Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2011

Trompons nous de combat, c'est tellement plus drôle

S'embrouiller avec les chiennes de garde, ça c'est déjà fait.

Elles n'avaient pas trop apprecié ma remarque sur le fait qu'il y avait éventuellement autre chose à faire que de mettre un "e" à auteuRE.

Si déjà elle suivaient la syntaxe, on devrait dire auteuse et pas auteure, pour commencer.

Ensuite, qu'on prenne "chienne" comme nom de mouvement, ça me plait moyennement. Et pourquoi pas "pouffe de garde" pendant qu'on y est ??

Quoique, à la limite c'est plus marrant.

Mais là ce sont les poils du mouvement "La Barbe" qui commencent à me chatouiller les sinus.

Encore une fois, prendre un attribut masculin comme emblème.. Pourquoi pas une bite au milieu du front tant qu'on y est.

Ensuite pour aller jouer du fifrelin sous les fenêtres de Claire Chazal contre l'invitation de Strauss-Kahn, il y a du monde.

Par contre pour se réjouir d'avoir une femme élue premier ministre au Danemark ? Quelqu'un ? Pourtant c'est bien, non ? Une femme qui arrive au pouvoir. 

Disons-le sans détour : le féminisme théorique commence à me gonfler légèrement. 

Bien sur que l'affaire DSK est symptomatique. De là à faire de Nafissatou Diallo une martyre, ou pire, donner du crédit à Tristane Banon, qui est, je me lance, totalement mytho et brindezingue, je dirais, encore une fois qu'il y a éventuellement d'autre chats à fouetter.

Je suis pour qu'on commence par la base pour remonter au sommet : durcir les lois contre le viol et les violences physiques faites aux femmes, assurer la sécurité et le bien-être des victimes, éduquer hommes et femmes en commençant par une meilleure répartition des tâches ingrates, décomplexer les filles, leur donner l'appétit des postes à responsabilité, offrir une accès facile à la garde d'enfant pour permettre une vie professionnelle, lutter contre les discriminations au quotidien, et contre le sexisme ordinaire, combattre le voile

aaaaah, petit aparté, le voile, impossible, ne venez pas me parler de liberté religieuse, et je mets dans le même sac tous les trucs imbéciles inventés par les ayatollah de tous bords pour dissimuler les femmes. Pourquoi la tentation viendrait-elle des femmes d'ailleurs ?

 

 

Les actions pragmatiques, donc, voilà ce qui me parle.

 

Pas mettre un e à auteuRE où débattre des heures sur une théorie des genres

Avec laquelle d'ailleurs je ne suis pas d'accord non plus (quelle surprise). Les gens veulent toujours que tout soit BLANC ou NOIR. Or généralement la vérité est grise. Pour le genre c'est pareil. Un genre est inné (les hormones) ET acquis (l'environnement social). C'est comme ça qu'un individu se construit.

En plus je refuse d'être un genre, je veux être reconnue, valorisée, écoutée, respectée en tant que FEMME. 

Individu certes, mais femme avant tout.

Et celui qui dit le contraire, je lui pète la tronche. De même que celui qui tente de me peloter la fesse contre ma volonté.

Quitte à prendre des cours de jiu-ji-tsu pour y parvenir.

C'est ça ma vision du féminisme. Qui est d'ailleurs sans doute discordante de celles des mouvements classiques.

Je vais donc me rebaptiser en fémineuse, ou féminelle, ou féminette..

Mais en oubliant pas de bien mettre un "e" au bout en tous cas....

Mouahahahhahaahhhaa

 

Lipstick_2.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Très juste! Certes, je ne suis pas une fille, mais en effet, je partage avec toi ce point de vue qu'il ne faut pas se tromper de combat! Quant à Tristane Banon, il serait temps qu'elle se remette à écrire si tant est qu'elle est auteure, auteuse, écrivaine, scribouillarde ou que sais je. Elle n'est aujourd'hui que la triste diaphane héroïne d'un sordide méli-mélo politico-familial.
Il serait qui plus est temps de passer à autre chose et enterrer le sujet DSK.

Écrit par : Dubuc | 20/09/2011

Répondre à ce commentaire

Première ministre c bien mais présidente c mieux !

