Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2010

Tu déprimes ? Vite une soirée Keupines


La belle Sandra qu'elle est belle, qu'elle est grande nous a dit un jour "On ne se voit que dans les opés bloggeuses, faudrait qu'on écluse un godet à l'extérieur, histoire de rigoler"

Enfin elle a dit ça à peu de chose près...


Pour ce faire elle nous a proposé une soirée blind-test dans un estaminet de sa connaissance.

Dont la spécialité est le cocktail alcoolisé et, donc, le blind test collectiviste.


(Je répète en insistant fortement, mon lectorat étant principalement constitué de blondes à fortes poitrines, c'est pour faciliter leur compréhension)

J'adoooooooore lui répondis-je.


Et je vais tous vous mettre minable ajoutais-je illico.

Car je suis championne intercontinentale de mon quartier. Surtout sur le blind-test de chansons ringardes.


Hier soir, donc, animée d'un gniaque de sergent recruteur et en pleine confiance sur mes moyens, j'ai récupéré la bande des filles qui en ont (de l'oreille) pour une soirée.. de filles qui en ont.

Au lieu dit l'aperock café. Boulevard Voltaire. à Paris. En France.

(ça va les blondes, vous suivez toujours ?)


Evidemment, la spécialité locale étant le cocktail alcoolisé, on a testé avant le début du blind test.

Ce qui a donné des fous rires complètement idiots, une exhibition de string de la part de Sandra quelques tweets paranormaux. et des photos un peu bizarres.


IMG_0221.JPG
IMG_0223.JPG

IMG_0222.JPG

IMG_0220.JPG




En présence du meuri de Sandra, seul époux de la troupe qui avait oser affronter les amazones en délire. Et qui ne disait rien mais n'en pensait pas moins

Du coup on mettait l'ambiance, il faut bien le reconnaitre.


C'est alors que juste avant le début du blind test, Libellul a complètement ruiné la soirée d'un seul coup d'un seul.

En effet Mesdames, Mesdemoiselles quand vous allez apprendre la terrible nouvelle qu'elle nous a délivrée de source totalement fiable, votre journée aussi va être foutue.


Hugh Jackman est gay. Il est avec son assistant depuis belle lurette. Sa femme vieille et moche n'est qu'une couverture.

Remarque un type pareil avec une femme vieille et moche, on aurait du s'en douter.

Non ne dites pas "c'est pas possible, c'est faux".. C'est 100 % vérifié.


Du coup, notre monde s'est écroulé. Le moral de l'équipe a vacillé. Et on s'est fait piler au blind-test.

Il faut dire qu'entre notre moral sapé, des extraterrestres qui reconnaissaient des titres improbables au bout d'une seconde et des voix testostéronées qui couvraient nos frêles organes pour crier les bonnes réponses, il nous restait peu de chance.

Malgré le fait que j'avais dit à Stéphaline d'enlever son soutien-gorge pour destabiliser l'adversaire, on s'est pris une tôle monumentale.

Vidée de mon influx nerveux, humiliée par cet échec, aphone et désespérée (Hugh ne s'intéressera jamais à moi) j'ai donc kissé mon équipe et regagné mes pénates la tête basse.


(Sinon les soirée keupines arrosées c'est le truc le plus mieux de l'univers)


Outre Sandra, Libellule et Stéphaline déjà citées, un énorme bisou à Nath The Parisienne, Carole, Oum et e-zabel. Je pense que nous pouvons dire que cette soirée restera dans les mémoires.


Et si vous aussi vous voulez vous mesurer aux soirées blind test : L'Aperock - 46 Boulevard Voltaire - 75011 Paris. Le site est LA

Attention, les habitués sont vachement balèzes.


06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (55) | Tags : copines, soirée, blind-test, hugh jackman | |  Facebook | |  Imprimer | |

29/04/2010

La pub qu'elle est faite à la maison

Je me lance dans la pub.

 

 

(je voulais pas c'est Lindt qui m'a obligée. Ils ont dit que sinon ils kidnappaient Cannelle)

Sinon y'a 3 autres variétés Lindt Excellence. Noisettes Croustillantes, Caramel Croquant et Lait... au lait.


Enfin ils m'en ont envoyé que 3. Heu les gars, si vous voulez que je parle des autres faut recharger, là..

