Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2010

Le merci qui de Janvier

Bijour c'est Manu

Et je ne vous félicite pas. Non pas du tout.

C'EST QUOI CE NOMBRE DE LINKS EN BAISSE ?

Hein ?

Je vais maintenir mon rang comment moi maintenant ?

Les agences ne vont plus tenter de me corrompre avec des cadeaux luxurieux, ni avec des invitations champanisées.

Plus de colis, plus de limousines, plus bouquets de fleurs..

BOUHHHHHOUHOUHOUHOUHOUHOU..

Je vais devenir une SDF du blog.

Tu me diras, c'est normal, quand tu ne fait plus de concours, ni de challenge, ni de quoi que ce soit, d'ailleurs.

Ce qui prouve que vous êtes une bande de VILS INTERESSES

Je ne vous parle plus.

[Partageons Mon Univers] Des liens
[Les Peuples du Soleil] Les liens des Peuples du Soleil en janvier 2010


Je vous parlerais plus, donc à l'exception des gens qui m'ont linkée ci-dessus et ceux qui feront partie de la sélection top blog intersidérale of the world du mois..

Pour février, mois des amoureux et de leur fête culcul la praloche avec des coeurs rouges (fuck la Saint Valentin au passage), une liste UNIQUEMENT composée de testostérone.

Comme ça les masculinistes qui viennent embêter Olympe seront obligés de la fermer.. Et ce sera de la testostérone twitteresque puisqu'il y a beaucoup de mâles avec qui j'échange sur twitter mais pas forcément ici. Il seront donc obligés de venir, et j'aurais des visites en plus..

Mulhouse powaaaa d'abord avec nos deux autochtones MéteogGeek & MonMulhouse. Un blog météo et un blog bio. Parce qu'ils m'ont largement ciré les pompes sur twitter et que c'est bien de défendre les petits producteurs locaux..

Ensuite, William Rejault. Il écrit au Post, et ailleurs. J'aime bien ses interventions parfois décalées sur twitter..

Frichtre. Le monsieur a une jolie écriture. Et puis faut-il toujours donner des raisons à ses choix ? Non. Donc, voilà..

Et enfin, perle dans le collier, cerise sur cake, prunelle de l'iris : Didier Goux. C'est mon troll officiel. Evidemment nous ne serons jamais d'accord sur rien. Pour commencer il aime les chiens et j'aime les chats. Il aime que les choses restent comme elles sont et moi qu'elles changent en permanence. Nous avons tant de points de désaccord que nous pourrions être le Yin et le Yang du blog. Reste que ce monsieur dont je déteste la plupart des idées écrit atrocement bien. Je voudrais avoir le dixième de son talent. Et qu'il aime et défend la belle littérature. Deux raisons pour filer le lire à toutes jambes..

06:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (36) | Tags : wikio, blogs, links | |  Facebook | |  Imprimer | |

29/01/2010

Les pensées de Manu seskuelles


Suite à mon billet sur l'annonce du concours Néoplaisir un certain nombre d'entre vous m'ont réclamé une note seskuelle.

Au départ, j'étais moyennement inspirée. Puis j'ai pensé que je pouvais en faire des ... Pensées.

 

Attention, il y a du lourd.. Et c'est interdit aux mineurs, of course.


  • Ma zone la plus érogène ? Le cerveau.


  • Je ne comprendrais jamais pourquoi on dit "s'envoyer en l'air" pour faire crac crac.. Essayez de vous envoyer en l'air en pleine action, et on reparlera quand vous serez à l'hopital avec une fracture de la malléole et pleins d'hématomes partout.


  • Je ne comprendrais jamais non plus pourquoi on fait tant d'histoires sur l'acte sexuel. Après tout il s'agit juste de mettre popaul dans zézette (ou popaul dans popaul et zézette dans zézette, selon ses préférences). C'est pas compliqué, non ? Si ? Ah bon, j'ai du louper un truc.

 

  • Celle-là elle est de Woody Allen "la masturbation c'est faire l'amour avec la personne que vous aimez le plus au monde"


  • Un mec qui séduit beaucoup est un Don Juan. Une fille qui fait la même chose est une pute. Je suis une DonJuanPute.


