Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2010

Tango, tango, aie aie aie..

 

Les quelques givrés masochistes qui suivent ce blog depuis un moment savent que, depuis fin septembre, je me rends dans un cours de tango.


Après 4 ans de salsa, dont une dernière année décevante, j'avais effectivement décidé de donner une nouvelle orientation à ma carrière chorégraphique en migrant de Cuba vers l'Argentine.


Et une fois par semaine...

.... Comment dire..

.. Je rame.

 

C'est dur.

Bien plus dur que je ne le pensais au départ.


Car contrairement à ce que je j'imaginais, si le tango est apparemment moins physique que la salsa, c'est infiniment plus technique.


Imaginez que chaque partie de votre corps soit indépendante : votre tête fait un mouvement, vos bras un autre, vos hanches vont d'un côté, vos jambes de l'autre et enfin vos pieds essayent d'entraîner le tout.

Tout en tenant compte du guidage de votre cavalier et de la résistance que vous devez lui opposer.


Pour quelqu'un de normal c'est déjà relativement difficile à mettre en place.

Mais pour une handicapée de la coordination comme moi, dont les membres ont décidé de voter une autonomie massive par rapport au consignes que peut leur donner le cerveau, c'est une véritable torture..

Heureusement j'ai un partenaire compréhensif - et pas plus en avance que moi, par chance !

Et des profs gentils qui font attention à ne pas trop laisser paraître leur état de désespoir profond quand ils me voient danser. Ni leur énervement quand il doivent me ré-expliquer pour la trente-huitième fois la même chose.


Ce n'est donc pas demain la veille que je ferai des figures acrobatiques ou une démonstration de staïle à qui que ce soit.

Pour l'instant mon staïle ressemble plutôt à un panier à salade perché sur des talons qui s'accroche désespérément à son partenaire comme une moule à son rocher.


Mais je ne perd pas espoir.

D'ici 15 à 20 ans je devrais arriver à aligner trois pas acceptables d'affilée.

En chaise roulante.


Fotolia_1894662_XS.jpg



Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Danse | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : tango, cours | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

la question qui me vient, c'est: ils n'ont pas peur que tu les bouffes? (d'où leur patience...)

(ptêt que ça va te faire comme à moi pour la danse du nombril: les mouvements s'incrustent dans une partie cachée de ton cerveau... et un jour, paf! ton corps les fait tout seul, de lui-même... ;-)))

Écrit par : Daydreamer | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

Vu le bout des chaussures du monsieur en photo il a du avoir les arpions écrabouillés plus d'une fois :-D

Bon courage, tu verra en fauteuil c'est vachement plus simple à faire...


Pfff moi je ne pourrais jamais tout dissocier comme ça et leur faire faire ce que je veux en plus... Ça c'est mission impossible

Écrit par : Cécile - Une quadra | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

je vois le titre tango, j'ai la zic du tango dans la famille Adams qui vient en tete, genre bande son pendant ton billet!

allez, faut perseverer, biento tou vas être aussi sensouelle qu'une vraie!!!

Écrit par : juju | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

Personnellement je t'admire de te lancer dans ce type de danses. J'en ai toujours eu envie. Mais je me trouve toujours des excuses pour ne pas passer la porte d'une salle de cours.
Allez courage !

Écrit par : Marlène | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

l'important c'est que tu prennes du plaisir et que tu n'écrases pas les pieds de ton partenaire )...après en danse je crois qu'il faut faire preuve de patience, les résultats ne sont pas immédiats...

Écrit par : chocoladdict | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

Ah, je vois que tu es aussi coordonnée que moi . Au moins, je ne suis pas seule

Écrit par : Angélita | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

Et tu t'y mets quand à la Cariocca ;))

Écrit par : Faustine | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

Je t'admire de persévérer, d'autant que ce n'est pas simple comme danse, très technique et très codées (j'avoue des fois je regarde les concours de danse sportive sur France le dimanche: les dames et les messieurs sont maquillés bizarrement, mais 'aime bien les voir danser...)