 

06:00 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (49) | Tags : lindt, chocolat, cannelle, gaspard le homard | |  Facebook | |  Imprimer | |

28/04/2010

La politique expliquée au blondes - La technique du mouton noir


Blondes, mes soeurs, il s'agirait de ne pas mourir idiotes. C'est pourquoi, afin de vous éduquer et que vous puissiez enfin briller en société, je vais vous expliquer la technique du mouton noir, autrement aussi appelée "technique de l'écran de fumée"

Vous avez envie de faire passez une énorme carabistouille en douce ou de cacher une très mauvaise nouvelle


Vous prenez alors, au choix (cochez la proposition qui vous intéresse) :


  • Un émigré très méchant qui vient manger le pain des français
  • Un émigré très très méchant islamiste, barbu et polygame avec 4 femmes voilées
  • Un fonctionnaire feignasse qui glande sur le dos de la communauté
  • Un privilégié du style employé EDF qui prend sa retraite à 49 ans et qui plombe toute le système à lui tout seul
  • Un rentier qui sans rien faire sur le dos des pauvres ouvriers en profitant des dividendes du grand capital
  • Un trader qui fait n'importe quoi en bourse
  • Un footballeur honteusement surpayé qui queute comme un lapin
  • Un américain impérialiste qui veut dominer le monde
  • Un chinois impérialiste qui veut dominer le monde en niquant tous ces cons d'occidentaux
  • Ben Laden
  • Internet
  • Les médias qui racontent n'importe quoi


Liste non exhaustive


Et vous leur collez ce que vous voulez sur le dos en les accusant de tous les maux.

Alternativement ou tous en même temps, si le besoin s'en fait sentir.


Pendant ce temps là, les gens regardent ailleurs et vous êtes tranquille pour faire un découpage électoral qui vous arrange, passer une loi qui avantage vos copains ou faire oublier rapidement des résultats calamiteux aux élections.


Ce qui est bien c'est que vous pouvez utilisez cette technique AUSSI dans votre vie privée. Si vous avez par exemple vidé la moitié du compte en banque de votre chéri pour acquérir un it-bag démentiellement cher et qu'il est à la limite de l'infarctus en découvrant son relevé, détournez son attention en lui lançant "au fait tu sais que ton meilleur pote me drague odieusement ?"


Ca marche impec.


Comme quoi la politique ça peut servir à quelque chose de temps à autres.


Capice, les filles ?

black_moutonsse.jpg

06:00 | Lien permanent | Commentaires (26) | Tags : politique, blonde, écran de fumée, mensonges | |  Facebook | |  Imprimer | |

27/04/2010

En vrac et en passant

 

 

Le titre reflète bien mon état du jour..


Je suis en vrac.


Et j’en ai marre, mes cheveux sont de travers, mes mollets poilus, j’ai la pédicure de Goldorak, 20 kilos en trop, rien à me mettre,


J’ai presque envie d’écouter du Céline Dion


et je veux mourir et personne ne m’aime et je boude.


Le monde entier est méchant, et tous les gens dans le métro sont moches.


Paris est laid, la campagne c’est naze, la montagne n’en parlons pas et la mer est polluée.


Christophe Maé faut qu’il arrête de penser qu’il peut chanter. Marc Lévy faut qu’il arrête de penser qu’il peut écrire. Eric Zemmour faut qu’il arrête de penser qu’il peut penser.


Je suis  fatiguée, voilà…


Et quand je suis fatiguée, je suis de mauvais poil : qui a dit « ça ne fait aucune différence avec les autres jours » ??


Je vous préviens, les caméras de surveillance tournent, j’ai les noms.


Si je me couchais un peu avant des heures hindoues, ça irait peut être mieux aussi.


Enfin bref.


Déjà que mon neurone est relativement peu opérationnel d’habitude, quand la fatigue m’envahit j’oublie tout. Et surtout l’essentiel.


Parce que le Prince Wladimir est un Prince, qu’il est fou, qu’il est Russe, qu’il casse des flutes en cristal par-dessus son épaule, il a décidé de vous gâter encore PLUS.


1331827711.JPG

Il n’y aura donc pas une seule boite de thé Prince Wladimir à gagner MAIS 3 !!

fr-med-24-Black-Tea-Russian-Blends-Prince-Vladimir-PRIN125-3585804000090.jpg

Un grand prix, élu par les internautes et le jury.

Un coup de cœur du jury, désigné par le jury uniquement.

