Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/07/2010

Voyageuse imaginaire


Voici donc mon carnet de voyage de retour du Sénégal.


C'est à cet instant que votre regard parcourt ce billet et que ... Vous n'y voyez pas une photo.... Rien où votre regard puisse se poser..



Je n'avais pas mon appareil avec moi en premier lieu : ensuite, mes photos ne valent rien en général, les gens apprécient assez peu qu'on les photographie et il faut savoir y faire pour leur demander ; enfin si vous êtes curieux de belles images,
Dom publie régulièrement de superbes photos du Sénégal sur son blog.


J'ai choisi de tenter de vous faire ressentir le Sénégal avec des mots,

avec la tête,

avec le coeur...


Pour oublier tous les clichés que vous pouvez avoir, si vous ne vous êtes jamais rendus sur place. Car si j'ai appris une chose là-bas, c'est qu'en Afrique, il ne faut surtout pas regarder les choses et les gens avec nos yeux d'occidentaux et que les choses ne sont jamais tout à fait ce qu'elle paraissent être.


Pour une européenne habituée au confort et au luxe, Dakar et le Sénégal c'est tout ce que vous pouvez imaginer de pire : chaleur, poussière, faim, saleté, ordures, odeurs putrides, circulation infernale, taxis collectifs usés jusqu'à la corde et bondés avec les gamins accrochés aux portes, les coupures d'eau et d'électricité, les petits mendiants exploités par les écoles coraniques, la misère, la boue, la statue géante bâtie à coups de millions par un président mégalo alors que son pays manque de tout, les maladies, la religion paralysante et omniprésente, les blancs pays incultes et racistes, les oligarques locaux corrompus et méprisants....


Oui, c'est le pire, et vraisemblablement pire encore que ce que vous pouvez imaginer....


Le chaos ..


Mais du chaos nait souvent la beauté, alors oubliez ce qui précède, fermez les yeux de l'extérieur, ouvrez ceux de l'intérieur et regardez... Regardez les blancs éclatants,  les couleurs, les jaunes, les verts lumineux, les bleus vifs, les rouges éclatants des boubous des femmes, leur beauté, leur sophistication l'ocre de la terre, le doré de leurs bijoux et du sable des plages, les baobabs, les zébus, les moutons que j'ai pris pour des chèvres, les yeux des enfants, les mains des artisans, les sourires, la gentillesse, les odeurs, les saveurs, les couleurs, les couleurs, les couleurs jusqu'à l'étourdissement...

Bouleversant.

J'ai compris  ce que les gens veulent dire par "L'Afrique on l'adore ou on la déteste".


J'ai compris pourquoi certains ne veulent plus en partir.


Moi je n'y vivrais pas, à aucun prix.

Par contre, alors que jusqu'ici je ne voulais pas entendre parler de la visiter, à peine revenue, je sais que j'y retournerais un jour.


L'Afrique je la déteste. Et je l'adore.

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : voyage, afrique, sénégal, dakar | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

"Mais du chaos nait souvent la beauté" ou est-ce que la beauté résiste au chaos ? [pensée du matin] :-)

Écrit par : polluxe | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

J'ai aussi vu des amis incapables de dire s'ils étaient contents de leur séjour tellement le continent avait laissé son empreinte. Et en creusant un peu,en quémandant un récit je les voyais complètement transportés.
J'ai couru à pas mal d'endroits mais jamais sur le continent africain, tu réveilles mon envie !

Écrit par : Nekkonezumi | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

bon ben bon courage si tu reprends le taf aujourd'hui parcequ'après une semaine pareille ça ne va pas être drole.

Écrit par : olympe | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

C'est un continent où la lumière et le soleil ne permettent pas les demi-teintes, ici c'est dur, impitoyable et généreux à la fois, ton texte reflète très bien ce qu'est le Sénégal et l'impression qu'on peut en avoir, même en peu de temps.
Tu connais le chemin... (en bas à droite, puis à gauche, le baobab, l'impasse, à côté du voisin con)

Écrit par : Dom | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

@Polluxe : est-ce que la beauté résiste au chaos ? Vaste question...
@Nekkonezumi : c'est clair que mettre la pied en terre Africaine laisse son empreinte
@Olympe : au risque de te décevoir, je suis ENCORE en vacances.
@Dom : ne me dis pas que tu as déjà bouffé TOUT le concentré de tomates ????

Écrit par : emanu124 | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

C'est un magnifique continent, de chaos et de beauté ! je ne connais pas assez, mais les quelques fois où j'y suis allée, j'étais contente d'y être, et contente de retrouver l'Europe... Étrange.

Écrit par : Océane | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

je ne connais pas l'Afrique....et tu me donnes envie d'aller voir cette beauté et ce chaos
des bises

Écrit par : mrsclooney | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

Me voilà prévenue... j'ai hâte de savoir dans quel camp je me situe !

