Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/03/2012

Tu peux danser à la télé ? Non toujours pas. Mais je peux applaudir

A part être profondément pénible dans la vie je ne sers pas à grand chose.

On en a déjà discuté. 

En revanche, être pénible a parfois une utilité.

Celle d'obtenir ce que tu veux de ton interlocuteur, qui, de guerre lasse, abdique toute résistance et part en cure de sommeil prolongée. 

C'est le cas du community manager de l'émission You Can Dance qui est actuellement en long séjour à la maison de repos "mon doux rêve" avec plein de jolies pilules roses à avaler.

Et qui a finit, après deux semaines de harcèlement twitterien, par m'inviter en compagnie de trois autres bloggeuses privilégiées, dont mon précieux binôme Sandrine Camus , à la première en public de l'émission.

YCD Logo.jpg


Car après deux numéros enregistrés consacrés aux auditions, nous sommes rentrés dans le vif du sujet avec les 16 finalistes qui défendent leur style en direct devant un public.

Etre invitée sur un plateau vous donne quand même un peu l'impression d'être une Vipette. Entrée réservée, petit buffet avant dans les coulisses, rencontre des danseurs,  places assises (alors que la majorité du public est debout) et vue imprenable... Sur le dos du jury.

Je ne te dévoilerai pas les petits secrets de fabrication de l'émission (quoique, contre quelques compensations financières, je pourrais céder), mais l'ambiance y est dynamique et presque enfiévrée les supporters des participants étant au taquet et il fait TRES chaud dans la salle.

Il fait très chaud et parfois les danseurs sont torse nu. Détail qui ne peut m'échapper. Et un danseur, ça n'a souvent l'air de rien habillé. Mais c'est PARTICULIEREMENT bien gaulé. Ahem (oh fait pas ta bêcheuse, je sais que tu regardes aussi). 

Bref.

Si tu ne connais pas encore le principe malgré mes nombreux billets sur le sujet - ce qui veut dire que tu me lis pas fidèlement, et que tu vas te faire appeler Lucienne - nous avons 16 finalistes, 8 filles et 8 garçons. Ils viennent de toutes les disciplines de la danse mais vont être obligés de danser 1/ en couple 2/ sur un style imposé qui est parfois loin de leur style de prédilection.

Chaque semaine, les danseurs des couples ayant totalisé le moins de votes des spectateurs devront défendre leur place en exécutant un solo face au jury. Qui décidera d'éliminer une fille et un garçon.

Les couples seront reformés en fonction des éliminations.

En parlant des éliminations, je tiens à dire que le conseil des bloggeuses réunies a été très très colère et pas d'accord du tout sur l'élimination d'Isaies la semaine dernière. 

Ce que nous avons pu dire à Kamel Ouali, qui nous a reçues très gentiment dans sa loge pour un petit entretien after-show, où il a confié à ma consoeur Céline Crespin son espoir que ce type d'émission fasse vraiment progresser la danse et sa perception en France.

Car malheureusement, dans notre pays, elle est encore souvent considérée comme un art mineur, voire une occupation "accessoire". Ce que je trouve à titre personnel totalement injustifié et injustifiable. 

Kamel.jpg



Outre l'entretien avec Kamel nous avons eu droit à un nouveau tour dans les coulisses pour la sortie des danseurs,  et un close-up avec Shy'm (très jolie fille, vraiment) et évidemment Nico Archambault de qui j'ai eu un "bonsoir" (détestez-moi les filles).

Shym2.jpg

 

Nico2.jpg



Il va sans dire que j'ai adoré la soirée.

Juste un problème : à cause des caméras, pas de smartphone autorisé dans la salle pour cause d'interférences possibles. Très frustrant pour des live-tweeteuses acharnées...

 

Je ne peux que te recommander l'expérience si tu habites ou passes par Paris.

Tu peux tenter ta chance sur la page Facebook de You Can Dance  où tu peux également gagner plein de lots, voire un cours de danse avec Kamel ou Nico eux-mêmes !! Trop la classe.

 

Pour ma part,  je donne des cours de bourrée auvergnate le mercredi de 19 h à 19 h 35.

Si vous êtes intéressés, laissez-moi un commentaire sur ce billet. 

On fera bourrés ensemble.

A défaut de virtuosité et de grand écart, bourrée, je sais encore faire. 

J'ai des témoins.

(et un grand merci à Wale et son you can dance team pour l'accueil !!)

(et oui, mes photos sont pourries, mais je ne vais pas faillir à ma réputation de pire photographe de l'univers, nanmého)

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:03 Publié dans Séries, TV, Sorties | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : you can dance, nico archambault, kamel ouali, shy'm | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Perso je fais souvent bourré chez l’auvergnat mais ça n'a pas grand chose voir... (quoique je ne dois pas être plus ridicule que quand je danse...)

Écrit par : Phileas | 05/03/2012

Répondre à ce commentaire

Lucky you, ça doit être vachement plus sympa sur le plateau qu'à la tv, parce que je trouve que les chorés sont quand même pas super bien filmées...
(on peut te soudoyer en cannelés pour connaître les OFF de l'émission ?)

Écrit par : shalima | 05/03/2012

Répondre à ce commentaire

Ah bah ça y est, mon fils veut qu'on l'inscrive pour prendre des cours de hip hop ;)
Il est fan de cette émission! (cf mon billet d'hier)

Écrit par : MissBrownie | 05/03/2012

Répondre à ce commentaire

@Phileas : je demande à voir !!
@Shalima : oui, les cannelés ça peut marcher
@MissBrownie : ouiiiiiiiii un fan de plus !! (le hip hop c'est le bien)

Écrit par : emanu124 | 05/03/2012

Répondre à ce commentaire

hhhahiiiiiiiiiiiiii !! T'ai je dis que mon beauf est danseur (de flamenco) ?

Écrit par : Poulette Dodue | 05/03/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.