Et le choix de Kusmi, qui sera le choix de Kusmi (je précise au cas où certains n’auraient pas tout compris).


Attention, ceci dit SEUL le grand prix ira en finale pour gagner le super-coffret pour s’enduire de caviar et de thé. Tous les détails du concours sont LA.

 

En passant, vous savez que Wladimir et moi on a eu une histoire… ? Il faisait un stage linguistique et en parlant de langue..

Enfin bref.


Je vous raconterai ça à l’occasion.



NB : sinon pour Maé, Zemmour et Lévy c’est pas la fatigue, c’est mon état normal. Mais je profite de n’importe quel prétexte pour baver dessus.

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : kusmi, céline dion, christophe maé, marc lévy, eric zemmour | |  Facebook | |  Imprimer | |

26/04/2010

Quand je seras grande je voudras être..


Bon d'accord, être la Grande Manu, c'est déjà pas mal.

Intellectuellement et physiquement je suis au taquet, il faut bien l'avouer.

En plus ma qualité principale est la modestie.

N'empêches, même si je suis une icone (surtout pour mon marchand de journaux), j'ai quand même des idoles que je voudrais être elles quand je serais grande.


Comment ça c'est écrit n'importe comment ?


Je fais ce que je veux de mon clavier..


Je disais donc, plus tard, je voudrais ressembler à des filles généralement pas très politiquement correctes.

Du genre...
abfab-5267.jpg
Patsy dans Ab' Fab' : se nourrit exclusivement de vodka et de substances prohibées. Toujours habillée en fringues de créateurs. Consomme du jeune homme au kilomètre.
karenwalker.jpg
La même version brune : ivrogne, nympho, méchante, bourrée de fric et complètement insensible à autre chose qu'à son nombril. Karen Walker dans Will et Grace
tls_0
Linda Fiorentino dans Last Seduction : la garce ultime. Aucun état d'âme. J'adore.
10577_sta.jpg

Brigitte Fontaine. Elle est barrée, je l'aime c'est tout.

Et, du coup,  finir comme
tatie.jpg

En emmerdant tout mon entourage


Ca vous étonne ?

25/04/2010

C'est atroce - mais c'est culte


Parfois pour des raisons qui nous échappe des choses deviennent cultes. Film, artiste, série, chanson, clip..

Souvent ce sont d'ailleurs des oeuvres considérées comme ringardissimes au moment de leur sortie, qui quelques années plus tard, avec le recul du temps et sous l'influence de quelques fans à l'humour décalé qui porte l'oeuvre au nues, passent à la postérité.


Par exemple : ABBA groupe considéré comme pathétiquement ridicule dans les années 70.

Si quelqu'un m'avait prédit à l'époque que le groupe  serait aujourd'hui considéré comme un pilier de la musique contemporaine, je lui aurais immédiatement conseillé d'appeler les urgences psychiatriques.

Comme quoi, on ne peut jamais savoir..


En revanche ce qui suit, c'était culte dès sa sortie. Je pense même que ce clip a été élu pire clip de l'histoire dans plusieurs classements.

En le regardant vous comprendrez pourquoi le frère de Mikael Jackson n'a jamais fait carrière.

Si il y a un jour une vente aux enchères des décors et des costumes j'achète tout..



Mouhahahahahah. Et quoi de mieux pour continuer dans le pire que mon idole, la meilleure artiste comique de sa génération, la seule, l'unique, la queen du contre-ut et de l'interview portnawak. The best of the best : C'line

Elle a en effet osé une chanson qui a été élue "pire reprise d'une chanson rock" par les visiteurs d'un site spécialisé aux USA... Un vrai massacre. ACDC en tremble encore. Et pourtant le groupe est loin d'être composé de chochottes.

Un vrai massacre musical, mais un grand bonheur pour nos yeux.


 

 

Enfin, pour terminer dans le cultissime, le jour où j'ai vu cette pub, on a été obligé de me faire une piqure de Valium pour calmer une crise d'hystérie irrépressible. Je crois qu'elle restera à tout jamais gravée dans mon esprit et marquée dans ma chair.

 





Quoi ? C'est dimanche, non ? J'ai le droit.

24/04/2010

Je suis colère


Oui, très.

1 seule participation à date au concours Kusmi !

Mais c'est quoi ce BORDEL..???


Je vous préviens, si ça continue comme ça, j'annule tout et je garde les lots pour moi.


