Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2010

Patience, patience


J'ai la sinistre prétention de vivre relativement en phase avec mon époque.

 

Pourtant il y a quand même une ou deux choses qui me laissent pantoise.


Par exemple, même si j'ai horreur d'attendre mon tour, de faire la queue ou de patienter à un guichet, je sais encore attendre pour obtenir quelque chose.


Je préfèrerais toujours économiser pendant plusieurs mois pour m'offrir un PC ou un voyage, plutôt que de prendre un crédit. Sans parler de la satisfaction décuplée d'obtenir ce qu'on souhaite après un petit effort.


Visiblement, ce n'est pas ou plus le cas d'une certaine partie de la population.


A qui il est vrai, notre société de consommation, fait AUSSI croire qu'ils vont être magnifiques, minces, heureux et les dents blanches s'ils achètent le dernier écran plat.

 

Et sans attendre.


C'est dans ce créneau que s'engouffrent ce que j'appelle les vautours modernes. Les usuriers sans scrupule qui font croire que le crédit c'est simple comme un coup de fil.

 

Et vous prêtent de l'argent à un taux révoltant. Ecrit en tous petits caractères en bas de leur pub si sympathique avec un petit bonhomme vert...

 

Alors qu'un crédit classique auprès d'une banque couterait deux à trois fois moins cher.


Et bien sur, comme d'habitude, les gens les plus faibles et les moins éduqués, sont les premières victimes de ces sociétés.


Je ne comprends même pas qu'on les autorise à faire de la publicité. Elle devraient être interdites de promotion, comme l'alcool et le tabac. Avec un surendettement qui ne cesse de grimper. En janvier 2010, 16.086 dossiers ont été déposés dont 12.305 ont été jugés recevables. Sur les douze derniers mois, le nombre de dépôts atteint 216.266, en augmentation de 14,4% par rapport aux douze mois précédents. En 2009, le nombre de dossiers a connu une progression de 14,8% (source le Figaro)


C'est scandaleux que dans ce contexte, on ne contrôle pas plus les agissements des Cofidis ou autres Cétélem.


Cependant, comme disent nos voisins anglais, il faut être deux pour danser le tango. Rien, ou peu de choses, ne sont de la responsabilité unique d'un seul intervenant.


S'il y a de l'offre, c'est qu'il y a de la demande.

Rien ne m'enlèvera de l'idée que la responsabilité individuelle est primordiale, et qu'il faut absolument éduquer les gens de manière à ce qu'ils se prennent en charge au lieu d'attendre qu'on réfléchisse à leur place, où qu'ils se laissent fourguer n'importe quoi à n'importe quel prix.


C'est mon côté bourgeoise de droite.


Ceci dit, je vous fais la morale, en attendant,  je me suis bien fait complètement embobiner par le marketing d'Apple qui me refile des trucs totalement inutiles en me faisant croire que ma vie en dépend.


Mais c'est vrai, au fond, ma vie en dépend... IL ME FAUT LE DERNIER MACBOOK, IL ME LE FAUT... VIIIIIIIITE UN CREDIT...

Carte de crédit.jpg
Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : crédit, consommation, cetelem, cofidis, cofinogo | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Eduquer ? Ici on ne sait pas faire... on se contente d'assister, et on n'a toujours pas compris qu'hormis pour certaines personnes ça amène plus souvent à la paresse et au toujours plus qu'à la responsabilisation.

Écrit par : Me myself and I | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

Oui si tu n'achètes pas le dernier MacBook ta peau va se flétrir et tes seins aussi, tu auras une haleine de chacal et tes cheveux vont tomber!
Ah non?

Écrit par : shaya | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

S'il y a bien un truc qu'on évite de faire c'est un crédit!!
Un crédit, ça passe pour une voiture ou une maison, mais c'est tout.
Pour portable Dell, je l'ai payé cash. Si je n'avais pas eu l'argent, je ne l'aurai pas acheté.
j'avoue que j'ai changé de façon de penser avec mon homme parce que j'ai été élevé avec des parents qui font des crédits pour tout et j'aurai eu tendance à reproduire...

Écrit par : MissBrownie | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

Ici une acheteuse compulsive anonyme en voie de guérison (eh oui, l'envie d'avoir peut souvent être plus forte que la raison et l'éducation... ). Quand j'ai rendu mes cartes, je ne me suis pas retenue pour dire aux organismes concernés que leur matraquage publicitaire était indécent, irresponsable et immonde. N'empêche... ils m'avaient eue !

