Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2011

La semaine du boulet - Chapitre I - Le boulet sentimental

 

Aujourd'hui, début de la grande semaine du boulet où nous allons passer en revue tous les individus qui nous siphonnent notre énergie et nous titillent l'hypophyse à longueur de temps.


Pour démarrer, le boulet sentimental.


J'ai eu, comme tout le monde, à traîner des boulets sentimentaux. Et encore récemment, j'ai du expliquer un peu brutalement à une de mes (désormais ex) copines que ses déboires en boucle commençaient légèrement à me courir sur le haricot. J'en avait fait un billet que je recycle honteusement aujourd'hui.


Parce que se faire plaquer sauvagement par un ou une malotru(te) ça peut arriver à tout le monde.


Mais quand on devient une sérial-plaquée, qui inonde toutes ses relations de ses déboires sentimentaux en boucle, parce qu'on choisit systématiquement des hommes mariés ou qu'on traîne ses conquêtes choisir les alliances au bout de 2 jours de relation, on tombe dans la catégorie... boulet.

 

 

 

Elle : (sanglots) allo (sanglots)


Manu : qu'est-ce qui t'arrives encore (agacement)


Le meuri (en fond) : groumpf


Elle: il n'est pas venu, tu te rends compte, je l'ai attendu toute la soirée, il n'est pas venu. Et il ne m'a même pas appelée.


Manu : ben il a du avoir un empêchement vu la situation.


Elle : Mais il m'avait promis de parler à sa femme. il me l'avait promis. (re sanglots).


Manu : (exaspération) bon écoute, je te l'ai déjà dit, si tu fréquentais AUTRE CHOSE que systématiquement des hommes mariés tu aurais moins de problème.


Elle : mais je l'aime, c'est l'homme de ma vie. Je le sais, c'est le bon cette fois.


Manu : comme les douze fois précédentes.


Elle : je t'assure, il me l'a dit, il va quitter sa femme, il n'y a plus rien entre eux. Le temps de régler deux/trois points pratiques.


Manu : mais bien sur. Et il t'a certainement dit qu'il ne la touchait plus, non ?


Elle : comment tu le sais ?


Manu : parce que les douze précédents t'ont servi la même soupe à la truffe. Et que la truffe, c'est toi.


Elle : tu es odieuse, je te l'ai déjà dit.


Manu : oui, mais je fais comme toi, je n'en tiens pas compte.


Le meuri : groumpf groumpf


Manu : maintenant, si tu veux bien m'excuser, j'ai une soupe et une tisane qui m'attendent. Toi tu as tes histoires de fesses, moi j'ai mes histoires de mamie.


Elle : (sanglots) tu es horrible, je te souhaite un jour d'être au fond du trou et de n'avoir personne pour te tendre la main.


Manu : c'est probablement ce qui va arriver. Autre chose ?


Elle : et ce n'est pas la peine de me rappeler.


Manu : ça ne risque pas.


Elle : raccrochement rageur.


Le meuri : y'a quelque chose à la télé ?


Manu : boh, rien, comme d'hab...

 

 

Culotte-de-Bridget-jones.jpg


Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : boulet, sentimental, copine | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Ah quand même... Elle se rend pas compte mais elle a de la chance d'avoir une amie qui ne lui dit pas "fonce !" mais lui parle honnêtement ! Ca fait pas de mal parfois d'entendre ces quatre vérités ;-)

Écrit par : Lili | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

et du coup, elle ne t'a plus rappelé? nan parce-que les boulets, généralement, ça zappe ce genre de réponses et ça revient à l'assaut une fois la colère passée, non? comme avec ses mecs, en gros...

Écrit par : Aïgor | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

(rappeléE)

Écrit par : Aïgor | 04/04/2011

Je reconnais le billet recyclé :p !

Écrit par : Lalex | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

ah ben zut alors!! t'es pas une sérial consoleuse super amicale et joviale quand on te pourrit une soirée??? mince! on m'aurait menti?? Naaaaaaaaaaaaan!!
je vais me pendre avec ma gaine! T_T

Écrit par : Naelwynn | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

C'est triste un boulet qui s'entête à répéter les mêmes schémas pour se retrouver face à des lâches qui n'assument pas leurs actes. Dans le même genre j'ai recommandé à mon boulet d'aller voir un psy. Là ou j'ai de la chance c'est que c'est un boulet qui apprend et qu'elle était prête pour (les psys c'est pas dans sa culture normalement). Elle fait des progrès depuis et en est très contente. Un coup de pouce au bon moment mais il aura fallu attendre une bonne quinzaine d'années et qu'elle ait réglés d'autres problèmes.

