Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2012

Le point beautysta du mois

Si à 20, 30, 40, 50 ans tu n'as pas été invitée chez Marionnaud, tu as raté ta vie.

Si si.

Parce que premièrement tu es réceptionnée comme une princesse de conte de fée avec papouilles et petits fours.

Et que deuxièmement on te fais découvrir des produits trop géniaux. Dont on t'enduit des pieds à la tête.

Je les soupçonne ceci dit d'être mal intentionnés. 

Parce qu'après tu files les ACHETER directement ces nouveaux produits.

Je m'interroge donc. 

En attendant, cette dernière session de présentation m'a permis de découvrir ou de redécouvrir des lignes de cosmétiques absolument topissimes qui vont désormais faire partie des essentiels de mon tiroir à beauté.

Je suis déjà tombée totalement in love de la nouvelle gamme cosmétique de Calvin Klein : des packagings noirs et blancs so classy, des couleurs, et deux produits chouchous et extrêmement malins 

 

marionnaud,remedis,sen,calvin klein,couvent des minimes


Un fond de teint à l'eau : moi qui ait horreur des textures grasses et collantes, c'est le bonheur total. Il est léger, invisible et hydratant ! Je l'adore et je l'adopte.

Un mascara qui réalise enfin mes rêves les plus fous : un manche tournant et qui permet selon sa position de transformer la brosse en mode allongeant ou épaississant. Plus besoin d'avoir deux mascaras !!! J'adoooooore.

 

marionnaud,remedis,sen,calvin klein,couvent des minimes


Sans parler d'un très joli vernis chocolat au lait, à la pose et à la tenue tout à fait satisfaisantes - au moins équivalente à celle d'une grande marque américaine de vernis en 3 initiales, après test maison...

 

marionnaud,remedis,sen,calvin klein,couvent des minimes


 

J'ai également découvert et coupdefoudré pour la marque Sen : des huiles et crèmes pour le corps et le visages aux senteurs divines, composées d'ingrédient naturels et inspirées par la pharmacopée traditionnelle chinoise. Je vais me rouler entièrement dans les deux huiles au jasmin et au thé vert tellement elles sentent divinement bon (sans parler du bénéfice du massage, bien sur). Sans parler du pain de crème démaquillant, au jasmin à utiliser avec les doigts. Plus de coton, plus de frottement, rien que de la douceur, et une odeur exquise également.

 

marionnaud,remedis,sen,calvin klein,couvent des minimes

 

Bien sur qui dit Marionnaud, dit Couvent des Minimes, LA marque aux plantes exclusive de la chaine. Cette fois, c'est la rose en vedette avec le fluide hydratant pour le visage. Moi qui ne suis absolument pas fan d'odeurs de rose trop marquées, j'avoue que la légère trace de rose poudrée laissée par cette texture fine et revigorante.

 

marionnaud,remedis,sen,calvin klein,couvent des minimes


 

Et que dire de l'eau des missions ? Pour la fan absolue de cologne que je suis, une eau légèrement vanillée et un poil capiteuse, c'est le bonheur total, surtout à l'arrivée des beaux jours. Comme parfum d'été, on ne fait pas mieux.

 

marionnaud,remedis,sen,calvin klein,couvent des minimes


 

Enfin, une jolie découverte de la nouvelle des cosmétiques brésiliens Rémédis. Une gamme complète de soins que l'on pourrait trouver en para-pharmacie, mais qui seront distribués dans les boutiques Marionnaud. Efficacité, tolérance, hydratation, La crème d'urgence spéciale peau sèche fait le bonheur de mon visage et des parties particulièrement sensibles à la déshydratation et à la peau de crocodile : coudes, genoux, etc....

 

marionnaud,remedis,sen,calvin klein,couvent des minimes

 

Par contre, je suis tellement enduite de produits qu'à ce stade je suis luminescente mais je ne peux plus bouger.

Venez me sauver. Vite.

Quelqu'un

Merci !!!

 

06:00 Publié dans Beauté | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : marionnaud, remedis, sen, calvin klein, couvent des minimes | |  Facebook | |  Imprimer | |

29/04/2012

Qui qu'a gagné la queue du Mickey ?