Écrit par : Océane | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

Dans quelques années, tu participeras à tous les concours de danse de salon pour petits vieux :-D
Et tu seras encore une fois la reine!

Écrit par : MissBrownie | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

Non mais l'essentiel c'est que tu t'éclates!!!
Tant que tu y prends quand même du plaisir malgré la difficulté!
Et sinon la danse de l'essoreuse à salade, c'est pas tout le monde qui sait le faire! Console toi comme ça!

Écrit par : shaya | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

@Daydreamer : oui. Ils peuvent s'incruster dans mon cerveau. Le problème c'est que mes membres font ce qu'ils veulent en fait..
@Cécile : meuh non. Si j'y arrive, tu peux y arriver aussi camarade..
@Juju : j'essaye de bouger mon corps sensouellement. Pour l'instant je suis juste pathétique.
@Marlène : et bien courage, toi aussi !!
@Chocoladdict : c'est peu de le dire !!
@Angélita : on va faire un club des décoordonnées..
@Faustine : c'est malin..
@Océane : oui, le stylisme des danses sportives est un peu extraterrestre de temps à autres. Mais les danseurs sont de véritables athlètes sous leur look kitsch...
@MissBrownie : mouahahahah.. Je serais la dancing queen de la maison de retraite..
@Shaya : voilà. Je viens d'inventer un concept en fait..

Écrit par : emanu124 | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

Je t'envie, le tango c'est magnifique, sensuel, et en plus tu dois avoir des jambes de rêêêve ! (chlourp, fayote, moi?)

Écrit par : Nekkonezumi | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

Je suis sûre qu'un jour tu trouveras le moyen de poser ton sac près d'un mur de la salle de danse, avec ton IPhone en mode "vidéo" bien placé pour que nous puissions admirer ça...

Écrit par : Chouyo | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

L'essentiel, c'est de persévérer, et ça doit faire du bien de bouger son corps comme ça, quand même !

Écrit par : Kahlan | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

allez courage je suis sure que ça va décoller d'un coup, quelque fois ça arrive comme ça. Et pense aussi à écouter du tango le plus souvent possible mine de rien ça aide

Écrit par : lili est insolente | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

@Nekkonezumi : tu fayotes un poil. Mais continues, on ne sait jamais, ça peut servir.
@Chouyo : n'y comptes même pas en rêve, Madeleine.
@Kahlan : c'est le meilleur des destressants que j'ai pu trouver..

Écrit par : emanu124 | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

@Lili Insolente : je ne suis pas certaine qu'écouter du tango m'aide à faire des progrès chorégraphique.. mais je peux toujours essayer

Écrit par : emanu124 | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

La salsa

Écrit par : Farfadette | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

Ma soeur!! je suis handicapée de la coordination comme toi et j'avais laissé tombé mes cours de tango argentin à l'époque... je regrette un peu mais en même temps ce n'est pas comme si j'avais l'occasion de le danser souvent!

Écrit par : Carole | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

@Farfadette : oui. Et ?
@Carole : c'est dommage quand même.. Qu'on ait l'occasion de danser beaucoup ou pas, c'est une bonne occasion de se remuer..

Écrit par : emanu124 | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

Oh ba merde mon commentaire ne s'est pas mis en entier ! xD

Écrit par : Farfadette | 02/02/2010

Répondre à ce commentaire

@Farfadette : oui. Et ?

Écrit par : emanu124 | 03/02/2010

La photo est d'une élégance folle

Écrit par : Sandra | 03/02/2010

Répondre à ce commentaire

le tango c'est presque une philosophie...ne jamais sous-estimer cette danse

Écrit par : louison | 04/02/2010

Répondre à ce commentaire

@Sandra : mais nous aussi ma douce.. On est d'une élégance folle..
@Louison : loin de moi cette idée !!

Écrit par : emanu124 | 04/02/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.