Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2010

Foutage de gueule et enculage de moucherons


Voici la raison de mon râlage mystérieux d'hier. Pour ceux qui suivent

Ceux qui ne suivent pas on s'en fout de toutes manières.


Donc, j'étais partie mercredi soir sautillante et primesautière à l'invitation du Syntec, le syndicat des agences de Relations Presse pour une réunion d'information sur les relations bloggeurs - agences.


Où je croyais avoir plein d'informations intéressantes pour ma culture personnelle et l'évolution de mon blog.


Après un drink ou deux et un peu d'attente, se sont installés sur scène un aréopage ou si vous voulez en termes compréhensibles par les non-culturés, une brochette de gens biens et propres sur eux.


Et certainement rémunérés de la rémunération.


Il y avait là des patrons d'agences, une journaliste, des bloggeurs-journalistes, des journalistes-bloggeurs, des patrons d'agences-bloggeurs, des bloggeurs-patrons d'agences et des bloggeurs - euh - influents. Enfin normalement.


Au bout de 3 phrases, j'ai tout de suite compris que nous allions avoir droit à une splendide masturbation neuronale en direct live, entre gens de bonne compagnie, qui parlaient des bloggeurs comme s'ils n'étaient pas là.

 

Avec en plat de résistance, avec en dessert, un festival de moimoimoimoimoijaifaitci moimoimoimoimoimoimoijepenseque en moi-même dans ma personne.



Résumé des débats ci-dessous


Blablablabla

Blog

Blabalablaba

Relations Digitales

Blablablablabla

Ecosystème

Blablablablabla

Opérations

Blablablabla

Marques

Blablablabla

Charte de déontologie

Blablablabla

Rémunération

Blablablabla

Avantages des bloggeurs

Blablablabla

Cadrage..


Attends.. Pardon.. Tu me la refais ??

 

Blablablabla

Cadrage...


STOP..

Je vais t'expliquer un truc darling. Juste un truc. Enfin plusieurs.


Mon blog n'est PAS une marchandise. Ni un truc que tu vas pouvoir cadrer avec une charte de déontologie quelconque. Je le fais pour MOI et les quelques personnes qui me font le plaisir d'y venir. Et ma liberté de parole est non négociable. Alors tes directives tu les prends, tu les tailles en pointe et tu te fais un bon fist fucking avec.


Les agences de Relations Publiques sont d'abord complètement passées à côté de la première vague de relations digitales face à des interlocuteurs qu'elles jugeaient peu crédibles et inintéressants. Par la suite, face à l'audience exponentielle du web en général et des réseaux sociaux en particulier (blogs compris) , démunies et méconnaissantes des us et coutumes de la toile, elle ont arrosé tout le monde sans souvent d'autres stratégie ou logique que de ratisser le plus large possible.  Elles ont  ELLES-MEMES créé ce système de rémunérations et d'avantages de plus en plus élevés pour les bloggeurs, qui leur échappe désormais. Résultat, elles veulent maintenant "encadrer" "recadrer" "déontologiser". Et bien, démerdez-vous avec votre propre monstre les gars. On ne le fera pas pour vous.


Je rappelle au passage ce que, dans un rare éclair de lucidité, un des intervenants à également dit : puisqu'on compare si volontiers les bloggeurs aux journalistes, ces derniers n'ont AUCUNE charte de déontologie. Il peuvent accepter des voyages luxueux et des camions de gadgets high-tech qu'on leur livre en rédaction, sans que personne n'y trouve à redire.


Je ne vois donc pas pourquoi on viendrait nous emmerder pour une clé USB ou un pot de crême.


Je ne vais pas raconter de carabistouilles, ni jouer les vierges effarouchées, le système, j'en profite et je contribue à l'entretenir. MAIS je considère que c'est un échange de bons procédés : on m'invite, je passe un bon moment, j'en parle ou on me fournit de quoi faire un concours pour mes lecteurs, j'en parle. Ce qu'on me propose ne me plait pas ou ne me correspond pas, je n'en parle pas. Voilà, c'est clair et tout le monde y trouve son compte.


Je précise aussi que ces opinions et cette façon de faire n'engage que moi. Je ne demande à personne d'adhérer ou de m'imiter.  Je ne juge personne non plus. Chacun fait ce qu'il veut de sa vie, de ses fesses et de son blog.


Pour revenir à la soirée et si vous voulez vraiment avoir la conclusion, la substantifique moelle de deux heures de phosphoration brillante : "on ne parle pas aux bloggeurs comme on parle aux journalistes."


Ah ouais ? On y aurait jamais pensé. Moi et mes copines on vous fait une table ronde pour beaucoup moins cher et on vous explique comment il faut parler aux bloggeurs en beaucoup moins de temps.


Il n'y a d'ailleurs pas que moi que le discours a irrité. Un bloggeur influent (dont je n'ai pas retenu le nom) - qui est d'ailleurs un des rares en France à vivre entièrement de son blog - s'est levé et est parti après un débat plutôt houleux avec les orateurs.


Vous l'avez donc compris j'ai trouvé toute cette "discussion" si on peut parler d'une discussion d'une banalité consternante, voire affligeante.


Ces gens n'ont rien compris aux fonctionnement de "l'écosystème" internet tel qu'ils le dénomment et ils essayent, très clairement, de se raccrocher au wagons.


J'aimerais quand même faire une digression sur le métier de journaliste. Les agences se sont trompées et continuent de se tromper en pensant qu'elle peuvent "utiliser" les bloggeurs pour toucher plus directement leurs cibles. Au détriment des journalistes.

Les bloggeurs ne sont pas des journalistes. En aucun cas, sauf s'ils ont une double casquette. S'il y en a quelques-uns pour le penser ils commettent une grave erreur. Les bloggeurs sont des raconteurs, des amuseurs, des gens qui mettent leurs opinions ou leurs compétences sur la toile. C'est tout et c'est déjà très bien. Un journaliste digne de ce nom a une formation, une technique d'écriture, de traçage, d'analyse et de vérification de l'information. Il écrit ses articles en respectant la méthode de  la thèse, l'antithèse et la conclusion.  Vouloir ignorer les journalistes c'est mettre en difficulté toute une profession. Et un pays qui a une presse faible, ça conduit à un pays qui a une presse Berlusconisée.


Je voudrais décerner pour finir d'épancher ma mauvaise humeur un gland d'or à un des intervenants. Ce monsieur et moi ne devons pas avoir exactement la même notion de la politesse. Quand on s'assoit à une table pour parler à quelqu'un la moindre des choses est de saluer les autres personnes présentes et non de les ignorer totalement. Ce ce que m'a enseigné ma maman. Mais pas la sienne visiblement. Au fait, monsieur, ton blog, ton nom, ton agence, ton influence et le reste, je m'en contrecogne aussi force 12 du coup.