 

Et qui va récupérer un joli petit sac avec sa tête ? Pour soi-même ou son loulou ? 

hmmmm ??

Ce sont

Martylo

Emmanuel Desvigne

Pedrito

et

Hell62

 

Bravo à vous et merci pour toutes vos participations. J'attends vos adresses postales par mail pour l'envoi.

Vous devriez le recevoir dans 122 siècles quand j'aurais fini de procrastiner pour aller à la poste.

A la fois, j'avais prévenu.

 

Sinon J-8 avant ça

DSC08076.JPG

 

Ca fait un an que vous me pourrissez avec vos voyages

L'heure de la vengeance a sonné.

Vous allez prendre cher.

Premier avertissement

06:00 Publié dans Concours | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : concours, sac, disney | |  Facebook | |  Imprimer | |

27/04/2012

Cadavre exquis

Petite j'adorais ramasser les pétoncles.

C'était fou, on larguait les amarres et on oubliait tout.

On mettait nos cirés jaunes, nos bottes en caoutchouc et on passait des heures dans le vent, la pluie, sans voir passer les heures. On remplissait des seaux entiers qu'on ramenait à la maison avec mon frère.

Maman nous attendait au nid. "Vous êtes vraiment deux pommes" nous criait-elle ! Regardez comme vous êtes trempés. "Vous allez attraper la crève et je vais être obligée de vous soigner pendant des jours, je n'ai vraiment pas que ça à faire en ce moment".

Maman s'énervait rapidement. Mais elle arrêtait, tout aussi rapidement. Et nous frictionnait avec une serviette chaude. Avant de nous faire un chocolat et de partir mettre les pétoncles dans des petits sacs plastiques qu'elle enfournait dans le tiroir du bas du congélateur.

Et qu'elle oubliait.

Comme le reste.

On faisait avec. 

Ces petits oublis sont devenus des moyens, puis des oublis de plus en plus grands.

Un jour elle a oublié de s'habiller pour sortir. Et puis juste après qui elle était.

Elle nous a oublié, aussi avec le ramassage des pétoncles, la pluie, le vent, les cirés jaunes, les bottes en caoutchouc, les serviettes chaudes et le chocolat.

Elle est partie avant de partir. On a pas pu la retenir.

On s'est sentis pommes. Comme toujours.


Sur un défi mot de Sandlablonde (les mots en violet)

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : défi mot, cadavre exquis | |  Facebook | |  Imprimer | |

26/04/2012

On a retrouvé le point G

Amie femme sois contente.

Toi qui le cherchais depuis des décennies, avec plus ou moins de succès, arrête tes investigations.

On vient de le retrouver.

La mythique zone érogène serait en réalité un petit sac de tissu irrégulier, très innervé et érectile, de couleur «raisin noir».

Adam Ostrzenski, un médecin qui pratiquait une autopsie sur une vieille femme décédée d'une blessure à la tête raconte avoir découvert le point G «sur la membrane périnéale, à 16,5 mm de la partie supérieure du méat urétral, faisant un angle de 35° avec le bord latéral de l’urètre».

Sur la paroi antérieure du vagin, en clair. 

Bon déjà pourquoi a-t-il été trifouiller la foufoune d'une dame morte d'une blessure à la tête ? Hein ? 

En plus le polonais ça picole énormément, tout le monde le sait.

D'où l'expression "saoul comme un polonais"

Je dirais donc que c'est moyennement fiable cette affaire.

De toutes manières vu sa possible position, tripoter le point G pour s'envoyer en l'air ça me parait aussi aléatoire que de décrocher 3 étoiles partout à Angry Birds : t'as beau lancer l'oiseau, il retombe toujours à côté.

Et on a bien vécu des siècles sans trifouiller le point, hein, ça nous a pas manqué plus que ça.

Jusqu'à ce qu'un hurluberlu décide qu'il fallait absolument descendre au fond de la mine et de sortir la tête chercheuse pour t'envoyer au 17ème ciel.

Mouais.

Perso, le point G je m'en passe très bien.

C'est plutôt le point S qui est sensible dans mon cas. Non pas celui qui refait les pneus. Ce genre de point S là.

wilson2_jpg.jpg

 

Je t'assure que tu le mets sur mon chemin, il aura pas besoin de chercher très longtemps le ...