  • Il n'y a rien de plus excitant qu'un beau torse surplombant des tablettes de chocolat bien dessinées. Simplement les surfeurs blonds qui en sont propriétaires devraient souvent éviter d'ouvrir la bouche. Sauf pour descendre voir maman.


  • Ma position préférée ? Celle de mon compte en banque.

 

  • Il y a des gens qui aiment les trucs à plusieurs. Moi je dis que 3 c'est le maxi. Après, c'est comme dans une soirée où il y a trop de monde : on ne sait plus où poser ses affaires.


  • D'ailleurs les filles, vous devriez essayer à 3 mais avec 2 mecs. C'est pas mal. Du coup vous êtes certaine d'en avoir un au bon endroit.


  • Faut-il coucher le premier soir ? Evidemment que oui. Et le deuxième soir aussi. Il ne faut jamais refuser un coup potentiel.


  • En revanche, on peut tout à fait coucher le premier soir, mais se tirer après en balançant "bon ben c'était gentil, mais là j'ai rendez-vous avec mes copines pour rigoler" (ça rend les mecs dingues).


  • La plupart des femmes sont clitoridiennes. La plupart des hommes l'ignorent. La plupart des couples baisent mal.


  • Je n'ai jamais essayé les sex-toys. Pour le sexe, je suis écolo : uniquement des produits naturels.


  • Est-ce que les hommes peuvent simuler ? Parce que franchement parfois on se pose des questions


  • Faire l'amour,  c'est parfois le 14 juillet avec la grande roue et les feux d'artifices. Malheureusement, parfois c'est aussi le 11 septembre avec les boeings qui s'écrasent sur les tours.

 

 

ysl10_opium_gallery__545x400.jpg

06:00 Publié dans Sexe & Co | Lien permanent | Commentaires (38) | Tags : sexe, pensées | |  Facebook | |  Imprimer | |

28/01/2010

Enfoirage humanitaire


Je rebondis sur l'ekkkssssellent billet de Koztoujours sur le clip des chanteurs hasbinnes pour Haïti pour enfourcher à nouveau un cheval d'irritation qui a tendance à m'exaspérer de façon exponentielle.

L'irritation, pas le cheval.


Enfin bref, je me comprends.


A chaque catastrophe, et depuis « we are the world » on a le droit à la chantoune catastrophée.

Et catastrophique pour nos oreilles.


Je dirais même que les racines du mal remontent plus loin. Pour les quelques anciens combattants encore vivants qui s'en souviennent, le point de départ a été dans les années 70 le concert pour le Bangladesh noyé sous la flotte (déjà) mené par l'ex-Beatle George Harrison, encore en plein trip baba-hindouiste.

Et encore la chanson n'était pas trop vilaine..


Depuis, comme les inondations sur le Bangladesh, la chanson ou le show caritatif reviennent de façon récurrente.


Pour mon plus grand déplaisir. Je l'ai dit et je le re- je reste très dubitative envers le Charity Business chantant.


S’il y a vraiment des gens de bonne volonté, pour beaucoup d’artistes c’est un peu la « ferme célébrités » de la chanson.

Une façon de se remettre en selle à peu de frais. Et en se ridiculisant au passage.


Bien sur les "artistes" donnent leur temps.

Mais bon chantouiller faux devant un micro pendant une heure, ça ne leur coûte somme toute pas grand chose. Et pour ceux qui sont en perte de vitesse, ça ne leur coûte rien du tout, car leur agendas se vide à la vitesse où la marée se retire dans la baie du Mont-Saint-Michel.


Le summum de l’exercice étant les Enfoirés. Un joli et exaspérant rassemblement de baltringues si on veut mon avis.

Mais personne ne me le demande vraiment. Du coup je le donne quand même.

J'ai bien le droit aussi d'exaspérer tout le monde.

Je voudrais simplement demander à Goldman s'il donne aussi ses droits d'auteurs aux Enfoirés. Juste histoire de rire.


