Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2010

Pas douée pour l'amitié


Il est temps que je fasse mon coming-out et que je vous révèle un terrible secret.

Je profite pour cela d'un long week-end où il n'y aura pas grand-monde en ligne. Ca se verra moins.


Je ne suis pas formidablement douée pour les relations humaines en général. Mais encore moins pour l'amitié.

Bien sur comme beaucoup de gens j'ai eu petite et ado quelques amitiés fusionnelles "t'es ma copine à la vie et la mort, et si ça se trouve on est cousines et on le sait pas"..

Mais depuis...


Ce n'est pas que je suis asociale (quoi que) mais l'amitié ça s'entretient parait-il..

Et je comme je suis une ménagère calamiteuse, ça vaut aussi pour l'entretien moral : j'oublie régulièrement, voire systématiquement de téléphoner, de prendre des nouvelles, ou de demander comment vont les gens.

Pire.


L'empathie n'étant pas mon fort, j'ai tendance à lever rapidement les yeux au ciel en cherchant la sortie dès que quelqu'un me raconte ses malheurs ou cherche du réconfort. D'ailleurs réconforter quelqu'un est un exercice que j'ai du mal à accomplir. A part "mais oui, ça va aller", je suis souvent démunie quand il s'agit de trouver les mots pour remonter un moral.

 


Evidemment de ce fait, j'ai perdu de vue un nombre conséquent de gens lassés de n'avoir de mes nouvelles que quand EUX décrochaient leur téléphone pour en prendre.


Mais ce n'est pas tout. Je n'aime pas non plus qu'on s'approche de moi de trop près. Qu'on me colle, matériellement ou spirituellement est insupportable. C'est pourquoi, dès que quelqu'un tente de s'introduire un peu trop dans mon intimité, je recule immédiatement et je lève la herse.

 


Compte tenu de tout ce qui précède, je peux dire que j'ai des copains et des copines, oui. Mais des amis ? A voir.


Je n'en veux à personne, quand on donne aussi peu de soi-même il est normal que les gens ne se jettent pas sur vous avec des cris hystériques.

C'est probablement aussi pourquoi les relations virtuelles me conviennent aussi bien. Peu de contacts réels, pas d'engagement, rien d'implicant.

 


Suis-je un monstre pour autant ? Je ne pense pas. J'ai juste un fonctionnement un peu atypique. Dans ce domaine en tous cas.

Est-ce que j'en souffre ? Non plus. Il faut accepter ce qu'on est. J'ai arrêté de vouloir aller contre ma nature à tout prix pour "faire comme les autres" et avoir un carnet d'adresses débordant de noms et de numéros de téléphone.

 


Finalement être misanthrope ça a aussi des avantages. Vous pouvez par exemple envoyer paître les gens sans une once de culpabilité.

Essayez c'est extrêmement jouissif.


antisocial_online.jpg

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (42) | Tags : amitié, relations, misanthrope | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Tu en avais déjà parlé de ça et comme précédemment, je te redis la même chose. J'ai très peu d'amis voire pas du tout. Vu les déménagements, les liens se défont très rapidement

Écrit par : Angélita | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

J'ai de l'empathie, je suis fidèle en amitié, mais des fois, j'ai l'impression d'être la bonne poire... Quand une amie a besoin d'aide, de réconfort, etc, je suis là, je me met en 4, je trouve ça normal. Sauf qu'en ce moment, c'est moi qui appelle au secours, et j'ai l'impression que la réciproque sur la mise en 4 n'est pas vraie et ca m'énerve.... Du coup, tu donnes des cours d'"envoyer chier tout le monde avec classe et distinction" ? :-)

Écrit par : eddie | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

Un peu pareil. Je suis fidèle en amitié mais je ne fais jamais le premier pas pour prendre des nouvelles et j'ai horreur qu'on pleure sur mon épaule...

Écrit par : Nicolas | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

T'as raison, il ne faut pas faire "comme tout le monde", il faut faire comme on le ressent.

Finalement, je trouve encore beaucoup de ressemblance avec mon comportement...

Bises à toi et contente de t'avoir trouvé sur Tweet

Écrit par : Minijupe | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

Cela ne fait pas de toi une méchante sans coeur et asociale. Tu n'as juste pas les mêmes envies/attentes. C'est ton droit. Je suis ton opposé même si parfois, je rêve de solitude...

