Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2011

La semaine du boulet - Chapitre final - Le boulet familial

Famille nombreuses, familles heureuses.

Sauf que je connais peu, voire pas de familles grandes ou petites qui n'ait pas son original, son mouton noir, son casse-pied, son fainéant, en bref, son boulet.

De la tante farfelue qui ne s'habille qu'en rose, en passant par le grand-père caractériel, la cousine hystérique, en allant vers des cas plus lourds,  il est rare qu'une parentèle n'ait pas son secret plus ou moins honteux.

En ce qui me concerne ma famille est composée d'une palette de brindezingués totaux allant de l'illuminé au mythomane en passant le dépressif chronique.

Pour ma sécurité mentale, et la sauvegarde de ma tension arterielle, j'ai fait une croix dessus.

A part mes parents, je ne vois plus personne.

Et je suis heureuse de m'en être tirée à bon compte. A part quelques phobies, un taux d'angoisse normalement élevé, et un caractère de merde, j'ai échappé au pire.

Je ne me trimballe donc plus que quelques boulets beaux-parentaux qui ont pour seul tort d'être au mieux ennuyeux, au pire casse-couilles deux/trois fois par an.

Coucou, la belle-famille, si vous me lisez...

Et ma mère qui est un genre de Gengis Khan du 3ème âge et que je m'attends à devoir aller récupérer au commissariat pour outrage à agent et désordre sur la voie publique un de ces jours.

 

En revanche, pour d'autres... La famille c'est un peu un chemin de croix..

Le pire cas que j'ai pu croiser fut une copine de lycée (oui, encore une copine, j'en ai eu une collection assez gratinée), qui, un jour de trop plein, s'effondra dans mes bras en pleurant avant de me déballer la litanie de son hérédité tordue.

Des grands parents maternels cousins germains (oups). La grand-mère aux fraises qui n'hésitait pas à se mettre nue à la fenêtre en hurlant à la mort.  Une mère accro aux médicaments et stone 23 heures sur 24, un père qui du coup s'était tiré avec sa belle-soeur (la soeur de sa femme) nymphomane qui se tapait tout ce qu'elle trouvait sur son chemin. Un demi-frère, qui était aussi son cousin, donc, agité et hyperactif et une demi-soeur en échec scolaire total.

 

Une tante interdite de casino, une autre qui en était à son 4ème ou 5ème mariage au bout duquel elle se faisait immanquablement plaquer. Avec un gosse en plus à chaque fois. Ses cousins étant tous soit caractériels, soit débiles. Un oncle au zonzon pour escroquerie. Une cousine call-girl (boh, y'a pas de sot métier). Un autre cousin disparu corps et bien en Amérique du Sud lors d'un voyage. Enfin, en feu d'artifice des arrières grands-parents pétainistes et collabos.

 

Seul ilot de normalité dans cette jungle hostile : elle-même et son frêre. 

Elle était contente d'avoir échappé à la fatalité génétique, mais sa famille était parfois quand même un boulet difficile à traîner au quotidien..

Je suis certaine qu'en ce moment vous vous dites que votre belle-mère collante est finalement un petit, tout petit souci...

Voilà.

Le seul problème du boulet familial c'est qu'il est plus compliqué de s'en débarrasser qu'un autre.

Après, le cyanure c'est pas fait pour les chiens non plus.

benedikterichardgroup.jpg

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : boulet, famille | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Ah en te lisant je me dis que ma famille est trop normale ! pas de belle-famille et beaucoup de gens qui ne sont plus là dans la mienne, du coup une petite famille sans boulets! ça me va comme ça!

Écrit par : Carole Nipette | 08/04/2011

Répondre à ce commentaire

Putain, face à la famille de ta copine, la mienne a presque l'air normal! C'est pas peu dire! lol

Écrit par : Un célibat au goût de Nutella | 08/04/2011

Répondre à ce commentaire

Super semaine des boulets ! J'adore !

Ma famille se résume à 5 personnes : mes parents, mon frère, ma soeur et moi, donc à part mon p'tit con de frère féniant mais on se dit que ça lui passera, y'a pas de boulets ^^

Écrit par : cécile | 08/04/2011

Répondre à ce commentaire

tu choisis tes amis mais pas ta famille (amis des clichés bonjours...) :-D

Écrit par : Phileas | 08/04/2011

Répondre à ce commentaire

... on choisit pas non plus les trottoirs de Manille, de Paris ou d'Alger, pour apprendre à marcher...

Écrit par : Blogueuse égarée | 08/04/2011

Répondre à ce commentaire

de ce coté là j'ai de la chance, mais mon homme lui ça se complique un peu! sa demi soeur est aussi sa cousine et son ex-beau-père est devenu son oncle en épousant la soeur de sa mère après leur divorce! (ouais ça fait un peu chaud tout ça!)
Mais ils s'en sortent bien, donc ça va!

Écrit par : Naelwynn | 08/04/2011

Répondre à ce commentaire

Ah moi j'ai aussi l'oncle-tante qui sont en fait cousin mais pas vraiment parce que le père est pas vraiment le frère de la soeur.
Et sinon j'ai cousin Débilos... qui est quand même MON châtiment pour je ne sais quel crime (du coup je compense en étant trèèèès vilaine).
Et du côté de mon père ... en fait on va éviter d'en parler c'est plus simple!

Écrit par : shaya | 08/04/2011

Répondre à ce commentaire

Dans la catégorie boulet famille j'ai :
1 frère mito et escroc
1 sœur salope,
1 belle sœur nympho,
1 neveu baba cool,
1 mère égoïste,
1'oncle mercenaire,
1 tante folle avec fils débile,
1 tante hystérique,
1 tante dans une secte,
1 belle sœur ex taularde,
1 ... bref, y'a de quoi faire !

Écrit par : Fr@mboize | 08/04/2011

Répondre à ce commentaire

lol... ça m'étonne pas tiens... (Sing Alleluiah!!!)

Écrit par : Aïgor | 08/04/2011

le psychiatre de mon fils insistait pour que je lui parle de mes parents et de nos rapports... je l'ai fait (j'ai effleuré le sujet)... il a dit "ah oui... quand même..." et je crois qu'il a flippé, il ne m'a plus rien demandé... huhuhu

Écrit par : Aïgor | 08/04/2011

Répondre à ce commentaire

@Carole : oui donc famille pas nombreuse, famille heureuse
@Un célibat : oui, ça rassure, non ?
@Cécile : ce qui est une bonne chose, convenons-en

Écrit par : emanu124 | 08/04/2011

Répondre à ce commentaire

@Phileas : mais certainement
@Blogueuse égarée : ça me rappelle vaguement quelque chose
@Naelwynn : et une aspirine ?
@Shaya : oui, le cousin Débilos te sert de boulet familial a lui tout seul
@Fr@mboize : ah oui quand même, tu es quasi au level de ma copine, là.. Respect.
@Aïgor : oui mais tu es Aïgor, c'est normal

Écrit par : emanu124 | 08/04/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.