Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2011

Dépression saisonnière

Vu le nombre d'articles divers et variés sur le sujet, en passe de devenir le nouveau marronnier de l'hiver, avec la neige, la préparation de la raclette et la grippe, je me suis dit que je pouvais apporter ma pierre à l'édifice.

 

Et bien évidemment, je ne vous jette pas la pierre, pierre.

 

La dépression saisonnière, plus ou moins reconnue depuis une dizaine d'années, du moins sous nos climats, affecte quand même environ 3 millions de personnes en France provoquant fatigue, troubles alimentaires, du sommeil, de l'humeur, de la concentration, blues, angoisse, voire tendances suicidaires pour les cas les plus graves.

 

Dans mon cas, que je qualifierais de faible à modéré, je vois arriver avec angoisse la fin octobre pour revivre à partir de fin janvier, à partir du moment où les jours augmentent assez significativement.

Les fêtes de fin d'année au milieu de cette période,  avec leur cortège de pimpons n'arrangent rien, bien au contraire.

Quand il fait froid en prime, c'est le double combo de bonheur absolu.

 

Ca me donne un dynamisme de bulot mort, une humeur de pittbull à qui on aurait retiré son pouet pouet sans avertissement, des boules de chagrin qui surgissent inopinément dans ma gorge au visionnage de n'importe quel film avec des faons qui perdent leurs mères, et un gavage systématique avec tout ce qui porte "gras" et "sucré" sur l'emballage.

 

Et depuis novembre, vu que nous avons eu 12 jours de neige au lieu de 2 en moyenne et un ensoleillement nettement inférieur à l'habitude, parait-il, je vous laisse imaginer l'état de la bête.

 

Tout de suite, malgré 10 jours de vide intersidéral absolu à glander chez moi, j'ai à peu près autant d'énergie que Doc Gyneco qui aurait fait une sieste dans un champ de Ganja. Et envie de rien (envie de rieeeen besoin de tooooooaaaaa)

Il parait que le sport (parce que quand vous faites de l'exercice vous sécrétez des endorphines, l'hormone de la bonheuritude) et surtout la luminothérapie sont des remèdes efficaces, bien plus que les médicaments.


Tous les ans je me dis qu'il faut que j'investisse dans une lampe à bonheur et à UV luminothérapeuthiques. 

Et puis devant le prix assez prohibitif de l'engin pour 3 mois d'utilisation, tous les ans, j'ai mieux à faire de mes sous : Iphone, Louboutins, pulls en cashmère, colliers en autruche du Népal sur mesure pour Cannelle, entretien d'amants très jeunes, entre autres..

 

Du coup, je reste à grommeller dans mon coin avec mon spleen et ma mauvaise humeur. Hiver après hiver.

Sauf quand j'ai parfois la chance et le bonheur de faire un séjour au soleil pendant que la plèbe se les gèle dans les frimas.

 

D'un autre côté, la dépression saisonnière me donne un prétexte pour me plaindre et emmerder le monde à jet continu pendant 3 mois.

 

Et ça c'est bien.

 

370432462_5361a63e1f.jpg


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (27) | Tags : dépression saisnonnière, blues, déprime, fatigue | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Moi c'est le froid qui me mine!!!! Qu'une envie: rentrer chez moi!

Écrit par : Le Journal de Chrys | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

sur la même longueur d'ondes, sans parler de dépression, j'ai une humeur de quelqu'un qu'on aurait forcé à regarder tous les épisodes de Joséphine Ange Gardien suivis de toutes les émissions de Drucker ..et c'est comme ça tous les ans à la même époque, janvier...il parait qu'il faut se forcer à sortir mais je n'ai qu'une envie rester au chaud et attendre que ça passe...

Écrit par : chocoladdict | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

A la lecture de ton billet, je me dis que c'est plutôt Cannelle qui doit être ravie à l'arrivée du printemps. Pas si marrante que ça la Manu, à vivre au quotidien... Mais noir c'est noir, hein??? Et gris, trèèèèès gris. Courage à toutes les 2! Plus que trois mois à tenir...

Écrit par : 4 petits suisses dans un bol de riz | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

Pareil (surtout la partie sur les boules de chagrin dues aux faons qui perdent leur mère .... rien que de l'écrire déjà .... j'ai les boules.)

Écrit par : Audrita (Paris by light) | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

J'aurai pu écrire, au mot près ton billet (talent en moins !!!):tellement je m'y retrouve ! Chaque année c'est pire ! Hug

Écrit par : mirabou33 | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

Mince, 3 mois ça fait long. Moi ça dure 3 semaines. Mais par contre c'est tous les ans, à la même époque, c'est calé comme du papier à musique (oui, ma grand-mère utilisait cette expression et j'aime bien).
Allez, la fin janvier c'est dans 3 semaines... pis en attendant, en gras et sucré, y'a toujours la galette !