Enfin bref.

06:00 Publié dans Sexe & Co | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : point g, découverte | |  Facebook | |  Imprimer | |

25/04/2012

Comique sans ms

A priori mon karma dans cette existence, voire dans les suivantes, car je vais me réincarner indéfiniment vu le nombre monumental de bêtises que je peux réaliser, c'est de faire rigoler.

Bon.

Après tout, c'est un acte charitable de divertir les gens en lançant des blagues carambar ou en écrivant des billets idiots.

Et puis à 90 % du temps on se divertit avec ceux qu'on tente d'amuser.

De plus la nature m'ayant dotée d'une légère tendance à l'exagération et à l'exhibitionnisme, faire l'imbécile colle assez bien avec mes capacités.

Seulement parfois on a juste pas  ou plus envie de faire le gugusse. 

Ou marre que les gens vous demandent de venir ou vous invitent seulement pour ambiancer, une bouteille à la main et une plume dans le derrière.

C'est bien de rire et de faire rire, mais parfois on est pas dans le mood for laugh (jeux de mots anglais tavu je peux pas m'empêcher), même sans raison spéciale.

On a envie d'être tranquille, ou en colère, ou romantique, ou triste.

C'est en général le moment que choisit le clampin de service pour venir vous crier sous le nez "et alors POUET POUET HEIN ??"

Et bien non, pouet pouet, pas toujours.

Quitte à décevoir mes interlocuteurs, je n'ai pas envie de rentrer dans la case "comique troupier" débitant des âneries au kilomètres pour gagner l'estime de mon auditoire.

Je ne suis pas une comique professionnelle, ni payée pour me donner en spectacle, je réclame donc le droit de tirer une tête de 3 pieds si l'envie m'en prend.

Je n'ose d'ailleurs imaginer le calvaire des "comiques" dont on attend une vanne, une grimace ou une cabriole à chaque fois qu'ils posent un orteil hors de chez eux.

Et qui, le jour où ils viennent de perdre leur mère ou leur chaton, se font insulter parce qu'ils ne hurlent pas BIP BIIIIIIPPP en pleine rue.

Il ne faut pas croire, les gens drôles en surface ne le sont souvent pas en profondeur.

Comme dirait l'autre, l'humour est la politesse du désespoir.

Je suis bien placée pour le savoir

Et beaucoup de comiques rêvent de pouvoir un jour, à l'instar de Coluche, montrer leur vraie nature dans un rôle tragique, de faire leur "Tchao Pantin" en somme.

Personnellement en tant que comique blonde, je rêve de faire un jour mon "Tchao Pantène".

Parce que je le vaux bien.

comic-sans.gif

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : comique, humeur | |  Facebook | |  Imprimer | |

24/04/2012

Palpeeeez, rouleeeez et hop !

La célébritude ne m'impressionne guère.

Mis à part quelques individus au talent incontestable ou possédant des qualités que je n'aurais jamais, comme l'intelligence, je suis assez rarement en mode groupie.

Oui, bon sauf devant le bogosse de service où je perds totalement les pédales, je me ridiculise et je m'humilie suffisamment pour environ 3 générations.

Un jour je te raconterais comment j'ai VOMI sur un type qui pouvait en remontrer à Fassbender question boule.

Mais ceci est une autre histoire.

Donc quand on me dit "tu vas faire un atelier d'initiation à l'auto-détente avec la coach des STARS", je rigole doucement dans l'intérieur de moi-même.

Mais j'y vais, pour voir. Et parce que c'est organisé par Weleda, marque maintenant bien connue de produits cosmetiques bio.

Que personnellement j'aime pas mal.

Parce que sache-le lecteur dubitatif, je ne parle ici que de marques qui m'agréent.

Sans agrément, point de billet. 

Je suis donc allée me faire coacher bien décidée à remettre à sa place une coach melonnée parce qu'elle avait fait de la gym avec Loana.

ET BIEN PAS DU TOUT.

JE M'AI TROMPEE DE PARTOUT

ET JE M'ENDUIS DE REPENTANCE ICI MEME.

