Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2011

Donc finalement je suis entourée de boulets....

Après entretien avec un vampire, chapitre II

 

Elle : (sanglots) allo (sanglots)


Manu : qu'est-ce qui t'arrives encore (agacement)


Le meuri (en fond) : groumpf


Elle: il n'est pas venu, tu te rends compte, je l'ai attendu toute la soirée, il n'est pas venu. Et il ne m'a même pas appelée.


Manu : ben il a du avoir un empêchement vu la situation.


Elle : Mais il m'avait promis de parler à sa femme. il me l'avait promis. (re sanglots).


Manu : (exaspération) bon écoute, je te l'ai déjà dit, si tu fréquentais AUTRE CHOSE que systématiquement des hommes mariés tu aurais moins de problème.


Elle : mais je l'aime, c'est l'homme de ma vie. Je le sais, c'est le bon cette fois.


Manu : comme les douze fois précédentes.


Elle : je t'assure, il me l'a dit, il va quitter sa femme, il n'y a plus rien entre eux. Le temps de régler deux/trois points pratiques.


Manu : mais bien sur. Et il t'a certainement dit qu'il ne la touchait plus, non ?


Elle : comment tu le sais ?


Manu : parce que les douze précédents t'ont servi la même soupe à la truffe. Et que la truffe, c'est toi.


Elle : tu es odieuse, je te l'ai déjà dit.


Manu : oui, mais je fais comme toi, je n'en tiens pas compte.


Le meuri : groumpf groumpf


Manu : maintenant, si tu veux bien m'excuser, j'ai une soupe et une tisane qui m'attendent. Toi tu as tes histoires de fesses, moi j'ai mes histoires de mamie.


Elle : (sanglots) tu es horrible, je te souhaite un jour d'être au fond du trou et de n'avoir personne pour te tendre la main.


Manu : c'est probablement ce qui va arriver. Autre chose ?


Elle : et ce n'est pas la peine de me rappeler.


Manu : ça ne risque pas.


Elle : raccrochement rageur.


Le meuri : y'a quelque chose à la télé ?


Manu : boh, rien, comme d'hab...

 

 

J'ai légèrement arrangé le dialogue mais grosso modo, l'esprit y est.

Et mon ex-copine a raison, je finirai probablement seule avec mes chats.


furry_phone_ces.jpg

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : copine, téléphone, pleurs, engueulade | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Ah ben oui y'en a des comme ça :-D
J'en ai eu un gros de boulet dans mes copains y a longtemps, lui c'était le chantage au suicide, et vas y qu'à 3h00 il appelle, tu passes 1 heure au téléphone, comme tu vois pas d'amélioration et que bon t'as un reste de conscience tu prends la route pour y aller (50 km) et en fait tu le trouves fin bourré ou pas si mal que ça... Bref à la force tu te lasses...
Oh il a bien fait quelques réelle TS en avalant des médocs, de l'aspirine une fois, des laxatifs une autre, des Rennies, et une fois enfin il a fait classique avec des barbituriques qu'il avait piqué à son ex (4 comprimés). A chaque fois dés le verre d'eau posé pour les avaler il appelait les pompiers, qui l'embarquaient à l'hosto où soit on lui lavait l'estomac soit on le laissait digérer ses trucs et basta, et aussi 2 ou 3 amis choisis. Les internes n'ont même pas explosé de rire le jour des pastilles Rennie, chapeau...
Un suivi et accompagnement psy lui avait bien entendu proposé parce qu'il y avait une réelle souffrance derrière ces conneries, mais il a toujours refusé.
Un jour où à 4h00 du mat il m'a appelé pour me dire adieu parce qu'il avait la tête dans le four, il n'a pas accepté qu'excédée je lui réponde qu'avec un four électrique il fallait pas oublier de se tourner la tête régulièrement sinon le bronzage n'était pas uniforme... Bref on a rompu là nos relations dans un flot d'insultes de sa part mais je l'ai bien vécu... Plus de nouvelles de lui jusqu'à il y a peu où un pote dans la vrai vie qui est aussi ami FB me propose de lui envoyer une invitation à me rejoindre sur FB, il s'est fait un peu allumer le copain, non mais quel humour... remarque il ne pourrai que me pourrir le mur et non plus m'empêcher de dormir mais bon... 15 ans sans nouvelles ça m'avait pas gêné, comme il est toujours en vie il risque de recommencer, parait qu'il continu avec certains nouveaux amis... Je leur souhaite bon courage, moi c'est bon j'ai ma dose

Écrit par : Cécile - Une quadra | 12/01/2011

Répondre à ce commentaire

Le problème avec ce genre de "boulet", c'est que, de toutes façons, le jour où c'est toi qui est dans la panade, tu es sûre de ne pas pouvoir compter sur eux. Ils te pompent et en échange... et ben rien.
(ton téléphone dalidaesque me rend folle).

Écrit par : Léonie Canot | 12/01/2011

Répondre à ce commentaire

tu peux toujours lui dire ce que tu veux, elle n'entend pas... l'amour est aveugle, c'est bien connu, mais en plus il est sourd !

Écrit par : bbflo | 12/01/2011

Répondre à ce commentaire

la représentation parfaite du type de gens que j'attire souvent : ceux qui te trainent vers le bas alors que tu n'as rien demandé. TU te retrouves à déprimer avec eux si tu mets pas un minimum de distance.

Bon tu l'as, la distance maintenant, jusqu'à ce qu'elle te rappelle (et elle le fera)

Écrit par : Juju | 12/01/2011

Répondre à ce commentaire

Et quand elle aura ouvert les yeux (quoique j'en doute), elle se dira que "merde alors, t'étais quand même sa seule vraie amie"
J'aime pô les boulets...

