Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/07/2012

Adieu ELLE

ELLE a été le journal de mon enfance, au même titre que Spirou, Pilote ou les premiers Marvel et DC comics importés en France.

Ma maman le lisait toutes les semaines, et je lui piquais. ELLE a fait une partie de mon éducation de modeuse voire de femme tout court.

Bien sur à l'époque, dans les années 60, les articles étaient plutôt du genre "faire un boeuf mironton à votre mari avec les restes" "comment coudre une barboteuse pour bébé" ou "le pantalon en ville, pour ou contre ?"

N'empêche. Au milieu des informations destinées à aider la parfaite maîtresse de maison, il y avait des articles qui parlaient avortement, contraception, égalité des salaires, viol et défense des droits de la femme en général.

Rédigés parfois par des pointures de l'écriture ou de la littérature. Je me rappelle encore notamment de certaines pages de Régine Desforges. Ou d'autres.

Et des pages création qui savaient mettre en avant des créateurs ou des designer pointus, voire d'avant-garde.

Je n'hésite pas à la répéter, ELLE a vraiment contribué à mon éducation artistique. Ce n'est pas la seule source, loin de là, mais une façon plutôt agréable d'aborder le design et la création.

Jusqu'à il y a quelques mois, je feuilletais le magazine régulièrement, que ce soit en l'empruntant ou en l'achetant pour les vacances et autres trajets en train et en avion...

C'était d'ailleurs un des derniers féminins sur lequel je jetais un cil, vu le niveau assez calamiteux, voire l'ineptie totale des sujets traités dans cette catégorie de presse. 

Les chroniques du Dr Aga ou le billet hebdo de Fonelle avaient même cette qualité suprême de me faire sourire, voire rire aux éclats, en plein milieu de mon salon ou de lieux publics au grand désarroi des personnes présentes.

Jusqu'à il y a quelques mois... Et une subite accumulation de sujets idiots. 

Ne parlons pas des rubrique mode et leur sempiternel "petit accessoire indispensable à 450 euros seulement".

C'est un peu le passage obligé du genre.

Et les pages mode sont aussi là pour faire rêver Germaine. Bon.

Mais quand l'article se veut plus fouillé ou plus sérieux et qu'on frôle l'accident industriel, c'est plus problématique.

Et des accidents industriels, il y en a eu plus d'un récemment.

Du panégyrique de Valérie Trierweiller (une grande fille toute simple, comme nous toutes), aux conseils d'injections d'acide hyaluronique à 35 ans - après tu es vieille, c'est trop tard, et il vaut mieux ressembler à un mérou qu'à une vieille pomme ridée, c'est clair -, en passant par l'inénarrable "les assistantes parlementaires passent leur vie à genoux sous les bureaux", et des conseils pour ressembler à une chaudasse c'est un festival de sujets tous plus fouillés les uns que les autres.

Fouillés surtout avec un balai de chiottes, dirons-nous.

Et je ne te parle pas du désormais très populaire "les femmes noires s'habillent comme des cailleras à capuche, mais c'est tellement cool"  qui a beaucoup amusé mes copines, toutes couleurs confondues.

Et les femmes en général d'ailleurs. Au vu du tollé causée par le sujet. Tollé en réponse duquel la rédaction s'est mollement défendue par un "meuh non, vous vous méprenez, ce n'était pas du tout notre intention de blesser qui que ce soit".

Ce qui prouve bien la déconnexion totale des journalistes coincées dans leur bulle parfumée d'une rédaction repliée sur elle-même et pour qui sortis des 7ème, 8ème et 16ème arrondissements de Paris, le monde est une jungle avec des gens cro cro mal élevés et sans aucun goût artistique.

Et puis, cette semaine....

 

AyVub55CUAAn0Z-.jpg

 

Oui, tu lis bien ce que je te montre en haut du sommaire à gauche un article tout à fait essentiel sur "La pipe, ciment du couple"

Même pas un doute, un titre du genre "la fellation améliore-t-elle vos relations de couple" ? Non. Une affirmation. 

Mets-toi à genoux et suce, ma fille, tu garderas ton homme.

Puisque tu ne cuisines plus, il faut bien compenser par autre chose.

J'aime assez à penser que les rédactrices du journal qui ont commis ceci savent assez peu de quoi elles parlent, pénurie de ciment oblige.

Regarde leurs têtes, tu vas comprendre.

Ce qui m'exaspère le plus est le discours offusqué et néo-féministe tenu par la rédaction, qui organise volontiers des séminaires sur le sujet (notamment lors de la campagne présidentielle), alors que le journal se contente de caser un vague article féministe de temps à autres au milieu d'une avalanche d'articles de plus en plus putassiers et racoleurs

Hélène Lazareff, la fondatrice, doit se retourner dans sa tombe. 

