Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2010

Tous les chats de ma vie..


Pour une fois je suis une chaîne. Je peux même dire que celle-ci je l'ai réclamée à corps et à cris..


Car elle me permet d'écrire une fois encore sur une de mes passions : le félin domestique. Et de présenter aux yeux de ses nombreux fans la divine Cannelle, star des chats blogosphériques (avec Mimo, bien sur).


C'est Le Priviégié qui m'a passé le temoin de cette "chaîne des animaux" et je l'en remercie. Elle concerne les moeurs animalières des blogueurs pour savoir s'ils ont des chiens ou chats (ou autres)  ? Si oui, combien, et éventuellement quelle est leur race ?



D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours aimé les chats. Kif de pure esthète d'abord : je trouve que le félin grand ou petit est probablement une des plus belles choses au monde : une ligne magnifique, un pelage incomparable, des pattes de velours qui se transforment en un instant en armes meurtrières (l'adage une main de fer dans un gant de velours prend ici tout son sens) et surtout des yeux.. Des yeux .. Qui semblent sonder les replis de votre esprit quand vous plongez dedans.


Un de mes rêves secrets est d'approcher un jour de près ces grands chats qui me fascinent.


En attendant je me contente des petits. Mes compagnons de vie. Outre leur physique fascinant, leur caractère me renvoie sans cesse à mon propre comportement : indépendant, paresseux, égoiste, capricieux, attaché à son territoire, parfois cruel et pour les femelles mère attentive mais vite lassée, je considère le chat comme mon alter-ego animalier.

Si j'étais animiste, l'animal serait clairement mon totem.


Sans parler de tous les chats que j'ai pu croiser, j'en ai possédé (si on peut parler de posséder un chat) trois.


Le premier était un mâle tigré roux. Cadeau et surprise de mon oncle pour Noël. Il était adorablement gentil et câlin. Et dormait enroulé dans mon cou quand il ne sortait pas chasser le soir. Il déposait alors méticuleusement le matin deux souris sur le pas de porte du bar qui occupait le rez-de-chaussée de notre immeuble. Pas une, pas trois, invariablement deux. Nous avions à l'époque un piano qui occupait notre couloir d'entrée, perché dessus, il attendait immobile que toute la famille soit rentrée. Ce n'était que lorsque le dernier membre avait franchi la porte qu'il consentait à descendre de son perchoir. Quand j'étais malade, il ne quittait pas mon lit. En revanche, lorsque nous l'amenions à la campagne, il disparaîssait. Il nous est arrivé au moment du retour de nous dire que nous l'avions définitivement perdu. Pour le retrouver invariablement quelques minutes avant notre départ installé devant ou sur le capot de la voiture. Mystérieux instinct de l'animal. Malheureusement, comme indiqué plus haut, il sortait chasser la nuit en ville. Evidemment, un jour il n'est jamais rentré. Nous sommes restés inconsolables. Aujourd'hui encore, des décennies plus tard,  nous en parlons avec avec mes parents. Je n'ai pas de photo sous la main (elles doivent dormir dans les archives de mes parents), mais il ressemblait plus ou moins à ceci..

MINOU.jpg


 

La deuxième était une femelle noire. Comme Cannelle. Mais avec un poil plus ras et des yeux verts. Elle a été ma compagne d'adolescence. Ma confidente des bons et des mauvais jours et le premier temoin de mes émois amoureux. Elle avait un redoutable mauvais caractère, et une redoutable intelligence. C'était également une redoutable diva. Quand nous avions des invités, il n'était pas question qu'ils l'approchent, non. Mais elle arrivait, se plantait au milieu du salon et si personne ne s'intéressait à son cas commençait à se rouler par terre et à faire des cabrioles jusqu'à devenir le principal sujet des conversations. Elle parlait énormément, et tenait de véritables conversations argumentées en utilisant une palette d'intonations étonnantes. Et savait parfaitement se faire comprendre et obtenir ce qu'elle voulait. Nous avons failli la perdre prématurément deux fois. Elle a été très malade. La deuxième fois, nous l'avons amenée à la campagne en nous disant qu'au moins elle y mourrait en liberté. Vacillante, très affaiblie et très amaigrie, nous l'avons posée dans le jardin après quelques hésitations elle est partie en chancelant. Et a disparu. Nous pensions qu'elle était morte. Elle est réapparue quelque jours après en quasi-pleine forme. Une cure de souris chassées et de grand air lui a sauvé la vie.  Elle nous a finalement accompagné 16 ans. Ma mère, qui n'est pourtant pas une folle de bestioles loin de là, ne s'est jamais remise d'avoir du la faire euthanasier.

