose pas..


  • Ragots vintage,
    • de Manu d'abord : mon grand-père qui était donc photographe de plateau (j'en ai déjà parlé) à travaillé, entre autres, sur le film "La Traversée de Paris" (la plupart de photos du film que vous pouvoir voir de temps à autres sont de lui). Il avait gardé un très mauvais souvenir du film car il était littéralement terrorisé par Gabin qui se comportait en despote autoritaire sur le plateau. Ce qui n'étonnera personne, Gabin étant particulièrement réputé pour son mauvais caractère et ses colères apocalyptiques. En revanche, Bourvil, qui partageait la vedette du film avec Gabin était parvenu à adoucir l'atmosphère par sa gentillesse et ses attentions envers toute l'équipe. Ce qui n'étonnera personne non plus.
img0078.jpg
Mon grand-père (beau gosse, non ?)
traversee.jpg

 

 

    • d'Olympe ensuite une fois qui s'est trouvée petite à cote de Jean Nohain. Visiblement ça l'a inspiré car il est parti en disant "faut que j'aille chez le coiffeur". Pour les jeunes générations qui ne savent pas qui était Jean Nohain c'est le monsieur chauve que l'on voit dans les vieilles émissions tévé des années 50/60 et qui parle très vite. C'était un animateur très coté à l'époque. Un genre de Michel Drucker mais qui aurait pris des amphétamines, si vous voyez ce que je veux dire..


  • Ragot d'e-zabel qui a eu l'honneur et l'avantage de faire... L'école des fans.. A 10 ans .. En jouant de l'accordéon. Elle refuse obstinément de montrer les images sauf très forte contrepartie monétaire. Je vous propose de lancer une souscription afin de réunir assez d'argent pour qu'on puisse voir enfin ce document impérissable qui promet d'être un monument de la culture française..


  • Enfin, la championne toutes catégories du ragot pipeule, c'est quand même Carole. J'en ai pris un parmi ceux qu'elle proposait sur son blog  :Sigourney Weaver a débarqué à son boulot le jour de son anniversaire. La grande classe. Un 26 mai, elle est venue comme spectactrice voir de la danse tsigane. L'hallucination quand même de voir débarquer une star américaine qui n'a pas fait sa star d'ailleurs. Elle a même payé son billet. Carole a réussi à lui dire trois mots, elle était très timide à l'époque. Tu parles, qui n'aurais pas été timide.. C'est normal... Et si vous voulez découvrir tous les autres ragots de Carole c'est LA

27/12/2009

Sois belle et meurs..

Ordinairement, je ne m'épanche pas sur le décès ou la maladie des people. Les médias s'en chargent - et largement -

Il n'y a qu'à voir le flot d'informations à chaque écart de température de Johnny ou sur l'emplacement supposé du caveau de Mikael Jackson.


Mais quelque chose a retenu mon attention dans le décès de Brittany Murphy actrice de second plan qui, depuis une apparition dans le film Sin City, n'avait plus fait grand chose.

A 32 ans, ses dernières photos montraient un visage triste déjà figé par la chirurgie esthétique et une maigreur probablement liée à l'anorexie, à la drogue, ou aux deux.

Pour tenter de rester, encore et toujours, jeune. Jeune et à la fameuse taille 0 qui obsède toutes les comédiennes.

C'est vrai que pour une actrice 32 ans, c'est déjà le début de la fin. D'autres jolies jeunes et minces, toujours plus minces jeunes filles vous poussent déjà vers la sortie.


L'industrie cinématographique est amatrice de chair fraîche. Autant les acteurs masculins trouvent toujours de beaux rôles à 40, 50, voire 60 ans, autant il y a peu de rôles pour les femmes mûres, si talentueuses soient-elles.

Pour une Meryl Streep, une Glenn Close, une Susan Sarandon, ou une Sigourney Weaver, voire une Catherine Deneuve chez nous  qui tournent encore à un âge respectable, combien de jeunes actrices autrefois adulées, sont aujourd'hui tombées dans l'oubli complet.

