Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/04/2010

Basic Instinct


Après vous avoir raconté ma plus grande honte à base de lachage de vessie dans les toilettes d'un café à Strasbourg, il y a plusieurs mois ; puis ma plus grande cata touristique au Maroc il y a quelques jours, j'ai décidé de continuer à dérouler devant vos yeux le fil de ma vie.

En vous racontant une de mes plus grandes humiliations publiques.

Suivi d'une mes plus grandes et belles vengeances.


Il y a fort, fort longtemps (qui a dit "au moyen-âge ?") je n'étais pas la créature luminescente que vous connaissez aujourd'hui (qui a dit "luminescente surtout dans le noir').

 

J'ai eu quelques années d'adolescente pas très aidée physiquement : cheveux gras, boutons, dents de traviole, kilos en trop et doutes existentiels sur la vraie nature de mon moi profond.


Sauf qu'aimant les belles choses, je persistais à m'entourer de copines canons, qui ne me laissaient évidemment aucune chance vis à vis du reste de l'univers.

Surtout l'univers masculin.


L'une d'entre elles était particulièrement fascinante : très jolie, fine, drôle, spirituelle, charmante, elle avait tout pour faire ce que les américains appellent une "prom queen" : la reine du lycée. Elle attirait tout le monde comme un cri-cri à insectes attire les mouches.

Evidemment je faisais tout pour lui être agréable, espérant recueillir une parcelle de sa brillante aura, la fournissant en petits services et menus cadeaux.


Jusqu'au jour où dans une soirée, un des jolis garçons présents demande à mon idole "mais pourquoi tu te trimballes cette grosse avec toi tout le temps ?"

Assez fort pour qu'à quelques pas de là j'entende ses remarques.

Et qu'au lieu de me défendre, elle réponde "boh, elle me fait pitié, c'est vrai qu'elle est casse-pied, mais je n'ai pas le courage de m'en débarrasser"

Provoquant l'hilarité du bellâtre et de toutes le personnes de leur entourage.


J'ai subi le choc de plein fouet. Mon dos s'est couvert d'une sueur froide et mes jambes se sont mises à trembler. J'ai pris mes jambes à mon cou et j'ai quitté la soirée sans demander mon reste.

Le pire pour moi n'était pas qu'on se moque - quoique ce soit déjà pénible - le pire était d'entendre qu'on avait eu PITIE de moi.


PITIE. C'était insupportable.


J'ai ravalé mon humiliation, et repris le cours de ma vie. Il fallait bien continuer.


Sauf que parfois, le destin fait bien les choses.


Quelques années plus tard, débarrassée des stigmates de l'adolescence, je m'étais transformée en dancing queen plutôt pétillante et appréciée sur les diverses pistes de danse où mon style unique fait de moulinets de bras et de n'importe quoi de jambes me démarquait de la foule.

Et c'est justement autour d'une piste de danse que ma vengeance a pris forme.


Fortuitement, dans une de mes virées discothécale je suis tombée sur mon ex-divinité. Non l'univers ne m'avait pas vengée en la transformant en laideron pustuleux.

Mais nous étions moins éloignée physiquement. Quoique, je doive l'avouer, elle était toujours plus jolie que moi. J'ai fait comme si j'étais ravie de la revoir. Elle semblait par contre moyennement emballée en retour.

Elle était accompagnée, pas mal d'ailleurs.


Quel est le premier moyen de se venger d'une nana ? Hein ? Hein ? Hein ?

Voiiiiilààààà : lui piquer son jules.

Et quelle est l'arme de séduction massive la plus efficace : je vous l'ai toujours dit  : le cerveau, les filles, le cerveau.

Au bout de quelques minutes j'ai compris que monsieur adorait le cinéma, mais que sa dulcinée ne partageait pas vraiment sa passion. Une heure de conversation passionnée plus tard, mademoiselle "pitié" tirait nettement la tronche, et son chéri rapprochait très nettement la sienne de mon décolleté.


Je ne me suis donc arrêtée en si bon chemin..


Piquer un mec c'est relativement facile. Rendre une humiliation ça l'est moins. J'avais remarqué que la miss portait une jupe à élastique... Suivez le cheminement mental.


L'air de rien, je lui renverse mon whisky-coca bien collant sur la jupe. Elle se redresse brutalement, je m'agrippe à sa jupe et je la laisse en slip au bord de la piste de danse.