Écrit par : Memy | 12/01/2011

Répondre à ce commentaire

Je veux ce téléphone *_* ! Si, si, avec les paillettes et la moumoutte ! Rhaaaa *_* !

Écrit par : Lalex | 12/01/2011

Répondre à ce commentaire

Non mais ça ne sert à rien avec eux car 1) Tu auras toujours tort et 2) ils auront toujours raison ...

Écrit par : Faustine | 12/01/2011

Répondre à ce commentaire

Ah oui et j'ajoute aussi que leur passion première est le fait de se morfondre sur eux même. Tu leur enlèves ça, ils sont foutus ...

Écrit par : Faustine | 12/01/2011

Répondre à ce commentaire

Au moins les chats ont le bon goût de ne pas t'appeler en pleurant pour te raconter leurs histoires de fesses.
Ca me fait penser que j'ai un truc sensiblement du même ordre à régler, tiens. (mais non pas une histoire de fesses, une histoire de boulet!)

Écrit par : La fille aux yeux couleur menthe à l'eau | 12/01/2011

Répondre à ce commentaire

L'avantage d'avoir l'air plutôt mal-aimable est que je n'ai jamais vraiment attiré les boulets. Et je ne m'en plains pas...

Écrit par : thenewme | 12/01/2011

Répondre à ce commentaire

@Léonie cannot : plutôt d'accord avec toi ! C'est vrai qu'il y a des gens comme ça, qui demandent une grosse écoute de ta part mais qui n'ont pas vraiment de bons conseils.

Et sinon, je m'y connais question aveuglement sentimental... et je m'y connais aussi question copines qui se complaisent dans une situation de merde lol :p
Donc je comprends qu'elle ait les boules que tu ne sois pas aussi "encourageante" (ça va aller, t'inquiètes pas, il avait peut-être pas son tél) mais je comprends aussi que tu en aies marre d'entendre la même soupe. C'est regrettable... mais il y a un moment ou tu ne peux plus rien dire de plus que ce que tu as dit auparavant, alors bon, après c'est toi qui voit, si c'est la copine qui a les galères mais qui à coté a souvent été là pour te soutenir si besoin et avec qui tu passes de chouettes moments, ben fais abstraction, ms si c'est la copine que tu vois une fois tous les 3 mois, qui te demande de la soutenir mais qui ne sera pas prête à te soutenir si besoin ou qui aura mieux à faire, laisse tomber ;)

Écrit par : Malicia | 12/01/2011

Répondre à ce commentaire

j'adore le commentaire de Cécile !

Écrit par : Papillote | 12/01/2011

Répondre à ce commentaire

Il y a proverbe lyonnais qui dit " Homme marié, tu éviteras ".
Elle est pénible, l'ex-copine. Pfff...
Si tu lui offrais un chat ? Comment ??? Je suis odieuse. Serait-ce possible ?

Écrit par : Stéphanie | 12/01/2011

Répondre à ce commentaire

oui mais tu t'en fous tu as twitter !! :-)

Écrit par : Phileas | 12/01/2011

Répondre à ce commentaire

@Cécile : ah oui, boulet de compétition chez toi aussi !!
@Léonie : j'adore ton téléphone dalidesque.. C'est grandiose
@Bbflo : et très con aussi
@Juju : j'en suis moins certaine que toi
@Memy : moi non plus (la preuve)
@Lalex : j'aimerais assez aussi, mais je ne sais pas où on peut le trouver ! (image piquée sur le ouèbe)
@faustine : on a qu'à se morfondre aussi, non ?
@Mentalo : règle. On se sent mieux après
@TheNewMe : j'ai l'ai malaimable aussi. Et pourtant !
@Malicia : malheureusement, j'ai une capacité d'empathie assez limitée.
@Papillote : oui, joli exemple de boulet, je dois dire
@Stéphanie : elle a déjà un chat. Le pauvre
@Phileas : voilà j'ai de vrais amis virtuels

Écrit par : emanu124 | 12/01/2011

Répondre à ce commentaire

J'avais un boulet qui faisait une allergie très forte au travail. Après une éclipse de 10 ans il n'a pas changé et a épuisé la tolérance de tous ses amis au passage (eux bossent). Il n'y a que son discours anti-boulot qui s'est affûté même s'il devient très évasif quand on lui présente de solides solutions de reprise d'activité. C'est triste pour lui parce qu'il est conscient que sans activité pas de sous, sans sous pas de vie sociale, sans vie sociale aucune chance de séduire une femme... Mais c'est son choix de ne pas se bouger! L'auto-complaisance c'est auto-destructeur et c'est souvent un choix de facilité (sauf pathologies pour spécialistes en blouses blanches).

Écrit par : Galstar | 13/01/2011

Répondre à ce commentaire

@Galstar : ah j'en ai quelques-uns aussi des boulets anti-travail (dont dans ma famille) les miens dissimulent leur fainéantise sous un discours "société pourrie que je rejette". En attendant ils profitent quand même de ses allocations à la société pourrie. Ca m'énerve. Tiens, merci, je ferai le prochain billet de la série là-dessus

Écrit par : emanu124 | 13/01/2011

J'ai le même genre de boulet aussi ...
Serait-on des aimants à boulets ...
j'en ai marre de faire assistance psy ... et de ne même pas être payée ...

j'aime les expressions du meuri ... !♥

Écrit par : Fr@mboize | 13/01/2011

Répondre à ce commentaire

Rassure moi elle a moins de 23 ans ? parce que au delà c'est vraiment un boulet

Écrit par : sublime | 13/01/2011

Répondre à ce commentaire

@Fr@mboize : tu as raison, on ne continue à faire assistance que si on nous paye... Nanmého
@Sublime : elle a plus. Et c'est un boulet

Écrit par : emanu124 | 14/01/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.