Citez-moi une ou deux jeunes comédiennes qui faisaient la couverture de tous les magazines il y a cinq ou dix ans...

J'en suis quasi-incapable.


Oui, la femme au cinéma doit être belle et fraîche, éternellement. La caméra ne supporterait-elle pas les rides aux féminin alors qu'elle rend hommage aux tempes grisonnantes de George Clooney ?

C'est profondément injuste, et destructeur pour les actrices et toutes celles qui les prennent comme modèles et qui se lancent dans une course à l'éternelle jeunesse, perdue d'avance.


Pire, la femme de 40/50 n'existe carrément plus dans les médias, le cinéma et la publicité. A part pour vanter les mérites du lifting super liftant extra strong au collagène hyaluronique.

On se retrouve ainsi avec des couples improbables formés d'un vieux beau et d'une jeune tourterelle qui pourrait être sa fille. Et tout le monde semble trouver ça parfaitement normal. En revanche qu'une Madonna s'avise de prendre un jeune amant, et c'est le tollé général immédiatement.

Je ne dis pas que c'est bien. Je pense juste que ça devrait marcher dans les deux sens.

Je n'ai rien contre les jeunes et jolies actrices, bien au contraire. C'est toujours agréable a regarder. J'aimerais simplement que l'industrie du spectacle soit plus respectueuse de l'image de la femme de 7 à 77 ans.

Ce sera peut-être le cas un jour. Mais pour l'heure il est déjà trop tard pour Brittany Murphy.

SinCityBrittanyMurphy-.jpg

 

25/12/2009

Noyeux Joel..

Je l'ai suffisamment répété, les fêtes de fin d'année, c'est vraiment plus mon truc.

A la limite ça me colle le bourdon.

MAIS je ne voudrais pas non plus plomber le moral des quelques égarés qui viendraient traîner par ici aujourd'hui..

Donc, à la place des habituels échanges de salutations noellesque je voudrais  simplement citer le titre d'une chanson d'un vieux groupe hippie des années 60 Crosby, Stills, l'ex de Véronique Sanson & Nash (Neil Young complétait le groupe initialement, mais il l'a rapidement quitté, au bout de deux albums je crois)

"si tu ne peux pas être avec ceux que tu aimes, aime ceux avec qui tu es"...


Et parce qu'aujourd'hui c'est AUSSI fait pour penser aux autres et pas seulement pour déballer des paquets cadeaux, vous pouvez faire un joli geste en allant sur le site Paroles de pitchounes : http://pitchounes.fr

C’est un site sur lequel les internautes peuvent poster des bons mots d’enfants, les petites phrases mignonnes dont seuls les enfants ont le secret et qui nous font sourire. Les internautes peuvent ensuite voter pour leurs paroles préférées.

Pour chaque "parole de pitchoune" mise en ligne, 50 centimes sont reversés à l'association Rêves et à la Croix Rouge Française et tous les 10 votes, 1 Euro de plus est reversé par Orange. Au final, jusqu'à 10 000 Euros seront reversés à ces associations.

Les citations les plus amusantes font l'objet d'illustrations : http://www.tendance-sante.fr/paroles-pitchounes/illustrat... et il existe des widgets à télécharger qui permettent d’afficher l’état d’avancement de l’opération : http://www.tendance-sante.fr/paroles-pitchounes/bonus

Allez donc immortaliser les bons mots de vos bouts de choux ou voter pour votre parole préférées.

Ca vous prendra 2 minutes et ça pourrait rendre le sourire à quelques gamins..


Quant à moi, inutile que j'aille enregistrer les bons mots de ma descendance. Ils se limitent grosso modo à "t'as pas 20 euros ?" et je ne suis pas sure que ce soit vraiment le style de paroles de pitchounes.


Demain, je vous montre mes cadox. Et là, je pense que vous aller me détester.