Je garde un vague espoir que ceci est lié à la pression du chiffre des ventes du journal. Et des consignes du groupe propriétaire. Mais j'ai comme un doute à ce sujet.

En attendant l'article sur la pipe est l'érection qui fait déborder le coït.

Après ce sera quoi ? "La sodomie au bureau, mode d'emploi, un sujet de fond" ? 

Je vais me dispenser de lire ELLE désormais. Sans regret, et sans me retourner. Ainsi que le reste de la presse féminine d'ailleurs.

Pour tout te dire je préfère d'ailleurs désormais lire la presse masculine.

Ouvre GQ par exemple,  tu vas voir, c'est plutôt bien fichu et agréable à lire. 

Je signale d'ailleurs à la rédaction que j'attends le pendant de l'article de ELLE pour rétablir l'équilibre : "fais plaisir à ta meuf, descend à la cave"

Allez les garçons, on se motive.

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Actualités, Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (35) | Tags : elle, article, presse féminine, gq | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

On va tâcher.. (enfin non, enfin tu me comprends)

Écrit par : MHPA | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

Moi aussi j'ai arrêté de lire Elle depuis des années, et suis passée chez Marie-Claire, où les premiers articles sont globalement intéressants... après, on passe à du féminin pur & dur, mais je ne lis guère !

GQ, tu as raison, c'est une chouette revue !

Écrit par : Elizabeth | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

J'ai arrêté il y a un moment aussi pourtant c'était Le féminin de toujours pour moi.... :(

Écrit par : MHF | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

Je n'ai jamais aimé ce magazine, que je ne lis (feuillette à la vérité) que chez ma môman qui est abonnée.
J'étais abonnée à Marie-Claire pendant des années, cela avait une autre teneur (et plus d'intelligence).

Mais, au final, tous ces magazines m'ennuient.

Écrit par : Le Journal de Chrys | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

Comme toi j'ai été dégoûtée de Elle ces derniers mois et désormais entre lui et moi c'est plus jamais jamais, alors qu'il a fait partie de tous les samedis de mon enfance quand je le piquais à ma mère.
Entre les sujets à côté de la plaque et l'entretien des clichés sur les femmes (une femme du XXIème siècle travaille, a des enfants, un chouette mari et part toutes les années en vacances, ne remplissant aucun des critères j'en déduis ne pas en être une, et je m'en fous).
J'étais tombée sur plusieurs articles reprenant ces thématiques il y a quelques temps, les voilà : http://www.acrimed.org/article3794.html et puis aussi http://www.acrimed.org/article3842.html
Bonne lecure :)

Écrit par : Lyli Minette | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

Completement d'accord ! Je ne supporte plus non plus les titres raccoleurs et les tournures de phrases à la Voici.

Écrit par : Lulu From Montmartre | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

ou sinon, ya "causette"....

Écrit par : dandan | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

Lisez Causette ! C'est bien plus sur : )

Écrit par : Totoche | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

Je lis Paulette depuis son lancement et voilà enfin un magazine féminin fait par des vraies femmes .. :-)

Écrit par : @des_marques | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

j'ai collectionné les fiches recettes mais globalement, jamais vraiment aimé le ton de la plupart des papiers. Mode et cuisine, nada mas !

Écrit par : tiuscha | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

j'ai collectionné les fiches recettes mais globalement, jamais vraiment aimé le ton de la plupart des papiers. Mode et cuisine, nada mas !

Écrit par : tiuscha | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

Que doit-on conclure de votre billet de blog ? Que la fellation c'est mal ? Qu'une pipe serait le symbole de l'asservissement de la femme ? Qu'un papier célébrant le cunnilingus serait également le symbole de l'asservissement de l'homme ?

Il faut évoluer un peu. Que la presse dite féminine sorte un peu de sa routine inintéressante ne peut que lui faire le plus grand bien.

Et moi, j'aime faire des pipes. Et je ne suis pas asservie.

Écrit par : Helene | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

J'ai commencé à lire la presse dite féminine lorsque j'avais douze en commençant par Jeune & Jolie (RIP) puis j'ai enchaîné avec d'autres dont Cosmo. Et un beau matin, ça m'a gonflé.

Gonflé parce que ces magazines me faisaient culpabiliser de ne pas être en couple/d'être trop mince/pas assez mince/trop intelligente/trop conne/trop diplômée/pas assez diplômée.

Les pages modes ne sont que de la publicité & les rédactrices semblent vivre en dehors des réalités économiques quand elles te proposent la petite robe à 100€ (budget mensuel de nourriture).

