Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2010

Le paradoxe de l'histrion


Dans la série : la psycho à deux balles pour tout public.


Les personnes qui me connaissent dans la vraie vie le savent, j'ai une tare terrible.


Je souffre d'histrionisme.


L'histrionisme est une maladie qui vous pousse à souhaiter être constamment dans la lumière et au centre de l'attention et à faire quasiment n'importe quoi pour y parvenir.


Comme parler en mode Castafiore, faire des caprices de divas, porter des talons vertigineux, y compris pour arpenter un champ de maïs, hurler sur tout ce qui bouge, ramener les sujets de conversation systématiquement à soi, se couvrir de strass du matin au soir, porter un sac en python rose,  et surjouer absolument tout et n'importe quoi.


De quoi faire fuir à peu près 75 % de mes interlocuteurs.


Mais les 25 % qui arrivent à supporter sont généralement un bon public devant lequel je peux donner mon petit show quotidien et ainsi apaiser mes pulsions de moije-isme.


Mais où est donc le paradoxe me direz-vous ? Tu es cabotine, tu es cabotine, et alors ?


Oui, je le suis partout....Sauf sur une scène..


J'adore faire le petit théâtre de Manu devant un groupe de gens réduit et plus ou moins familier, mais je suis physiquement au bord du malaise dès qu'il s'agit de faire de même sur une scène ou devant un public plus nombreux.


Prendre la parole en public me tétanise, réciter un texte devant un auditoire me transforme en serpillière pathétique et la perspective de me retrouver sur une scène avec un projecteur dans les yeux suffit à me faire passer quelques nuits sans sommeil.

Et pourtant j'adore, le théâtre, j'ai pris quelques cours. Aux répétitions, tout va bien... Mais dès qu'il s'agit de représentation.. Les toilettes deviennent ma seconde maison et je conclus mon passage sur scène en quasi-malaise vagal.


J'aurais adoré monter sur les planches et écrire par exemple un one-woman-show, même à titre amateur (ne parlons pas de professionalisme, je n'ai pas cette prétention).


Mais impossible. Mon corps refuse.


Je me suis donc résignée à abrutir mes proches avec mon spectacle permanent pour lequel je suis mon propre auteur, mon propre metteur en scène, ma propre habilleuse-maquilleuse et ma propre éclairagiste.


Du coup, en fait, je n'ai de compte à rendre à personne et je fais ce que je veux..

C'est plutôt pas mal..


MOUAHAHAHAHAHAHH....


dvd_tintin_17_01.jpg
Et merci à Shaya qui m'a donné l'idée de ce billet
Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (36) | Tags : spectacle, égocentrisme, histrionisme, public, psychologie | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Ah mais si ça peut te consoler, l'histrionisme c'est plus un trait de caractère qu'une maladie, tu n'as même pas à te soigner :p

Écrit par : Gazelle | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

j'ai appris un mot... ben oui!
je suis déçue, on te verra jamais sur scène ;-)

Écrit par : Carole | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

c'est parce-que tu n'aimes pas ton public... ;)
j'ai failli avoir une attaque la première fois que j'ai dû parler en public (une pièce de théâtre à la fac), j'ai même pris un cacheton avant d'entrer en scène, ça n'a rien fait, j'avais l'impression d'avoir sniffé 1kg de coke, je suis entrée (pas le choix), je me suis lancée, j'ai oublié mon texte (fatal), on m'a soufflé un mot et c'est reparti mon kiki... je suis rentrée chez moi le soir en voletant à 10cm au-dessus du sol. Depuis, zéro stress... (pis j'aime le son de ma voix, ça aide...)

moijemoijemoije aussi... :D

Écrit par : Daydreamer | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

Pourtant je suis sûre que tu aurais du publique dans ton one woman show !

Écrit par : Petula | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

Non mais c'est cool nous on peut continuer a profiter du theatre de Manu et pas ceux suite connaissent!!! ;-)

Écrit par : Shaya | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

"Ceux qui ne te connaissent pas" j'veux dire... Pffff dur le changement d'heure pour le cerveau!

Écrit par : Shaya | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

d'où ton surnom ?

Écrit par : Virginie B | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Gazelle : oui, mais des fois je me dis que c'est quand même pénible pour les autres.
@Carole : à mon avis ? Non.
@Daydreamer : arrête de raconter des conneries. Les cachetons tu continues à les prendre..
@Shaya : euhla....
@Virginie : La grande Manu ? Euh non en fait, ce sont les bloggeuses (qui ne me connaissent pas) qui me l'ont donné...