Sinon tiens, pourquoi attendre,  vous allez pouvoir me détester dès aujourd'hui, car je vais vous l'infliger la chanson de Crosby, Stills & Nash. Ca vous fera les pieds.

24/12/2009

Lost in translation

Quand Microsoft m'a invité une première fois à une Install Party j'ai pensé "boh c'est une erreur, mais j'y vais, ça m'évitera de galérer pour installer des programmes. Et je fais comme si je comprenais ce qu'on me raconte"

Quand il m'ont invité une seconde fois, j'ai pensé

Hypothèse un : ils sont complètement barrés chez Microsoft (certaines rumeurs confirmeraient d'ailleurs cette idée)

Hypothèse deux : j'ai hoché la tête d'un air pénétré de façon tellement convaincante la dernière fois, qu'ils ont réellement cru que je maîtrisais l'informatique.

Or non.

Je bite que couic.

C'est à peine si je sais appuyer sur le bouton marche-arrêt de l'ordi.

Mais je suis bonne fille, quand on m'invite, je viens en général (surtout s'il y a promesse de buffet et de coup à boire).

Arrivée au windows café, je me suis dit : Aie..

J'avais l'impression d'être tombée dans un épisode de Big Bang Theory où Sheldon se serait cloné en 25 ou 30 exemplaires.

Heureusement mes collègues Amélimélo et Fanny Berrebi sont arrivées rapidement pour me tirer de ce mauvais pas. Je vais d'ailleurs embaucher Amélie comme attachée de presse, elle fait ça très bien : elle connait tout le monde et m'a présentée comme si j'étais la queen de la blogosphère  (ce qui est entièrement faux, bien entendu).

Et notamment à Garko et Aratta. Un gentil couple avec qui nous avons conversé sur des sujets  passionnants comme la vie, l'amour, les vaches et les tartines de foie gras pendant un apéro un poil longuet mais qui m'a permis

  • de me bourrer de canapés à l'oeil
  • de voler la tartine de foie gras d'une femme enceinte
  • d'écluser un godet de champ
  • d'écluser un verre de vodka
  • de twitter à Rosselin qu'il fasse la bise à Julien Dray de ma part (il assistait à un débat avec l'homme politique dont j'avais pourri, pour mémoire, la dernière soirée bloggeurs)
  • de sortir des conneries impérissables à mes nouveaux amis sous l'effet des deux verres ci-dessus. Surtout quand ils m'ont demandé si ma taille modeste ne  me gênait pas (ils sont trèèèèès grands tous les deux), et que j'ai répondu "je suis habituée, je suis petite depuis que je suis petite"

 


Heureusement avant que je ne finisse les fonds de bouteille, la démo du média center sous windows 7 a commencé.

Et là ...

Comment dire..

J'ai cru que j'avais basculé dans une dimension parallèle où les gens parlaient une langue issue du croisement du moldo-valaque et du klingon.

J'ai d'ailleurs décroché au bout d'environ 20 secondes de débats passionnés sur le HDMI, le DSLAM et les Codecs.

Pour twitter n'importe quoi toujours sous l'effet conjugué vodka-champagne.

Mais la faille spatio-temporelle ne s'est pas refermée pour autant. Vous avez déjà tenté de faire un blind test photos séries télévisées avec une bande de geeks survoltés et hurlant dont c'est la grande passion ?

Surtout quand vous devez deviner quelle serie est symbolisée par un orque et un vieil acteur..

Alors ?

Pas d'idée ?

Arnold et Willy..

Voilà..

Et n'essayez même pas de lancer une idée.. Ces gens qui sont à l'évidence non-humains ont déjà hurlé la réponse dans votre oreille interne (en la bousillant irrémédiablement au passage) alors que vous êtes encore à vous demander quel est le rapport entre un poisson géant et un vieillard croulant.

Conclusion de la soirée ?