Si finalement tiens, j'ai juste envie de vous dire un dernier truc...


IMG_0196.JPG


Et c'est vraiment le mien.


Et merci à Zalapabelle, MrsClooney et Valvec qui ont enduré mes récriminations toute la soirée. Ce sont des anges descendues droit du paradis.


Vous aurez remarqué que je n'ai cité aucun nom dans cette note.  Finalement je suis lâche. Et en plus à partir de cet instant, je n'aurai VRAIMENT plus d'amis.

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (86) | Tags : réunion, agences, syntec, bloggeurs, communication, journalistes | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Et voilà, ils essaient de tout récupérer maintenant.
Comme tu le dis si bien. Sur mon blog, je suis chez moi, je le paye donc je dis ce que je veux dans la limite du raisonnable bien entendu

Écrit par : Angélita | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Comme je te comprends !
Je travaille moi-même dans le domaine du web et je suis souvent confrontée a des situations surnaturelles !!!
Quand je m'adresse aux bloggers, je leur propose des choses toujours au cas pas cas, en fonction de ce qu'ils ont besoin, de ce qui leur correspond... J'essaye de ne pas formater.
Et comme tu dis, ceux qui ne sont pas contents et bah F..k !!!

@ bientôt

Écrit par : MamaFunky | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Logique de récupération du système, classique, on devait y arriver quand tu vois que de plus en plus "d'institutionnels" croient qu'il suffit de créer un blog ou un profil,page Facebook pour être considéré comme proche de ses "usagers".
Quand tu vois le contenu et le fonctionnement y a de quoi se tordre de rire.
Dans notre monde polissé, de plus en plius, avoir des électrons libres qui risquent de jouer les perturbateurs ça ne va pas du tout, il faut vite les remettre en place, et puis tu te rends compte qu'ils n'ont aucune déontologie ces brave gens qui ont parfois bien plus d'audience qu'eux, alors vite essayons de les mettre au pli pour que nous puissions vivre dans un monde Candy, si on parle d'un truc dans un blog ça ne sera plus parce que le bloggeur en aura eu envie, (en positif ou en négatif puisque dieu merci il a des billes sponso honnêtes) mais uniquement parce que on l'aura payé et il devra surtout ne pas s'éloigne du CP qui lui a été fourni...
Bref comme la tendance générale, avec la surveillance annoncée de sites déviants (qui décidera qui ils sont ?) il faut fliquer le net, ça devient trop dangereux cet endroit où il peut rester un nid de liberté et de libre pensée, alors la pub et les opé oui mais assurons nous que tout rentre bien dans la bonne case...
Et tant pis pour les mais tu n'aura peut être plus des "infleunts" mais tu aura toujorus les autres ;-)

Écrit par : Cécile - Une quadra | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

en fait, faudrait pas qu'on crée carrément NOTRE agence? ;-)))))

mdr triple lol, etc...

faudrait que je demande à ma cousine, son opinion sur les blogs... (ptêt que t'es pas grillée avec tout le monde? hahaha!)

Écrit par : Daydreamer | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

ah j'attendais de la lire celle-ci... bon et bien lorsque j'ai créé mon blog pas une minute je me suis imaginée le filer à une agence de com pour pleurer une objet promotionnel... et puis tu as raison c'est comme on veut et quand on veut (au moins ça)....

Écrit par : Virginie B | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Et oui les marques ont compris qu'avec leurs attachés de presse elles pouvaient économiser et avoir une réelle relation avec leurs clients...La plus part des agences de presse ne connaissent pas le net même si ils ont un blog lol...Je suis dans le"net" depuis 97...quand certains me parlent je me demande si ils sont vraiment dans le bizz...
Le branlage intello il y en a..et quand un ami à présenter beauty-frenchtouch à une responsable de ELLE cette dernière à décrété que c'était de la merde...En attendant seule j'ai attirée des rédactrices et je me démène pour avoir des cadeaux sympa...et çà sans être une mastodonte...Et sans parle de fesses lol

Ton blog est connu trace ta route et comme tu dit laisse les ce débrouiller avec leur monstre...Et leur ego bafoué et comme le dit Daydreamer il faudrait faire une agence ou bien revenir vers les boites d'affiliation...un bon boycot des offres serait une réponse..mais bon je doute que le mouvement soit suivi...
En tout les cas je comprends ta colère elle est vraiment justifié...
Et oui tu a encore des amies sur la blogo ;-)

Écrit par : Sublime | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Ma foi, Manu, t'as un beau doigt, tu sais ? ^^

Écrit par : SuperPionne | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Tu n'auras ptet plus de clé USB ou de pot de crème pendant un moment ( et encore rien ne le dit a l'heure actuelle) mais tu auras toujours tes lecteurs! Et l'immense majorité ne vient pas pour la potentielle clé USB a gagner! :-)

Écrit par : Shaya | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Tres excellent ton billet. Et ton idée dune table ronde avec les copines pour dire comment nous on voit les choses merite qu on s'y arrête.je suis partante et même pour aider a l organiser si tu te lances.

Écrit par : Olympe | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Bah finalement t ne fais qu'exprimer la vérité, cette hypocrisie du discours vacant d'envie de certains RP, habillé d'une pseudo robette éthique est à se pisser de rire. On sait que c'est juste un échange de bon procédé, dont personne n'a à avoir honte tant qu'il reste honnête avec lui même.

Ce que j'aime ici, c'est que tu as jamais essayé de nous faire gober des trucs du style, "tiens, je me suis réveillé ce matin, et j'ai vu que Truc à sorti un magnifique sac, qu'il est beau et que je t'en parle parce que c'est pile dans mon mood" ,bref on n'est pas à la foire aux pigeons, ni les blogueurs ni les lecteurs.

Bravo (et tu as des doigts magnifiquement manucurés !!!)

Écrit par : Océane | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Excellent ce coup de gueule ! Moi je pense que cet article ne va pas augmenter le nombre de tes ennemis mais plutot celui de tes "amis" ... les agences en question vont vouloir faire encore plus copain/copine avec toi pour te montrer que EUX ne sont comme ceux dont tu parles.

Écrit par : Till the Cat | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

 Je crois que les journalistes ont un code de déontologie qui date de 1918 si je me souviens bien d' une conf à laquelle j ai assiste il y a quelques mois. Seulement certains sont bien assis dessus.. Tout comme certains blogueurs d'ailleurs. Là je dirai même combat !
Ce que tu racontes ne me surprend pas vraiment ; la différence blogueurs journalistes pour moi tient juste au fait que le blogueur dis JE et pas le journaliste (enfin jusqu'à présent, quoiqu'avec twitter cela a tendance à changer je trouve). La façon qu'ont les agences, RP et cie ou entreprises en direct de m'aborder me sidère régulièrement.  C'est une bonne source d'approvisionnement pour ma rubrique  "mail du jour". ^-^ 
Je pense que pour réellement comprendre tout cela il faut baigner dedans - les lecteurs, blogueurs non sollicites, parasites essayant de récupérer des miettes de je ne sais quoi , agences non spécialisées (ou quelques fois spécialisées "digital" et là c est + grave) n ont absolument aucune idée de ce que sont notre quotidien, nos attentes, nos envies. 