Écrit par : bbflo | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

curieusement, moi c'est en juin- juillet ma dépression annuelle... j'aime aps me coucher quand il fait jour, j'aime pas transpirer toussa toussa... brf

Mais cette année, les fetes m'ont collé un spleen de fou... rapport avec l'endroit/les gens, maissurtout pas à cause de la neige, du froid ou de je sais pas quelle statistiques que je trouve débile

Écrit par : juju | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

Salut ...
La déprime saisonnière ... quelle manne financière ... les vitamines, la lminotherapie, les vacances dans les iles !!! Chacun une solution adaptèe à sa bourse !!!
Pour ma part j'ai opté pour la solution economique de la luminothérapie !!!
J'ai effectivement la fameuse lampe vendue spécialement pour çà ... Mais après un démontage remontage (et tout fonctionne encore) je me suis apercu qu'il s'agissait de 2 bêtes tubes Néon avec une T° spécifique (exprimée en ° Kelvin ) du coup je me suis penché dessus et dans les magasins de brico, tu peux trouver des ampoules "lumière du jour - iso sun" qui ont un rayonnement proche du soleil.
J'en ai equipé deux ou trois lampes et roule (attention pas celle de la chambre car tu risques de mal dormir)
Bref en théorie, tu garde ca dans un coin du regard pdt 30 min par jour ... le matin de préférence !!!
Mais bon en été quand tu te tapes un mois d'aout comme l'année dernière ou on a pas vu le soleil plus de 3 jours ca aide aussi !!!

C'est quand même mal foutu un cerveau !!!
En ce qui concerne les consignes alimentaires ... à part le fait qu'ils conseillent de "pas manger trop... dans la journée" je ne saurait que trop te conseiller d'attendre la nuit car c'est pas dans la liste !!!
bon courage et colle toi à la fenètre au premeir rayon de soleil !!!

Écrit par : brandon57 | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

Comment ça tes amants ne te couvrent pas de cadeaux (même les très jeunes...) ??? c'est un scandale !

Écrit par : Phileas | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

Mince, j'ai investi dans la lampe, moi...

Je me dis, à te lire, que j'aurais peut-être dû opter pour l'option "jeunes amants" quand même...
La lampe, elle est chouette, mais c'est pas pareil, quoi...

Courage Manu, je compatis ! ;-) (enfin pas aux amants, hein, à la déprime !)

Écrit par : Marievh | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

mais j'étais à deux de m'agaçer

Écrit par : Stéphanie | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

La solution est hiberner et ne ressortir qu'en mars. Bon d'accord, c'est plus facile quand on est rentier, du coup, je ne connais personne qui hiberne mais je pense qu'il va falloir y songer pour les années à venir.

Écrit par : thenewme | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

Bon, je me sens moins seule. En ce moment j'ai l'impression d'ête la pleureuse de la blogosphère, la casseuse de moral, la championne olympique du larmoiement. Y'a que trois marches sur le podium, mais je ne pense pas descendre avant mars. J'veux du soleil, du frix, de l'amour, ds sourires, des rires, j'veux du chocolat et des tartines beurrées, j'veux des câlins des fleurs fraîches des journées sans fin et des lendemains qui chantent.
On va le passer ce cap, on est pas seules.

Écrit par : la meli-melo | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

Tu décrivais exactement mon état depuis plusieurs mois, et depuis le 1 janvier j'ai l'impression qu'on a remplacé mes piles !
Ce blues "envie de rien" est parti.
C'est merveilleux! alors vous allez me dire "Thérèse, comment vous avez fais ?"

Et bien point de lampe à bonheur, Louboutin ou Iphone.

Ma recette miracle :
*Et bien j'ai pris une pincé d'amour et de voyage : mon chewi m'a offert comme cadeau de noel un voyage à New York la semaine prochaine pour être précise,(oui détestez moi!!).
*un zeste de bonheur : un bébé né le jour de l'an (pas le mien, qu'on soit précis, mais ceux d'amis très proche chez qui ont fêtait le nouvel an!)
*et encore de l'amour, car je me marie cette année, et ça, ça me fout le sourire comme ton petit avatar-chat !

Alors la grande Manue pour cette année 2011 et pour vaincre ta "dépression saisonnière", je te souhaite plein d'amour, de voyage et de bonheur !