Je mets dans le même sac les télécons larmoyants où on vous secoue des petits handicapés sous le nez pour vous culpabiliser d'être en bonne santé et de ne pas faire un gros chèque.

Je suis désolée mais je ne culpabilise pas.


Et à tous ceux qui vont me dire "oui mais au moins, eux il agissent, et toi tu fais quoi ?"

Ce que je fais ? Personne n'a besoin de le savoir.


L'action humanitaire est une affaire personnelle. Une affaire de conviction et d'humilité. Ca ne va pas sauver plus de vies si j'agite mon chèque devant les caméras. Et ce n'est pas obligatoirement donner de l'argent. Le temps, l'attention, l'aide sont également précieuses.

Les vrais héros sont ceux qui oeuvrent dans l'ombre et sur le terrain.

 

Pas ceux qui chantouillent avec une main sur la poitrine, les yeux fermés et un air pénètré en playback devant un micro.

Ne vous y trompez pas.

 

 

georgius_chansons_coloniales_exotiques.jpg

 


27/01/2010

Ou vais-je, d'où viens-je, dans quel état j'erre..??


Au détours d'une conversation,  Electroménagère disait, qu'a son avis,  l'avenir était aux blogs hypra-spécialisés.


Je ne suis pas sortie des ronces.


Parce que plus dé-spécialisé que mon blog, on trouve difficilement quand même.


A tel point que j'arrive à avoir des connexions dans quasiment tous les secteurs  : cinéma, litterature, socio et politique, humeur, mode, mamans, cuisine, spectacles, et plus récemment - de façon quasi incompréhensible - geeks.


Eux je les aime bien. Quand il me parlent je ne comprends rien. On dirait des klingons en train de négocier avec l'Entreprise dans Star Trek. Ca me fait rire.


Les bloggeurs politiques aussi d'ailleurs. Je suis de droite avec les gens de gauche et vice-versa. Du coup je m'engueule avec tout le monde pour mon plus grand plaisir. Remarque ils n'ont pas besoin de moi pour s'engueuler il font ça très bien tous seuls.


Il n'y a quasiment qu'avec la blogo loisir créatifs que je n'ai aucune relation.


Mais au train où on va, d'ici 2/3 mois, je suis certaine que je vais discuter du meilleur moyen de décaper une armoire normande avec des bricoleurs fous.


Très bien, parfait, je connais plein de gens tout à fait passionnants. Et mon blog pétille de diversité sans préférence nationale.


Sauf que j'ai deux problèmes majeurs.


  • Je parle tellement de tout - essentiellement de ma vie, mon oeuvre qui n'ont à la base aucun intérêt il faut bien le dire - que personne ne sait où me caser. En plus d'être inintéressante je suis ingérable, et inclassable.. Alors pour les classements, les classifications, les invitations, ... C'est parfois au petit bonheur la chance, ou à côté de la plaque, ou n'importe quoi, ou rien du tout
  • Comment mettre en relation tous ces gens que je cotoie. Parler mode à un bloggeur pol', recette de cuisine à un fan de cinéma, techno à un amateur de littérature ?? Ca fonctionne relativement difficilement. J'ai le même problème depuis mon adolescence. Je cotoie des groupes aux goûts tellement opposés que personne ne peut cohabiter. Je suis obligée de louvoyer ne pas fâcher quiconque. Au risque d'ailleurs de les fâcher tous.


Embêtant.

Ceci dit je crois que j'ai trouvé une solution.

Je vais parler de cul.

Ca réconciliera tout le monde..


 

Wikiopole.JPG

(regardez donc, je ne raconte pas que des bêtises, pile poil au milieu )


06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (34) | Tags : blog, divers | |  Facebook | |  Imprimer | |

26/01/2010

I want your sex

 

Chers lecteurs seskuels,


A l'occasion de la Saint Valentin, Neoplaisir, organise un concours de récits érotiques sur le thème de la Passion :


"Racontez votre plus folle nuit d’amour, qu’elle soit torride ou insolite, pourvu qu’elle dépeigne avec sensualité et érotisme la passion qui vous anime !"