Écrit par : Djoulf | 20/09/2011

Répondre à ce commentaire

Même sentiment, à lire les prétendues féministes suite à l'affaire DSK (et même avant), sur les blogs, Twitter ou dans la presse, j'ai compris que non seulement elles étaient dans des combats d'arrière-garde, dépassés, dans l'idéologie comme dans les méthodes, mais qu'en plus... elles pensaient mal. Ces deux associations (et quelques autres) dont tu parles pensent avant tout à leur reconnaissance et à leur visibilité médiatique. Certes, sans cela, on ne peut avancer mais c'est un peu comme c'est blogueuses qui veulent monter au Wikio... au bout d'un moment cela dénature le propos... ;)

Écrit par : Chouyo | 20/09/2011

Répondre à ce commentaire

Ohhhh putain que ça fait du bien de lire un billet comme ça au réveil ! Je suis d'accord avec chaque mot, chaque virgule !!! Enfin un discours féministe... mineuse ^^....minette ^^.....QUI ME PARLE ! Ne nous trompns pas de combat au risque de nous decridibiliser , ridiculiser ....Moi je vote Manu présidente :-) !!!

Écrit par : Chalipette | 20/09/2011

Répondre à ce commentaire

Les chiennes de garde sont une bande d'idiotes qui font bien plus de mal au féminisme qu'elles ne lui font du bien. Pas très étonnant, cette association n'a été créée que pour faire la promotion de ses fondateurs. Même Laurence Parisot est plus pertinente en matière de féminisme.

Écrit par : Antoine | 20/09/2011

Répondre à ce commentaire

@Dubuc : DSK = overdose.
@chouyo : la visibilité est nécessaire mais pour de bons motifs. Pas pour le show uniquement
@Chalipette : je me présente aux primaires socialistes, tu crois ?
@Antoine : euh Laurence Parisot, tu es sur? Quand même....

Écrit par : Emanu124 | 20/09/2011

Répondre à ce commentaire

Enfin un vrai discours cohérent !
A chaque fois que j'entendais Isabelle Alonso je me disais "Oh mon Dieu". Pourtant je n'avais que 20 ans et bien d'autres préoccupations. 10 ans plus tard, je dois dire que leur discours m'effraie chaque jour d'avantage.
Je suis ingénieur et je le revendique sans le "e". J'ai eu le même diplôme que les hommes pourquoi devrais-je faire une distinction maintenant.
Par contre se battre pour des choses justes comme la fin de la discrimination des femmes dans le travail ce serait bien. Il y a quelques temps je me suis entendue dire que j'avais très bien travaillé sur mes 7 mois de présence (rapport à mon congés maternité) mais que quand même j'avais été beaucoup absente (merci Rachida d'avoir fait croire au monde entier qu'on peut revenir au boulot 3 jours après une césarienne). Aller soit jusque là on peut le comprendre mais la conclusion est bien pire.
Tu comprends Mr X a pas fait mieux que toi en 12 mois mais bon il était là lui donc il aura la prime et pas toi ! Chercher l'erreur !
Le jour où les hommes porteront les enfants on changera peut-être les mentalités...

Écrit par : Sophie | 20/09/2011

Répondre à ce commentaire

Je suis tellement d'accord avec toi que je ne trouve rien d'autre a rajouter!

Écrit par : Madame S | 20/09/2011

Répondre à ce commentaire

Farpaitement !

(J'adhère, donc)

Écrit par : Folie Privée | 20/09/2011

Répondre à ce commentaire

"Pourquoi pas une bite au milieu du front tant qu'on y est." Parce que ça c'est le symbole de front de libération des licornes!

Très bon billet, il serait temps de mener les vrais combats! Un gros troll velu peut être feminette?

Écrit par : Yann le Troll | 20/09/2011

Répondre à ce commentaire

Je vous propose de toutes monter votre assoc féministe ainsi vous nous expliquerez comment faire. nul doute que vous ferez mieux.
bisous.

Écrit par : valerie | 20/09/2011

Répondre à ce commentaire

Bon une fois de plus on est d'accord dans l'ensemble ;-)

Les assos féministes médiatisées sont des catastrophes pour nous.

Mais je crois que je ne suis pas féministe en fait quand je vois les combats qu'elles mènent je n'ai pas envie d'être identifiée à ce genre de chose. Humaniste ça m’irait presque mieux quand même, juste le respect et la reconnaissance du à chacun quel qu’il soit...

Quand à Tristane passons... Pauvre fille... je la plaint sincèrement, se retrouver réduite à cela pour exister...