Écrit par : Anne | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

T'es trop belle quand tu t'énerves ! Tu le fais trop bien ! Perso j'ai pas encore bien compris et intégrer comment ça marchait toutes ses histoires d'influence ou pas, donc en plus d'être trop belle quand tu t'énerves tu m'apportes des élements... j'aime beaucoup ton analyse de la différence entre un bloggueur et un journaliste... bon voilà ça change pas grand chose tout ça, mais je voulais te le dire... et pardon d'être une commentateuse pas très très intéressante pour relancer le débat !
bon allez bonne journée bon week end pis à bientot!

Écrit par : Georges | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Y'avait à boire, au moins ?

Tu as la même réaction que moi quand je reçois certaines sollicitations pour le blog : je me demande s'ils ne nous prennent pas pour des cons.

Écrit par : Nicolas | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Manquer de simplicité, de modestie, se la péter, parce qu'on a tel statut dans la blogo ou le monde de la presse, c'est dommage. On est tous là pour faire passer de l'information, créer du débat, faire rire et réfléchir, les blogueurs ont simplement le droit d'être plus subjectif et grande gueule que les journalistes, c'est leur force.

Écrit par : Aude Nectar | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Waouh !!! mais quelle est la marque de ton vernis ? peut -on en gagner quelque part ? par terre sur la photo c'est des briquettes ?
serieusement , la frontiere entre le blog perso et le blog influent qui tue sa reum.. qui fait le buzz est très fine .. si je viens ici chaque jour (meme en sous marin, parce que des fois c'est trop Girly pour moi!!!) c'est parce que je trouve un ton ,une ambiance , un échange sans prise de tete .... alors F**k me I'am Manu !!!!
et puis les noms des protagonistes ,on s'en fout puisque ce sont des malpolis !!! ;o)

Écrit par : Lhaurenzo | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

vache il est long ton coup de gueule..mais la chute est géniale !

Écrit par : AmeliMelo | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Eh oui, on n'est pas des journalistes, mais à voir le nombre délirant de communiqués de presse tous moins ciblés les uns que les autres que je reçois chaque jour, les plupart des agences ne l'ont pas encore compris. Pour moi, il y a très peu d'agences de com qui tiennent la route côté blog, et qui comprennent vraiment comment ça fonctionne.
Bref.
Très bon coup de gueule.
Et le "Un bloggeur influent (dont je n'ai pas retenu le nom)" va me tenir tout le week-end tellement ça m'a fait hurler de rire !! :-D

Écrit par : shalima | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Angélita : premier argument de poids effectivement. Nous sommes chez nous. Et chez nous, nous faisons ce que nous voulons.
@MamaFunky : merci pour cet avis de quelqu'un "de l'autre bord". Effectivement, la clé c'est une relation de confiance et individualiséE. Pas une tentative de cadrage ou de récupération.
@Une quadra : le net est un nid de dangereux activistes déviants qui osent exprimer leurs idées subversives. C'est bien connu.
@Daydreamer : c'est pas fou. Monter notre truc. Au moins on sait de quoi on parle.
@Virginie B : exactement. Je ne me sens pas non plus l'âme d'une femme-sandwich. J'ai AUSSI des trucs à dire. La preuve.
@Sublime : aaaah c'est tellement bon d'être aimééééééEEEEEUUHHH
@SuperPionne : je sais. Mon majeur est magnifique
@Shaya : ouf, si j'ai toujours mes lecteurs, on va dire que c'est l'essentiel. Ceci dit les buffets à ravager, c'est quand même bien aussi.
@Olympe : c'est pas idiot. Faudrait qu'on en reparle.
@Océane : la clé est là : ne pas se mentir et être honnête avec soi-même. Tout le monde veut des cadeaux et des avantages, c'est clair. Maintenant transformer son discours pour les obtenir, c'est hors de question.
@Till the Cat : tu est sur ? En tous cas, je peux t'assurer que ça n'a RIEN de calculé pour séduire encore plus des partenaires potentiels.
@Anne : je crois qu'il essaient de gérer un truc auquel, pour la plupart, ils ne comprennent strictement rien. Et qui va bien trop vite pour eux. Les gens des agences sortent beaucoup d'écoles de commerce. Leur formation les a formatés et, jusqu'à récemment, ne leur a pas enseigné les techniques, si elles existent, de com on-line. Or, pour entre dans le monde du web, il faut justement être tout sauf formaté. Mais plutôt créatif et réactif.
@Georges : je suis toujours belle énervée ou pas .. :D
@Nicolas : des cons ? Peut-être pas. Des gens influençables ? Peut-être plus.

Écrit par : emanu124 | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

ah, je l'attendais ce billet! Merci Manu! Effectivement, il y a un vrai souci de communication entre les agences & les bloggueurs… nous ne parlons surement pas le même langage ;)
La conclusion, "on ne parle pas aux blogueurs comme on parle aux journalistes." nous la connaissons depuis un bon moment! Un blogueur n'est pas un journaliste, je suis d'accord! Relais d'opinions, d'informations, plutôt - et effectivement comme le dit anne, plus haut, le blogueur parle de lui, il dit JE. Pour ne pas rater le train, tout le monde s'engouffre dans la blogosphère, les relations digitales… sans savoir de quoi il retourne. Les blogueurs (en principe) sont des personnalités uniques, indépendantes qui n'ont de compte à rendre qu'à leur conscience (et à leurs lecteurs). Il y a autant de blogueurs que d'individus, je comprends que ce ne soit pas facile pour les agences rp & cie de nous aborder… certains y parviennent, ils ont cette culture blog! et c'est très apprécié. Un premier conseil pourrait être: apprenez à nous connaitre avant de nous aborder… Et si tu ne reçois plus de crèmes ni de clés usb, ne t'en fais pas, je te ferais des cheesecakes! ;-))

Écrit par : auntie jo | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

On a parlé de cheesecake? J'arrive! :-D
(ah c'est malin j'ai rien sous la main pour en faire...)

Écrit par : pivoine | 26/03/2010

Merci pour cette information!