Écrit par : Ingrid | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

Oh bah tu sais, je suis un peu comme toi je crois. Je suis incapable de garder contact bien longtemps. J'aime pas prendre mon téléphone pour prendre des nouvelles. Au final, je n'ai pas beaucoup de vrais amis. Je ne suis pas une fille très sociable, et du coup, comme toi, Internet me convient souvent très bien, ça garde la distance nécessaire dont j'ai besoin.

Écrit par : Homecats | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

@Angélita : c'était vrai avant le loin des yeux loin du coeur. Ca l'est un peu moins : le mail et les réseaux sociaux abolissent un peu les distances
@Eddie : ma modeste pratique des relations humaines m'a appris que ce sont toujours les mêmes qui tendent la main. Et que malheureusement beaucoup de gens sont frappés d'amnésie dès que tu as besoin d'eux. En règle générale, il vaut mieux s'auto-suffire et compter sur un nombre très limité de personnes.
@Nicolas : bon ben c'est noté. Je ne viendrais pas pleurer sur ton épaule ...
@Minijupe : faire comme tout le monde n'est jamais une solution
@Ingrid : heureusement qu'il y a aussi des gens comme toi.
@Homecats: bienvenue au club des chats sauvages !

Écrit par : emanu124 | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

au fil des années les amies se comptent sur les doigts d'une main... elles sont là et je suis là... ensuite on va dire que copains-copines c'est plus sûr...

Écrit par : Virginie B | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

j'ai aussi du mal à créer des liens, je ne connais personne à Paris
moi ça me manque un peu de voir peu de gens
heureusement internet existe et permet de discuter
mais boire un verre et papoter avec des personnes réelles c'est quand même bien
par contre j'ai aussi du mal a faire entré les personne dans ma vie
et je suis comme toi je sais pas comment réconforté les gens

Écrit par : Pitch | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

Disons que le temps qui passe me montre mes vraies amies... Il y en a peu.

Je suis en période de "réflexion" sur ce qu'a été l'amitié pour moi jusqu'à aujourd'hui.

Je ne serai pas aussi tranchante que toi. Car j'aime ce sentiment de réciprocité dans l'amitié. Réciprocité peut-être passagère??? J'aime être là quand elles ont besoin de soutien (et inversement).

Écrit par : Le Journal de Chrys | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

Je suis très sociable comme fille mais en fait beaucoup de connaissances et peu d'amis...
Je suis fidèle en amitié et toujours présente mais j'ai un vrai problème pour ce qui est de prendre le téléphone pour prendre des nouvelles... je me sens toujours conne d'appeler comme ça sans raison alors je ne le fais pas!
Ils s'y sont fait et savent bien m'appeler quand ils ont besoin :)

Écrit par : shaya | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

alors, je ne vais pas remonter ton blog sur les deux dernières années, mais ceci est un billet recyclé.

si, si...

le côté feignasse qui ressort ou le côté écolo recycleur qui pointe son nez? ;-)))

Écrit par : Daydreamer | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

@Virginie : au fil du temps, on fait le tri. C'est clair.
@Pitch : c'est très difficile je trouve de réconforter les gens. Quoiqu'il y ait des personnes très douées pour ça apparemment.
@LeJournaldeChrys : le problème c'est que la réciprocité n'est pas toujours monnaie courante.
@Shaya : le problème c'est que je ne suis pas toujours là non plus quand les gens en ont besoin..
@Daydreamer : pas un billet. Un sujet recyclé.. :D

Écrit par : emanu124 | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

Ciel, c'est un dimanche de confession ! Et moi qui ai raté la messe... :-)
Moi je travaille beaucoup sur mes amitiés, et pas seulement parce que je suis une quiche en amour, mais parce que c'est un réel besoin. Pas en nombre, mais en qualité.

Écrit par : Nekkonezumi | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

Donc t'es pas faite pour la politique puisque t'as pas de copains de trente ans !

Écrit par : M1 | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

Essayons avant tout de ne pas perdre notre sang froid ^^

Écrit par : FredMJG/Frederique | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

Merdum après ce que je viens de lire, je me dis que si ça se trouve on est peut-être Cousines ...

