Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/06/2011

Bad Company

Un billet (par ailleurs fort émouvant) sur la difficulté d'avoir de la constance dans ses relations m'a renvoyé à ma propre incapacité à entretenir des relations sur le long terme.

Je suis probablement trop autocentrée pour me préoccuper véritablement des états d'âmes de mon entourage.

Ceci doublé d'une totale incapacité à demander des nouvelles des gens, ou à leur souhaiter leur anniversaire. Ou a appeler pour ... rien. Je n'appelle que quand j'ai quelque chose à dire. 

Du syndrome "loin des yeux, loin du coeur" : tu t'éloignes de ma sphère immédiate, tu disparais

D'un caractère à ne jamais revenir en arrière sur une grosse engueulade : tu me prends à revers sérieusement ? Hop, abracadadabra, je te zappe, tu disparais, tu n'existes plus.

D'une capacité d'empathie proche du zéro absolu. Et d'un agacement certain manifesté par la lèvre supérieure qui se crispe et se relève sur la canine gauche devant les gens qui se pleurent sur les chouzes.

Je déteste pleurnicher. Je déteste donc les pleurnicheurs

Imaginez le nombre de gens que j'ai perdu en route 

Surtout à une époque où les mails et les réseaux sociaux n'existaient pas (si si on a vécu sans)

Ca va un peu mieux aujourd'hui, et encore.

Envoyer un simple mail avec "coucou comment tu vas" m'est parfois aussi difficile que de faire une démonstration de natation synchronisée.

Tu verrais comment je nage, tu comprendrais mieux.

Etant donné qu'une relation amicale suppose un minimum d'investissement et de retour, je pense que ce n'est tout simplement pas mon fond de commerce.

Je m'étonne même d'avoir réussi à vivre un mariage au long cours avec un individu qui a réussi à me supporter plus de vingt ans dans ces conditions.

Donc aucun amis de collège, de lycée, d'études supérieures, ni d'entrée dans la vie active. J'ai découragé tout le monde au fur et à mesure.

Quant au reste... Cette année a un peu été le Titanic de mes relations amicales un peu plus anciennes... Par l'éloignement des centres d'intérêt, les divergences d'opinion ou un ras-le-bol de servir de punching ball, d'infirmière ou de doudou.

J'ai fini par ne plus me culpabiliser de ne pas savoir entretenir la flamme. Après tout, je m'aperçois que même si je ne suis pas très active à prendre des nouvelles, d'autres ne se précipitent pas à en prendre non plus, sauf pour demander quelque chose (t'as pas une crème à me donner, toi qui en as tellement).

Un partout, la balle au centre.

J'ai passé la première moitié de ma vie (ben quoi, on peut être optimiste, non ?) à être asociale. Je pense que je vais passer la deuxième à être totalement asociale.

Après tout, se regarder le nombril, c'est une activité très honorable.

C'est mon avis et je le partage. Au moins je suis d'accord avec moi-même. C'est déjà ça.

 

snoopy-et-woodstock-declaration-amitie.gif

Euh... Non.

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : amitié, correspondance, durée | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Salut comment tu vas ? Au fait tu n'aurais pas une crème pour moi ? (je sors)
:-D

Écrit par : phileas | 28/06/2011

Répondre à ce commentaire

Bon sang!
Une semaine que je ne suis pas venue te lire pour cause d'Inderie intense et tu colles du gif animé avec des paillettes dans tes billets!

La fin du monde est proche!

(Bisous toi)

Écrit par : shaya | 28/06/2011

Répondre à ce commentaire

Le coup de téléphone pour rien est dur à passer mais c'est vrai qu'on s'aperçoit parfois que c'est un gros + pour la personne que l'on appelle, qui semble toute heureuse !
Ta façon d'être montre d'autres qualités, tu ne t'embêtes pas pour rien et on devrait parfois en prendre de la graine !
L'essentiel est d'être en accord avec soi donc en effet, pas de raison de changer !! ;-)
Bonne journée !

Écrit par : Lili | 28/06/2011

Répondre à ce commentaire

@Phileas : t'as pas vu ce que j'ai écrit sur les engueulades ?
@Shaya : oui, je crois ma douce
@Lili : en fait ? Non.

Écrit par : emanu124 | 28/06/2011

Répondre à ce commentaire

Tu crois que ça marcherait, un club des asociales ? Je t'y rejoindrai avec ma fille de 4 ans et 1/2 ;)

Écrit par : Arsinoe | 28/06/2011

Répondre à ce commentaire

je crois être ton portrait caché.
sauf qu'en plus je voudrais que les autres prennent de mes nouvelles, s'inquiètent etc. tout ce que je ne sais pas faire.

Après le club Bonnie Tyler, montons le club des asociales !