Écrit par : chat | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Non non Manu, je ne sous entendais pas que tu avais calculé quoi que ce soit ;) Je disais ça parce que j'suis certain que certains partenaires n'ont aucun intêret à te bouder :)

Écrit par : Till the Cat | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

réussie, la manucure.... (oué j'ai rien d'autre à dire, le reste tu l'as deja fait)

Écrit par : juju | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Tout à coup je me dit purge ils ont du y allez fort car normalement c'est "mouches" pour l'expression mais là des moucherons... la vache ! c'est encore pire que ce que je pensais lol

Écrit par : Sublime | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

((et tu te fais un bon fist fucking avec)) Excellent Manu!

Écrit par : Maria | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

oh lala ! Quand tu es en colère, toi, tu es en colère !

Écrit par : the parisienne | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Ah c'était ça que tu avais, je croyais que c'était la faim qui te tiraillait !

Ce que j'ai retenu de cet échange assez plat il est vrai, c'est surtout le mot co-création. On voit bien que les agences s'interrogent sur la façon dont elles doivent aborder les blogs et puisque les marques s'y intéressent, c'est le moment de s'engouffrer dans ce grand n'importe quoi pour y mettre notre touche de créativité. Proposons des choses aux marques au lieu qu'elles fassent de la blogosphère un vaste bout de gondole. Puisqu'il n'y a pas encore de cadre, profitons-en !

PS : et mon "pote", ile est adorable en vrai, je te jure. La prochaine fois je te le présenterai ;-)

Écrit par : zalapabelle | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Bravo, Manu, ton coup de gueule est remarquablement bien mené !

Écrit par : La Femme coupée en deux | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Je veux bien faire des conférences : je prends vraisemblablement moins cher que ces gens-là et j'ai un vrai CV.
Je suis d'accord et avec ton analyse et avec ton coup de gueule : ils n'ont aucune idée des profils des blogueurs. C'est consternant.

Écrit par : Madame Kévin | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Ouais !!! Ouaaaaaaaaaais !!! Ouaaaaaaaaaaaaaaais !!! (C'était un commentaire utile...)

Belle tentative de récupération, je ne sais même pas comment tu as fait pour ne pas envoyer les chaises valdinguer dans toute la pièce !!!
Et une bonne idée dans ton coup de gueule : qu'est-ce qui empêcherait les blogueurs de se réunir sous une "bannière" ou "charte" de non-encadrement ? de liberté absolue ? C'est très soixante-huitard mais cela représente bien ce que nous sommes : des blogueurs, nous créons notre monde, notre manière de voir et d'écrire les choses, nous créons notre propre liberté de dire "tiens, regarde chez Manu, il y a un doigt pour toi" !

(Juste (mais je veux pas t'énerver plus, mais je ne peux pas écrire en plus petit)... aréopage...)

Écrit par : Chouyo | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Je suis jalouse de tes ongles. J'ai rien d'autre d'intelligent à dire...

Écrit par : Firemaman | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Reparlons-en, comme a dit Olympe, non ?

Écrit par : frieda l'écuyère | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Ah ben mince alors, j'y étais aussi et je ne t'ai pas vue ! :(
Enfin, j'ai sûrement dû te voir puisque j'étais assise juste à côté de Valvec et que j'ai pas mal discuté avec elle ensuite...

Sinon, sur le fond, effectivement cette "table ronde" était bel enculage de mouches, avec un débat entendu et réentendu... on avait l'impression d'avoir fait un saut dans le passé ! O_o
Mais je pense que c'est aussi dû au fait que l'on était en présence d'agences traditionnelles donc "à l'ancienne" et pas forcément interactives.

Et sinon pour info (et pour les gossips aussi :P), le blogueur qui s'est cassé est l'auteur du blog "Buzzmoica" qui est d'ailleurs parti en lâchant un "bande de branleurs !" aux speakers, j'ai bien aimé :P

En dehors de ça, cette soirée m'a donné l'occasion de rencontrer Henri Kaufman et ma fois, je l'ai trouvé fort intéressant :)

Écrit par : Clyne | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Amélimélo : géniale je ne sais pas. Mais ça soulage..
@Shalima : c'est le triste constat effectivement. Très peu de gens qui comprennent comment le ouèbe fonctionne. C'est ce que je disais à Anne : trop de gens formatés avec une formation traditionnelle n'intégrant pas la dimension digitale. Le communication on-line exige plutôt des gens inventifs, créatifs et réactifs et non des gens sortis du pressing.

Écrit par : emanu124 | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Auntie Joe : envoie le cheesecake. C'est NOW.
@Chat : je t'en prie.
@Till the Cat : ouuuuuuh loin de moi cette idée..
@Juju : ok. J'aime la manucure aussi.
@Sublime : essaie d'enculer un moucheron, tu m'en diras des nouvelles.
@Maria : franchement à certains moments, on a pas envie de dire autre chose.
@Nath : oui. Et encore tu ne connais pas ma mère. C'est pire.
@Zalapabelle : j'avais faim aussi. Et quand j'ai faim je suis de mauvais poil, de toutes manières. Quant à ton pote, je l'attend d'escarpin ferme. Il a intérêt à avoir de bons arguments.
@La femme coupée en deux : ne me flatte pas. J'ai déjà un énorme melon.
@Madame Kevin : consternant est leur deuxième prénom..
@Chouyo : bordel. Je vais corriger. Tu sais que j'ai dit huberlulu au lieu d'hurluberlu jusqu'à très tard aussi ?
@Firemaman : vénère-moi. C'est bien.
@Frieda : et pourquoi pas.
@Clyne : ah merci !! Je ne suis donc pas seule au monde.. Et merci pour l'info aussi. Je n'avais pas entendu le "bande de branleurs"..

Écrit par : emanu124 | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Aude : je suis totalement en ligne avec toi. Comme souvent d'ailleurs.
@Lhaurenzo : F**k me I'm Manu, c'est vachement bandant comme concept ça.. C'est déposé tu crois ?? (et merci de persister dans tes visites, même en sous-marin)

Écrit par : emanu124 | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Tiens, le débat sur la monétisation des blogs, ça faisait longtemps.

Je n'ai pas entendu parler, ni participé à ce débat, et pour cause, je ne suis pas influente, et surtout, je ne monétise pas le contenu de mon blog.

Que le débat ait été stérile, mal organisé, j'ai cru le comprendre, ici et ailleurs. Par contre, je pouffe (et j'en suis moi même une, ah ah) quand je vois des levées de boucliers, "je ne suis pas une marchandise, mon blog non plus, j'encule le système", de la part de ceux, comme toi et d'autres, qui en profitent (et encore toi tu as l'honnêteté de le dire).

