Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2012

C'est nous les gars de la mariiiiineeee (avec du latex ?)

Samedi soir je vaquais à mes occupations habituelles, éventée par mon esclave philippin et dictant des notes à mon assistante pour le deuxième tome de mes mémoires.

Une fois ré-enchaîné mon assistante à la cave avec une écuelle d'eau et un morceau de pain sec, pendant que mon esclave philippin me jouait "Highway to Hell" au bombardon, pour me détendre,  j'ai mis un petit film récupéré totalement illégalement par un de mes fils. 

Inglorious Basterds, en l'occurrence que je n'avais point encore visionné, avec une belle brochettes d'acteurs dont le très délectable Michael Fassbender.

A ce sujet je tiens à envoyer une plainte ferme et définitive à Tarantino. On ne voit l'Irlando-Allemand que pendant environ une demi-heure et même pas deshabillé. C'est un scandale absolu. 

Enfin bref. Autant vous dire que même après seulement 30 minutes de Fassbender sanglé dans un uniforme alors que le meuri n'était pas là, j'étais au taquet vers 23.30.

C'est là qu'exceptionnellement, trop énervée pour aller me coucher, j'ai allumé la télé et regardé "On est pas couchés".

Ordinairement, j'évite cette émission. Ruquier me colle des plaques avec son humour lourdingue de comique troupier et ses vannes écrite par les pensionnaires de maisons de retraite ou pompées sur twitter.

Je déteste les gens qui rient de leurs propres blagues, signe d'un égo boursouflé en général, ce qu'il fait régulièrement. Et son monologue d'introduction vous donne envie d'avaler une plaquette complète de Xanax pilée dans un verre de vodka-tonic.

Je ne supportais pas Zemmour et Naulleau, et leurs provocations à deux balles. A l'inverse aujourd'hui, Polony et Pulvar sont ennuyeuses à mourir.

Mais, après des mois de boycott de la part de Ruquier, campagne électorale et temps de parole oblige, il avait invité Marine Le Pen. Je voulais voir ce que la confrontation aller donner.

Finalement elle a été ennuyeuse. A l'image de l'émission. Au lieu de mettre Marine Le Pen face aux chiffres et à ses contradictions comme l'avait si bien fait Sophie Lapix dans Dimanche +, Pulvar et Polony se sont perdues dans des discussions annexes qui n'amenaient pas grand chose au débat en permettant à Le Pen de faire son habituel numéro de "je vais défendre la France et les français en boutant l'immigré hors de nos frontières"

Dans ce contexte, mon attention et celles des live-twitters présents à ce moment s'est vite focalisée sur autre chose. 

Marine arborait un tailleur noir assez classique, chemisier blanc, rien de fondamentalement oléolé. Simplement à son revers, quelques breloques pour le moins intrigantes.

Après avoir échafaudé différentes hypothèses, au péril de sa vie (faut quand même en vouloir pour plonger dans le decolleté du pittbull blond) un de nos courageux internautes, Totoche,  a zoomé et...

 

mm3zq.jpg

 

 

Après inspection minutieuse il nous est apparu que les objets du délit étaient successivement une paire de menottes, un cadenas, un piolet, suivi de quelque chose qui ressemblait à un martinet et d'une autre paire de menottes.

Compte tenu du fait que son flanc droit était orné d'une chaine du meilleur effet, l'évidence nous a frappé, comme un type du service d'ordre du FN quand il voit un individu d'origine maghrébine tentant d'obtenir des allocations familiales de façon indue :

MARINE FAIT DANS LE SM. 

 

Si ça se trouve elle portait une gaine en latex et des porte-jarretelles à clous sous son tailleur.

 

Avec un peu de chance et en grattant sur internet on va retrouver son formulaire d'adhésion au club "Le Donjon" de Saint-Cloud.

La vision d'horreur d'une Marine en guépière, cuissardes et un fouet à la main m'a poursuivie jusque tard dans la soirée. 

Elle n'est déjà pas avenante en temps normal, mais l'imaginer en maîtresse SM gueulant en allemand "TU VEUX TATER DE MON FOUET SCHWEINEHUND ?" à de quoi glacer d'horreur sur place l'amateur de film gore le plus endurci, voire même tout un escadron de paras-commandos qui ont pourtant l'habitude de cotoyer les horreurs de la guerre et arrachent le bras d'un membre d'Al-Qaida comme toi tu allumes une clope. 

 

J'ai été obligée de visionner des photos de Michael Fassbender pour me nettoyer la rétine.

IMG_1623.jpg

 

Remarque, ça marche assez bien. J'ai oublié Marine et sa guépière rapidement.

Et, lui,  lui faut qu'il arrête de me regarder comme ça, je vais perdre tout ce qui me reste de bon sens et de contrôle.

(t'as vu j'ai fait une retouche sur un shoot d'écran, ça rend pas mal keumême, je me bonifie avec l'âge)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

C'est des noeuds marins non ? Une veste porte mémoire pour le cas où un jour elle doit partir loin, très loin, et vite, très vite.

Écrit par : electromenagere | 20/02/2012

Répondre à ce commentaire

Je l'ai vu aussi. J'étais dans mon lit et je menais moi-même l'interview.
Parce que Pulvar s'est un peu empêtrée dans son discours et parfois, j'avais l'impression qu'elle allait pleurer.

Écrit par : Nanette | 20/02/2012

Répondre à ce commentaire

Non mais... euh... non... aaaaaaaaaaaaaaah !! et voilà je suis collée à l'image de Marine Le Pen en latex avec un fouet !
La journée commence bien...

Écrit par : TruUffe | 20/02/2012

Répondre à ce commentaire

N'en déplaise à Marine je suis obligé d'invoquer des images de beaux black (en masse oui oui oui !) pour effacer les visions d'horreur induites par ce billet !

Écrit par : Poulette Dodue | 20/02/2012

Répondre à ce commentaire

J'ai visualisé! Je ne te remercie pas!
AU secouuuuuuuuuuuurs

Écrit par : Lily La Fée (Lily2282 on Twitter) | 20/02/2012

Répondre à ce commentaire

@Electroménagère : prions, ma soeur...
@Nanette : on en était pas loin...
@TruUffe : regarde la dernière photo, ça va te guérir
@Poulette dodue : c'est un bon antidote
@Lily la fée : oui, ça fiche la trouille

Écrit par : emanu124 | 20/02/2012

Répondre à ce commentaire

Je suis traumatisée!
Va falloir que je me lave le cerveau à la javel maintenant.
Plus jamais je ne regarderais le cuir, les fouets et les menottes pareilles.

Écrit par : Shaya | 20/02/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.