Écrit par : emanu124 | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

Je suis exactement comme toi, je fais mon show devant des amis mais imopssible de parler devant une foule, j'ai d'ailleurs séché pas mal de cours en école de commerce puisque nous étions sensés nous mettre en situation devant une caméra en plus des élèves de la classe... insurmontable.

Écrit par : maman@home | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

Joli billet !

Le blogage (ou bloguing?) est un excellent exutoire à l'histrionisme. En plus, autant les histrions peuvent être pénibles dans la vie courante (on a tout le temps envie de les éteindre, mais où est donc le bouton ?), autant sur un blog ils peuvent se montrer charmants, s'ils sont conscients de leurs petits travers et laissent une petite place à autrui.

Écrit par : Suzanne | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

C'est drole ca, je connais plein de nanas finissant sur le trone a chaque coup de flippe mais pas un seul mec ....
Tu crois qu'il s'agit d'une tare exclusivement féminine ??????????

Ca serait bien la seule hein ?????

Écrit par : stephaline | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

Je connaissais l'égocentrisme, le nombrilisme, mais pas l'histrionisme ...

Écrit par : MissBrownie | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

Très bon, très bon ...

Écrit par : Anna | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

ça fait partie de ton charme, tu le sais bien. Et puis ça te rend heureuse et nous aussi par la même.

Écrit par : Océane | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

L'histrionisme ou le syndrome de Sarkozy, communément appelé puffdaddysme.

Écrit par : M1 | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

@M1 : tu as raison. Je suis histrionique ET bling-bling. Mon cas est désespéré...

Écrit par : emanu124 | 29/03/2010

@maman@homme : oui, exactement. Tu vois de quoi je parles.
@Suzanne : alors là mon problème est double. Je laisse assez peu de place à autrui, en plus.
@Stéphaline : non non, il y a aussi des mecs qui flippent de passer devant un public, je te rassure.
@MissBrownie : (je crois que je souffre des trois, c'est ça qui est dramatique)
@Anna : tu es sure ?
@Océane : heureuse, peut-être. Mais c'est parfois fatiguant. J'aimerais à certains moments ne pas être en représentation permanente.

Écrit par : emanu124 | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

Pourquoi n'écrirai tu pas des textes qui seraient joué par les autres ??? Signé : La fille qui n'insiste pas ;)

Écrit par : Faustine | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Faustine : mais ma pauvre, suis-je seulement assez douée pour écrire des textes ? Je ne pense pas.. Et ce n'est pas pour me faire flatter. Je pense SINCEREMENT que je n'ai aucun vrai talent, si ce n'est celui d'écrire quelques billets approximatifs.

Écrit par : emanu124 | 29/03/2010

ahlala! ne m'en parle pas, j'ai un oral devant un jury demain et je flippe ma race.
j'ai la colique, des palpitations, la bouche sèche, la voix chevrotante.
Pourtant dans la vie je suis pas comme ça.
Pour rebondir sur l'idée de Faustine, tu pourrais écrire des petits textes, des saynètes, des sketchs percutants...à défaut d'un grand et long pestacle ;-)

Écrit par : pivoine | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

Bah, monter sur une scène, ça n'est rien que changer de public, et en général il est d'autant moins exigeant qu'il ne te connait pas, contrairement à l'entourage habituel. Même pour de la danse, du tango, tu as le trac ?

Écrit par : Nekkonezumi | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

Tu n'es pas la seule, je déteste la lumière, je preéfère rester dans l'ombre et mettre les autres dans la lumière. J'ai monté des spectacles (pour enfants) mais je n'étais jamais sur scène. Ecrire mon blog me permet cette liberté, j'ai pas l'air mais je suis assez timide, ce qui me rend souvent maladroite. tout cela c'est juste un grand manque de confiance en moi

Écrit par : Sandra | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Pivoine : merde pour ton oral !!
@Nekkonezumi : ah oui, la danse c'est pareil. Dès que le prof me regarde, je perds les pédales.
@Sandra : je ne sais pas si c'est un manque de confiance. Je n'explique pas trop ce paradoxe en fait.