C'est beau la punk attitude, mais faisons preuve de réalisme. Du moment où tu acceptes de jouer le jeu de (certaines) marques, de faire de la publicité, même si tu adooooores le produit (donc effectivement tu ne fais pas un travail journalistique, loin s'en faut), quelque soit la contre partie (en nature, en argent), qu'elle te paraisse insignifiante (à moi aussi une clef USB / un vernis / une crème ça me paraît peau de zob, mais ça n'est pas le cas, ça présente bien une valeur marchande), c'est normal de se faire approcher par ceux qui en vivent.
Et qui peuvent penser, compte tenu de la manière dont tu participes au système (même avec un doigt fort bien manucuré), qu'ils peuvent t'intégrer à leur "écosystème de croissance", comme on dit par chez eux.

(C'est bien, je viens commenter ici que quand je suis pas d'accord. Mais j'essaie de le dire poliment, je connais la tendance de la proprio à dégainer son majeur :)

Écrit par : sasa | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Sasa : aaaah bien !! J'adooore les gens qui ne sont pas d'accord (sans aucune ironie, ni moquerie). Juste une légère précision, je ne peste pas contre la monétisation des blogs que chacun gère comme il l'entend. Je peste contre la tentative de récupération et d'encadrement des blogs. Je participe au système oui. Mais j'ai aussi semble-t-il, enfin selon moi des choses à dire. Je ne suis pas qu'une femme-sandwich. Et qu'on veuille contrôler ce que j'ai à dire ne me plait pas. Au fait, elle te plait ma manucure ?? Génial.. Au moins un truc que tu apprécies, c'est un bon début, on est sur le chemin du calumet de la paix

Écrit par : emanu124 | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

On s'essuie les pieds quand on entre chez quelqu'un, et ben là, c'est pareil. On est ok pour ouvrir nos portes, mais nous restons les hôtes et eux les invités. Beau recadrage de place en tout cas. Merci pour ta mauvaise humeur ;)

Écrit par : Faustine | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce compte rendu vif et bien vivant Manu
Et je ne sais pas pourquoi mais je pense avoir deviné de qui tu parlais en toute fin..

Écrit par : KRiSS | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Faustine : mauvaise humeur express à votre service. Que puis-je pour vous ?
@Kriss : je pense que ce n'est pas forcément la personne à qui tu penses.

Écrit par : emanu124 | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Et dire que j'ai failli aller à cette soirée, je crois que j'aurais été aussi énervée que toi.

Le souci, est que justement, les agences tentent de récupérer les blogs comme étant un média comme un autre. Sauf que non, ça n'est pas un média comme un autre puisqu'il y a un humain derrière chacun de ces blogs et que non, ça n'est pas un journaliste.
La plupart attaque le problème sous le mauvais angle et vendent aux marques (leurs clients) le blog comme un média à traiter comme un autre avec un community manager parce que ça fait bien.
C'est tout le souci. On n'envoie pas un CP à un bloggueur parce que lui n'en a rien à foutre. Un journaliste, ça peut éventuellement l'intéresser.
je bloggue depuis longtemps, je travaille depuis peu en agence, et beaucoup n'ont toujours pas compris l'intérêt des réseaux sociaux (qui ne s'arrêtent pas qu'à Facebook ou Twitter).
Mais bon, on ne va pas refaire le monde.
La nouvelle génération qui vit avec les réseaux sociaux n'auront sans doute pas ces problématiques, c'est déjà une évidence pour eux :)

Écrit par : larcenette | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Ils peuvent toujours essayé de cadrer, on n'a pas de contrat avec eux !

Écrit par : MissBrownie | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

et bien! quoi dire? je suis juste décue de constater comment ça se passe "derriere", et que quoi qu'il arrive faisons nous plaisir et pour l'instant présent passons des bons moments ensemble ;)

Écrit par : lauvergnate | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

oh la la ! quand je vois comment ca te met enrogne, je suis bien contente dans mon coin, personen ne vient me faire chier !!!

Écrit par : evy | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

En voilà un joli doigt d'honneur de blogueuse influente en colère!
j'adore quand tu râles comme ça, j'aime bien aussi savoir comment ça se passe, le dessous des choses.

Écrit par : pivoine | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Je suis chargée de RP et d'accord sur beaucoup de points du post.
Avant ça, j'étais étudiante et lectrice de blogs. C'est en arrivant à Paris que j'ai découvert les blogs parisiens et honnetement je suis tout de suite devenue accro. C'était un espace de découvertes de tous les lieux/tendances/bidules en tout genre que je ne lisais pas dans la presse et les posts étaient des avis honnêtes et non compromis.
Aujourd'hui, en tant que lectrice j'ai parfois du mal à faire la différence entre les posts strictement rédigés suite à une idée du l'auteur et ceux qui découlent d'une proposition/ test/évenement d'une agence ou d'une marque , j'ai toujours un doute, un soupçon sur l'origine de la communication. Y a-t-il un lien avec un annonceur ? C'est aussi complétement différent du billet sponsorisé.

Que des posts découlent de "RP digitales" ne me dérange pas car les blogueurs gardent leur indépendance, mais c'est le fait qu'il y'en ait trop qui me gêne. Parfois 1 sur 2.

Ce n'est pas faute de croire à une discussion et des échanges possibles de bons procédés avec de nouveaux relais, mais je suis d'accord beaucoup d'agences 'classiques' ont loupé le coche au début du mouvement en pensant à un essoufflement du phénomène et avec un regard condescendant vis à vis des 'quidams' qui donnaient leur avis sur la toile.
Après je m'interroge sur l'influence supposée des blogs, est ce que ca n'a pas été 'sur-vendu' par les agences strictement digitales ?

Par rapport à la manière d'aborder les blogueurs et/ou les journalistes, je ne conçois pas qu'on tutoie directement les gens sous pretexte qu'ils écrivent sur un media dit 'djeuns' et cool. C'est insuportable car ce type de manière jette le discredit sur l'ensemble de la profession. C'est aussi valable dans l'autre sens d'ailleurs.

Une chose qui peut expliquer le fait que maintenant beaucoup de blogueurs reçoivent les communiqués par mass mailing : les prestataires s'y mettent aussi, à la demande des agences et des entreprises. C'est le cas des fournisseurs de fichiers presse qui recensent désormais les blogs. En principe les auteurs sont censés donner leur accord pour que l'adresse mail figure sur ces fichiers presse. Mais est-ce vraiment le cas ?
Au jour le jour, si on ne prend pas le temps de supprimer les contacts blogs des fichiers, nous envoyons en masse. (personnellement je fais des envois uniquement aux blogueurs qui pigent pour la presse ou site de presse en ligne)
En interrogeant mon prestataire, je lui soulignais que j'étais étonnée de voir un si grand nombre de blogs ajoutés : est-ce que cela signifie que les blogeurs sont prets à recevoir des communiqués ?