Voilà et je vais m'enduire de thé et de caviar toute seule dans mon coin. Vous n'en aurez même pas une feuille ni un grain. Il vous restera juste vos yeux pour pleurer.

Je vous rappelle que vous avez jusqu'au 2 mai au soir et que tous les détails sont LA.


Sinon en cette journée de probable désert blogosphérique, pour plagier un peu MissBrownie,  j'aimerais conseiller aux irréductibles du ouèbe encore en activité quelques billets que j'ai particulièrement eu plaisir à lire ces derniers temps


Outre l'ekkkkssssellent billet de Crêpe Georgette dont je vous ai déjà parlé hier,


filez lire l'hilarant "Les Mamies Bloggeuses" d'Electroménagère qui imagine comment pourraient être nos blogs dans une cinquantaine d'années.


J'adore aussi la saga Playmobil chez Chocoladdict. La dame au chocolat  subtilise honteusement les jouets de ses enfants pour notre plus grand plaisir tous les samedis.


Une jolie dame qui mérite qu'on aille chez elle. Non contente de nous donner de très bonnes et simplissimes recettes et de nous raconter sa vie de famille Stéphaline nous a écrit un bon article, très documenté qui nous livre son opinion sur la parité et les quotas.

 

Enfin, pour rire un peu plus, trouvé chez Peuples, ci-dessous une réécriture d'Astérix qui vous rappellera certainement quelque chose !



internet-libre.jpg


06:00 Publié dans Concours | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : kusmi, thé, concours, blogs | |  Facebook | |  Imprimer | |

23/04/2010

Prostifoot


En introduction, je ne peux que vous recommander l'ekkkkssssselllent billet de Crêpe Georgette dont je partage tout à fait l'avis sur le sujet du moment : certains membres (si j'ose dire) de l'équipe de France qui auraient eu des relations tarifées avec des mineures.

Et la tournante virtuelle qui s'en est suivie.


Mettant au pilori une certaine "Zahia" - dont en fait personne n'est certain que c'est bien la jeune fille qui a vendu ses charmes à Ribery (entre autres)

C'est donc la double peine pour elle. Non seulement elle vend son corps, mais en plus on lui crache à la figure sur internet et dans les médias.


Sachant qu'un (j'espère petit) pourcentage de ceux qui la stigmatisent ou se moquent d'elle vont certainement voir ses consoeurs.

Et qu'ils feraient moins les malins si leurs copines payantes balançaient aussi leurs carnets d'adresse à la télé.


Car la prostitution n'est pas un choix. Même si elle est regardée de façon moins négative par d'autres civilisations que par notre morale Judéo-Chrétienne, ce n'est jamais de bon coeur qu'on vend son corps.


Ce n'est pas parce que la prostitution est le plus vieux métier du monde qu'il faut se résigner à faire avec. Ni stigmatiser les prostituées ou les clients d'ailleurs. Ce sont les trafiquants de chair humaine qui sont à blâmer.

De là à accepter d'entendre dire qu'il est "normal" que des footballeurs aillent baguenauder avec des putes - dont des mineures, comme l'avait sorti il y a quelques jours le Directeur des Sports de Radio France.


Non je n'accepte pas.


Ce n'est pas normal que des mecs aient tous les droits et que ce soit quasiment la faute de la pute. Ce n'est pas normal parce que des mecs sont riches, célèbres et qu'ils poupoussent une baballe dans une cage après avoir traversé une pelouse qu'on considère qu'ils peuvent queuter n'importe comment avec des petites filles. Même si elles ont des gros seins et font dix ans de plus que leur âge.

Surtout quand, comme certains, on clame partout que "seule ma femme compte, et que la famille c'est tout pour moi". Et qu'ils se permettent de donner des leçons de morale et de comportement.


Si tout va bien dans le meilleur des mondes, je vais me payer un gigolo de 17 ans, je suis une bloggeuse influente, j'ai le droit.

C'est normal.


balls808.jpg

06:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (28) | Tags : foot, prostitution, zahia, equipe de france | |  Facebook | |  Imprimer | |

22/04/2010

Dans ma jag, jag, jag..

 

Comme dirait Omar Sharif "le tiercé c'est ma grande passion"

Moi mon dada c'est de détourner les paroles des chansons.

Après "La Grande Manu" ou "C'est quelqu'un qui m'a pas dit", voici une nouvelle et pathétique tentative de réécriture.