Écrit par : Nekkonezumi | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

le problème, c'est que quand on décide de ne plus assister les gens on crie à la guerre sociale... les crédits, chez nous, c'est banni. Chéwi est plus dans cette mouvance "je veux j'achete" et on fini de regler ces petits crédits de merde. Mais après basta. C'est des pieges à con. Pour ue voiture, une maison, comme dit Miss Brownie, ok, c'est normal, ce sont quand meme des sommes importantes. Mais le reste, il faut savoir economiser, et comme tu le dis, le bonheur de s'offri ce qu'on voulait après avoir économisé, c'est grandiose

Écrit par : juju | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

je prendrais bien un crédit auprès de la FDJ, moi... :)


au fait, je t'ai dit que je n'utilisais pas de bouillons cubes?

(je suis déjà dehors!!!)

Écrit par : Daydreamer | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

Ah mais c'est qu'elles sont très fortes ces sociétés de crédit et elles se cachent partout, au casto, chez Ikea, même au supermarché ! T'as pas de sous, pas grave, je te les prête et tu paieras le mois prochain (tu ne pourras jamais payer, mais c'est encore mieux, mon coeur - le tout avec le sourire satanique au coin des lèvres).

Écrit par : Firemaman | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

je ne suis pourtant pas une bourgeoise de droite... mais je suis d'accord avec toi! ;) il faut savoir attendre et parfois, oui, se résigner...

Écrit par : flou | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

Je suis une fille du peuple de gauche et je patiente...

J'espère que tu t'es bien rétablie !

Écrit par : Petula | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

J'ai longtemps travaillé dans le crédit, y compris au service contentieux. Je peux te dire que beaucoup de personnes sont d'une totale mauvaise foi totale et décident de ne pas payer ; parce que "pourquoi pas moi" ? Combien de fois j'ai galéré après des gens qui ne me payaient pas leurs échéances de juillet et août parce que "on a tout de même le droit d'aller en vacances, quand même !!!"... alors que moi je gagnais le Smic et je n'allais donc pas en vacances...
Quand je vois les reportages sur le surendettement, avec ces méchants méchants banquiers qui harcèlent les pauvres pauvres consommateurs, je suis folle de rage !!!! Les gens se mettent eux-mêmes dans la M... (ils annoncent de faux salaires, oublient de dire qu'ils ont trois gosses, qu'ils viennent de se faire virer...). Contrairement à ce que l'on peut croire, ces gens-là savent souvent très bien comment le système marche. Et la Commission de Surendettement tranche dans le vif : vous ne pouvez pas payer ? Et bien ne payez pas. Et les banques s'asseoient ainsi sur des millions d'euros de créances. C'est comme ça que j'ai perdu mon job. Quand la Commission de Surendettement a été inventée, la société a perdu des tonnes de créances et a licencié 50 % du personnel...
Pour finir, sachez que ceux qu'on nous montre à la télé sont souvent des gens sur lesquels on s'apitoie parce que effectivement ce sont de pauvres gens, bien choisis par les journalistes.
Dans la vraie vie... sachez que nous avons eu au Contentieux plusieurs "célébrités" richissimes qui "oubliaient" de payer parce qu'ils avaient bien autre chose à faire. 10.000 € pour eux, c'est une paille. Pour nous, après X relances et envoi d'huissiers dont ils se contrefoutent, il n'y a plus que le procès... Pour 10.000 €, ça ne vaut pas le coup de faire un procès, surtout face à une star... Alors, là aussi, on perdait des sommes considérables. Certaines stars, chez nous, on ne voulait tout simplement plus les financer, aussi riches soient-elles !!!
Voilà ma petite expérience, qui j'espère vous aura intéressés.

Écrit par : Chonchon | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

je suis d'accord! il vaut mieux danser la tecktonik ! ;)