Écrit par : Cécile - Une quadra | 20/09/2011

Répondre à ce commentaire

Pourquoi Tristane Banon serait "totalement mytho et brindezingue" tu as des infos qu'on nous cache ? ça m'intéresse.
Pour le reste, l'existence d'asso avec des noms qui n'ont pas l'heur de plaire à tous on dirait, c'est surtout symptomatique d'une vraie question sociale, et le renvoi à un vocabulaire machiste gentillet. Utiliser le vocabulaire dominant pour le détourner. Chienne, c'est aussi ce que certaines d'entre nous sommes, contre notre volonté.
Quant à l'affaire DSK-Banon-Diallo, il ne s'agit pas d'ériger une ordure parfaite et une victime sacralisée, mais de mettre le doigt sur la NORMALITÉ de certains propos et comportement. Réagir contre des réflexes de classe qui poussent certains à dire "ça ne peut pas être vrai de sa part à lui, avec sa stature etc..." Des propos qui vise à ne pas comprendre qu'on peut s'être fait violer et être incohérente, muette longtemps, passer pour une brindezingue. Nous ne sommes pas tous égaux devant la vie et ses tourments, et là ou certains trouvent la force de dépasser leur statue de victimes, d'autres s'y englue, s'y noient et ne tournent jamais la page. Qui sait ce qu'il y a derrière Tristane banon ou d'autres ?
Il n'y a pas de mauvais combat en matière de féminisme ou de discrimination, on trouvera toujours qu'il y a mieux à faire que ces combats d'arrière garde... Est-ce une raison pour ne pas exister ?

Écrit par : Océane | 20/09/2011

Répondre à ce commentaire

C'est bourré de fautes !! Pardon.

Écrit par : Océane | 20/09/2011

Répondre à ce commentaire

Je suis assez d'accord avec toi sur le fond. La forme, j'y prête peu attention. Mais en tous cas, ce qu'il y a de sûr, c'est que pour faire avancer les choses, faut provoquer, genre le manifeste des 343 salopes (pas sure du nombre, pardon). Il faut frapper vraiment fort, quitte à être excessif, sinon le message ne passe pas. Je ne suis effectivement pas trop d'accord avec ces trucs bien provoc, les chiennes de garde et tout, mais le féminisme mollasson ne se ferait pas entendre. Donc, je pense qu'il faut en passer par là, même si j'estime en tant que femme/mère/instit' tout en même temps que rien ne se fera sans éducation, et ce dès le berceau.

Écrit par : Arsinoe la Crapaude | 20/09/2011

Répondre à ce commentaire

@Sophie : ou le jour où tout simplement on arrêtera de penser qu'avoir un enfant est un handicap
@Madame S : bon d'accord..
@Folie Privée : okidoki...
@Yann le Troll : je ne sais pas, j'interroge mon Klout et je te réponds
@Valérie : pas féministe, féminette, ou féminouche, mais oui, agir au quotidien, c'est mon cheval de bataille, je te confirme.
@Cécile : Humaféministe, alors ?
@Océane : dans l'affaire DSK, je pense qu'il est évident pour tout le monde que ce type par ailleurs intelligent, devient un gros blaireau qui pense que toutes les femmes doivent lui tomber dans les bras dès qu'un jupon passe dans sa ligne de mire. Pour Banon, quitte à me tromper, et je mangerais alors mon chapeau en m'excusant auprès des protagonistes , j'ai un radar à foldingues assez développé. Et mon radar réagit assez fortement en présence de Tristane Banon . Des témoignages de condisciples et connaissances vont d'ailleurs dans le sens de la mythomanie. C'est dommage que cette fille, par ailleurs certainement douée et talentueuse pense qu'elle peut exister par ce biais. Quant à la mère c'est une cause perdue. Elle est folle ET méchante. Le mieux est de ne tenir aucun compte de ce qu'elle dit.
@Arsinoé : il faut parfois être excessif, voire spectaculaire pour se faire entendre. Mais pour des causes qui en valent la peine. Je ne suis pas certaine que mettre un "e" à auteure (pour être caricaturale) en soit une.

Écrit par : emanu124 | 20/09/2011

Répondre à ce commentaire

je peux continuer à t'appeler "Maîîîîîître", Maîîîîîître? (non, parce-que, Maîîîîtresse, chépas, ça a un ptit côté sado-maso...)

Écrit par : Aïgor | 20/09/2011

Répondre à ce commentaire

Quitte à me faire taper sur les doigts pour mon premier commentaire ici (bonjour :)), je me lance...