Enfin, quant à moi, je pense davantage les RP digitales (ou peu importe le nom qu'on leur donne) comme partie intégrantes des 'relations avec les publics' (un peu comme dans les structures culturelles, quand on présente des activités aux écoles, aux politiques, aux associations environnantes...) que comme des 'relations presse'.
je ne prétends absolument pas détenir les clés d'une bon mode de relation et fonctionnement entre agence RP et blogs et c'est toute la difficulté : tout le monde tatonne, teste...
Nous pouvons certainement trouver des manières intelligentes d'échanger ensemble et que agence/auteur/lecteur y trouvent tous leur compte.
Encore faut-il que les blogueurs arrêtent de lever leurs boucliers et expliquent aussi ce qui les intéressent, non ?
C'est tout de même plutôt bien qu'il y ait des espaces où les marques/les institutionnels/les associations peuvent échanger directement avec les consommateurs et usagers ?
Ensuite chacun fait ce qu'il veut : il existe des blogs refusant toute relation avec agence ou marque.
Les professionnels de la communication ne sont pas aussi cynique : le but n'est pas de fliquer ou d'encadrer les discours.
Voilà c'est une réaction à chaud de RP/Lectrice. Désolé pour l'écriture rapide, en espérant que mes propos soient clairs.
Bonne journée à tous

Écrit par : marie | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

On mésestime souvent le pouvoir du doigt...
Joli groumff.

Écrit par : Nekkonezumi | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Hubert Lulu, c'est chou ! Bon personnage pour aller avec Augustine Paillettes !

Écrit par : Chouyo | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

J'étais également à cette soirée (je travaille en agence, chez i&e et je blogue depuis 1 an) et déçue par le niveau du débat : la conclusion aurait du être le point de départ des échanges. J'ai d'ailleurs posé une question à la fin de la conférence, parce qu'il me semble que le problème est double.

Il y a d'abord une question de culture : les agences qui doivent mieux former leurs consultants et community managers à ces pratiques (d'où un très fort enjeu de pédago en interne), et à la manière d'entrer en contact avec des blogueurs.

Et la Charte du Syntec, elle s'inscrit là-dedans : il ne s'agit pas du tout de cadrer les blogueurs (enfin, je ne crois pas et ce serait débile pour eux de se lancer là-dedans) mais de donner des guidelines communes aux AGENCES sur ces nouvelles pratiques.

Il y a aussi un enjeu économique : bien sûr que des relations personnalisées sont nécessaires, mais les clients ne sont pas toujours prêts à payer pour que leur(s) consultant(s) entretienne(nt) des relations en continu avec des blogueurs sans ROI direct. Du coup, les consultants qui aiment vraiment ça le font spontanément sur leur temps libre, mais ceux qui sont sur ces nouveaux métiers sans les aimer ni comprendre, ne le font pas.

En conclusion, la question de la monétisation ne concerne pas que les blogs: elle concerne aussi les "RP digitales".

Écrit par : Charlotte | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Joli fuck, et amplement mérité !On doit absolument garder notre liberté, c'est ça qui fait que nous intéressons les autres, à la base, pas parce qu'on fait des cadeaux aux lecteurs. (même si c'est cool aussi)

Écrit par : Kahlan | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Un majeur majestueux ma foi...

Écrit par : Petula | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Tu as bien raison de râler!! les agences ont joué la surenchère et le regrettent mais fallait y penser avant d'autant plus que parfois c'est vraiment mal ciblé leurs campagnes!
un blogueur n'est pas un journaliste c'est clair mais certains s'y croient quand même hein... et en plus c'est fou le nombre de conneries qu'on peut lire parfois sur les blogs, des fausses infos, pas vérifiées ou obsolètes...
si je parle d'un point de vue pro, pour moi les blogs sont un moyen supplémentaire de faire du buzz autour d'un événement culturel, un autre moyen de parler au public en plus de la presse écrite, la radio, la télé, la publicité, les lieux spécialisés etc... les blogs font partie des moyens de communication qui existent, après, tout comme le journaliste, le blogueur est libre ou non parler de ce qu'on lui envoie! c'est un choix perso avant tout!
plus on parle d'un événement mieux c'est, après ça ne veut pas dire que le public va adhérer ou consommer (pareil, la presse ne fait pas toujours vendre des billets par exemple)...
et d'un point de vue perso, si j'encense un film ou un spectacle c'est pour le plaisir de partager mes passions, personne ne m'a rien demandé!
quand aux articles sponsorisés, c'est quand même clair, c'est de la publicité et ce n'est pas gratuit... mais souvent on se demande si l'article est lié à un cadeau ou une invitation quelconque parce le blogueur n'est pas honnête avec les lecteurs...

toi au moins tu es cash dans tout ce que tu fais et c'est pour ça qu'on t'aime!!

Écrit par : Carole | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Larcenette : détrompe-toi. La nouvelle génération sait comment utiliser les réseaux sociaux. Mais pas forcément comment ils fonctionnent. Il faut vraiment être au coeur du réseau pour bien le connaître. C'est vraiment une compétence spécifique. Et tu as raison. Beaucoup d'agences n'ont pas encore compris ni l'utilité, ni le fonctionnement des réseaux sociaux.
@MissBrownie : à part peut-être dans certain cas, une sorte de contrat "moral".. Le deal est simple, je ne m'engage pas dans une action que je ne suis pas certaine de valider. En ce qui me concerne en tous cas, impossible de vanter quelque chose que fondamentalement je ne cautionne pas.
@Marie et Charlotte : un grand merci de votre point de vue "de l'autre côté".. Je crois que vous résumez bien le problème. Du côté des agences, encore une fois, le media internet est parfois flou dans son fonctionnement. On ne peut pas plaquer une communication collective sur des bloggeurs qui sont tous des individualités marquées. Et on ne peut pas non plus prétendre connaître les 6 millions de bloggeurs français un par un. Alors comment faire ? Peut-être comme je le suggérais dans mon billet demander leur avis aux bloggeurs tout simplement ? Des tables rondes ou des réunions de travail collectives aboutiraient peut-être à un mode de fonctionnement plus rationnel pour tout le monde au lieu de plaquer des recettes existantes sur un public "différent" ?
@Nekkonezumi : doigt Powaaaaaaaa !!
@Chouyo : tu as raison, ça pourrait être le boy-friend d'Augustine.
@Kahlan : merci de ton accord !
@Petula : majestueux et manucuré, je dirais même.
@Carole : comme tu le dis il y a autant de cas de figure que de blogs. C'est ce qui rend cette communication si complexe !! Et merci pour le cash. Je prends.

Écrit par : emanu124 | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Lauvergnate : on s'aime voila. C'est tout.
@Evy : meuh non, boude pas quand même..
@Pivoine : il n'y a aucune bloggeuse influente sur ce blog... Je répète... Il n'y a aucune bloggeuse influente sur ce blog..