Écrit par : lauvergnate | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Me Myself and I : je suis d'accord. En revanche, il reste toujours des gens qui sont incapables de se prendre en charge pour des raisons diverses. Et ceux là, aussi pénible que ce soit pour les autres, on ne peut pas les abandonner à leur sort. Il faut les aider d'une manière ou d'une autre.
@Shaya : si. C'est pourquoi il me faut un macbook.
@MissBrownie : et ton homme a bien raison ! Il vaut mieux éviter les crédits..
@Nekkonezumi : ils sont forts, ces gens..
@Juju : évidemment les crédits pour une voiture ou une maison sont quasi-incontournables. Mais pour le reste, tant qu'on peux, mieux vaut éviter, je pense.
@Daydreamer : FDJ ? Kessé ?
@Firemaman : satanique ? Une secte se cacherait donc sous le petit bonhomme vert ? Naaaan ?
@Flou : et tu as raison, parfois il faut se résigner et dire "tant pis, pas pour cette fois".
@Pétula : ça va mieux, je te remercie !
@Chonchon : merci pour ce très précieux témoignage "de l'autre côté" ... Et je suis totalement en ligne avec toi. Ce ne sont parfois pas les plus pauvres qui ne règlent pas leurs dettes.. Ou ne payent pas leurs loyers. Une amie de ma mère qui a quelques appartements en location a eu du fil à retordre avec quelques locataires indélicats... Au portefeuille pourtant très bien garni.
@Lauvergnate : dansons, dansons..

Écrit par : emanu124 | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

En plus, le gouvernement a dit que les français n'étaient pas encore assez endettés, alors ce n'est pas prêt de s'arranger...ils veulent augmenter la consommation en augmentant les crédits, au lieu de payer les gens de façon plus décente...évidemment, ce n'est qu'une partie du problème, et le "je veux tout, tout de suite" n'arrange pas les choses.

Écrit par : Kahlan | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

merci pour ce reportage sur le vif !

BM

Écrit par : Beautymist | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

On interdit les prostituées de faire du racolage mais on autorise ses sociétés à téléphoner chez les particuliers et à faire de la pub....
Et pourtant pratiquer l'usure est une choses très délicate depuis la nuit des temps car cela est déjà cité dans la Bible et le Coran et ils donnent même le taux à ne pas dépasser....

Le témoignage de Chonchon ne m'étonne pas...La mauvaise foi chez certains est hallucinante !
Cependant ne pas faire de procès pour 10 000 euros excuse moi mais là ton patron à un défaut de gérance..Pour seulement 800 euros du par une "célébrité" moi je me suis pas dégonflée et j'ai gagné

Écrit par : Sublime | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

Ces vautours usuriers du crédit font partie de mes honnis, à moi aussi. J'avais bien envie de faire une chronique sur eux, moi aussi... mais tu l'as si bien fait... Je ne m'y lancerai que si un jour je me fais prendre dans leurs filets. Ce qui n'est pas absolument hors du domaine du possible.

Écrit par : La vie (où est le) mode d'emploi (?) | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Kahlan : évidemment que le tout, tout de suite n'arrange rien. C'est là-dessus que jouent les sociétés de crédit, aussi.
@BeautyMist : reportage, je ne sais pas. Témoignage, certainement.
@Sublime : évidemment qu'il y a des gens de mauvaise foi dans tous les milieux. Emprunteurs compris. Et ce ne sont pas les plus modestes qui sont les plus malhonnêtes. Loin de là.
@Muriel : il ne faut jamais dire jamais. Tu as tout à fait raison.

Écrit par : emanu124 | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

d'accord avec toi mais même si certains sont faibles et ont vraiment besoin de sous, c'est quand même écœurant que ces organismes en profitent avec des taux d'intérêt dignes d'une mafia!

Écrit par : Carole | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

C'est pas très convenable mais j'ai envie de dire que moi je jubile quand c'est un banquier qui se fait niquer! Oui Chonchon, je sais tu me hais! ;))

Écrit par : Charogne Stoned | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Carole : les taux d'intérêts et le fait de laisser croire qu'on peut obtenir des sous facilement..
@Charogne Stoned : ça procure une certaine réjouissance, oui (mais faut pas le dire). Et je surkiffe toujours autant ton pseudo.

Écrit par : emanu124 | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

Lorsque Steve Jobs avait repris les commandes d'Apple, il avait annoncé qu'il voulait faire d'Apple quelque chose qui dépasserait l'informatique pour devenir un "mode de vie numérique", on peut dire que son pari est largement réussit. Toi par exemple, le Macbook il te le faut, mais c'est pas un choix informatique !

Écrit par : M1 | 23/03/2010

Répondre à ce commentaire

Comment dire.. Peut-être.. Je te dirais après..

Écrit par : emanu124 | 23/03/2010

pas de crédit à la conso chez moi, mais régulièrement abonnée aux agios malgré tout (hé ! on fait ce que l'on peut avec le smic qu'on a ;))

Écrit par : christelle | 24/03/2010

Répondre à ce commentaire

Euuuh, "responsabilité", "éduquer les gens", "se prendre en charge", refus de l'assistanat, ça fait plutôt bourgeoise de gauche. Mais bon...