Avant de la planter là, non sans lui avoir balancé "tu es ridicule, tu me fais pitié"..


100 % bitch.

Enfin pas encore suffisamment.


Car j'avais négligemment glissé mon téléphone à son copain. Qui m'a rappelé quelques jours plus tard. Que j'ai allumé quasiment jusqu'au bout.

Avant de le planter là comme un serpillière sale.

Bien fait, il n'avait qu'à pas butiner avec l'autre.


En conclusion, et contrairement à ce qu'on veut vous faire croire, la vengeance ça fait du bien. Ceci dit j'ai saisi une opportunité parce qu'elle s'est présentée. Je n'aurais pas gâché 10 ans de ma vie à ruminer

En conclusion 2 : être une salope de temps à autres, ça fait plaisir. Même si moralement c'est discutable.


Boh, finalement la morale je m'en contrecogne


600full-lady-vengeance-(sympathy-for-lady-vengeance)-poster.jpg


En bonus extra-spécial mercredaye : la vainqueuse du chargeur de batterie solaire Pico, après délibération avec le site Green Commerce est ... Fr@mboize.....

Bravo ma grande.. Tu m'envoies ton adresse postale STP... !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : vengeance, adolescence | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

la vengeance est un plat qui se mange froid. Tu as bien fait car c'était une véritable garce

Écrit par : Angélita | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

alors la je dis respect la miss !!!!
je sais pas ce que j'ai préféré ... la jupe ou le jule ..... y'a pas a dire, même au moyen age (...), tu étais déjà une diva ;-)

Écrit par : stephaline | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

Ah la vengeance des humiliations de l'adolescence... J'adore le coup du mec piqué et surtout la jupe, on ne dira jamais assez à quel point une jupe à élastique est un objet dangereux, son port devrait être interdit en public ;-)

Y'en a une qui m'est venue toute seule comme ça...
20 ans après je retrouve le mec qui m'a fait baver des ronds de chapeaux et s'est foutu de ma gu****, c'était à l'époque une bellâtre, blond, fier, très fier, de sa chevelure et de son physique avantageux, nageur de compétition, 1 régional et 4 ou 5 eme national, bref un Apollon (quoique là c'est plutôt Neptune ou Poséidon dans l'eau non ?) à la tête qui pouvait lui servir de bouée dans la ligne d'eau... Mais tellement canon qu'à 17 ans quand tu te trouves un (gros) poil pas terrible ben c'est un véritable Prozac qu'il daigne te regarder, alors lorsqu'il sort avec toi...
Bref cet abruti a fini par me tromper avec une copine, grande, mince, belle, un peu bête mais "gentille"... Autant dire que sur le coup je les ai rayés de mes contacts

20 ans plus tard donc je le croise, (vive les fêtes d'anciens) j'avais pris de l'assurance, pas forcément perdu du poids mais mon cerveau avait un poil grossi avec le reste et surtout je savais ce que je ne voulais pas...

A la rencontre ça a été le choc !!!!

"Mais où sont passés tes cheveux ? Tu as pris combien là en 20 ans, 20, 30 kilos ? Ah mais ta femme c'est fou, elle a presque les yeux de Christ... C'est elle ? Oh bonjour mademoiselle, bonjour jeune homme, ce sont tes enfants ? Ils sont grands dis donc, ah bientôt 20 ans ? Des jumeaux ! "
Au cours de la soirée j'ai appris qu'il était devenu MNS dans une piscine municipale, abandon de la compét suite à la grossesse surprise de la copine, il a voulu prendre ses responsabilités l'a épousé, a élevé ses gamins plus un autre arrivé volontairement celui là, vit un enfer depuis 10 ans mais ne veut pas quitter sa femme devenue malade des nefs (en fait elle a été diagnostiquée schizo l'année suivante c'est la tuile)
Le lendemain j'ai eu un coup de fil de sa chère et tendre qui me demandait si j'avais bai** avec son mec : "non mais pis quoi encore, c'est devenu un gros chauve déprimé non merci j'en veux pas, je te laisse ma chérie, tu l'as abimé tu le gardes, ah tu le trompe et tu penses qu'il en fait autant ? T'as surement pas tord parce que si j'avais dit oui il n'aurait sans doute pas dit non, mais voilà j'avais pas envie, tu vois j'ai mieux quand veux"