Écrit par : emanu124 | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Bah je suis sur le cul là !
Ma naïveté me fais toujours çà !
Je suis déçue de voir que même sur la blogo, y'a tentatives de récupérations !
Je dirai juste : ça pue !

Merci de ta franchise ! Je suis d'accord avec ta façon de penser !
J'aime tes ongles longs (moi je viens de me péter les 10 ...)
Tu auras surement plus d'amis que d'ennemis après ce post !
Et tes ennemis sont mes ennemis !

Voili !

Écrit par : Fr@mboize | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

j'aime bien quand tu te mets en colère...:)

Écrit par : Sophie L | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Ohhh t'es sacrément remontée!!!

Ben nous, dans nos campagnes reculées, on n'a pas des trucs à vivre comme ça!!!

Écrit par : Le Journal de Chrys | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

j'adore !
bravo !
sinon, on peut avoir des noms ? ohhhhhhhhhhhh allez............ en privé :)

Écrit par : e-zabel | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Fr@mboize : quel chevaleresquerie !! Bon ok. Tu seras mon bodyguard officiel.
@Sophie L : Ah oui ?? Tu veux que je t'engueules un peu aussi ?
@Le journal de Chrys : je suis remontée comme un coucou suisse.
@E-zabel : si tu es sage.

Écrit par : emanu124 | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

ça me fait penser à un dossier paru il n'y a pas très longtemps dans Télérama sur les blogs de lectrices...elles sont courtisées par les maisons d'édition et elles s'attirent aussi les foudres de certains (comme Assouline visiblement) journalistes qui ont peur qu'elles empiètent sur leur terrain...

Écrit par : chocoladdict | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Je comprend vraiment ton point de vue et j'adhere ! ok on est bloggeur mais pas a n'importe quel prix ... il y a pleins d'offres ou j'aurai pu me re,plir les poches je l'avoue mais bon je prefere repartir les mains vides que de mettre de la merde sur mon blog !

Écrit par : Farfadette | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Chocoladdict : et il n'y a pas que dans le domaine littéraire où les journalistes se plaignent que les bloggeurs leur piquent le job. Souvent à juste titre.
@Farfadette : la merde ne passera pas par ici, qu'on se le dise !

Écrit par : emanu124 | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

quand j'ai ouvert mon blog je n'ai pas pensé une seule seconde au journalisme et blablabla. Je pense que justement les journalistes nous craignent car nous n'avons pas de codes, nous avons une totale liberté d'expression sue ce que l'on écrit; on est Monsieur et Madame tout-le-monde et c'est cela qui plaît aux lecteurs. On ne pique le job de personne, vu que ce n'est pas notre job mais un plaisir.

Très bonne note de colère ;-)

Écrit par : Sandra | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

bon tout a été dit, en dehors de "bien envoyé". C'est fait.
C'est bien de lire des trucs comme ça, ça m'éclaire, je suis complètement hors de ce cercle, loin dans ma province.
Et sinon, moi j'aurais bien aimé des noms :-)

Écrit par : Miss R. | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

Perso j'avais décidé dès le départ qu'il n'y aurait pas de pub ni d'articles sponsorisés sur mon blog. On ne peut pas non plus dire que ma "ligne éditoriale" intéresse les marques et pourtant, j'avais reçu des demandes me disant que mon blog est lu par la blogo girl et qu'il serait intéressant de "collaborer" ...

Écrit par : M1 | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

Je partage ton avis Manu. Je pense que tous ces gens ne savent pas comment prendre les blogueurs, tout simplement parce qu'ils ne baignent pas dans la blogosphère, eux-mêmes. Ils ne connaissent ni les pratiques, ni les us et coutumes de cet espace virtuel.
On en revient toujours au même: un petit cercle qui veut tenter de contrôler une majorité.

Je suis d'accord avec toi mais comme Miss R., je ne me sens pas concernée par ce débat car petite provinciale au blog modeste, je me sens loin, très loin de tout ça! Je ne conçois pas l'activité du blog comme une éventuelle source de revenu, ni être blogueur comme un métier. Et par ce que je lis ça et là, j'ai l'impression qu'il n'y a que des blogueurs espérant vivre de leur activité, vivement intéressé par les éventuels opérations/cadeau/, etc.

Écrit par : ennA | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

bah tu sais ils arrivent à faire des catégories pour punk -

Punk, au départ un mot anglais signifiant « vaurien, » « voyou, » ou encore « hors-la-loi, » peut aujourd'hui être utilisé en référence :
au mouvement punk, un mouvement culturel contestataire ;
au punk rock, le genre musical associé au mouvement ;
à la mode punk, le mouvement vestimentaire et esthétique associé au mouvement ;
à l'idéologie punk, l'idéologie associée au mouvement ;
à la philosophie punk, la philosophie associée au mouvement ;
au magazine Punk, influent au sein du mouvement ;

ton doigté je ne sais où le mettre... reflexion du samedi
au catcheur professionnel Phillip Brooks, connu sous le pseudonyme de CM Punk ;
au steampunk, cyberpunk et biopunk, qui sont des sous-genres de la science-fiction.

Écrit par : unouveaucompte | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Sandra : pour la grande majorité des bloggeurs, oui, c'est un loisir, un plaisir, et c'est parfait comme ça.
@Miss R : je n'ai même pas envie de citer ces gens, en fait..
@M1 : au début, je pensais la même chose. Et puis j'ai commencé à recevoir quelques invitations. Auxquelles je réponds... ou pas.. Et que je relaie si le sujet m'intéresse ... ou pas... En revanche j'ai choisi de ne pas faire d'articles sponsorisés. Et de ne pas prendre de widgets de publicité sur mon blog, parce que ça ne me correspond pas tout simplement. Ca n'engage que moi. L'important c'est d'assumer ce qu'on fait. C'est ce qui compte le plus.
@ennA : encore une fois, je ne peux parler qu'en mon nom. Le blogging reste en priorité et avant tout un loisir. Si je peux en tirer quelques avantages, magnifique. Sinon, ce n'est pas grave.. Et si un jour ça peux déboucher sur quelque chose de plus sérieux, magnifique aussi. Sinon, ce n'est toujours pas grave.
@Un Nouveau Compte : mon doigt tu le mets dans la catégorie bourgeoise punk.

Écrit par : emanu124 | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

c'est cool cette bipolarisation d'esprit, de société, d'envies, de confort
un lien nous rapproche je déteste faire des crédits, et, mon côté old(jenysuispas)-fashion(nonplus), j'aime avoir ce que j'ai mérité pas l'inverse...

Écrit par : unouveaucompte | 29/03/2010

Intéressante ta note. Justement je me demandais jusqu'ou peut aller la liberté d'expression d'un blogueur, dès qu'il cite une marque ( que ce soit dans le cadre d'une opé, ou d'un simple avis perso et non commandité)??