Écrit par : shalima | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

@Océane : pareil. Mais comme je le disais ce voyage a vraiment fait sauter un verrou. Autant j'étais réticente avant, autant je n'hésiterai plus à y retourner désormais..
@MrsClooney : et je suis certaine que toi tu ferais de magnifiques photos, pour le coup.
@Shalima : si tu n'as jamais mis le pied au Sénégal, ta première impression va être un choc. A coup sur.

Écrit par : emanu124 | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

Tu me donnes envie d'y aller Manu, ce que tu décris c'est exactement ce que j'imagine, on est attiré par ce continent quoi qu'on en dise, après c'est sûr que de là à s'y installer et y vivre c'est autre chose, un pas que tout le monde n'est pas prêt à franchir...mais tu as réveillé ma curiosité!

Écrit par : thalieFr | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

C'est marrant mais j'ai l'impression de retrouver un peu la Tunisie dans ton récit.
Et Je sais que je n'aimerais pas y habiter ...

Écrit par : MissBrownie | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

@Thalie : c'est le principal ! (gaffe à la gastro sur place ceci dit :D)
@MissBrownie : exactement. C'est la Tunisie, mais en pire.

Écrit par : emanu124 | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

Je ne la déteste ni ne l'aime pour l'instant. Je ne la connais pas et elle ne m'attire pas plus que ça (il y a bien sur des pays d'Afrique qui j'ai plus envie de voir que d'autres), mais on va dire que j'ai d'autres priorités sur ma liste pour le moment. Mais qui sait, je changerai peut être d'avis plus rapidement que ce que je ne le pense ;)
En tout cas merci pour ce post, c'est ce que j'essaye de faire quand je valdingue dans ce genre de pays où la misère frappe à nos paupières en premier.

Écrit par : Faustine | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

je ne connais pas mais ne suis pas vraiment attirée par ce continent..mais peut-être que tu vas me faire changer d'avis..La question essentielle pour moi est y a -t-il des serpents?)) (oui je sais je suis superficielle mais la phobie ça ne se contrôle pas)

Écrit par : chocoladdict | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

Superbe ton billet!
Je ne connais que Ouagadougou en Afrique Noire mais je retrouve tout ce que tu dis là...

Écrit par : Carole | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

Ça donne finalement envie de découvrir par soi-même ce choc des cultures, même si, au départ, ce n'est pas forcément un continent qui m'attire...enfin, en fait, je n'en sais rien, encore.

Écrit par : Kahlan | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

Qui a dit que l'on avait besoin d'une photo pour illustrer un bon billet ? Tes mots suffisent, j'y étais ! Ca me rappelle un peu Cuba :(

Écrit par : leoetlisa | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

@Faustine : c'est difficile effectivement. Il faut se blinder sans pour autant fermer les yeux. Sinon tu éclates en sanglots à tous les carrefours.
@Chocoladdict : il y en a certainement. Ceci dit, en ville, il n'y en a pas. En revanche si tu vas en brousse...
@Carole : même si on ne peut pas globaliser à toute l'Afrique, beaucoup de villes ressemblent certainement à Dakar, oui.
@Kahlan : il faut y aller quand on se sent prêt. Sinon, c'est très perturbant.
@LéoetLisa : je suis désolée de te contredire mais La Havane et Cuba n'ont rien, mais vraiment rien en commun...

Écrit par : emanu124 | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

Qu'on l'aime ou qu'on la déteste, l'Afrique est un continent qui ne laisse pas indifférent.
Moi je l'aime infiniment... j'aime ses odeurs, ses couleurs mais aussi ses habitants, ses plats épicés (etc etc)

Écrit par : Manou | 05/07/2010

Répondre à ce commentaire

Toute l'Afrique ou plus particulièrement certains pays ??

Écrit par : emanu124 | 05/07/2010

Et sinon tu vas faire le Dakar?

Écrit par : M1 | 06/07/2010

Répondre à ce commentaire

Bon retour Manu!!

J'imagine que le choc ( celui de la différence) est aussi important que dans certains pays d'Asie.
En Inde...( où je ne suis jamais allée), les contrastes doivent être tout aussi saisissants.

Écrit par : miss Julie | 06/07/2010

Répondre à ce commentaire

Je crois qu'on perçoit plus facilement la beauté quand on sait qu'on ne fait que passer. Mais c'est plus dur si l'on veut y rester sans fermer les yeux devant certaines causes et conséquences du chaos.
Les habitants ont dans le cœur la douceur qu'ils n'ont a pas dehors. (je pompe sur les gens du nord? et alors?)

Écrit par : Galstar | 06/07/2010

Répondre à ce commentaire

Je crois que c'est l'effet "pays en voie de développement", on en retient un dynamisme, une excitation qui permet de dépasser toutes les difficultés et les horreurs que l'on y voit à chaque instant.
Bizarre, ce retour en France, où tout semble calme, propre et "lent", n'est-ce pas ?

Écrit par : Chouyo | 06/07/2010

Répondre à ce commentaire

Je n'ai pas fais toute l'Afrique mais une quinzaine de pays et je pense que c'est tout le continent qui est attachant

Écrit par : Manou | 06/07/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.