Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2011

Ne me tweete pas du sponsorisé

 

Se réveiller un dimanche matin, ouvrir twitter, avoir dix tweets sur des voitures bleues qui roulent dans Paris, s'énerver, muter le hastag publicitaire,

... Ca c'est fait.

Derrière cet énervement ponctuel, se dire aussi qu'on est radicalement contre le principe,

... Ca c'est fait aussi.

 

Pourquoi ? Je t'explique Madeleine.

 

Si je fais des partenariats sponsorisé sur mon blog, rien n'oblige les gens à venir me lire. Vient qui veut. Et ceux qui ne veulent pas peuvent aussi râler en me traitant d'infâme vendue au capitalisme débridé.

Le tweet sponsorisé s'impose à tous ses followers dans un espace d'échange commun, et non particulier.

 

Je parle bien de "commun" et de "particulier" et non de "public" et "privé" puisqu'un blog est public par essence.

Je refuse donc qu'on me colle sous le nez des pubs que je ne désire pas voir.

 

C'est pourquoi je muterai ou filtrerai systématiquement tous les tweets publicitaires à partir de désormais et de dorénavant.

Je parle bien de tweets, je ne parle pas d'émetteurs. 

Chacun fait ce qu'il veut de ses tweets. Je n'imagine pas de défollower quelqu'un parce qu'il fait un sponsorisé.

Je ne chasse pas la sorcière, juste la réclame.

 

Sur twitter en tous cas.

A propos de hastag, je le confesse, j'ai pas mal utilisé le hastag "soirée bloggeur" au début.

Ce qui dans l'absolu ne fait pas une énorme différence avec le tweet sponsorisé.

Au bout de quelques temps, désolée chers partenaires qui me gâtez odieusement, je vais beaucoup moins appuyer sur le champipi.

Parce que vu de l'autre côté de l'écran avoir 50 fois de suite #jesuisdansuensoireequelleestbien (surtout quand on y est pas)... C'est juste.. Gonflant.

Dernier exemple en date : la nuit blanche, c'est chou, bouffer du #Sosh toutes les deux secondes... beaucoup moins.

(Je pense que je suis définitivement blacklistée chez Orange du coup)

J'ai donc muté le hastag pour passer une nuit pas blanche mais plus paisible.

En revanche faire des petits tweets décalés ou des photos rigolotes, et un billet post-soirée sur mon blog (espace particulier où chacun est libre de venir ou pas, donc) pas de souci.

C'est la répétition qui est usante, pas l'originalité.

Enfin, tel est mon avis et je le partage.

#quonseledise

 

NB : pour ceux que ça intéresse il y a des fonctions "mute" ou "filtre" sur au moins deux clients twitter que j'utilise echofon et tweetdeck.

NB2 : je ne sais pas pourquoi j'ai une vague intuition qu'on va beaucoup moins m'inviter maintenant..

 

twitter_bird_6.png

Heu, non Maurice, pas forcément justement....

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : twitter, hastag, sponsorisé, tweetdeck, echofon, deck | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

De toute façon moi, je ne lis jamais les tweets des autres, je ne lis que les miens !

Écrit par : electromenagere | 04/10/2011

Répondre à ce commentaire

ouais tout pareil que Manu (m'en fous j'étais déjà pas invité moi ça ne changera rien...)

Écrit par : Phileas | 04/10/2011

Répondre à ce commentaire

D'accord avec toi sur le fond, quelque part ça fait chier que le sponso arrive sur twitter mais les soirées c'est clair que ça y ressemble aussi
Finalement dimanche ça m'est passé au dessus puisque je n'étais pas sur Twitter, c'est aussi une façon d'éviter ;)

Et enfin j'ai envie de dire que cette première campagne est nulle et ne sert à rien puisque que c'est typique le sujet que les parisiens twittent ou vont twitter sans être rémunérés ! comme Vélib'
Très mauvais premier sujet pour un sponso, c'est de l'argent foutu en l'air mais ce n'est que mon avis !

Écrit par : Carole Nipette | 04/10/2011

Répondre à ce commentaire

Je n'ai pas compris la moitié de ton article.
Je n'ai pas twit.
Le dimanche matin, je m'occupe du (biiiip) de mon amoureux et je trouve ça beaucoup plus rigolo.

Je suis normale ?

Écrit par : L'Arlésienne | 04/10/2011

Répondre à ce commentaire

C'est pour ça que je n'aime pas trop twitter ...
Voir que tout le monde s'amuse dans une soirée ou une opé où je ne suis pas, ben j'ai pas envie de le savoir :-P

Écrit par : MissBrownie | 04/10/2011

Répondre à ce commentaire

Merci pour le filon "mute", je ne connaissais pas!

Écrit par : Mentalo | 04/10/2011

Répondre à ce commentaire

@Electroménagère : m'étonne pas
@Phileas : ne sois pas toujours d'accord avec moi, c'est usant
@Carole : oui, parce qu'a priori, je suis d'accord, les gens en auraient parlé gratos..
@L'Arlésienne : c'est pas bien grave, va t'occuper du beeeep de ton chéri
@MissBrownie : oui, je préfère lire un compte-rendu dans un billet, si je choisis de le faire.
@Mentalo : je t'en prie

Écrit par : emanu124 | 04/10/2011

Répondre à ce commentaire

Moi, toutes ces histoires de tweets, de hastag, j'y rien comprendre, madame, alors, pub or not pub...

Écrit par : Blogueuse égarée | 05/10/2011

Répondre à ce commentaire

Bon ok. Donc.

Écrit par : emanu124 | 05/10/2011

Héhé, j'ai fait le premier tweet sponso, j'ai jamais réussi à faire le second... voilà où j'en suis avec Twitter, c'est pour dire! (Je viens de comprendre ce qu'était un hashtag grâce à toi, merci).

Écrit par : cranemou | 06/10/2011

Répondre à ce commentaire

Je t'en prie

Écrit par : emanu124 | 06/10/2011

Les commentaires sont fermés.