 

Aujourd'hui c'est Cannelle, que les fidèles de ce blog connaissent bien. Recueillie auprès d'une association de protection des animaux, elle a probablement été enlevée trop tôt à sa mère. En découle un comportement crétin et totalement caractériel. Elle connait trois personnes au monde : mes fils et moi. Mon mari la terrorise et hors de question qu'il approche. Elle lui crache dessus. Comme sur la plupart des gens qui franchissent le seuil de notre appartement. Nous avons renoncé à la faire vacciner tellement elle devenait une furie incontrolable dans le cabinet du vétérinaire : trois adultes en pleine possession de leur moyens n'arrivant pas à la maîtriser. Elle est passée par la fenêtre du 4ème étage en voulant aller prendre l'air. Malgré quelques bobos, elle s'est parfaitement remise. Nous, non. Elle chie par terre à chaque fois qu'un membre de la famille s'absente un peu trop longtemps à son goût. Elle vient de nous flinguer un aspirateur neuf, bouché par ses poils. Nous avons un canapé qui semble sortir d'une décharge mais que nous hésitons à changer car madame se fait les griffes dessus et que nous avons peur qu'elle fasse pareil sur le nouveau. Elle fait des caprices, c'est une star égocentrique et insupportable. Mais je l'aime. Et je lui passe tout. Quitte à me transformer en folle aux chats.


Ce qui est vraisemblablement mon futur destin pour mes vieux jours.


Cannelle Reine.jpg


Et je passe la chaîne à qui veut bien la ramasser..




Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (33) | Tags : chats, cannelle | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

J'aime comment tu parles de tes chats :)
Avec beaucoup de tendresse!
Je veuuuuux un chaaaaat!

Écrit par : shaya | 29/05/2010

Répondre à ce commentaire

moi aussi j'suis une folle aux chats !

Écrit par : misschocoreve | 29/05/2010

Répondre à ce commentaire

Bon dieu j'ai eu un choc en voyant la photo du rouquin on aurait dit le mien!
J'en ai eu 3 : un tigré gris avec un gros poil de toute bÔté, quand j'étais pitite. Parti trop tôt.
un roux donc (spécial dédicace à Day ^^) un amour avec moi, une chiure avec les autres. C'était mon fils quand j'avais 18 ans; Parti trop tôt. la campagne ça pardonne pas.
puis la dernière une isabelle, une horreur avec tout le monde aussi sauf avec moi. gardée longtemps en appart.
je n'en veux plus maintenant je les aime trop et c'est une déchirure quand je les perds.
je vais prendre un poisson rouge :p

Écrit par : pivoine | 29/05/2010

Répondre à ce commentaire

j'adhère totalement à ta description du pouvoir félin... Je veux bien reprendre la chaîne et parler de mes chats adorés. Surtout celle qui m'a accompagné de mes 8 à 20 ans (la chatte de ma photo de profil, qui ressemble beaucoup à Cannelle)

Écrit par : Papillote | 29/05/2010

Répondre à ce commentaire

C'est absolument magnifique ce texte.
J'ai des chiens et un chat et j'en parlerai des heures aussi

Écrit par : Angélita | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

Le peulple chat s'incline, meoow, votre miajesté.

Écrit par : Nekkonezumi | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

Je te comprends. J'ai toujours l'impression qu'on a pas un chat chez soi mais qu'on partage un espace de vie avec un chat.

Écrit par : Marlène | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

Ca c'est une très belle note!Les chats aussi c'est ma vie!
Très beau ton premier chat roux, Minou. il ressemble un peu un de mes chats.
J'espère que ton petit chat s'est égaré et été adopté par quelqu'un, qu'il ne lui est rien arrivé. Ca arrive malheureusement et on en est inconsolable. Dur dur la vie de chat.