Bref j'ai rien fait mais voir ce gâchis m'a certes un poil attristé parce que bon voir des gens foutre leur vie en l'air c'est jamais drôle, mais en même temps y'avait un petit truc genre : La roue tourne, qui n'était pas complétement désagréable

Écrit par : Cécile - Une quadra | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

Je sais pas si c'est parce que nous les filles on est toutes des teignes mais... je suis morte de rire, j'ai tout vu venir, j'ai tout savouré : c'est délicieux. Je confirme : avoir l'occasion de faire payer une humiliation, c'est orgasmique ( testé et approuvé )

Écrit par : Nekkonezumi | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

Manu, tu déboîtes tout :)
on sait, les ados sont cruels, gnagnagna, c'est mal, il faut tendre l'autre joue savoir pardonner tout ça tout ça... des nèfles, oui.
certaines remarques entendues à l'adolescence me sapent encore la confiance dans certains cas, alors si j'avais eu l'occaze, j'aurais fait pareil :D

Écrit par : Gabrielle | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

J'ai l'impresssion que les mecs sont vachements moins subtils ou machiavéliques quand ils veulent se venger.

Écrit par : Till the Cat | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

(merde j'ai cliqué trop vite) Vive les femmes !

Écrit par : Till the Cat | 21/04/2010

Mouhahahahahaha ce que c'est bon!
Je ne désespère pas de prendre au moins une aussi bonne vengeance que celle là un jour!
Enfin une vengeance à distance je veux dire, pour l'instant je me suis toujours vengée peu après.

Écrit par : shaya | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

bien fait ! elle n'a semé que ce qu'elle a récolté celle-là ! si toutes les injustices pouvaient un jour ou l'autre être ainsi réparées (Laetitia Casta sort de mon corps!)...

Écrit par : chocoladdict | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

@Angélita : garce ou idiote. Au choix.
@Stéphaline : la jupe ET le jules.. Mouahahahahah...
@Cécile : comme tu dis, la roue tourne. Triste conclusion pour tes ex-amie/copain en fait. Comme disent nos amis anglophones c'est la loi de Murphy "what goes around, comes around" grosso-modo ce que tu fais te reviens toujours dans la figure.
@Nekkonezumi : je suis d'accord.
@Gabrielle : je déboîte tout ??? Mouahahahah
@Till the Cat : sans vouloir te vexer, en terme de vengeance, les mecs c'est plutôt "je te colle un pain". Et sans vouloir généraliser, oui, les femmes sont souvent plus subtiles et plus machiavéliques.
@Shaya : dans un ou deux cas (dont celui-ci) j'ai eu le bonheur de pouvoir me venger très longtemps après les faits. Mais comme je le disais dans le billet, il ne faut pas non plus que la vengeance devienne une obsession qui te ronge pendant des années. Je me suis vengée parce que j'en ai eu l'occasion, pas parce que je l'ai vraiment cherché.
@Chocoladdict : Laetitia Casta ? Heuuu...

Écrit par : emanu124 | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

la vengeance ? j'adore !

merci pour tous les trucs pour bien se venger que tu nous refiles...

rien à voir (enfin si, un peu)... moi j'aimerais bien retrouver le petit Antoine qui à 8 ans a eu le courage de me dire "je t'aime"... J'aimerais vraiment bien savoir ce qu'il est devenu... Parce qu'à l'époque, j'avais pas la tête à ça (8 ans, chuis pas précoce, moi !), mais aujourd'hui, je lui dirais bien OUI !!! L'étais trop mignon... J'espère vraiment qu'il va bien...

BM

Écrit par : Beautymist | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

Ah ah ah qu'est ce que je me serais bien marrée si j'avais été avec toi ... ça aurait été bon le coup de la photo et de la glisser quelques années plus tard sur ton blog ;)

Écrit par : Faustine | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

raââââââhhhhhââââââ!!!! Maîîîîîître... j'adoooooore!!!

(nan, j'ai picolé hier soir, mais j'ai décuvé depuis... )

Écrit par : Daydreamer | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

Tu m'vexes pas :) ... c'est exactement ce que je voulais dire !

Écrit par : Till the Cat | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

excellent ! j'ai toujours pensé que la vengeance était bonne moi aussi et empêchait la rumination.. ado, je me suis vengée d'un mec qui avait eu l'audace de draguer ma meilleure amie... aaah, quelle joie de me rappeler ensuite de ses larmes, à genoux, en pleine rue principale devant tout le monde...