Écrit par : Galstar | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

Après, on peut être une sérial-plaquée sans choisir systématiquement des hommes mariés... même que dans certains cas, les hommes mariés, c'est plus sûr...
M'enfin je me comprends.

Écrit par : Un célibat au goût de Nutella | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

IL ne parle jamais à sa femme. IL se fait gauler et se fait virer (enfin quand ELLE a le courage de le faire et c'est pas toujours...)
et IL va se faire consoler par sa nouvelle moman...
et bis repetita placent...
c'est bien ça non ? :-D

Écrit par : Phileas | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

@Ali : oui mais certaines personnes sont assez sourdes, tu sais ...
@Aïgor : (rappelé) non du coup, je crois qu'elle est très très fâchée
@Lalex : oui, je sais, j'ai honte
@Naelwynn : non mon niveau d'empathie est en fait très bas
@Galstar : tu sais ce qu'on dit, accepter de se soigner c'est le premier pas vers la guérison
@Un célibat : ouhla !!
@Phileas : c'est la version garçon ?

Écrit par : emanu124 | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

Rhaaaaaa, mais trop comment je voudrais être capable de faire ça, moi !! Alors que mon boulet (ma meilleure amie, quand même) fout en l'air 10 ans de mariage pour une histoire de cul à la con, et que de peur de la fâcher trop fort, j'attends que tout soit fini pour lui dire ce que j'en pense...
Lâche je suis, et envieuse de ta franchise ;)

Écrit par : happylili | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

non non je résume juste une réalité de l'adultère... j'ai bon non ?

Écrit par : Phileas | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

Réchauffé c'est toujours meilleur mouarf!!!

Écrit par : Sandra | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

Elle était pareil à 20 ans ? Non parce que ça fait 10 piges que je me traine ce genre de boulet et la seule chose qui me "rassure" c'est que je me dis qu'un jour elle comprendra et qu'elle changera...

Écrit par : Anna | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

@Happylili : tu deviens franche avec l'âge. Et aussi quand les boulets commencent à sérieusement te casser les pieds
@Philéas : ah ben oui, finalement tu as bon..
@Sandra : c'est pas faux !!
@Anna : hélas non. La caractéristique des boulets c'est qu'ils ne comprennent JAMAIS

Écrit par : emanu124 | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

Moi j'ai eu le contraire : un amoureux marié qui a tout quitté pour qu'on puisse vivre heureux tous les deux jusqu'à la fin de nos jours...

Et du coup, tu n'imagines pas comme c'est le monde entier qui devient un boulet "non mais qu'est-ce que tu crois, un homme, ça ne quitte pas femme et enfants comme ça", et autres faribaudilles...
Hé Bé si, c'est rare, mais ça arrive !

Écrit par : L'Arlésienne | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

Ne cherche pas "faribaudilles" : je viens de l'inventer, je trouvais que ça sonnait bien et que c'était équilibré, comme mot.

Écrit par : L'Arlésienne | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

Je suis rassurée, certaines personnes sont des aimants à boulet, moi pas.
Mouahahaha !

Écrit par : Touwity | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

@L'Arlésienne : c'est bien comme mot, je confirme..
@Touwity : oups !! Attends, tu es jeune...

Écrit par : emanu124 | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

Pas mal... J'ai donc une amie-boulet dans ce genre, elle ne comprend pas que ses coups de cœur pour des post-adolescents de 20 ans et gay comme des pinsons, ne trouvent jamais d'heureuse issue...

Écrit par : Océane | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

Je me souviens de ce billet! En effet quand on se complait dans toujours les mêmes situations on ne peut rien faire pour aider... c'est une maladie au final...

Écrit par : Carole Nipette | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

@Océane : ben faut peut-être juste lui signaler gentiment..
@Carole : quasiment, oui...

Écrit par : emanu124 | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

"Le meuri : y'a quelque chose à la télé ?"
Manu : A la télé, rien comme d'hab, mais si tu veux, y'a mélodrame au téléphone... 1h43 de pleurs et chouineries garantis.
;-P

Écrit par : Lola | 05/04/2011

Répondre à ce commentaire

y'en a qui on du mal à se sortir LDDQ et qui ne feront qu'avoir une VDM !
A la télé y'a jamais rien !!!

Écrit par : Fr@mboize | 05/04/2011

Répondre à ce commentaire

puis t'as le boulet comme moi, qui n'a pas mis de commentaire mais qui vient quand même voir s'il y a une réponse... :D

Écrit par : bbflo | 05/04/2011

Répondre à ce commentaire

@Lola : c'est à peu près ça..
@Fr@mboize : si de temps en temps un truc valable, et c'est justement là que le boulet appelle en général
@Bbflo : mouahahhahahaha

Écrit par : emanu124 | 05/04/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.