Écrit par : Miss sand | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

@Shaya : c'est trop mignon les minous. Prends un chat alors qu'est-ce qui t'en empêches ?
@Misschocorêve : je crois qu'on est nombreux, de tous âges et de toutes conditions
@Pivoine : c'est clair que quand ils partent c'est un crêve-coeur.. Mais j'apprécie trop la compagnie des chats pour m'en passer. J'ai fait l'impasse pendant une vingtaine d'années surtout pour ne pas avoir à résoudre les problèmes de garde pendant les vacances. Mais maintenant que les fils sont grands, on peut se relayer pour le cat-sitting !
@Papillotte : alors je viendrais lire ton billet avec plaisir ! Dis-moi quand tu le publies
@Angélita : effectivement, quand on aime, on ne compte pas..
@Nekkonezumi : meooow aussi donc..

Écrit par : emanu124 | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

Huhu mon commentaire est passé où?

Écrit par : Mina | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

Je parle de mes chats ici http://bulle.d-encre.over-blog.com/article-34201834.html mais avec moins de poésie...Si un jour tu passes sur mon blog, tu pourras lire une nouvelle pas encore terminée, qui raconte la vie de Cheyenne, disparue à l'âge de 21 ans (un record !)

Gros bisous à tes pattes de velours !

Écrit par : Mina | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

@M : c'est tout à fait exact !
@MissSand : j'espère aussi qu'il n'a pas eu une fin trop brutale ou cruelle.
@Mina : je vais passer !

Écrit par : emanu124 | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

Seulement 3 ? j'en suis à mon neuvième (enfin ma...) depuis mes 7 ans... :-)

Écrit par : Phileas | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

T'en parles vachement bien ! Moi, j'ai été élevé dans la haine des chats. Mon père ne les supportaient pas ... mauvais souvenirs d'une guerre sur un autre continent ... Et puis, une fois marié, Mme the Cat m'a convaincu d'en adopter un. On l'a appelé Till (oh quelle surprise). Petit, il passait son temps sur mes genoux ou caché dans mon gilet pendant que je bricolais sur mon pc. On a développé une relation très forte. Un jour j'ai pris son nom comme pseudo pour le web et je lui dois maintenant mon identité virtuelle. (Comme toi, je rêve un jour d'approcher les félins de taille supérieure)

Écrit par : Till the Cat | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

@Phileas : j'ai fait une pause pendant une vingtaine d'années. Quand les enfants étaient petits et essentiellement pour ne pas avoir à gérer des problèmes de garde pendant nos vacances. Dès qu'ils ont été assez grands pour pouvoir cat-sitter, j'ai adopté Cannelle.
@Till the Cat : ah donc, Till n'est pas QUE un chat imaginaire !

Écrit par : emanu124 | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

Et oui, Till existe vraiment. Il ressemble beaucoup au chat roux que tu as mis en photo au début, mais en version gris.

Écrit par : Till the Cat | 30/05/2010

Que d'émotions Manu ;-)
Je n'aime pas trop les chats, ils me font peur, j'ai été terrorisée par des chats plus jeune! J'ai rencontré un homme avec un chat, j'ai du prendre sur moi en me disant que ce serait bête de passer à côté de l'amour à cause d'un chat... Résultat on cohabite tant bien que mal, il m'indiffère un peu, je supporte pas les poils et surtout il est casse-couille quand il miaule à 6h du mat presque tous les matins pour nous réveiller... Mais ça va je gère! Je le trouve quand même mignon parfois et j'aime la relation qu'il a avec ma fille... et je craque pour les chatons en général!
Les grands félins, quel spectacle... un jour on ira en Afrique pour les approcher de plus près, en attendant Le Parc de Félins de Nesle c'est déjà magnifique...
Mon homme veut un chien un jour... pour moi ce sera encore un immense challenge...

Écrit par : Carole | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

Moi je n'ai qu'une chose à dire : Vive Cannelle et vive Loopy, sans oublier tous les chats du monde.

Écrit par : Faustine | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

@Carole : oui, quand on voit Nina et son chat on se dit que ce serait dommage de se passer d'une complicité pareille.
@Faustine : et vive les chats de tout l'univers aussi..

Écrit par : emanu124 | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

Tu dois connaitre mon amour des chats, puisque j'en ai 7...en ce moment ! Mais j'en ai eu beaucoup plus que ça. A la campagne, on a toujours peur pour eux, surtout qu'ils ne sont pas du tout appréciés des paysans et chasseurs, qui les considèrent comme de la merde et des nuisibles, sauf quand ils tuent les souris.
D'ailleurs, mon premier chat est mort parce qu'il a eu la patte coincée dans un piège à renard, t'as qu'à voir...j'ai été bouleversée un sacré moment...