Écrit par : papillote | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

elle n'avait pas qu'à se frotter à toi cette pintade... bien joué super manu...

Écrit par : Virginie B | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

@BeautyMist : Antoine, si tu nous regardes...
@Faustine : aaaah, aujourd'hui on risque le procès pour ce genre de choses !!
@Daydreamer : en es-tu certaine ?
@Till The Cat : donc, nous sommes en phase..
@Papillote : un vrai kif, non ?
@Virginie : oui. Voilà. En plus je suis sure qu'elle est moche, grosse, sans emploi et mal mariée maintenant.. MOUAHAHHAAHHA...

Écrit par : emanu124 | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

et surement pas blogueuse influente........bon j'étais revenue te demander de venir voir une nouvelle filleule : http://surunarbreperche.wordpress.com/

Écrit par : Virginie B | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

Ah j'adore ! Tiens, ça me donne envie de me venger d'une garce qui m'a plus ou moins fait un tour de ce style, il y a quelques années...ça lui ferait les pieds, à cette salope ! (oups, j'ai dit un gros mot !;) )

Écrit par : Kahlan | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

Tu es un monstre... et j'adore ça...

Écrit par : Petula | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

oui, maîîîîîîîître, j'en suis sûre :D

(hips... )

Écrit par : Daydreamer | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

tu aurais été top dans Last séduction ;-)
Note à moi même pas de truc taille élastique en cas de soiré avec Manu :-)

Écrit par : Sublime | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

Bien fait pour la grognasse, tu as eu bien raison, finalement c'est pas trop méchant je trouve...

Écrit par : Sylvie | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

Être salope ... j'adore !!! Mais pas tout le temps !
Juste quand il le faut et quand l'autre morfle ! Comme tu l'as si bien expliqué avec la "pity girl"
La vengeance est un plat qui se mange ....
on s'en fout de savoir comment il se mange !
Il se mange !
C'est tout !!!!!
Et je me serai tapé le copain ! Juste pour le plaisir de le jeter !
mouahahahaha !!!!


Et c'est plein d'émouvance que je te donne mes coordonnées par mail, car je ne sais comment te faire pleins de gros bizoooooooooooooooooooooooooooooooooooo de remerciage du gagnement du concours !!!!

J'en perd mon français !

Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci !
Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci !
Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci ! Merci !

Écrit par : Fr@mboize | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

Rien à voir avec le sujet et heureusement^^
Je voudrais juste féliciter Framboise avec qui je concourais. Bravo à toi !

Écrit par : Sarnia | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

Bouh! Ca a du faire mal ça ado...je comprends tout à fait ton désir de vengeance lorsque l'occasion s'est présentée. Tu as bien fait, ça soulage.
(et je me serais peut être taper le copain moi ^^)

Écrit par : pivoine | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

Qu'est ce que les gamins peuvent être cruels entre eux... C'était vraiment une peste cette nana.
J'imagine a quel point sa réflexion a pu te blesser.

Jolie revanche en tout cas!! :-)

Écrit par : miss Julie | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

@Virginie : a vu !! A commenté !!
@Kahlan : vas-y fonce..
@Pétula : tiens c'est marrant, je croirais entendre ma mère.
@Daydreamer : c'est bien Aïgor..
@Sublime : aaaah je veux être Linda Fiorentino dans Last Seduction quand je serais grande..
@Sylvie : boh quand même...
@Fr@mboize : mais tu va te CALMER oui ??
@Sarnia : merci pour elle, c'est sport

Écrit par : emanu124 | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

@Pivoine :aaaaah les blessures d'adolescence sont les plus marquantes, je trouve..
@Mam'Julie : c'est un fait, les gamins sont cruels entre eux..

Écrit par : emanu124 | 21/04/2010

Répondre à ce commentaire

Excellente histoire !! Finalement les rois du lycée ne sont pas toujours les plus intéressants ! ça se vérifie assez souvent en fait !

Écrit par : La Parisienne | 22/04/2010

Répondre à ce commentaire

C'est jouissif à lire ton histoire.

Écrit par : Marlène | 22/04/2010

Répondre à ce commentaire

@La Parisienne : et non. Et parfois ça ne se vérifie pas. C'est là où c'est très énervant..
@Marlène : c'est jouissif à vivre aussi..

Écrit par : emanu124 | 22/04/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.