Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2011

Comment je me suis retrouvée à live-tweeter un match de foot...

.... Alors que je déteste le foot..

 

Oui, ordinairement les maillots fluorescents moches, les chaussettes qui remontent jusqu'au slip et les subtilités du passement de jambe et du petit pont me laissent totalement froide.

Ainsi que l'ambiance très bas du front qui règne parfois autour du stade. 

 

Mais, il s'avère que les filles de l'équipe de France de football sont arrivées en demi-finale de coupe du monde et que, bon gré mal gré, après des années d'indifférence totale, les médias se sont intéressés aux filles qui en ont... des crampons.

 

Autrement que pour en parler de façon un peu ironique ou commenter sur la couleur du maillot ou de la jupette.

Ce qui est la grande spécialité des commentateurs sportifs d'ailleurs mis à part une logorrhée énervante et totalement inutile la plupart du temps.

 

Cette notoriété n'est que justice. Je me suis donc dit qu'il fallait encourage ce mouvement et comment le faire mieux qu'en faisant gonfler l'audience, c'est-à-dire ... en regardant ?

J'ai donc allumé la télé pour faire du volume derrière "nos" bleues.

Au départ, en bruit de fond, je dois bien l'avouer.

Car comme dit en préambule, le foot qu'il soit féminin ou masculin, me laisse assez indifférente ou en langage clair pour les blondes et les geeks : je m'en bats les c...

 

Mais, au fur et à mesure que les américaines - qui n'aurait pas dépareillé un pack avant de rugby, il faut le savoir - maltraitaient nos petites frenchies je me suis pris au jeu du supporter de base en hurlant des "MAIS Y'A PERSONNE LA" "AAAAAH NON PAS LA TRANSVERSALE" et "FAUTE Y'A FAUTE !!! "

Le jeu un peu plus lent des filles, me permettant aussi de demander des explications, voire de comprendre un sport qui pour moi reste aussi obscur que les effets de la déflation sur le déficit budgétaire.

Et encore je comprends mieux les effets de la déflation sur le déficit budgétaire.

 

Et après quelques explications techniques j'ai été tout à fait à niveau et capable de crier comme tout bon supporter qui se respecte "ENCULEEEEEE(E) L'ARBITRE"

(oui, l'arbitre était une solide suédoise, capable visiblement d'arrêter un troupeau de buffles au galop d'un coup de sifflet)

Malheureusement mes encouragements stridents sur twitter n'ont pas suffit. Les françaises se sont inclinées 3-1 face à des américaines plus fortes physiquement (et certainement plus expérimentées)

 

Personnellement j'ai gagné une certaine respectabilité comme commentateur sportif.

(d'aucuns m'ont dit que ce n'était pas pire que le calamiteux Delperrier qui commentait l'affaire à la télé et  qui beuglait à chaque passe des joueuses comme si on lui enlevait les testicules à l'épluche-légumes)

Respectabilité confirmée par le compte twitter de FranceTV sport qui m'a decerné le titre enviable de "live-tweet le plus délirant du match"

Une nouvelle perspective de carrière s'ouvre devant moi. 

Just call me Thierry Rolandette.

1966952.jpg

Et Germaine t'as vu ? Omo lave plus blanc, non ?

Pas du tout, il reste une tache, prends plutôt le nouvel Ariel.

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Actualités, Sport | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Le sport rendrait donc agressif ???

Écrit par : Naima (et ses bons plans) | 18/07/2011

Répondre à ce commentaire

Ah mais vas-y lâche toi :o)))

Écrit par : Sekhmet | 18/07/2011

Répondre à ce commentaire

envoie à tout hasard ta candidature à Direct8, on va faire une pétition pour que tu remplace Delpérier.

Écrit par : Gabrielle | 18/07/2011

Répondre à ce commentaire

Moi j'aime le foot. Nan, j'aime le sport quand il devient idiot en fait. Le foot avec les vuvuzélas, le curling (je me demande toujours si ça fait un truc aux cheveux d'en faire...)...
Connais-tu le foot australien ? Le "Aussie rules" ? Tu devrais regarder quelques photos, tu vas adorer...

Thierry Rolette plutôt, non ?

Écrit par : Chouyo | 18/07/2011

Répondre à ce commentaire

"à l'épluche légumes" je m'en remets pas ! :-D Thierry Roland, je l'ai vu ce weekend au salon d'Honfleur où il essayait de vendre son livre. Il avait l'air de s'emmerder à mourir, personne ne lui parlait, les lecteurs accaparaient l'acteur Putzulu qui monnayait des "entretiens" qu'il a eu avec Noiret...

Écrit par : Papillote | 18/07/2011

Répondre à ce commentaire

@Naïma : agressif ? Tu ne m'as jamais vue en colère..
@Sekhmet : c'est ce que j'ai fait... :D
@Gabrielle : mouahahahahah
@Chouyo : Thierry Roulette ?
@Papillote : le pauvre, ça fait de la peine

Écrit par : emanu124 | 18/07/2011

Répondre à ce commentaire

Je savais qu'un jour tu deviendrais une commentatrice sportive renommée! :)

Écrit par : shaya | 18/07/2011

Répondre à ce commentaire

Il n'y a que toi pour le penser !!

Écrit par : emanu124 | 18/07/2011

Les commentaires sont fermés.