Écrit par : Kahlan | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

Le chat que j'avais quand j'étais petite, Bambou, me fait beaucoup penser à ton petit roux, une intelligence à toute épreuve, il ouvrait même les portes fermées!

Écrit par : Lucie Béluga | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

OUI!!! Super billet pour amoureux des chats.
Je fais partie moi aussi des gens fascinés par les félins en général et les chats en particulier. Quand Gazelle est morte juste quand notre dernière fille a quitté la maison bac en poche, je n'en ai pas repris pour pouvoir naviguer entre maison et Paris en toute liberté. Mais voilà que cette petite dernière vient de rentrer au bercail avec, sous le bras, mec, bébé et...Chacha, la chatte noire sauvage indomptable, passée sans transition d'un appartement où elle avait toujours vécu, à maison avec jardin, arbres, chats-voisins etc...La bagarre avec les chats-voisins lui a déjà coûté une patte au beurre noir et 5 jours d'antibiotiques...et malgré les pschhhh et les coups de pied du sénateur elle n'a pas renoncé à se glisser dans notre chambre d'où elle est exclue depuis qu'un jour elle a été obligée de laisser échapper sa malencontreuse diarrhée de l'époque sur le bout de ses cravates qui pendaient du valet sur la moquette. Evidemment puisqu'elle était enfermée dans le cagibi du valet. Et quand on a 150 cravates, ce n'est tout de même pas la mort du ptit chat d'en perdre 2 ou 3. Moi je dis.

Écrit par : Cath. Lambert | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

@Kahlan : oui, toi tu es une VRAIE mère à chats !
@Lucie Béluga : oui certains chats sont vraiment très intelligents. Ce qui n'est pas le cas de ma minette actuelle qui est plutôt au ras du bitume. Preuve s'il en est que chaque chat est différent..
@Catherine Lambert : mouhahahhaahah... Les cravates du Sénateur... J'imagine la scène..

Écrit par : emanu124 | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

Dragomir réitère sa demande d' admission....

Écrit par : Océane | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

Mais là ce n'est pas le club des chats bloggeurs ma douce..

Écrit par : emanu124 | 30/05/2010

moi je lui ai fait un blog, te dire si je l'aime mon chat con... !

Écrit par : oopsy | 30/05/2010

Répondre à ce commentaire

J'ai eu 4 chats dans ma vie .... je vais peut être suivre la chaine...
va juste falloir que je me sortes les doigts .... et écrire un peu...

Écrit par : Fr@mboize | 31/05/2010

Répondre à ce commentaire

Oopsy : Mimo est le plus gâté incontestablement..
Fr@mboize : boh sur un sujet comme ça je suis certaine que tu vas trouver l'inspiration

Écrit par : emanu124 | 31/05/2010

Répondre à ce commentaire

J'adore les boules de poils en général ! (Je parle bien d'animaux.... xD) Je me sens tellement bien quand le chat de ma soeur dort sur mon torse que je m'endors tout de suite après! ^^

Écrit par : Enaco | 01/06/2010

Répondre à ce commentaire

Bises pour vous et pour Cannelle !!!!!!!!

Écrit par : Michel | 01/06/2010

Répondre à ce commentaire

@Enaco : rien de plus relaxant qu'une boule de poil qui ronronne effectivement..
@Michel : merci pour elle, je lui transmet...

Écrit par : emanu124 | 01/06/2010

Répondre à ce commentaire

Que te dire, à part que je te comprends à 100%. Les chats, nos amours, nos bêtes à chagrin.
Je les aime tous, même ceux avec une tête bizarre. Et je déteste voyager dans les pays d'Afrique et voir tous ces chats amaigris et malades, pas soignés et livrés à eux-mêmes. Ça me fend le coeur.
Un bisou à ta cannelle.

Écrit par : annouchka | 02/06/2010

Répondre à ce commentaire

@Annouchka : moi aussi, ça me fend le coeur de voir des chats malades ou maltraités. J'ai même du mal à le supporter..

Écrit par : emanu124 | 03/06/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.