Alors je n'en ai plus acheté et j'ai mis ses sous dans des magazines d'informatiques.

Écrit par : Tris | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

comme ct le numéro d'Eté, j'en avais conclu que le cerveau était parti en vacances avant les journalistes, un peu comme quand tu fais partir les bagages en envoi séparé...
je feuillette à la bibli, je lis encore un peu MClaire mais je louche de plus en plus devant les petits nouveaux magazines, moins formatés, moins "groupe de presse qui enrichit actionnaires et modeux", dommage pour leur prix, mais je suppose que c celui de l'indépendance...
j'aime gâter mon homme, mais je ne vois ps l'intérêt de balancer cela à la Une, y'a quand mêmes des enjeux plus importants et des sujets à débattre, j'ai gardé plein de numéros de Biba, et je trouve que d'une année à l'autre, on revient tjrs à traiter les mêmes sujets...
la mode qui fait rêver ça va un moment, quand tu vois que tu peux tout juste te payer le petit accessoire de la page "bons plans" et que tout le reste t inaccessible, ça tourne au cauchemard...
g lu un article ou deux à la volée ds presse masculine, c une idée !

Écrit par : mimosa | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

Très bon article !

Ca fait des années que je lis plus Elle que dans les salles d'attente, mais comme toi ce magazine a fait partie de mon éducation (mon père était abonné) (oui, oui, pas ma mère). Je me joins au choeur des Causettes ! Sinon, avec plus de mode, il y a Shi-Zen ...

Écrit par : LaVieCurieuse | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

Très bon article !

Écrit par : Mithraw | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

Ah, je suis rassurée par la lecture de cet article ;) Je me demandais si beaucoup de personnes étaient gênées par ce type de titres sur les couvertures des magasines ...
Récemment j’ai découvert Paulette et j’aime bien leur style affiché et assumé.
Bonne journée les filles !!

Écrit par : MilenaP | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

"Elle", ça n'a jamais été mon truc. L'orientation de leur ligne éditoriale fait pas mal pester sur les blogs en ce moment, on dirait (tu n'es pas la première que je lis dans ce sens). Moi les mags féminins, c'est soit j'assume ma crise de futilité (et je lis Votre Beauté - j'ai pas trouvé pire ^^), soit j'essaie de dénicher la perle rare (càd le mag qui te prend pas pour une oie croisée avec une dinde) - et dans la 2ème catégorie, je plussoie Causette. Shi-zen malheureusement n'existe plus depuis plusieurs mois.

Écrit par : Jo | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

Tu ne le regretteras pas.
Je conseille aussi fortement Causette :)

Écrit par : auto | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

J'ai lu quelques ELLE il y a 3 ou 4 ans. J'ai pas vraiment accroché. Sans lire l'article je pense que mettre ce sujet en couv' c'est tenter de toucher un nouveau lectorat. Un lectorat sans doute plus jeune, plus "sexuel" que M'ame Michu du 16° (^^).
Hier, pendant que louloute faisait de la balançoire avec son Pôpa, je feuilletais un Biba (ou assimilé) qui trainait sous un banc. C'était le numéro de Juillet et le contenu : du c*l, du c*l, du c*l, du c*l, du c*l, et pour finir de la pub, de la pub,de la pub,de la pub,...affligeant.... :/

Écrit par : pinpin des bois | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

Houla belle lurette que j'ai mis Elle et la presse féminine au panier. Je ne me reconnaissais pas dans ses pages, du tout.
Quand â cette une racoleuse , c'est affligeant... (et je ne parle pas de l'acte, rapport au com plus haut)

Écrit par : Poulette Dodue | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

ah ah ah ! Super. Le titre "Adieu Elle" m'a attirée. Et bien moi aussi j'ai résilié il y aura presqu'un an. J'ai fait partie du premier jury du Festival Cinéma de Elle. Et ce qui m'a choquée c'est le mépris total vis à vis des lectrices justement. Et tu as tout à fait raison. Ces dames ne doivent plus sortir des bureaux de leur rédaction chérie. Entre les femmes afghanes voilées, violentées dans beaucoup de sens du terme et les grandes bourgeoises, il n'existe RIEN !
Sinon, en ce qui concerne le "Festival". Nous avions 8 films à voir en 3 jours. ça peut paraître beaucoup. Pour une cinéphile c'est queudchie... Et bien, on nous a programmé les comédies en fin de journée (18 heures !!!) pour nous détendre, et les films plus "difficiles" en début de journée. Car en tant que femmes nous n'aurions pas été aptes à capter un film politique après en avoir vu déjà deux. On était cro cro fatiguées...
Des lectrices avaient été choisies à Paris (là où il y a des femmes intelligentes), à Lyon et à Nantes (les pauvres !)... Et bien lors de la remise des prix, cette chère Toradjan (un nom comme ça, je ne vais pas chercher pardon) a osé demander aux personnes qui avaient dépouillé les bulletins de vote s'il y avait une différence entre les votes parisiens et les votes péquenauds !!! Elle aurait trouvé normal qu'en "région" soit élue une comédie et à Paris un film d'auteur...
Or, à Paris comme ailleurs c'est le film "Polisse" qui est arrivé largement en tête. Au grand étonnement de la dame.
Elles sont complètement déconnectées et ont totalement perdu le sens des réalités. Par ailleurs, je ne les ai pas spécialement trouvées sympathiques.
Comme ce grand moment commence à dater, je n'ai plus tous les détails en tête... mais c'était assez grandiose.