Je crois qu'au fond, la question pourrait bien être : et pour "assurer la sécurité, éduquer, décomplexer, lutter contre les discriminations", concrètement, on commence par quoi ? Parce que tout ça, ce sont surtout des arguments, idées, théories que personne ne va venir contredire, mais sur la pratique, ça donne quoi ? Pourquoi hierarchiser les combats ? Parce qu'il y a une ordre de grandeur des discriminations ?
Je crois qu'on peut mener plusieurs combats à la fois et je crois que toutes les questions sont imbriquées les unes dans les autres...
Si les débats de fond sont intéressants et si tout le monde a parfaitement la légitimité de donner son avis sur tel ou tel parti pris des féministes, je trouve malgré tout un peu dommage de tirer des balles sur les quelques assos féministes un peu médiatisées, ça enfonce des portes déjà bien ouvertes, ça ne contribue en rien à améliorer les choses...

Écrit par : Justine | 20/09/2011

Répondre à ce commentaire

Un billet intéressant ! Tout à fait d'accord avec toi : je ne comprends pas cette crispation sur les noms de métiers (auteur, professeur, chauffeur de taxi ...) qui devraient soit disant être "féminisés" en y rajoutant un "e" à la fin. Un auteur, un professeur, etc c'est une profession, une fonction, rien à voir avec le sexe de celui qui l' exerce ...

Écrit par : Miss Cupcake | 21/09/2011

Répondre à ce commentaire

@Aïgor : je t'autorise
@Justine : je ne tape sur les doigts de personne, sauf des emmerdeurs, et visiblement tu n'en es pas une. Je suis d'accord, il faut voir le problème dans sa globalité et j'ai volontairement forcé le trait pour appuyer le message. Je manie souvent le deuxième, troisième voire quinzième degré. Néanmoins, je pense qu'il est quand meme plus utile de se préoccuper de la situation précaire des femmes dans les banlieues par exemple, que de certains points de détails ou se "fourvoient" parfois certaines associations. La théorie me parle peu en général, je suis pragmatique et je préfère toujours l'action a la réflexion, meme si, et je le reconnais également, elle est toujours utile.
@misscupcake : l'anglais est neutre et personne n'y trouve rien a redire

Écrit par : Emanu124 | 21/09/2011

Répondre à ce commentaire

Oui, c'est peut être cela qui manque en français, un genre "neutre" pour éviter ce style de débats ! Tu as tout à fait raison ...

Écrit par : Miss Cupcake | 22/09/2011

@Aïgor : je t'autorise
@Justine : je ne tape sur les doigts de personne, sauf des emmerdeurs, et visiblement tu n'en es pas une. Je suis d'accord, il faut voir le problème dans sa globalité et j'ai volontairement forcé le trait pour appuyer le message. Je manie souvent le deuxième, troisième voire quinzième degré. Néanmoins, je pense qu'il est quand meme plus utile de se préoccuper de la situation précaire des femmes dans les banlieues par exemple, que de certains points de détails ou se "fourvoient" parfois certaines associations. La théorie me parle peu en général, je suis pragmatique et je préfère toujours l'action a la réflexion, meme si, et je le reconnais également, elle est toujours utile.
@misscupcake : l'anglais est neutre et personne n'y trouve rien a redire

Écrit par : Emanu124 | 21/09/2011

Répondre à ce commentaire

Je suis plutôt d'accord avec toi... les acharnements ne sont jamais bons en plus et l'énergie dépensée pourrait l'être mieux ailleurs... je pense aussi que certains combats sont plus médiatiques ou font de plus grosses visites sur les blogs et que c'est bien dommage...

Écrit par : Carole Nipette | 21/09/2011

Répondre à ce commentaire

"Féminette" j'en suis...
J'adhère

Écrit par : Poulette Dodue | 21/09/2011

Répondre à ce commentaire

@carole : personal branling quand tu nous tiens...
@poulette dodue : cooool

Écrit par : Emanu124 | 22/09/2011

Répondre à ce commentaire

Trop bien le radar à foldingues, tu as mis un nom sur un truc que je ressens souvent ! J'ai vu l'autre soir Tristane Banon au Grand Journal et c'est vrai que je l'ai trouvé étrange dans ses propos, notamment par rapport au mensonge. Sinon, j'adhère à ton article !

Écrit par : aurelvelvet | 22/09/2011

Répondre à ce commentaire

Si ces féministes souvent à côté de la plaque des deux groupes cités devaient un jour fusionner leurs mouvements, ça ferait les chiennes à barbe, je suis certaine que ça aurait du succès ;)

Écrit par : combat | 30/04/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.