Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2011

Benjamine Buttonette

J'ai un âge mental situé quelque part entre 12 et 14 ans. 

Je vis dans un univers d'ordinateurs, de musique, de BD, de lolcats, de blagues à deux balles, de hiiiiiiiii avec mes copines et d'obscures références à des séries Z dont personne ne se souvient. A part quelques geeks de 25 ans derrière leur écran.


Ce qui fait que mon mari, maintenant père de deux jeunes adultes plus ou moins élevés se coltine un OVNI dont le cortex ne correspond en rien au physique (de mémé). Et dont il observe jour après jour les frasques et les imbécilités d'un air consterné.

Ce qui fait aussi que QI de midinette + tête dans l'ordinateur = je me retrouve parfois en complet décalage avec les gens de mon âge. 

Et dans les dîners en ville, je finis souvent par discuter avec leurs (grands) enfants, plutôt qu'avec eux.

J'ai souvent l'impression qu'on a pas les mêmes centres d'intérêts : eux me parlent PEL, résidence secondaire, vacances à l'étranger, bons repas et travaux dans la salle de bain. 


Ce qui me laisse à 80 % indifférente (sauf pour les bonnes bouffes)


A l'inverse si je me lance dans une brillante démonstration sur le lancement de l'IOS 5 d'Apple, ses avantages et ses inconvénients, ils prennent un air hébêté, un filet de bave coulant de leurs lèvres entrouvertes pendant que leur progéniture me regarde subitement avec vénération comme si j'étais un genre d'icone post-moderne.

Ce qui est curieux c'est que gamine j'étais plutôt ultra sérieuse et en avance pour mon âge. Je trouvais mes congénères idiots et peu intéressants et je préférais nettement la compagnie des adultes.

Pour les enfants, je suis d'ailleurs restée à peu près sur la même ligne  jusqu'à aujourd'hui. Pour le reste, un truc a dû clocher dans ma maturation intellectuelle.

Ou alors, comme Benjamin Button, je fais le chemin à l'envers. 

Ca promet pour les vingt à trente ans à venir (j'espère).

Allumez un cierge pour mes proches svp, ils vont en avoir besoin.

benjamin-button.jpg

 

PS : j'exagère un poil, j'arrive à penser à acheter du pain et à prendre une décision rationnelle de temps à autres quand même, faut pas exagérer.

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : benjamin button, vieillesse, jeunesse, maturité | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

c'est pas plutot les autres adultes qui sont tous formatés sur le meme modèle?

Écrit par : flou | 12/10/2011

Répondre à ce commentaire

"Je ne connais pas, ce n'est pas de ma génération"
euhhh on a le même age...
Certains donnent l'impression d’être né sur une planète.
"C'est de la musique de jeune"
pardon Jimi Hendrix ? Musique de jeune ?
bref

Écrit par : pasmalin | 12/10/2011

Répondre à ce commentaire

bon, pour les "hiiiiiii " je confirme ;)

Écrit par : the parisienne | 12/10/2011

Répondre à ce commentaire

Hu hu, pareil quand je parle Harry Potter, MMORPG et cartes Yu Gi Oh! entre autres ^^
Par contre, en tant qu'instit', c'est un bon moyen d'amadouer les rcaclitrants !!!

Écrit par : Arsinoe la Crapaude | 12/10/2011

Répondre à ce commentaire

T'es aware Miss geekette !
Tant que tu n'oublies pas le pain , c'est pas foutu !

Écrit par : Poulette Dodue | 12/10/2011

Répondre à ce commentaire

Je me sens un peu dans le même cas. Pas évident de trouver des sujets de conversations, mais je n'étais pas sérieux pour autant étant jeune. Je crois que je ne vieillis pas (sauf physiquement).

Écrit par : Denis | 12/10/2011

Répondre à ce commentaire

Sourire du matin... On devrait monter un club!

Écrit par : dany | 12/10/2011

Répondre à ce commentaire

@Flou : je ne sais pas trop...
@Pasmalin : bref, comme tu dis
@Nath : walla !!
@Arsinoé : tes élèves doivent kiffer la vibe à mort !!
@Poulette dodue : oui tu as raison, le pain, c'est ce qui compte le plus
@Denis : yippeeeee un comme moi
@Dany : les vieux jeunes ?

Écrit par : emanu124 | 12/10/2011

Répondre à ce commentaire

:) moi dans le genre j'ai du mal à trouver des adultes de mon âge qui s'éclatent sur les mêmes tubes dance que moi, qui voient les mêmes films ou les mêmes séries... pour la geekerie je suis entourée de à commencer par mon papa toujours à la pointe ! du coup je discute plus avec des ados ou des jeunes de 25 ans !

Écrit par : Carole Nipette | 13/10/2011

Répondre à ce commentaire

:) moi dans le genre j'ai du mal à trouver des adultes de mon âge qui s'éclatent sur les mêmes tubes dance que moi, qui voient les mêmes films ou les mêmes séries... pour la geekerie je suis entourée de à commencer par mon papa toujours à la pointe ! du coup je discute plus avec des ados ou des jeunes de 25 ans !

Écrit par : Carole Nipette | 13/10/2011

Répondre à ce commentaire

Ça s'appelle "vivre avec son temps"... Mais ça demande un effort que beaucoup ne sont pas capables de faire. Ça me fait peur parfois, je me demande comment je serai, dans 20 ans. Mais j'ai l'impression que ma génération est un poil plus ouverte, moins ancrée dans les principes, les règles et les traditions.

J'aime bien les gens comme toi, qui ne se prennent pas au sérieux. Peut-être qu'avoir des ados ça aide aussi à rester jeune, non ?

Écrit par : annouchka | 13/10/2011

Répondre à ce commentaire

@Carole : ben en gros, c'est pareil !! :D
@Annouchka : ... ou pas.. :D

Écrit par : emanu124 | 13/10/2011

Répondre à ce commentaire

C'est vrai, il ne faut pas se prendre au sérieux

Continuez ainsi

Écrit par : toutoupourlechien | 30/06/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.