Je dis ça, car j'ai lu récemment qu'un site qui vend des machines à café avait été condamné à 20.000 euros d'amende pour avoir indiqué entre autres, qu'une marque commercialisait des capsules qui avaient tendance à polluer.
Je te mets le lien sur Libé: http://209.85.229.132/search?q=cache:6lwiDAyvp_YJ:www.liberation.fr/vous/0101623961-condamne-pour-avoir-critique-nespresso+CAf%C3%A9+condamn%C3%A9&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

J'avoue que j'ai été un peu sidérée par ce jugement.
Admettons qu'un blogueur à tres forte audience ait fait une telle remrque sur son blog, je suppose qu'il aurait eu la même sanction pour dénigrement de la marque...

Donc, j'en viens à dire que contrairement au titre de mon blog, il n'est peut être pas bon de tout dire sur un blog?
(Je comptais revenir sur ce sujet prochainement, chez moi, mais j'en profite pour poser la question ici pour avoir ton avis et, puisque je vois que ta note a aussi été lue par des gens du métier.)

Écrit par : miss Julie | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

Très bon coup de gueule. Le premier qui se permettra de me dire ce que je dois faire ou non, gagner ou non, recevoir ou non, faire gagner au non, argent ou non, sur mon espace que je paie et de surcroit personnel, je lui fais la même que toi, cela dit avec une petite variante, je le fais sodomiser à l'aide d'un pied grue enduit de verre pilé. (Puis les agences machin chouettes, elles se prennent pour qui pour s'autoproclamer en haut d'une hiérarchie imaginaire et faire chier leur monde?)(j'hallucine) (Puis agences machins, président blabla, blogueur ou pas d'ailleurs, je fais ce que je veux sur mon espace, ils peuvent tous aller se faire foutre vala).

Écrit par : Gazelle | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

Salut. Moi, les coups de gueules, ça me plaît. Ras le bonbon de la "pensée unique" et du "politiquement correct" dont on entend parler depuis quelques années et qui s'installe insidieusement de plus en plus. Juste une petite remarque, sans donner de leçon, juste pour faire avancer le chmilblik: le tribunal de savants est un "aréopage". Ce qui ne le dispense pas d'être aussi aérophage surtout s'il est là pour nous faire ch...!

Écrit par : CAVIGNAC | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

voici ma main
elle a cinq doigts
en voici deux, en voici trois
le premier, ce gros bonhomme
c'est le pouce qu'il se nomme
l'index, lui, montre le chemin
c'est le second doigt de la main.
Le majeur se dresse en grand frère.... ET PAF!!!

VAS Y MANU VAS Y MANU!

Écrit par : noisette | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Miss Julie : je te répondrais que ça dépend du propriétaire du blog. Certains vont observer un devoir de réserve, d'autres, non. Je n'ai pas encore entendu d'exemple de bloggeur poursuivi pour avoir "cassé" un produit ceci dit.
@Gazelle : on est bien d'accord !! Et le verre pilé ça fait mal, ceci dit..
@Cavignac : j'ai corrigé, j'ai corrigé !!! Dyslexie est mon deuxième prénom..
@Noisette : si tu le demandes, j'y vais alors..

Écrit par : emanu124 | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

et bien, je vois que tu n'as pas changée ! désolée d'avoir déserté ton blog depuis qqes temps (mois ?) mais tu vois, on revient aux sources !! et je t'ai copiée, j'ai ouvert moi aussi un blog... de couture ! si t'as le temps, j'aimerais un peu de tes croustillants comments sur le mien !
continues, te laisse pas faire, faut pas pousser mémère dans les orties quand même ! a bientôt bri

Écrit par : bri la piqueuse | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

A la dernière photo près, je suis assez d'accord (parce que la mienne de maman, m'a appris que ce n'était pas beau). Si je comprends bien on en est à choisir une démarche lédiatique plutôt qu'une autre ? Blogueurs OU journalistes ? Les conseils en comm sont parfois bien nuls, la première chose qu'on apprend et de multiplier les actions, les cibles de marketer son message en fonction. Donc, marketer une info pour les blogueurs avec un discours ad hoc qui n'a évidemment rien à voir avec le discours journalistes.
Juste un truc cependant, le journaliste a fait une école, il cherche et vérifie son information. C'est hélas assez rarement le cas. Du coup pour un lancement produit, le journaliste et le blogueur écriront selon l'info presse et leur avis après testing. Pas plus. Ou rarement encore une fois.

Écrit par : Tiuscha | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Bri : aaaah ravie de t'avoir inspirée !! Et je te fais de la pub demain même !
@Tiuscha : il y a encore quand même des journalistes qui font leur boulot sérieusement..

Écrit par : emanu124 | 27/03/2010

Répondre à ce commentaire

arf, je m'y attendais à un truc comme ça à vrai dire .... bref, jamais personne n'a dit que nous nous prenions pour des journalistes, la seule chose qu'on ait en commun c'est de faire des recherches, parfois et de partager nos compétences ; j'aime le terme de "raconteur", c'est celui qui me convient le mieux, finalement ...

Écrit par : sounie | 28/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Sounie : je suis d'accord. Raconteur, c'est bien..

Écrit par : emanu124 | 28/03/2010

Répondre à ce commentaire

OUAIS! BRAVo! la GRANDE MANU ne se laisse pas faire!! yeah!!

Écrit par : miss sand | 02/04/2010

Répondre à ce commentaire

"méconnaissantes des us et coutumes de la toile"

C'est clair que c'est toujours assez scotchant, dans les relations avec des services com' qui te font suivre leurs dossiers de presses, de voir que limite tu les fait chier parce que tu essayes de comprendre ce qu'ils font, alors qu'eux, ils te proposent juste une séance ctrl C/ctrl V : comment ça les blogueurs c'est pas des hommes/femmes sandwichs numériques ?

Ben non.

Écrit par : Marc | 02/04/2010

Répondre à ce commentaire

tiens, ça me donne envie de te faire lire ça
http://les400clics.hautetfort.com/archive/2010/03/25/la-blogosphere-l-armee-du-salut-des-marques.html
dans le même genre ;-)

Écrit par : miss400 | 02/04/2010

Répondre à ce commentaire

@MissSand : y'a intérêt !!
@Marc : j'espère bien que non. En ce qui me concerne en tous cas. Mais je ne suis pas incorruptible non plus, je l'avoue. Je participe au système, comme je le disais. J'espère juste ne pas en être une victime ... C'est tout.
@Miss400 : j'ai vu, j'ai lu, j'ai commentu !

Écrit par : emanu124 | 02/04/2010

Répondre à ce commentaire

nul a chier j espere que tu ba aller te faire mettre si je c est ou t habite et ba je pisserait sur ta fenetre du 1 er etage

Écrit par : chien | 20/12/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.