Le concours se déroule du 25 au 14 février,

  • l'envoi des récits se fait du 25 janvier au 12 février à minuit à redaction@neoplaisir.com
  • le jury délibère le 13 février et donne leur trio gagnant le 14 février
  • les résultats seront publiés le 14 février sur le site Neoplaisir

 

Les contributions seront publiées sur le site Neoplaisir dans la partie « récits érotiques » durant toute la durée du concours et les gagnants remporteront des chèques cadeaux valables sur tout le site.

  • 1er prix : 1 chèque cadeau d'un montant de 100 euros
  • 2ème prix : 1 chèque cadeau d'une valeur de 75 euros
  • 3ème prix : 1 chèque cadeau de 50 euros

Un prix spécial sera également attribué sous la forme un chèque cadeau de 75 euros, au récit qui séduira le plus Stéph, du blog Chocolat-Cannelle et rédactrice pour le webzine Neoplaisir.

Ces chèques sont valables uniquement sur le site Neoplaisir et seront accompagnés de cadeaux divers, offerts par la boutique.

Chaque participant au concours recevra également un bon de réduction de 5 euros.

Un jury hautement qualifié dont je fais partie (il paraitraît que je domine le sujet) déterminera, parmi tous les récits, ceux qui auront le plus fait vibrer leur passion.

Vous pouvez dès aujourd'hui à participer à ce grand concours pour nous raconter vos aventures les plus passionnées, qu'elles soient réelles ou imaginaires !

Peut être gagnerez-vous l'un des chèques cadeaux et pourrez-vous faire ainsi le plein de plaisirs !

Et n'oubliez pas de me flatter servilement aussi. Ca peut toujours servir..



Néoplaisir.JPG

06:00 Publié dans Concours | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : concours, néo plaisir | |  Facebook | |  Imprimer | |

25/01/2010

Moundir cherche l'amour


Et moi je cherche une bonne soirée..


Quant au détour d'un tweet,  Sandrine Camus m'a annoncé qu'elle se tâtait pour aller au lancement de l'émission "Moundir, l'aventurier de l'amour", je me suis roulée à ses pieds en bavant pour qu'elle m'y amène..

Pour les non-fans de télé-réalité, Moundir est un ex-candidat de Koh Lantah, connu particulèrement pour ses gros muscles et sa gueule en proportion. En revanche côté cerveau, il est relativement blonde.


Je me suis dit qu'un lancement d'une émission du type "Le Bachelor" avec Moundir dans le rôle du coq qui choisit sa poulette au milieu de la basse-cour devait réserver une occasion inouïe de rigolade. Et je rêvais déjà de tailler des costards en série aux invités, Moundir, ses girls, sans oublier les habituels pique-assiettes et has-been présents à ce type de soirée, en faisant avec Sandrine un live-twitt de folie.


Jeudi soir, notre trio de reporters (je dis bien trio, car le meuri de Sandrine était également présent) s'est donc retrouvé au pied d'un immeuble bourgeois des quais de Seine. Au 7ème étage duquel se trouvait un magnifique  duplex, avec une déco pop-art tout à fait réussie et une sublime vue sur la Tour Eiffel..


DSC02095-1.jpg
DSC02142-1.jpg

DSC02105-1.jpg



De bon augure, pensions-nous...


... Et bien non.


Plus d'une heure d'attente où il ne s'est strictement rien passé, à part voir Moundir papoter et Laurence Boccolini - la présentatrice de l'émission - s'ennuyer dans un canapé (et oui, les fastes de TF1 sont loin) . A déguster des sandwiches un poil rassis distribués par de très charmantes hôtesses en short (elles étaient vraiment gentilles, de vraies chouquettes). Et à boire un cocktail pas terrible champagne-anis.. (que j'ai reposé à peine goûté exactement où je l'avais pris, tant pis pour les suivants..).

DSC02096-1.jpg


Après ?


Pas grand chose. Un discours de présentation du Directeur des programmes qui a du répéter "Moundir" 273 fois par phrase, un speech du héros, une petite bafouille de Boccolini,  et une projection du début de la première émission.