Écrit par : valerie | 28/06/2011

Répondre à ce commentaire

un peu tendance à être comme ça aussi (surtout le zappage total sans une once de regret / remords, je suis très très forte pour ça). Par contre je lutte. Enfin j'essaie. Et globalement c'est plutôt pas mal d'être un peu moins asociale.

Écrit par : bbflo | 28/06/2011

Répondre à ce commentaire

Et pourquoi ne linkes-tu pas le billet (fort émouvant) qui t'as amené à cette réflexion ? (histoire de voir quelles seraient les nôtres, de réflexions)
(en même temps je dis ça alors que je manque totalement d'empathie également... donc va savoir si ça pourrait m'émouvoir ? ;o))

Écrit par : Manou | 28/06/2011

Répondre à ce commentaire

je me sens moins seule d'un coup. Merci pour ce billet ! En même temps je me dis qu'on devient comme ça parce qu'on est souvent déçu...

Écrit par : MIMI | 28/06/2011

Répondre à ce commentaire

Tu fais plus infirmiére ou doudou ? Et je pleure et me mouche dans les jupes de qui, MÔA ? Je boude. Na !

Écrit par : Stéphanie | 28/06/2011

Répondre à ce commentaire

Mon avis c'est que comme dans tout, il ne faut pas se forcer... quel que soit le résultat, c'est la sincérité qui compte non?
même si tu m'écris pas pour me dire coucou comment ça va, je t'aime bien! :-p

Écrit par : Carole Nipette | 28/06/2011

Répondre à ce commentaire

Heu comment dire Empathie c'est mon deuxième prénom ! MAIS je ne me force pas JAMAIS !!!Et je me soignes !

Écrit par : Poulette Dodue | 28/06/2011

Répondre à ce commentaire

@Arsinoé : non ça ne marcherait pas, vu qu'on est asociales
@Valérie : qui se ressemble....
@Bbflo : globalement, oui...
@Manou : je ne suis pas certaine que la personne en question, même si elle a ouvert son coeur, aie réellement envie d'avoir une foule en délire sur son blog à ce sujet
@Mimi : non, je peux te répondre, j'étais déjà comme ça avant d'être déçue
@Stephanie : bon ben ok..
@Carole : c'est jaaaaaaaatiiiiiiil
@Poulette dodue : oui, soigne-toi vite !!

Écrit par : emanu124 | 28/06/2011

Répondre à ce commentaire

Woaaaah enfin quelqu'un comme moi! Je suis normale! Moi aussi on me reproche de ne jamais demander de nouvelles, mais mon téléphone ne sonne jamais pour m'en demander non plus!
Je pense donc que notre manière de faire est la meilleure! Et tu vas rire, ma meilleure amie est exactement comme nous! Comme quoi qui se ressemble... et notre amitié fonctionne très bien!
D'ailleurs c'est comme ça avec tous mes amis, on se choisit entre asociaux!!!
Gros bisous

Écrit par : Lily2282 | 28/06/2011

Répondre à ce commentaire

Coucou comment tu vas? ^^

Écrit par : M1 | 28/06/2011

Répondre à ce commentaire

@Lily : un groupe d'asociaux en somme ?
@m1 : mouarf

Écrit par : Emanu124 | 28/06/2011

Répondre à ce commentaire

Quelque que soit ton comportement ce qui compte c'est que tu ne joue pas un rôle, comme ça pas de surprise pour tes amis et connaissances, c'est quand même ça qui est primordial non ? Comme ça les relations s'installent en toute connaissance de cause et hop le tour est joué. Rien n'est pire que les faux culs, je préfère de loin les désagréables et abruptes qui ne s'en cachent pas.

A une époque j'avais plein de temps libre alors j'avais le temps d'appeler juste comme ça les potes, désormais même pour les choses importantes j'ai parfois du mal à trouver 2 minutes, alors souvent, pour ceux avec qui s'est possible (oui je connait des fossiles vivants), j'utilise le mail qui me permet de leur faire un coucou, une pensée, un bisou même à 2h00 du mat sans m'en bouffer une parce que les autres sont pas insomniaques et même parfois je fait un truc de fou j'écris une lettre, une vraie avec du papier, une enveloppe et timbre et un type en vélo qui va le déposer chez les potes.

Mais bon j'ai longtemps été celle qui passait beaucoup de temps à prendre des nouvelles et soin des autres jusqu'à ce que je vois qui était là quand j'ai ressenti le besoin qu'on prenne soin de moi un peu, j'ai fait le tri maintenant :-)

Je suis devenue grande et j'ai des amis de 25 ans qui sont fidèles au poste mais aussi des tous jeunes mais qui sont là pour rire et pour pleurer donc tout va bien, y'en a pas beaucoup mais c'est largement suffisant

Écrit par : Cécile - Une quadra | 29/06/2011

Répondre à ce commentaire

La qualité vaut mieux que la quantité dans tous les domaines

Écrit par : Emanu124 | 29/06/2011

Les commentaires sont fermés.