Le crédit à la consommation m'a été extrêmement utile pour finir mes études et m'acheter l'ordinateur nécessaire pour ce ; mais c'était en dix fois sans frais... et de manière contrôlée, puisque je n'ai plus jamais réutilisé la carte ou répondu aux sollicitations. Ce qui n'est pas du tout, mais alors pas du tout le cas de ma grand-mère et là, je vois les ravages que cela peut faire : gouffre financier, inquiétudes, angoisses et pour une personne âgée, c'est moyen.

Écrit par : Chouyo | 24/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Christelle (moi aussi) (mon banquier me déteste) (mais je préfère avoir des agios que tomber dans les crédits à la con)
@Chouyo : tant qu'on sait s'arrêter, les dégâts sont limités, même si les taux d'intérêts de ces crédits sont odieusement élevés. Encore une fois, c'est une question de réflexion et d'éducation. Pour les personnes âgées plus vulnérables, là c'est vraiment un problème.

Écrit par : emanu124 | 24/03/2010

Répondre à ce commentaire

C'est une des catastrophes de l'époque : avant ça existait, mais ça s'est découplé ces dernières années. C'est un scandale principal de cette société, avec le surendettement qui s'ensuit, un des plus forts d'Europe en France.

Vous avez raison de le dénoncer. Bonjour Emanu !!!!

Écrit par : Michel | 24/03/2010

Répondre à ce commentaire

Arrête d'écrire tout les jours, je peux plus suivre le rythme !!!!

Écrit par : Océane | 24/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Michel : merci de votre approbation, Michel. Et ravie de vous voir, même si je ne passe plus aussi souvent que je devrais sur votre blog, faute de temps.
@Océane : démerdes-toi.

Écrit par : emanu124 | 24/03/2010

Répondre à ce commentaire

Le seul pret de ma banque que j'ai a mon actif c'est celui pour mes études ... mais je sais que ca serait hors de question de prendre un pret pour une voiture ou un lave linge, un ordi ... etc ... je pense qu'il y a des choses dans la vie dont on peut attendre un peu ... la société de maintenant c'est avoir tout et tout de suite qu'importe les moyens et qu'importe si on est dans la merde apres ! Moi je dis non !

Écrit par : Farfadette | 25/03/2010

Répondre à ce commentaire

Pour répondre à la personne qui bosse dans le crédit.

Oui les gens sont des menteurs, oui les gens sont de mauvaise foi, trichent, et arnaquent quand ils le peuvent. Quelle surprise !!
Mais peut-on demander aux hommes de cesser de l'être et de devenir parfaits ?
Non, plutôt que de dire, bouh le vilain qui n'a pas dit qu'il était au chômage depuis 6 mois et qui a trois gosses dont il a omis de nous parler, parlons de cette overdose de pub sur toutes ces choses dont nous avons BESOIN sans quoi on ne pourrait pas ETRE.
DVD, Plasma, PC, voiture, etc etc

Parlons aussi de tous ces gens qui se retrouvent dans la merde et qui se tournent vers les cofinoga et les cetelem, gentil bonhomme vert qui ne veut que notre bien pour emprunter du fric facile.

Pourquoi ?

Parce que c'est facile, justement.
Parce qu'il n'y a que peu de contrôles. Voire pas du tout.
Parce que justement, on peut mentir, arnaquer, tricher.
Et quand on voit les taux usuriers auxquels ils prêtent l'argent qu'ils nous collent sous le nez à longueur de pages publicitaires, si facilement,

J'ai envie de dire, bien fait pour votre gueule, Cofimachin et CeteTruc n'aviez qu'à être moins cons.

Quant aux quelques millionnaires qui "oublient" de vous payer, ça représente quoi de vos contentieux ? 2% ? 0.2 ? 5%.
Soyons sérieux deux minutes.

Écrit par : Dom | 01/11/2010

Répondre à ce commentaire

C'est une saine colère mais je ne suis pas certaine que la personne qui a laissé ce com lise ta réponse vu que le billet est relativement ancien

Écrit par : emanu124 | 01/11/2010

m'en fiche, ça sera quand même dit.

Ah et j'oubliais aussi le fait que leurs taux d'intérêt prennent déjà en compte justement le pourcentage de gens qui ne les rembourseront pas, donc autant dire que j'ai pas pitié. Quoi.

Écrit par : Dom | 01/11/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.