DSC02123-1.jpg


Qui est ....Comment dire.. Je ne trouve pas les mots en fait..


Un espèce de sous-bachelor où Moundir fait du Moundir entouré d'un harem de filles trèèèèèèès distinguéééés du genre pin-up d'hypermarché. Le tout dans une villa de Miami. Avec un niveau neuronal proche de la température de l'azote liquide.

Visiblement, le maquilleur avait oublié son stock de poudre car les demoiselles étaient toutes luisantes comme des escargots après l'averse.

Visiblement aussi les demoiselles avaient oublié à la fois leur cerveau et leur string en France.


Voilà.

Sinon ?


Rien.

 

Après deux heures de vide sidéral, un petit casse-croute au buffet et une tentative de drague par Sandrine d'un ex-Secret Story présent via Twitter, notre trio de joyeux drilles est reparti comme il était venu.


Bilan ? Négatif : quasiment tout. Positif : le fait d'accéder à un superbe lieu privatif avec une vue incomparable, du homard au buffet (quand même) et des hôtesses encore un fois tout à fait charmantes.

DSC02112-1.jpg


DSC02138-1.jpg


Sinon, si ça vous intéresse quand même, où si vous voulez comater devant la tévé, Moundir l'aventurier de l'amour c’est à partir du 10 février sur TMC...


Les photos ont été prises par Sandrine, moi je suis nulle en shooting..

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (42) | Tags : moundir, l'aventurier de l'amour, tmc, télé réalité | |  Facebook | |  Imprimer | |

24/01/2010

Viens tâter mes miches


Quand on m'a proposé de tester une machine à pain, j'ai d'abord rigolé au nez de l'individu

145309020001R515_Z.jpg


Aahhahahahaah..

Est-ce que j'ai une tête à faire du pain, hein ?


Non..

Mais je ne suis pas femme à vouloir mourir idiote ni à renoncer devant un obstacle insurmontable : mélanger de l'eau et de la farine..

Car c'est quasiment tout ce que vous aurez à faire avec une machine à pain ou MAP.. Vous appuyez sur le bouton et c'est parti.. Prévoyez quand même un peu de marge pour déguster votre pain car il faut quand même 2 à 3 heures pour l'obtenir + le temps de repos après cuisson.


Même moi qui suit une buse en pétrissage dès le premier essai ... Hop !

 

J'ai choisi de commencer par le pain brioché parce que mes fils en consomment des quantités industrielles qui me reviennent au montant du PIB du Kazakhstan..

IMG_0095.JPG

Tentative N° 1

IMG_6895.JPG

Tentative N°2


Bon la recette est encore un poil à améliorer. Pour l'instant mes miches ressemblent un peu plus à du quatre-quart qu'à du pain brioché. Mais je pense qu'en enlevant un peu de farine et de beurre on devrait y arriver..


Et hier je me suis lancée pour la première fois dans le vraiiii pain...

Eeeeeeet...

IMG_6899.JPG

 

 

 

Hop hop hop... Pas mal, un pain de campagne tout à fait correct pour une première tentative.. Et rigolo, on dirait un fantôme de Pac-Man, non ?


Franchement, moi qui était plutôt réticente au départ, je suis convaincue. En plus ma machine à pain Siméo elle a AUSSI des programmes pour faire des gatals, des cakes (moi qui suit un désastre pâtissier je vais pouvoir enfin briller en société) ET les confitures du meuri (j'en connais un qui va être radieux). Sans oublier toutes les sortes de pain blanc ou complet et des viennoiseries.. Il suffit pour ça d'avoir sous la main un peu de farine spéciale pain ou pain spécial et de la levure.. Et j'ai même trouvé des farines avec levure incorporée... Trop simple..

 

Moi je dis, royal.

La MAP elle a bouleversé ma vie.. Grâce à elle, finies les disputes du soir quand on s'aperçoit à 20.30 que personne n'a pensé à acheter du pain ! Et vive le pain maison toute la semaine.