Et curieusement sur celle-ci je n'ai pas eu beaucoup de travail. Les paroles initiales... convenaient en fait assez bien à la situation..


(Sur la musique de Dans Ma Benz, Benz, Benz de NTM)


Laisse-moi bling bling bling
Dans ma jag jag jag
Carl’ quand tu sors la Rolex
Ça m'fait comme des vagues

Laisse-moi bling bling bling
Dans ma jag jag jag
Carl’ quand tu sors la Rolex
Ça m'fait comme des vagues



Carl’', t'es sexy, viens voir Sarkozy
Original bling bling man, dans la ville de Neuilly
Carl’, t’es jolie, même avec le clapotis
Viens on va s’amuser on est des top celibrity
Bois du wine, bouge! Tous dans le carré 
J'aime le fun  surtout sur le yacht de Bolloré
Move-up, move-up
On va se payer le Fouquet
En Dior  de la tête au pied
Et là, j'Dis ouais !
Move up move up
Carl’ bouge ton body
Montre-leur  à cette racaille
Comme t’agites bien la joncaille
Bouge ton derrière
Si t'as le savoir-faire
T'inquiètes y a pas d’volcan
J'le dirai ni à Fillon, ni à Guéant

Et encore moins à Bertrand
Et jette-moi par terre
Les talonnettes en l’air

{au Refrain, x2}


Tu es ma grande, je suis ton chouchou tu m’attires
Amour de magnat, on vivra dans le luxe, toi et moi

Ce soir faut qu'ça brille, faut qu'on lamine même les Obama,

J'veux de la classe
Je veux que tu réveilles, qu'tu stimules mon côté vénal
Baby, regarde mon Prêfet de mon Seine-St-Denis il est funky  
J'le kiffe un max, il va nettoyer les écuries
Le 9-3, ça  me vénere vénere
C'est comme un trou intemporel, rien que des pauvres, pas d’Opel
Regarde ce que je vais en faire, je les coule
La France d’en-bas, moi baby, ouais, j’les roule
Je parle, je parle  à mon contact Merkel défaille
C’est comme une aiguille dans une botte de paille

{au Refrain, x2}


Ce soir faut qu'on s'fache, baby, faut qu'on s'lache gravement
Faut qu'on s'fasse Rachida directement
Donc move Carla, fais saliver les médias
Puis ton discours sorti, t'auras la couv' de Voici,
Tu sais ce qu'on dit
Faut qu'ça cause et puis qu'on en parle
Qu'ça passe à la télé, à la radio, sur internet
Alors vas-y, lâche-toi donne-leur tout c'que t'as
Quitte a r'ssortir tes vieilles photos
Celles où tu poses à poil, où tu montres ton dos
Je m'en fous, j'veux juste qu'on parle de moi jusqu'à d'main
Donc vas-y,  tu seras Blanche-Neige, je s'rais ton 7 nains

 

Le clip de NTM, ça fera plaisir à MrsClooney.

06:00 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (23) | Tags : ntm, dans ma benz, sarkozy, carla bruni | |  Facebook | |  Imprimer | |

21/04/2010

Basic Instinct


Après vous avoir raconté ma plus grande honte à base de lachage de vessie dans les toilettes d'un café à Strasbourg, il y a plusieurs mois ; puis ma plus grande cata touristique au Maroc il y a quelques jours, j'ai décidé de continuer à dérouler devant vos yeux le fil de ma vie.

En vous racontant une de mes plus grandes humiliations publiques.

Suivi d'une mes plus grandes et belles vengeances.


Il y a fort, fort longtemps (qui a dit "au moyen-âge ?") je n'étais pas la créature luminescente que vous connaissez aujourd'hui (qui a dit "luminescente surtout dans le noir').

 

J'ai eu quelques années d'adolescente pas très aidée physiquement : cheveux gras, boutons, dents de traviole, kilos en trop et doutes existentiels sur la vraie nature de mon moi profond.


Sauf qu'aimant les belles choses, je persistais à m'entourer de copines canons, qui ne me laissaient évidemment aucune chance vis à vis du reste de l'univers.

Surtout l'univers masculin.


L'une d'entre elles était particulièrement fascinante : très jolie, fine, drôle, spirituelle, charmante, elle avait tout pour faire ce que les américains appellent une "prom queen" : la reine du lycée. Elle attirait tout le monde comme un cri-cri à insectes attire les mouches.

