Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2011

Lèche-bottes blues, je chante le lèche-bottes blues

La promo appuyée c'est ultra-pénible.

 

Voir dans tous les médias les mêmes acteurs/chanteurs/quidams raconter en boucle combien le film/disque/épilation du string était formidable, le meilleur de leur vie, et qu'il faut absolument aller voir ce chef-d'oeuvre impérissable me donne juste envie de surtout ne PAS y aller.

Trop de promo tue la promo.

A l'intérieur de cette avalanche de bonheur sucré, il y a un degré supplémentaire dans la douleur épidermique. 

Le léchebottisme chronique. 

L'acteur qui repeint entièrement le réalisateur en rose. Le chanteur qui rend un hommage appuyé à un de ses aînés (mort ou ringard la plupart du temps). Les présentateurs télé qui sortent la langue.

Les cire-pompes, les turlutteurs, les rampants, les à-genoux.

Insupportable.

Prenons par exemple (au hasard) quelque chose qui touche au réseaux sociaux. Le passage la semaine passée de l'émission "Le grand Webze".

Non pas que je veuille critiquer l'émission que je n'ai d'ailleurs pas regardée pour être tout à fait honnête.

Je me méfie terriblement des exercices du style "on s'invite entre potes, parce qu'on est tous les plus beaux et les plus intelligents et on parlera de notre nombril qui est super-intéressant, surtout pour nous, en fait"

Si j'ai tort sur ce point, je veux bien faire le tour de Notre Dame à genoux en pénitence. Et dieu sait que j'ai mal au genou en ce moment, c'est dire.


Je veux parler de ce qui a entouré l'émission. L'avalanche de "attention ça va commencer, c'est la meilleure émission of the world de l'univers" avant  ; et de "mais mon cheeeeriiiiiii que tu étais beau, que tu étais télégénique, comment tu étais trop le phoenix des hôtes de ce bois, je fais un billet immédiatement dessus tellement je kiffe" après.

Gerbique. 

En rajouter des couches pour ... Pourquoi au fait ? Etre gentil ou altruiste ? Ca m'étonnerait.

Se faire bien voir ? Progresser ? Se faire des copains ? Ou dans ce cas précis, passer éventuellement dans l'émission histoire de se faire une petite branlette audiovisuelle ? Avoir ses 15 minutes de célébrité ? 

Beaucoup plus probable.

Le lèche-bottes pense qu'il progressera en faisant reluire ses contemporains, ce qui est probablement le cas d'ailleurs, la franchise étant une valeur en nette perte de vitesse dans une ère où tout et tout le monde est tellement beau qu'on a l'impression de vivre à Disneyland en permanence. Il ne faut pas fâcher, il ne faut pas décevoir, il faut flatter pour réussir.  

Le lèche-bottes a le vent en poupe. Il ira loin, tant mieux pour lui d'ailleurs.

Pour ma part féliciter quelqu'un pour une jolie prestation, tant qu'on veut.

Sortir le cirage et le chiffon polish, non merci.

Si c'est bien, je le dis. Si c'est mauvais, je le dis aussi. 

Au pire, je ne dis rien. Quelque soit mon interlocuteur.

Avec l'âge j'ai quand même appris à dire "c'est mauvais" avec les formes pour éviter de blesser, notamment les gens que j'estime. Et même parfois à en rajouter un poil pour obtenir ce que je veux. Voire à dire aux gens ce qu'ils ont envie d'entendre pour leur faire plaisir. Mais sans plus.

C'est probablement la raison de ma non-ascension sociale (avec l'incompétence, la paresse et un caractère de merde, bien sur)

Mais au moins je reste debout sur mes mes talons de douze. Sans avoir eu besoin de sortir la brosse à reluire pour me les payer.

Le père La Fontaine avait déjà tout compris "un flatteur vit toujours aux dépens de celui qui l'écoute"

Preuve à l'appui

 

1-cirage-cuir.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Mmh, c'est un peu à cause de ça (et aussi à cause de mes horaires) que j'ai fini au fur et à mesure par complètement arrêter les mags quotidiens (les dérivés de NPA). Toujours les mêmes tronches ahuries de bonheur ultra-brite faux-cul... t'as raison, c'est pas possible !

Écrit par : Nekkonezumi | 31/10/2011

Répondre à ce commentaire

Aïeuh. Surtout que perso, j'ai vraiment aimé l'émission. Et twitter à ce sujet... Et bloger à ce sujet. Mais pas pour passer dedans, hein, surtout pas même ! Juste parce que je me suis vraiment fendue la poire.
C'est mal, dis ?