Écrit par : emanu124 | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

Tu fais ce que tu veux .... avec tes cheveux !!!!
ok, je sors !

et en plus tu écris des mots tout chelou avec plein de lettres...

Écrit par : Fr@mboize | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

Tu fais ce que tu veux ... Avec tes cheveux !
ok, je sors !
Mais tu écris des mots étranges toi !!! Et avec pleins de lettres !

Écrit par : Fr@mboize | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

Nan, je n'ai pas bu mais mon commentaire avait disparu ... alors je l'ai re-écrit. Et là ! paf (le chien) les 2 sont apparus !

Écrit par : Fr@mboize | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

Quand je suis à l'aise avec les gens, j'aime bien être le centre de l'attention aussi. Ça se gâte quand je ne connais personne, ou quand il y a trop de monde. Là, donne moi un trou de souris, que je m'y cache.

Écrit par : Kahlan | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

l'avantage, vi vi il y en a un, c'est qu'on t'a juste pour nous et on ne te partage pas avec les autres, ah nous les one man show virtuel, ça me plait reste surtout comme tu es....;)
alors moi ( moije moije moije aussi hein) j'ai toujours eu du mal à m'exprimer, trop timide à l'école, impossible à parler devant plus d'une personne, chez moi c'est une vraie maladie, alors je me défoule à l'écrit et franchment ça me fait un bien énorme, j'écris comme je suis réellement, après qui m'aime me suive comme on dit, alors je te suis manu ;)

Écrit par : lauvergnate | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

Ah ben j'en souffre aussi :)

Je découvre ton blog au hasard ... et les é articles parcourus me plaisent énormément !

Bonne fin de journée :) à bientôt

Écrit par : Stephanie | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Fr@mboize : tu es fêlée. J'aime ça.
@Kahlan : j'étais un peu mal à l'aise quand je ne connaissais personne.. Mais c'est fini grâce à mon ami l'Iphone.. Maintenant je pianote en attendant que quelqu'un me dise "oh c'est un 3G ou un 3GS ?" et du coup j'ai plein d'amis rapidement..
@Lauvergnate : égoïste.
@Stéphanie : et bien, bienvenue, et merci beaucoup...

Écrit par : emanu124 | 29/03/2010

Répondre à ce commentaire

Je ne connais pas la personne que tu décris ! Je ne t'ai pas du tout vu comme ça, ou alors je fais partie des 25 % !

Écrit par : leoetlisa | 30/03/2010

Répondre à ce commentaire

Heu.... Tu es certaine ???

Écrit par : emanu124 | 30/03/2010

Moi c'est tout le contraire... Je suis une timide maladive, sauvage, solitaire, qui rase les murs. Sauf quelques fois, l'été, je me planque derrière des grosses lunettes de soleil, et je me la pète grave. Mais sinon, je passe ma vie à regarder mes pieds. ET POURTANT J'AURAIS ADORE FAIRE DU THEATRE. Car cette timidité très paradoxalement disparait quand on M'OBLIGE à monter sur scène et là, je prends mon pied, j'adore ça ! A l'école, je me cachais dans le fond pour ne surtout pas être interrogée mais j'adorais faire des exposés toute seule sur l'estrade. Au boulot, je ronchonnais seule dans mon coin mais en réunion, je me levais, j'exposais mon point de vue et aucun dirlo ne me faisait peur. Et j'ai toujours fait le clown pour mes enfants et petits enfants. Pourquoi ne pas avoir fait de théâtre ? Il aurait fallu me mettre un grand coup de pied au c*** et mes parents m'en rajoutaient chaque fois une couche "Timide comme tu es, tu es folle, tu n'y arriveras jamais..."...

Écrit par : Chonchon | 30/03/2010

Répondre à ce commentaire

Et tu le fais très bien : ici, c'est un vrai spectacle et je dirais meme que tu as un certain talent d'écriture ! Je ne pourrais pas broder un si long article sur le sujet, lol !

Écrit par : sounie | 30/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Chonchon : mais les grands acteurs sont souvent de très grands timides !
@Sounie : C'est le petit théâtre à Manu !!

Écrit par : emanu124 | 30/03/2010

Répondre à ce commentaire

Bein oui, je te promet ! J'avais adoré discuter avec Stéphanie et toi, c'était très sympa et je te promet que si tu avais été comme tu te décris je t'aurai zappé de suite ! Bises la belle !

Écrit par : leoetlisa | 31/03/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.