Evidemment je faisais tout pour lui être agréable, espérant recueillir une parcelle de sa brillante aura, la fournissant en petits services et menus cadeaux.


Jusqu'au jour où dans une soirée, un des jolis garçons présents demande à mon idole "mais pourquoi tu te trimballes cette grosse avec toi tout le temps ?"

Assez fort pour qu'à quelques pas de là j'entende ses remarques.

Et qu'au lieu de me défendre, elle réponde "boh, elle me fait pitié, c'est vrai qu'elle est casse-pied, mais je n'ai pas le courage de m'en débarrasser"

Provoquant l'hilarité du bellâtre et de toutes le personnes de leur entourage.


J'ai subi le choc de plein fouet. Mon dos s'est couvert d'une sueur froide et mes jambes se sont mises à trembler. J'ai pris mes jambes à mon cou et j'ai quitté la soirée sans demander mon reste.

Le pire pour moi n'était pas qu'on se moque - quoique ce soit déjà pénible - le pire était d'entendre qu'on avait eu PITIE de moi.


PITIE. C'était insupportable.


J'ai ravalé mon humiliation, et repris le cours de ma vie. Il fallait bien continuer.


Sauf que parfois, le destin fait bien les choses.


Quelques années plus tard, débarrassée des stigmates de l'adolescence, je m'étais transformée en dancing queen plutôt pétillante et appréciée sur les diverses pistes de danse où mon style unique fait de moulinets de bras et de n'importe quoi de jambes me démarquait de la foule.

Et c'est justement autour d'une piste de danse que ma vengeance a pris forme.


Fortuitement, dans une de mes virées discothécale je suis tombée sur mon ex-divinité. Non l'univers ne m'avait pas vengée en la transformant en laideron pustuleux.

Mais nous étions moins éloignée physiquement. Quoique, je doive l'avouer, elle était toujours plus jolie que moi. J'ai fait comme si j'étais ravie de la revoir. Elle semblait par contre moyennement emballée en retour.

Elle était accompagnée, pas mal d'ailleurs.


Quel est le premier moyen de se venger d'une nana ? Hein ? Hein ? Hein ?

Voiiiiilààààà : lui piquer son jules.

Et quelle est l'arme de séduction massive la plus efficace : je vous l'ai toujours dit  : le cerveau, les filles, le cerveau.

Au bout de quelques minutes j'ai compris que monsieur adorait le cinéma, mais que sa dulcinée ne partageait pas vraiment sa passion. Une heure de conversation passionnée plus tard, mademoiselle "pitié" tirait nettement la tronche, et son chéri rapprochait très nettement la sienne de mon décolleté.


Je ne me suis donc arrêtée en si bon chemin..


Piquer un mec c'est relativement facile. Rendre une humiliation ça l'est moins. J'avais remarqué que la miss portait une jupe à élastique... Suivez le cheminement mental.


L'air de rien, je lui renverse mon whisky-coca bien collant sur la jupe. Elle se redresse brutalement, je m'agrippe à sa jupe et je la laisse en slip au bord de la piste de danse.

Avant de la planter là, non sans lui avoir balancé "tu es ridicule, tu me fais pitié"..


100 % bitch.

Enfin pas encore suffisamment.


Car j'avais négligemment glissé mon téléphone à son copain. Qui m'a rappelé quelques jours plus tard. Que j'ai allumé quasiment jusqu'au bout.

Avant de le planter là comme un serpillière sale.

Bien fait, il n'avait qu'à pas butiner avec l'autre.


En conclusion, et contrairement à ce qu'on veut vous faire croire, la vengeance ça fait du bien. Ceci dit j'ai saisi une opportunité parce qu'elle s'est présentée. Je n'aurais pas gâché 10 ans de ma vie à ruminer

En conclusion 2 : être une salope de temps à autres, ça fait plaisir. Même si moralement c'est discutable.


Boh, finalement la morale je m'en contrecogne


600full-lady-vengeance-(sympathy-for-lady-vengeance)-poster.jpg


En bonus extra-spécial mercredaye : la vainqueuse du chargeur de batterie solaire Pico, après délibération avec le site Green Commerce est ... Fr@mboize.....

Bravo ma grande.. Tu m'envoies ton adresse postale STP... !!

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : vengeance, adolescence | |  Facebook | |  Imprimer | |