Écrit par : Les Casseroles de Nawal | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

comme tu fais ton "coming out de la misanthrope de l'amitié", j'avoue aussi : je suis e-xac-te-ment pareil...

Écrit par : Papillote | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

@Nekkonezumi : c'est toujours la qualité qui compte.Surtout dans ce domaine.
@M1 : héééééé non.
@Fred : euhhhh... Ouiiiiii ???
@Nawal : mouahahahahahah... t'es con..
@Papillote : je crois qu'on est plusieurs en fait..

Écrit par : emanu124 | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

Je me reconnais bien là-dedans. Je peux faire semblant d'être sociable quelques jours, mais je redeviens bien vite moi-même, avec mon envie de tranquillité, qu'on me foute la paix et que je puisse faire ce que je veux sans rendre de compte. Alors tu penses bien qu'internet, c'est du pain béni pour moi !

Écrit par : Kahlan | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

Ou sinon j'aime bien faire la morte...
C'est reposant

Écrit par : FredMJG/Frederique | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

Je suis comme toi. J'ai du mal à assurer un bon suivi en relation. Si on a besoin de moi, je suis là; mais je en suis pas du genre à SMSer et à mailer en pagaille, et puis je peux avoir l'air froide parfois.
J'aime être tranquille.

Et puis au moins les gens comme toi, quand ils nous parlent on sait que c'est voulu ^^ !

Écrit par : Océane | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

Je me retrouve dans un peu dans tes écrits. J'ai la chance d'avoir deux, voire trois amies de longues dates. Et même si j'oublie de prendre de leurs nouvelles, quand nous nous téléphonons ou revoyons notre conversation reprend là où elle s'était arrêtée.
J'avoue que j'ai beaucopu de chance, mes amies sont comme moi : pas trés fifilles, ni intrusives... Nous sommes là l'une pour l'autre etcela nous suffit.

Écrit par : Stéphanie | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

@Kahlan : internet est la bénédiction pour les solitaires
@Fred : bon ok.. Vas-y et tu nous expliques après..
@Océane : y'a des chances, oui..
@Stéphanie : effectivement, les relations de ce type c'est très suffisant pour moi..

Écrit par : emanu124 | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

Attends là !
Que tu sortes du placard pour nous avouer que tu n'aimes personne au point de faire des efforts, why not !
Après tout, ce n'est pas obligatoire d'avoir des amis... et si tu y trouves ton compte parfait ;)
Mais de là à finir ton billet en nous conseillant d'envoyer bouler nos amies (enfin tu dis pas ça mais un peu quand même)... méchante fille !
Jouissif tu dis ?
Peut-être un instant... mais après ?
C'est pas vers toi qu'on pourra venir pleurer nos copines qui auront déserté si j'ai bien compris :)
Permets-moi de me réjouir d'en avoir de super que j'entretiens à force de cadeaux (ben oui l'amitié ça s'achète aussi)
Allez je te fais un bisou même si tu détestes ça et tu vas te frotter la joue de dégoût après... un câlin même.
Allez viens, Manu, dans mes bras !
Abbe

Écrit par : Anne ChicAndGeek | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

Bon si tu veux, câlin. Mais discrètement. Il faudrait pas je ruine ma réputation..

Écrit par : emanu124 | 23/05/2010

Je suis douée pour l'amitié... sélective. Je fuis comme la peste les personnes fusionnelles et en demande permanente d'affection / de réassurance, etc. Mais quand on ne donne pas ce qu'elles veulent à ces personnes-là, elles peuvent se révéler très agressives...

Écrit par : Madame Kévin | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

bah... chacun son truc. Des amis, j'en ai quelques uns... et je sais que je peux ne pas les contacter (et vice-versa) pendant des années sans que notre amitié soit perturbée. Ca me va pas mal...

Écrit par : doudette | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

@Madame Kevin : j'ai du mal évidemment aussi avec les personnes fusionnelles. En plus en me fréquentant elles se font du mal car je ne peux pas leur procurer ce qu'elles réclament. Et donc, comme tu dis la relation peut devenir problématique.
@Doudette : je crois qu'il faut que chacun trouve son équilibre dans ce domaine..

