Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2012

Ah je riz de me voir si belle en ce miroir !

Blogger présente quelques avantages.

A part le fait de suer sang et eau sur un billet quotidien, et d'avoir des trolls qui viennent te pourrir les commentaires, tu rencontres parfois des gens sympathiques (on ne parle pas de moi, bien sur), tu apprends à faire des trucs utiles - genre bien te laver les dents, broder au point de croix ou décorer une pièce montée pour 45 personnes -  on t'offre un déliceux repas, et tu découvres des lieux insolites. 

 

Parfois même, tu combines apprendre un truc utile, manger aux frais de la princesse et découvrir un endroit insolite.

 

Par exemple comment cuisiner le riz sous toutes ses formes, déguster tes créations et celles de chefs très talentueux et entrer dans un hôtel un peu particulier de Montmartre, la maison Muller, racheté et occupé habituellement par 3 co-locataires tout sauf tristes, dont le manager du groupe Airnadette, Philippe Risotto (non je n'invente rien)

Si tu ne sais pas qui est Airnadette, ce sont les gens qui font semblant de jouer d'un instrument mais qui, au lieu de le faire dans leur salle de bains comme tout le monde, avec le gel douche et une brosse à cheveux comme micro, le font sur scène. Et même qu'il y a des gens pour aller les voir.

Autant te dire que vu que le monsieur a dîné à notre table le soir, et à côté de moi en prime, le dîner a été tout sauf triste.

Et à part rigoler ? J'ai appris comment faire un samoussa au riz. Et à reconnaître différentes variétés en dégustation aveugle.

Mais toujours pas à cuire le riz en vrac.

Malgré tout mes efforts. C'est toujours une catastrophe intersidérale. Une casserole de riz en vrac cuite par mes soins et tu peux monter un mur complet sans enduit ni plâtre.

Je propose donc qu'on béatifie la personne qui a inventé le riz en sachet. Et entamé une petite danse de la joie autour de moi-même en apprenant qu'Uncle Ben's, notre tonton riz à tous, avait enfin sorti une variante sachets pour deux de mes variétés préférées : le Thaï et le Basmati.

Impensable de cuisiner un bon curry de poulet ou autre plat exotique dont je raffole sans riz parfumé. Tu peux me dire ce que tu veux.

Sinon, depuis je m'entraîne ferme dans ma salle de bains avec ma brosse à cheveux pour monter mon propre spectacle.

Faire n'importe quoi, ça me connait, je pense que je tiens un bon créneau pour gagner ma vie.

 

7036138481_d286a0d008.jpg

le brushing, ça va, la confection du samoussa... heu.. comment dire.

2130a674782911e181bd12313817987b_7.jpg

C'est mooooaaaa le chat perché (petite vue de la cour de l'hôtel Muller)

6890078354_1210f9a1ea.jpg

"T'as vu t'as des joues de hamster" "Oui ben quand on porte une veste à carreaux avec un polo rayé, on la met en veilleuse"

1eee8334783a11e18bb812313804a181_7.jpg

Ambiance de la salle à manger ... Kitschissime !!

159fd47a783c11e1a87612313804ec91_7.jpg

Manger du rouget et rougir de plaisir

32cf71a8784211e1a87612313804ec91_7.jpg

Et finir sur un dessert surprise : un dôme au chocolat cachant un gâteau de riz à la mangue !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Cuisine, Sorties | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Les Airnadette je les ai aperçu sur C+ une fois, une belle bande de déjantés !!
La déco est riz-ible ( huhuh), mais je pense que cela ajoute un certain charme ...

Écrit par : Poulette Dodue | 12/04/2012

Répondre à ce commentaire

Sympa, ce dôme chocolat !
Et j'espère que, pendant cette soirée, tu as bien "riz" ;-)

Écrit par : Miss Cupcake | 12/04/2012

Répondre à ce commentaire

Je suis contente de voir que tu as passe un bon moment. Merci de partager ces belles photos. Comme disait Coluche, plus on est de fous, moins y a de riz!