Julie Ferrez elle est 

1/ vachement mignonne. La preuve elle a supporté mes jérémiades pendant une heure

 

Julie.png


2/ vachement efficace. Elle a réussi à nous transformer en machines de guerre musclées sans verser une seule goutte de sueur. Bluffant. Quasiment uniquement en roulant sur des swissballs et en auto palpant roulant notre propre couenne. Je reprendrais volontiers quelques cours avec elle. Et connaissant mon niveau d'amour pour le sport, tu peux mesurer le plaisir que j'y ai pris. 

 

851457f67f3d11e1b9f1123138140926_7.jpg


Du coup, je suis devenue top-experte en palpé-roulé si ça intéresse quelqu'un. 

Non pas toi.

Ni toi non plus

Par contre toi, fais voir tes muscles.... ? Ah oué, ça pourrait le faire.

 

Entre le palpé roulé et un petit massage à la crème de citrus prodigué par les mains d'une experte de l'espace Weleda, autant vous dire que ma musculature était majestueusement au top ce soir là.

Et que je suis tombée inconditionnellement amoureuse de la crème et de l'huile au citrus. J'ai d'ailleurs trouvé un excellent prétexte pour me les procurer. Elles sont tellement hydratantes que l'on peut s'en servir comme après-solaire. Et comme j'y pars bientôt, tu vois...

Pour l'instant, la pointe de citrus je la retrouve aussi dans le coffret minceur au bouleau.

weleda-programme-minceur-au.jpg

Même sans avoir particulièrement besoin de perdre des centimètres (quoique, y'a quand même quelques bourrelets qui trainent, ne rêvons pas) le combo massage-crème gommante-huile de massage et jus de bouleau dans l'eau ou dans la tisane fait des petits miracles de tonicité.

Et en plus l'huile sent vraiment très bon et le jus de bouleau - oui, j'étais sceptique au départ - dans une tisane ajoute un goût de chataîgne pas désagréable du tout.

Bref, tu l'as compris, Weleda et moi on entame une belle histoire pleine de crème et d'huile.

Et de massages, car je retournerais volontiers à l'espace me faire papouiller dans une ambiance zen.

 

2763954c7f4f11e1a9f71231382044a1_7.jpg


 

1fb6d9da7f4f11e1a9f71231382044a1_7.jpg


Sans aucune hésitation.

J'aime les papouilles. Qu'on se le dise.

06:00 Publié dans Beauté | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : weleda, huile, crème, bouleau, minceur, julie ferrez | |  Facebook | |  Imprimer | |

23/04/2012

Ici Radio Londres, les français parlent aux...

... Twittos.

 

Le réseau social c'est le mal.

L'aliénation.

L'esclavage.

Quand il se passe un évènement majeur, le réseau effervesce tellement qu'il t'occupe les doigts et la pensée toute la journée.

Comme hier, jour d'élection. 

Entre les imbécilités des uns et des autres et les résultats anticipés par Radio Londres, le hastag officiel de ceux-qui-diffusent-les-resultats-avant-20h, impossible de se concentrer pour écrire un billet correct.

Plus le fait qu'il a fallu que j'expédie mes deux grands veaux au bureau de vote manu militari.

Plus le commentaire des résultats après 20 h..

...

Bon ok, je sais, c'est complètement ridicule comme prétexte.

J'étais en manque d'inspiration, le neurone polarisé par l'attente des résultats du 1er tour, dans l'attente de savoir si on allait enfin pouvoir bouter le nain hors du palais présidentiel.

Mon autre demi-neurone étant occupé à pouffer devant mon ordi face à ce genre de photos.

ArFGSOKCQAMfdGP.jpg:small

(source @Louis_Lepron)

Tu comprendras donc que le billet du jour soit spartiate, voire abscons, voire incongru.

Et incongru, ça reste toujours un con, comme dirait l'autre.

Demain, je tente de faire mieux, promis.

Et tu sais ce qu'on dit, les promesses n'engagent que ceux qui les croient...

Mouahahahaha

 

06:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : elections, twitter, radio londres | |  Facebook | |  Imprimer | |

21/04/2012

Soyons fous, faisons un concours à l'ancienne

Dans quelques semaines je vais déménager.

Pas comme d'habitude, je vais vraiment déménager. Enfin pas moi, ma boite.

On va aller de zyva-city dans le 9-3 à zyva-ville dans le 9-3.