Écrit par : emanu124 | 23/05/2010

Répondre à ce commentaire

Tu es une endommagée de la relation symbiotique (avec ta mère?), c'est tout !

Écrit par : Euterpe | 24/05/2010

Répondre à ce commentaire

@Euterpe : ma mère est relativement symbiotisée effectivement

Écrit par : emanu124 | 24/05/2010

J'ai très peu de vraies amies mais il est illusoire de croire qu'on peut avoir des dizaines de vrais amis! il suffit d'un coup dur, d'une maladie pour que la sélection se fasse! j'ai beaucoup de bonnes copines et j'aime bien le mélange des relations différentes que ça donne avec les uns et les autres!
quand à toi, l'essentiel c'est d'être en accord avec toi-même et de bien le vivre!

Écrit par : Carole | 24/05/2010

Répondre à ce commentaire

@Carole : on est bien d'accord..

Écrit par : emanu124 | 24/05/2010

Répondre à ce commentaire

L'important c'est d'être honnête avec soi, et les autres ! J'ai des amis, rares, certains depuis plus de trente ans, mais ils sont comme moi, peu de coups de fils, pas d'intrusion forcée et une vraie sincérité.
Je déteste le tel, et ne donne que peu de nouvelles mais il semble que cela nous convienne à tous ainsi.
Suis très fidèle en amitié, et je trouve que c'est une chance de posséder ces affections sur lesquelles je sais que je pourrais compter au cas où.
Rien de tel qu'un coup dur ou un éloignement pour dégrossir le carnet d'adresses.

Écrit par : Dom | 24/05/2010

Répondre à ce commentaire

@Dom : ça je ne peux que plussoyer. Deux/trois coups durs dans ma vie m'ont bien aidé à comprendre que nombre de gens sont présents uniquement quand ça va bien.. Mais dès que tu as un problème, il reste souvent peu de monde.

Écrit par : emanu124 | 24/05/2010

J'ai une de mes meilleures amies qui est comme toi. Mais c'est malgré tout une de mes meilleures amies.
Pourquoi ?
Parce que je l'aime et l'apprécie tel qu'elle est. On peut ne pas se parler pendant de longs mois et un jour, parce qu'elle aura quelque chose à m'annoncer, elle viendra me le dire.
Ca ne me dérange pas qu'elle ne conçoive pas l'amitié comme moi (je suis à la vie à la mort en amitié moi ^^, mais j'en ai tres peu), au contraire.
C'est aussi ça l'amitié :)

Écrit par : SuperPionne | 24/05/2010

Répondre à ce commentaire

Tant que tout le monde y trouve son compte !

Écrit par : emanu124 | 24/05/2010

comme je comprends... j'ai moi meme tendance à négliger les gens... il y a des amis que j'adore et que je vois quelques fois par an seulement (et ils habitent meme pas loin)... j'ignore pourquoi... souvent les gens le prennent mal et finissent par couper tout contact...

Écrit par : flou | 25/05/2010

Répondre à ce commentaire

Faut les comprendre aussi. Avoir le sentiment d'être le seul à faire des efforts n'est pas toujours agréable..

Écrit par : emanu124 | 25/05/2010

J'aurais presque pu écrire cet article! Je me suis rendu compte que j'aimais la solitude, faire des trucs seule comme aller au ciné, faire de la gym ou même du shopping. Par contre, aller dans les bars seule j'ai un peu de mal... Au moins, quand je suis seule, personne ne vient m'emmerder. En plus, j'ai toujours l'air aimable, alors ça aide!

Écrit par : VGD75 | 25/05/2010

Répondre à ce commentaire

C'est cool, ton article me rassure, je ne suis pas la seule à me dire "si, si, je vais l'appeler, dès que j'aurais cinq minutes..."
Heureusement j'ai des amies qui ne se prennent pas la tête, me connaissent, et n'en font pas tout un plat.
Par contre je suis jalouse comme un poux si elle font quelque chose sans moi, vas comprendre :)

Écrit par : christelle | 26/05/2010

Répondre à ce commentaire

Ravie de savoir que je ne serai pas la seule à avoir pu écrire la même chose... Mais j'l'ai pas fait, hein !!!
C'est pour ça qu'on est là, non ?

Écrit par : marigaz | 27/05/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.