Blind test perdu + une oreille en moins + keupines + coup à boire + geeks + Klingon + n'importe quoi. Tout va bien, c'est comme d'habitude, en fait.

Et j'aime ça.

(Et merci à Laurent et à l'équipe d'Heaven d'avoir supporté nos bêtises)

 

big_bang_theory.jpg

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (26) | Tags : microsoft, windows 7, soirée, blind-test | |  Facebook | |  Imprimer | |

23/12/2009

Lettre au Père No'

Comme on s'approche de la date fatidique, oui, voilà, j'ai succombé, et je fais moi aussi ma liste au Père No'..

Mais comme désormais, la technologie me fait plus vibrer que la haute couture, je me suis fait une liste spéciale geekette de Noël..

Parce qu'on peut être geekette mais on est jamais assez kawaï..


 

01303128.jpg
Un Dell Rose Bonbon..

ou

1_3.jpg

Un macbook rose bonbon ?

Boh, après tout, pourquoi choisir... Je prends les deux..

Et pour ne jamais être déconnectée

 

Netbook-HP-Mini-110-rose-pink.jpg

Le netbook cromeugnon...


 

42152_846_ipig_un_dock_a_ipod_au_bon_go_t_de_jambon.jpg

Une Station d'accueil et enceinte pour iPod en forme de cochon "iPig"


254x300_1258047216ipanda1.jpg

Un Ipig ou un Ipanda au fait ???

Et pour du encore bon son girly chez soi...

haut-parleurs-rose-480x388.jpg
Un ensemble hauts-parleurs/écrans tactiles compatibles avec les CD, MP3 et autres types de médias musicaux.


Macaron-Detox_article_full.jpg
Une clé USB "Hotel Meurice" La claaaassse, quoi..

very-noel-high-tech-girly_215.jpg
Une housse Disco pour Lucienne...
Ou alors..
Je change carrément et je prends une Lucienne..

iphone-diamant.jpg
Platine et Diamant (16000 Euros hein, quand même)

Boh, restons modeste, je me contenterais de la version Python
iphone-luxe-python-cristal.jpg
A 2600 Euros seulement

very-noel-high-tech-girly-9_213.jpg
Rhouuuu le zoli casque !!

un_apm_rose_pour_nous_les_filles1_diapo_horizontal.jpg
Et pourquoi pas un zoli appareil photo aussi ??

Et bien sur, on ne saurait passer à côté
ds_rose_-2.jpg
De la DS bling-bling !

Et pour terminer, l'alliance du High-Tech et du Look !!

Clef-USB-diams-Swarowski.jpg
La clé USB-pendentif Swarowski !

Bon allez, maintenant, j'attends vos paquets-cadeaux, vous savez ce qui me ferait plaisir. Et dépêchez-vous un peu, vous n'avez plus que quelques jours pour me les faire parvenir..

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (36) | Tags : dell, macbook, netbook, iphone, ipig, ipanda, ds, appareil photo, clé usb, swarowski | |  Facebook | |  Imprimer | |

22/12/2009

Les jaime pas d'or

La semaine dernière je faisais une liste des gens pour lesquels j'avais une certaine affection.

Du coup, je me suis dit que je pouvais AUSSI faire l'inverse.

Evidemment, il y a pas mal de gens de droite. On ne se refait pas. Mais je ne suis pas sectaire, il y a quelques odieux réactionnaires que j'aime bien aussi (comme Didier Goux par exemple)

L'intérêt de parler des gens qu'on aime pas, c'est qu'on peut dire des tas de trucs méchants. Et c'est tellement plus drôle que de dire des choses gentilles.