Écrit par : Lalex | 31/10/2011

Répondre à ce commentaire

Etrange, justement dans le Webze, j'ai vu Alexandre Astier (drôle comme toujours) qui n'a pas de promo particulière en ce moment et qui n'est pas vraiment LA star qui envahit les écrans, j'ai vu des chroniqueurs et un Vinvin pétés de trac... et donc, rien de tout ce que tu balances sans avoir vu l'émission !

Écrit par : Pascale | 31/10/2011

Répondre à ce commentaire

Ah c'était donc ça qui t'a hérissé le poil ce week-end? Okayyy!
Bon, je n'ai pas vu l'émission et je vais essayer de la voir en replay quand même. Bref, en parler en amont pour susciter l'intérêt du public, surtout celui des réseaux sociaux qui semble être la principale cible me semble "logique". Après, c'est effectivement le temps du "c'était géniaaaal" même qd ton tt le monde a détesté...
Ce qui me fait le plus rire, ce sont les acteurs qui sortent sempiternellement le même discours, peu importe le film : "c'était le meilleur scénario de ma vie, etc."
En résumé et pour clore cette loghorée, je suis globalement d'accord avec toi! Pioufff... ;))

Écrit par : Bulles de Flo | 31/10/2011

Répondre à ce commentaire

Heu... c'est quoi cette émission ? ;-)
Sincèrement, j'en ai absolument pas entendu parler, vais regarder sur le net c'est quoi qu'est-ce c'est-y donc que c'est !

Écrit par : Elizabeth | 31/10/2011

Répondre à ce commentaire

Aïgor a une question con: c'est quoi, le grand webze?

Écrit par : Aïgor | 31/10/2011

Répondre à ce commentaire

@Nekkonezumi : et ben voui...
@Lalex : meuh non...
@Pascale : relis bien le billet, ce n'est pas tant l'émission que je remet en cause, mais ce qu'il y a autour
@Bulles de Flo : mais tu n'es pas obligée non plus !!
@Elizabeth et Aïgor : c'est une émission sur le web et les réseaux sociaux, doit être visible en rediff sur le site de France5

Écrit par : emanu124 | 31/10/2011

Répondre à ce commentaire

Comme toi tout pareil, ce n'est pas l'émission que je critique. Elle a ses bons et sesmauvais points et doit trouver son rythme de croisière. Par contre, j'ai détesté, les courtisants avant et après l'émission, qui cherchaient à se faire remarquer sur Twitter. Féliciter, oui, critiquer (meme positivement) oui, lécher... NON !

Écrit par : Sandrine | 31/10/2011

Répondre à ce commentaire

Ben oui, mais le principe même de l'émission étant de mettre des talents du web découverts sur le net et via les réseaux sociaux et vu la notoriéte de Vinvin depuis des lustres et de Flo, c'était un peu normal que ça buzze un max avant la 1ère puis aprés sa diffusion.

Perso, j'ai pas trouvé ça malsain...d'autant + que les gens ne se sont pas gênés pour dire ce qui n'allait pas. 50/50 a dit Flo à la fin de l'emission, donc pas trop vu le coté léchage de pompes, mais plutôt des encouragements à mieux faire pour la 2nde.

Écrit par : miss Julie | 31/10/2011

Répondre à ce commentaire

@Sandrine : arrête d'être dans ma tête ou je prends rendez-vous chez le psy
@MissJulie : on ne doit pas avoir la même TL alors, perso je n'ai quasi vu que du cirage de pompes

Écrit par : emanu124 | 31/10/2011

Répondre à ce commentaire

Non merci, je ne vais pas relire.

Écrit par : Pascale | 31/10/2011

Répondre à ce commentaire

Il me semble que tu viens de le faire

Écrit par : emanu124 | 31/10/2011

Quand je vois tout ce à quoi je dis non et que je retrouve partout sur les blogs, j'hallucine parfois, là ya du vrai cirage de pompes... je sais que je le paye un peu mais tant pis... et aussi tout le cirage de pompes liés aux blogs parfois c'est écoeurant (bon si un jour je fais la une d'un site je remercie mais je ne vais pas faire dix mille compliments avant genre pour me faire remarquer... ;) )
mais quand j'aime vraiment un truc je le dis ! et quand j'aime pas non plus c'est pour ça que je préfère payer mes places de ciné ou spectacles !

Écrit par : Carole Nipette | 01/11/2011

Répondre à ce commentaire

Ca n'empêche pas d'être critique même si on a été invitée, si le spectacle ou le film est VRAIMENT mauvais. Dans ce cas, je préfère dire que ça ne m'a pas plu. Après à chacun de se faire son idée.

Écrit par : emanu124 | 03/11/2011

Les commentaires sont fermés.