Je ne peux donc que remercier Rue du Commerce qui m'a donné l'occasion d'être blonde, d'être belle et de faire bien la vaisselle... Euh non le pain.. (désolée)..

06:00 Publié dans Les pt'its trucs à Manu | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : pain, machine, rue du commerce | |  Facebook | |  Imprimer | |

23/01/2010

Suspense, suspense...


Aujourd'hui dans la série des critiques cinéma idiotes de tata Manu, je voulais vous parler d'un film (évidemment, imbécile, si ce sont des critiques cinéma, je ne vais pas te parler de fours à micro-ondes) peut-être insuffisamment connu, à mon goût en tous cas.


Il est passé récemment sur une chaîne de la TNT a une heure tardive et nous étions d'accord avec mon fils cadet pour dire que ce film nous avait assez impressionnés tous les deux.


Il s'agit d'Identity de James Mangold. Il est évidemment disponible en VOD sur Canal Play..


Dix étrangers, une ancienne star de la télé et son chauffeur, un policier qui escorte un tueur, une call-girl, deux jeunes mariés, un couple avec un enfant, surpris par un orage, se retrouvent par hasard au Golden Palm Hotel, un motel situé en plein désert. Au cours de la nuit, ils se font assassiner les uns après les autres. Pour les survivants, c'est le début d'un terrible cauchemar, chacun soupçonnant l'autre. Peu à peu, ils s'aperçoivent qu'ils ont tous quelque chose en commun. Ils vont devoir chercher, dans la personnalité et la vie de chacun, le mobile du tueur pour tenter de démasquer l'assassin...


Suspense, retournement de situations, angoisse jusqu'au dénouement final totalement imprévisible (et pourtant à force de voir des thrillers, j'arrive souvent à deviner la chute) vous tiendront en haleine de bout en bout. Le réalisateur n'est pourtant pas un spécialiste du genre puisqu'il est aussi l'auteur, entre autres, de la comédie romantique Kate et Léopold et du biopic sur la vie de Johnny Cash, Walk the Line.


Le film est servi par une brochette d'acteurs talentueux, dont John Cusak dans le rôle du policier..


Si vous ne le connaissez pas encore, et si vous aimez le suspense (et un peu le gore, mais c'est supportable)... Courrez, vous ne le regretterez pas..


Ne me remerciez pas, je fais ça totalement pour votre élévation culturelle..




Et si vous voulez du cadox de folie, n'hésitez pas à participer jusqu'au 31/01 au concours Canal Play qui fête son millionnième client  !

Un voyage d'une semaine à Los Angeles avec visites des studios Universal et pleins d'autres lots à gagner. C'est LA

06:00 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : canal play, identity, james mangold | |  Facebook | |  Imprimer | |

22/01/2010

Le roi Lion : pour rugir de plaisir

(oui bon ok, j’ai emprunté le slogan à une grande marque alimentaire que je citerais uniquement contre sponsoring. Mais on ne peut pas être créative TOUT le temps non plus)..

 

Ce billet va être court et pourrait se résumer une phrase :


Le Roi Lion c’est GENIALISSIME, courrez-y comme un troupeau de gazelles qui a vu une mare d’eau..

 

Et pourtant je ne suis pas très cliente de ce genre en temps ordinaire..

 

Les spectacles musicaux avec grandes envolées lyriques et chanteurs survitaminés qui braillent « Beeeellllle c’est un mot qu’on croiraiiiit inventééééé pour ellllle » (suivez mon regard), me laissent relativement indifférente, voire ….. totalement indifférente.

 

Mais ici franchement l'inquiétude de piquer un roupillon avant l'entracte a disparu au bout de 30 secondes..


L’histoire reprend bien évidemment celle du célèbre dessin animé de Walt Disney (un des premiers vus par mon fils aîné au cinéma, pour la petite histoire)  : sur la terre des lions, Simba est le fils du roi des animaux, Mufasa. Lionceau turbulent et joueur il aime le danger et va donner à son fourbe oncle Scar une idée pour éliminer son frêre Mufasa et s'emparer du trône. Simba, convaincu qu'il est responsable de la mort de son père va s'enfuir de la terre des Lions et rencontrer Timon, le suricate et Pumba le phacochère. Il va grandir auprès des deux compères jusqu'à ce que Nala, sa compagne d'enfance le retrouve par hasard. Arrivera-t-elle à le convaincre de revenir défier son oncle et reprendre sa place de roi ??