Écrit par : MC Hammer | 12/04/2012

Répondre à ce commentaire

Ah tu as quand même fait tomber la veste pour la dégustation :) j'étais invitée mais évidemment j'ai pas pu à cause de mon boulot, dommage car je suis aussi bille que toi pour réussir le riz tout bête à la casserole !

Écrit par : Carole Nipette | 12/04/2012

Répondre à ce commentaire

Oh tu es dure, il était pas mal ton samossa...
N'oublie pas de m'avertir si tu monte un spectacle de Airmanudette !
A bientôt
Steph

Écrit par : Ma poussette à Paris | 13/04/2012

Répondre à ce commentaire

C'est une vraie belle découverte ton blog. Depuis un mois j'ai rendez-vous tous les jours pour venir te lire avec grand plaisir.
Même les sujets pour lesquels je n'ai pas de réelle passion comme l'informatique ou les jeux, capturent mon attention, c'est dire!
J'adore les samoussas, mais je ne sais pas faire. Autrement, pour la cuisson du riz nature (sauf risotto), un petit truc simple pour ne pas que ça colle, il ne faut pas remuer pendant la cuisson au contraire des pâtes.

CIAO

Écrit par : Maria | 13/04/2012

Répondre à ce commentaire

@Poulette dodue : mais absolument...
@MissCupcake : tout à fait
@MC Hammer : Coluche avait (parfois) raison
@Carole : ça me rassure, on est au moins deux
@Ma poussette à Paris : je n'y manquerai pas !
@Maria : merci pour le petit truc mais remuage ou pas, mon riz en vrac est toujours trop ou pas assez cuit...

Écrit par : emanu124 | 13/04/2012

Répondre à ce commentaire

Et moi, ravie de t'avoir croisée à cette occasion !

Écrit par : Amelie | 18/04/2012

Répondre à ce commentaire

Désolée du retard de mon com, mais j'étais en ouacances à Nueva York.
On ne peut pas être partout à la fois.

Alors pour le riz, bouffer cette #$µ=*§ en sachet cuisson plastoc, c'est comme boire du thé en sachet... je dis Berk et re-Berk.

Il y a quand même un truc génial que tout le monde devrait avoir dans sa cuisine et qui ne coûte que 25 € : un rice cooker.
Tu bazardes ton riz (en vrac) le matin, avé la mesure d'eau, tu pars au bureau, et quand tu rentres : c'est cuit à point, chaud, etc...
Pire : tu as 8 convives à dîner - No pb : tu balances tout à 18 h, et tu l'oublies. Et au moment de servir, tiens, c'est vrai, je l'avais oublié...
Ben c'est prêt, chaud, cuit à point.
Et le riz a bon goût (surtout si tu aimes le basmati). Pas le goût du plastoc de cuisson ou l'odeur de l'usine de l'oncle B.

Et ça marche pareil pour le risoto, et les autres céréales (boulgour, quinoa etc...)
Ne me remercie pas, c'est offert par la maison.

Écrit par : l'Arlésienne | 19/04/2012

Répondre à ce commentaire

@Amélie : c'est réciproque !
@L'arlesienne : super. Je n'ai juste plus de place dans mes placards. Donc, je continuerai avec mes sachets. Mais super.

Écrit par : emanu124 | 19/04/2012

Répondre à ce commentaire

Bazarde ta machine à pain qui sert à rien !
Tes amis te féliciteront sur ton riz, ce qui te permettra de vivre une expérience rare.

Écrit par : L'Arlésienne | 24/04/2012

Répondre à ce commentaire

J'ai pas d'amis.

Écrit par : emanu124 | 24/04/2012

(excuse fallacieuse et totalement riz-dicule)

Écrit par : L'Arlésienne | 26/04/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.