  • Jaime pas d'or à Eric Zemmour : ce type me débecte. Physiquement. Il ressemble à un rat d'égout. Moralement aussi d'ailleurs. C'est le genre à cirer les pompes des puissants et à être odieux avec les petits et les faibles. Le simple fait de le voir me colle de l'eczéma. Quant à l'entendre ça me fait gerber. Il est en plus d'une mauvaise foi totale dans ses affirmations la plupart du temps. ET il a toujours raison. Les gens en contact avec Eric Zemmour devraient se faire décontaminer.


eric-zemmour-video.jpg
P1010140bis.JPG
Hein, la ressemblance est frappante, non ? Et encore le rat est mignon..


  • Jaime pas d'or à Frédéric Lefebvre et Nadine Morano : quelqu'un a dit sur Twitter "Frédéric Lefebvre c'est comme l'almanach Vermot : une connerie par jour" (je ne sais plus qui d'ailleurs, je ne peux donc lui rendre l'hommage qu'il mérite). C'est pas faux. Lefebvre dit même plus d'une connerie certains jours quand il est en forme. Il a au moins le mérite de faire rigoler tout le monde. Pas comme Morano. Cette femme est pathétiquement triste et hystérique. Enfin tous les deux se rejoignent sur un point : ce sont les chienchiens à leur maimaitre.. Ils répandent la parole sacrée avec le zèle de ceux qui ont trouvé quelqu'un pour penser à leur place. Ce sont eux que j'aimerais tondre en priorité à la libération. Avec Besson et Hortefeux. Et tout le reste du gouvernement aussi en fait. Pas un pour racheter l'autre.


  • Jaime pas d'or à la "nouvelle" chanson française. Oui j'en ai parlé moulte fois.. Des paroles minables sur des mélodies inexistantes (du style "on s'en fout on y va pas, on reste à la maison et on mange une pizza") le tout enrobé d'un pseudo-prétexte intello pour vendre de la soupe, ça me rend dingue. Ces gens, les Benabar, Delerm et consorts sont juste MAUVAIS quoi, il serait temps que le public s'en rende compte.. Reste le cas Biolay. Je ne sais pas quoi en penser. Parfois il a des chansons assez intéressantes. Et parfois je le trouve nul aussi. Je reste donc perplexe.


  • Jaime pas d'or à Cauet. Comme Zemmour. C'est épidermique. Cet homme est écoeurant de vulgarité grasse. Autant mentalement que physiquement. Et la vulgarité ce n'est pas forcément dire des gros mots. Non. La vulgarité c'est aussi faire du fric en faisant croire qu'on est un rigolo à l'humour pouet pouet. Alors que pas du tout. Je ne suis pas d'habitude du genre à tirer sur les ambulances.. Mais je suis assez contente qu'il ait beaucoup moins de succès qu'il y a quelques années.


  • Jaime pas d'or à un bloggeur connu. Dont on ne dira pas le nom. Il n'aime pas les femmes, il se croit supérieur, il a une grande gueule et une petite bite. Remarque c'est normal. les handicapés du zizi compensent souvent par l'utilisation de la langue de vipère.


  • Jaime pas d'or au concepteur (ou trice) de l'Iphone. Qui est un être malfaisant  et sadique. Son invention rend les gens complètement dépendants de ce bidouillou électronique - par ailleurs idiot si on y réflêchit bien.. Qui a besoin d'applications lampes-torches, bougies ou sabre-laser de star wars ? Hein, qui ? (moi)...


  • Jaime pas d'or à Nicolas Hulot. Qui nous prend pour des truffes. Ce type dépense des tonnes de CO2 en faisant le con dans des hélicoptères et ensuite il vient nous faire la morale parce qu'on ne ferme pas nos robinets quand on se lave les dents (dixit Stéphane Guillon). En plus il fait du greenwashing de l'argent de grands groupes pollueurs dans sa fondation. De toutes façons qui peut travailler pour TF1 en restant intégre ? En parlant de Stéphane Guillon, je l'apprécie moyennement aussi d'ailleurs. L'ironie c'est bien. Tirer sur les ambulances, moins. En plus quand on s'en prend à lui, c'est bizarre, il n'a plus du tout le sens de l'humour.. Or, l'auto-dérision est une qualité essentielle anti-melon. Enfin je trouve..