Du coup on a fait le ménage dans les armoires, tiroirs, vestiaires, vestibules et autres recoins.

On a exhumé quelques cadavres, trouvé des vieilles photos, des dossiers qu'on croyait perdus à jamais et aussi... Quelques objets promotionnels non utilisés.

Et comme ma bonté est transcendentale, je me suis dis que je pouvais en faire bénéficier la foule en délire, dans un petit concours à l'ancienne, tiens, comme au temps où je faisais des concours maison, avec des bricoles récupérées à droite et à gauche.

Même que j'enverrais les lots moi-même, dans 22 siècles environ, quand j'aurai le courage de passer à la poste.

Même que je fais le concours le samedi, j'ai peur de rien, je suis une warrior du blog.

Mais qu'y-a-t-il-donc-quoi à gagner, au fait ?

Hmmmm ?

Ceci

IMG_1804.jpg

IMG_1805.jpg

IMG_1806.jpg

Un petit - j'insiste bien sur le petit -  sac à dos, plutôt enfant on va dire.

Profilé, design, fasheune, c'est l'objet hype du printemps, que même Anna Wintour va vous envier.

(tavu comment je fais l'article ?)

Si tu le veux il va falloir écrire une ode en alexandrin et 12500 caractères.

 

....

Meuh non. Tu laisses un com, c'est tout. C'est pour toi ou ta descendance.

 

On va pas se compliquer. C'est les vacances.

Il y a 4 sacs à gagner

Tu as jusqu'à mercredi soir. Les noms des 4 gagnants seront publiés sur ce blog dimanche prochain, comme d'hab, je dirais...

Sinon c'est tout J - 2 semaines avant les vacances. Des vraies vacances ce coup-ci. Loin. Mais on en reparlera..

06:00 Publié dans Concours | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : concours, sac à dos, disney | |  Facebook | |  Imprimer | |

19/04/2012

Regardons le ciel ensemble...

Un jour de rendez-vous et de stress dans Paris j'étais tombée par hasard sur

417085936.jpg

Ca m'avait rendu le moral. Et fait sourire.

Au gré de mes pérégrinations, quelques temps plus tard, je tombe sur une autre trace du poète des rues...

Regarde le ciel 2.jpg

 

La photo Instagram avait amusé les gens.

Qui se sont mis à m'envoyer leurs propres trouvailles.

Comme ma twittfille chérie, Emilie Lopez (oui, j'ai adopté sur twitter, c'est mieux que les vraies familles, on peut CHOISIR ses enfants)

Regarde le ciel 6.jpg

Regarde le ciel 4.jpg

Ou Bulles de Flo

Regarde le ciel 5.jpg

Mister Mc Flee

Regarde le ciel 7.jpg

Ou encore LyliMinette

Regarde le ciel 3.jpg

 

Et à force j'ai du mal à les réunir sur un seul cliché Instagram. La petite application qui permet de faire des photos fractionnées ne permettant de réunir que 6 photos maximum.

Du coup, pour ce qui devient un peu une oeuvre collective, j'ai voulu faire une petite expo en ligne...

Qui s'agrandira au fil des envies, des trouvailles, des uns et des autres... Ou pas.

Après tout, on regarde le ciel, ça nous prend déjà pas mal de temps, non ?

Edit du 21/04..
Une nouvelle photo dénichée par Bulles de Flo (merci à elle)

 

regarde le ciel,graffiti,instagram,twitter,collection

 

EDIT DU 28/05

Déniché par Paumée à Paris (qui a fini par retrouver le ciel quand même)

regarde le ciel,graffiti,instagram,twitter,collection

 

 

EDIT DU 29/05

 

Trouvé par Alexandra au coin d'un mur ... Mur

 

regarde le ciel,graffiti,instagram,twitter,collection

Edit du 05/06

Regarde le ciel en vitrine par Philippe .... 

regarde le ciel,graffiti,instagram,twitter,collection


 

Edit du 10/06

 

On peut même voir le ciel dans le métro, si on regarde attentivement (trouvé par votre serviteuse)

regarde le ciel,graffiti,instagram,twitter,collection

 

Voire dans des squares - comme celui des Saint Simoniens Paris 20ème. Ceci dit il est logique que des saints regardent le ciel (trouvé par Pitch)

 

regarde le ciel,graffiti,instagram,twitter,collection


Et c'est de circonstance aujourd'hui 10 juin, un regarde le ciel électoral, trouvé par Oum

regarde le ciel,graffiti,instagram,twitter,collection

 

Quant à celui du 19 juin, un hommage aux bloggeuses mode par Madame Parle ?