La bande originale du film a été enrichie : le spectacle comprend quinze numéros musicaux dont les cinq chansons du long métrage animé écrites par Elton John et Tim Rice. Ces derniers ont composé trois nouvelles chansons dans un style pop-rock. Pour magnifier le contexte africain du livret, de nouvelles chansons, dont des chorales zouloues, ont été spécialement écrites par Lebo M, artiste sud-africain.

 

Tout dans ce spectacle est excellent : chant, danse, décors, costumes animaliers, trouvailles scéniques, marionnettes géantes animées par – ou sur – les danseurs vous font oublier les « humains » sous les animaux.. Et, ce qui ne gâte rien, le plancher de l'orchestre du théâtre à été incliné pour donner une disposition en escalier qui vous permet d'avoir une vision optimale du spectacle sans vous tordre le cou quand votre voisin de devant est grand.



 

206-1191679893-0641p-465fx349f.jpg
roi-lion-mogador.jpg


Mention spéciale à la diva afro qui interprète le rôle de la vieille babouine Rafiki et qui a une voix à faire tomber les lustres du théâtre et aux deux petits chanteurs-danseurs trop mignons qui jouent Simba et Nala enfants..


 

Rafikifoto1.jpg


Et pour les mamans qui accompagneraient leur progéniture, je signale que Simba adulte, il est gaulé sévère (plaisir des yeux).. Moi je dis ça, je ne dis rien

1593891762_small.jpg

Cerise sur le gâteau de la soirée : on célèbrait le millionnième spectateur qui s'est avéré être une spectactrice. La jeune fille a eu les honneurs de toute la troupe réunie sur scène sous une pluie de confettis et de ballons. En présence de quelques VIP assis à portée de main de nos augustes personnes. Vus, entre autres, Smaïn accompagné d'une grande gigue botoxée aux lèvres de poulpe, Patrice Laffont, Demaison et Alain Prost. Bon c'est pas du perdreau de l'année en terme de pipeule, mais quand même..

Trêve de plaisanterie, je ne peux que vous conseillez encore une fois d'aller voir ce spectacle car ma pauvre description rend bien mal compte de la magie du Roi Lion..

 

Le seul truc que je n'ai pas digéré, c'est qu'e-zabel et son mari étaient mieux placés que nous.. Il va falloir qu'on me donne des explications du pourquoi de cet affront, et rapidement...

 

Vous pouvez voir quelques extraits filmés du spectacle sur le site.

Vous pourrez également y commander des places de 49 à 95 euros (oui, c'est un poil cher, mais vous en aurez pour vos sous).

Théâtre Mogador, 25 rue Mogador, 75009 Paris.

Et merci à l'équipe de Stage Entertainment qui nous a permis d'assister à cette fabuleuse représentation.

Toutes les photos sont (c) Disney - Brinkhoff-Mügenbürg

06:00 Publié dans Spectacles | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : roi lion, mogador, comédie musicale, elton john | |  Facebook | |  Imprimer | |

21/01/2010

Feves Night, Feves Night, Feveuuuus


Jeux de mot bilingue et subtil réservé aux amateurs de La Fièvre du Samedi Soir..

 

Parce qu'il faut bien relever le niveau intellectuel de la blogosphère de temps  à autres..

(Oh ça va bien, hein, j'ai trouvé le titre à 23.30 h hier soir)

 

J'en viens donc au fait ...

IMG_6894.JPG



15 ans de fèves..

Voilà.


Donc les autres concurrentes du concours de Chocoladdict, vous ne pouvez pas lutter, inclinez-vous.

Point barre..

06:00 Publié dans Concours | Lien permanent | Commentaires (43) | Tags : fèves, fievre du samedi soir, concours | |  Facebook | |  Imprimer | |