  • Jaime pas d'or à Benoit XVI. Franchement, sans vouloir heurter les convictions de qui que ce soit, un type qui est le guide spirituel de millions de gens à travers le monde, qui réhabilite des intégristes, des révisionnistes, des antisémites, qui veut béatifier un pape passif voire complaisant envers les nazis pendant la seconde guerre mondiale et qui prone la non-utilisation du préservatif en pleine épidémie de Sida, c'est un vrai danger public. J'hésite d'ailleurs entre l'hypothèse du danger public et celle du gâtisme avancé. Ni l'une ni l'autre n'étant d'ailleurs très rassurantes pour la paix sur la terre entre les hommes de bonne volonté..

 

En revanche, et pour finir sur une note positive - quand même sinon je risque de me Zémmouriser - ... Aujourd'hui je décernerais un

  • Jaime bien d'or à NEKKONEZUMI qui a sur conquérir un jury oh combien exigeant constitué de Carole, E-Zabel et moi avec son récit de la visite du temple de Miyama au Japon. Temple  dont la photo illustrait le billet qui vous proposait de gagner un pot de pot de crême Bio-performance Super Vitaliseur absolu Shiseido. Nekkonezumi la bien-nommée va donc pouvoir se tartiner pour devenir d'une beauté renversante. Mais avant, elle ne doit pas oublier de m'envoyer son adresse postale !  Et merci à toutes les participantes.. Tiens, je vous décerne un jaime bien d'or aussi. A toutes. Pour la peine.

 

 

 

schtroumpf_grognon.jpg
schtroumpf01.gif
avatar-magic.gif
schtroumpf_grognon1-f41fe9.jpg


 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (50) | Tags : zemmour, lefebvre, morano, guillon, cauet, hulot, delerm, benabar, biolay, iphone | |  Facebook | |  Imprimer | |

21/12/2009

Les pensées de Manu 3

 

Parce qu'une réflexion intelligente pour commencer la semaine, ça vous fera pas de mal..

 


  • Je ne suis responsable de rien et irresponsable de tout.


  • Je voulais chanter comme Aretha Franklin. Malheureusement je chante comme Arlette Franquelin.


  • Je voulais danser comme Ginger Rogers. Malheureusement je danse comme Ginette Rouger.


  • Les hommes c'est comme les bonbons. Une fois qu'on les a sucés, il ne reste plus grand chose.


  • Y'a des belles de jour, y'a des belles de nuit. Moi je suis belle dans le noir.


  • Je suis  un genre de Benjamin Button. Plus j'avance en âge, plus mon mental régresse. Malheureusement mon corps n'a pas compris qu'il fallait faire la même chose.


  • J'aime manipuler les autres. Mais suis-je pour autant un être mauvais ? En fait, oui.


  • Du coup j'aurais du faire de la politique. En couchant habilement, j'aurais pu aller très loin.


  • La sénilité me guette. Mais je l'attend au tournant.


  • J'aime les pompiers. Curieusement, ils me le rendent assez moyennement.


  • Le travail c'est la santé. Je compte bien mourir jeune.


  • Je suis myope comme une taupe. C'est pratique : le physique de la plupart des gens gagne à rester flou.


  • Les hommes je ne les comprendrais jamais. Surtout quand eux veulent absolument me comprendre.


  • Je suis de gauche. Sauf si ça veut dire aimer les gens. Dans ce cas, je suis de droite.


  • Du coup j'ai une question existentielle : peut-on être de gauche et misanthrope ? Boh de toutes façons je m'en fiche.


  • Je voudrais passer une journée dans la peau de Claudia Schiffer. Mais une journée seulement. Parce que j'aime bien avoir des réflexions intelligentes quand même..

 

le-chat-ki-rigole-YO.JPG

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (30) | Tags : pensées, humour | |  Facebook | |  Imprimer | |