 

regarde le ciel,graffiti,instagram,twitter,collection

Et même sur les cadenas du Pont des Arts, le 04 août, on regarde le ciel ... (merci Pitch)

 

regarde le ciel,graffiti,instagram,twitter,collection

Pacifique Palissade par Carole Nipette

x2_feb1ecd.jpg

06:00 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : regarde le ciel, graffiti, instagram, twitter, collection | |  Facebook | |  Imprimer | |

18/04/2012

La pt'ite recette qui va bien - 3ème épisode

Je t'avais prévenu que j'avais fait quelques exercices cuisinistiques ces derniers temps.

Surtout avec des recettes pas trop difficiles à réaliser, et que j'ai pu tester avec ma bouche et mes papilles, ce qui me permet de pouvoir affirmer

1/ que si j'y arrive, tout le monde peut le faire, même avec des doigts palmés.

2/ qu'elles sont bonnes

3/ que tu vas les faire chez toi.

Et justement, l'été arrive (enfin normalement, vu que là tout de suite on se pèle un peu le fondement, quand même).

Et qu'est-ce qu'on mange en été ? 

Hein ?

Non, pas des merguez au barbecue.

Des glaces. Et des desserts glacés.

Voire des entrées glacées.

C'est ce que nous avons découvert lors d'un atelier cuisine organisé par Tupperware.

Avant de vous livrer la recette, je dois avouer que j'ai été bluffée par l'ingéniosité de le marque.

Dont j'avais une image un peu disons, vieillotte. La fameuse boiboite à mémère.

Et bien pas du TOUT. Des couleurs, du design, de l'ergonomie, du choix, de la solidité, je n'hésiterais pas une seconde à te recommander la gamme dans son intégralité. 

Notamment le Turbomax et le speedy Chef véritables robots ménagers sans électricité qui te permettent par exemple de faire des smoothies ou monter des blancs en neige en trois coups de manivelle. Même ton meuri n'aura plus aucune excuse pour ne pas mettre la main à la pâte. Impeccable !!

 

Et cerise sur l'accessoire ménager, les produits Tupperware sont désormais garantis sans paraben. Un plus appréciable, qui nous rassure tous.

 

Donc, voici une petite recette assez bluffante qui te permettra d'éblouir voisins, amis, ta belle-mère et et le facteur.

Surprenant glacé citron et pailleté feuilletine

Ingrédients pour 6 personnes

150 ml de fromage blanc

75 g de sucre 

2 oeufs (jaunes et blancs séparés)

6 paquets de 2 crêpes dentelles type gavottes

Le zeste et le jus d'un 1/2 citron non traité

1. Dans un bol mélanges le fromage blanc, les jaunes d'oeufs, le zeste et le jus du citron

2. Si comme moi tu as la chance de posséder désormais un speedy chef, 

speedy-chef-rouge-288x194.jpg

monte les blancs en neige, ajoute le sucre et fouettes (hmmmmm) encore quelques secondes. Incorpore-les au mélange précédent.

3. Concasse les crêpes dentelles et répartis-les dans le fond d'un autre petit accessoire top-pratique. L'empilodéco. Sinon, utilise des petits ramequins ronds.

008372-1062-0025_rdax_288x216.jpg

Répartis la mousse obtenue dessus et lisse avec une spatule. 

4/ Empile les empilo (uhuhuhuh) ou les ramequins 3 par 3 et ferme chaque tour avec un couvercle. Place-les au congélateur pour au moins 6 h.

5/ Sors les préparations 5 à 10 minutes du congélateur avant de les démouler et de les servir...

Et en gros ça devrait donner...

eb22b5c47a5b11e1a87612313804ec91_7.jpg

Et je t'assure que c'est un délice délicieux !! A toi de tester...

06:00 Publié dans Cuisine | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : glace, recette, citron, tupperware | |  Facebook | |  Imprimer | |