Écrit par : cindy_b | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

Faut jamais rater une occasion de faire chier. :D

Écrit par : Mlle Toutouille | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

Il parait que ces lampes ont eu un succès fou à noël.
Ca ne m'étonne guère.
Moi aussi moral en berne et ce n'est pas que la faute au temps (mais ça joue beaucoup).
Vivement le printemps!
Je te serre la pince pour la bonne année vu que tu n'aimes pas les pourléchages ;-))

Écrit par : pivoine | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

"entretien d'amants très jeunes"... j'adore! et si c'était ça la solution!?!

Écrit par : flou | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

@Chrys : boh quand il fait froid mais jour, ça me dérange moins
@Chocoladdict : voilà. Pareil.
@4petitssuisses : non Cannelle aime avoir des gens avec elle. Surtout pour les gratouilles
@Audrey : pitin les films avec les faons c'est terrible.
@Mirabou : meuh si tu peux écrire un très bon billet je suis certaine
@Bbflo : malheureusement, j'aime pas la galette non plus
@Juju : oui les gens ça peut être casse-pieds aussi. M'en parle pas.
@Brandon : mais t'es fûté, toi tu sais ??
@Phileas : beuh non. Je crois que je me fais avoir
@Marievh : oui, les jeunes amants, ça doit marcher aussi je pense
@Stéphanie : et pourquoi donc, ma douce ?
@TheNewMe : si seulement je pouvais !!
@La MéliMélo : oui, regarde, on est pleins. 3 millions même. Des tas d'épaules sur lesquelles pleurer.
@Cindy : c'est trooooooooop gentil !
@Mlle Toutouille : on ne râle jamais assez
@Pivoine : ben pareil ma grande !
@Flou : peut-être bien. Faut que je creuse

Écrit par : emanu124 | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

Tout pareil mais avec une grossesse et l'arrivée d'un bébé dans les dents en plus :)
Je te laisse imaginer mon état de fatigue... Proche du burn-out Annouchka.

Allez, bon courage, l'hiver va bien finir par se terminer.
NON MAIS QUEL TEMPS DE MERDE !

Écrit par : annouchka | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

Ca rassure de savoir qu'on n'est pas seule. J'ai déjà pensé à la lampe aussi, mais je suis moyen convaincue de l'efficacité et vu que ça coûte un organe...
Du coup je me gave de films et séries légers, j'évite Bambi et j'attends que les jours rallongent.
Courage, ils ont commencé !

Écrit par : Ginie et son paillasson | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

je me contente de rester dans le sud... fait soleil... (ça fait plusieurs jours que je porte mes lunettes de soleil, tellement ça pète!!! :D)

ouais, je sais, c'est injuste... achetez des lampes UV, arrêtez de nous envahir ;-)))

il me tarde juste que ça remonte au dessus de 25°C...

Écrit par : Aïgor | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

@Annouchka : rhouuuuuuuu la nouvelle maman qui nous revient !!! Comment ça va ? Ok, je ne pose plus la question...
@Ginie : tu vois on est plein !! Et effectivement les jours rallongent.. Courage
@Aïgor : alors là je vais te dire un truc Aïgor : ta gueule

Écrit par : emanu124 | 05/01/2011

Répondre à ce commentaire

Le sexe c'est du sport non? ;-)
En général je fais ma déprime saisonnière en septembre après les grandes vacances, là c'est vraiment la déprime de retourner au bureau...

Écrit par : Carole Nipette | 06/01/2011

Répondre à ce commentaire

Suis en plein dedans encore pire cette année à cause de Marcel mon virus à moi...

Écrit par : e-zabel | 06/01/2011

Répondre à ce commentaire

@Carole : ça dépend comment le sexe. Evidemment, accrochée au lustre les pieds dans le bocal à poissons, c'est du sport..
@E-zabel : pitin, Marcel il est chiant cette année quand même

Écrit par : emanu124 | 06/01/2011

Répondre à ce commentaire

Idem... c'est insupportable. On n'a pas pu un rayon de soleil depuis plus de deux mois ici. Le vent, le froid, passe encore... mais le manque de soleil, je ne supporte pas ! Ca me déprime grave. J'envisage même de m'offrir une lampe de luminothérapie.
Tu m'étonnes que tout le monde veuille aller dans le sud... Le soleil, c'est la vie.

Écrit par : Chonchon | 07/01/2011

Répondre à ce commentaire

Même si c'est reconnu, je me demande qui, à part ceux qui en souffrent, reconnaît ce mal ! Même une psy quand on dit "j'ai graaaave le blues à la tombée de la nuit" s'offusque en disant que la météo et le noir n'y sont pour rien :-/ Mouhouhou snif snif snif
La bonne nouvelle, c'est que janvier tire à sa fin !

Écrit par : Lili | 23/01/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.