Sans compter que lors du dernier quinquennat, une certaine dame était régulièrement donnée en exemple c'est là j'ai vraiment commencé à gerber !


Pardon pour la longueur !

Écrit par : Pascale | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

@MHPA : non pas du tout ... :D
@Elizabeth : GQ c'est très lisible, beaucoup plus que ELLE désormais en tous cas
@MHF : moi aussi, d'où ma déception
@LejournaldeChrys : pareil, au final il se ressemblent tous. Quelques articles inintéressants noyés dans un flot de pubs
@LilyMinette : les articles sont souvent très déconnectés des réalités quotidiennes. C'est un fait
@Lulu : je préfère carrément lire Voici. Au moins c'est rigolo (et les pages mode-beauté sont beaucoup plus réalistes)
@dandan, totoche et des marques : désolée, mais Causette, j'accroche pas. Rien à faire
@Tiuscha : j'aimais encore quelques rubriques, mais je vais m'en passer
@Hélène : vous déduisez ce qui vous arrange. Ce n'est pas tant le fait de faire ce qu'on veut de sa bouche ou pas, c'est la tonalité racoleuse de l'article qui dérange. Moi et pas mal d'autres
@Tris : pas mieux. J'ai un peu le même parcours
@Mimosa : racolage et déconnexion. C'est pile poil ce qu'on leur reproche

Écrit par : emanu124 | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

@Laviecurieuse : pas essayé le dernier. Faut que je teste..
@Mithdraw : merci beaucoup
@Milena : Paulette, pas testé encore
@Jo : effectivement je crois que je ne suis pas la dernière à pester sur la nouvelle ligne éditoriale
@Auto : nan, j'accroche pas. Désolée
@Pinpin : certainement une volonté de renouveler le lectorat et de piquer des parts à la concurrence
@Poulette : affligeons ensemble
@Pascale : mais non, c'est très intéressant. Ca rejoint l'expérience des prix des bloggeuses auxquels j'ai pu assister. Du grand n'importe quoi. Et la redac' chef c'est Valérie Toranian. Effectivement

Écrit par : emanu124 | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

OMG ce titre est incroyable... Je pense que je vais en rire, c'est mieux!

Écrit par : Léo et Bambou | 23/07/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
je feuillette (car je n'y trouve rien à lire) Elle quand je me retrouve dans une salle d'attente sans mon livre, et j'ai toujours trouvé que c'était un torchon anti-féministe (oui oui, pour moi, être à la mode -inaccessible et pour le portefeuille, et pour le corps de la commune des mortelles - obsédée par sa silhouette, gavée de pubs superficielles et d'instructions à la première personne ou avec cet insupportable "on" qui agit ni plus ni moins comme un lavage de cerveau, ce n'est pas féministe du tout, et je ne parle pas des articles hypocrites prônant la libération de la femme et l'avortement tout en incitant à être des succubes et, malgré les "on n'oublie pas de se protéger" totalement irréalistes dans certaines scènes de joyeusetés spontanées décrites, à manquer de précautions... si c'est ça être féministe, mazette, je me tire une balle de suite!) sans nom. J'avais comme beaucoup assez violemment réagi à l'article "spécial femmes rondes" qui avait mis en photo des femmes tout juste normales par rapport aux sylphides passées sous rouleau compresseur habituelles. Moi et mon bonnet E naturel, nous avions bien rigolé, sans trouver quoi que ce soit pour nous aider à nous mettre en valeur, et en nous sentant encore plus monstrueux qu'à l'accoutumée après la lecture de cette misère. La rédaction s'était contentée de retirer l'article de son site sans aucun commentaire.
Et le site! Ah, donc c'est ça qu'une femme lisant un magazine pour femmes souhaite lire? Un copieux onglet sexe, un onglet psycho à pleurer, un onglet minceur à lui tout seul en plus de ceux mode ET beauté, un onglet mariage pour nous rappeler que ça doit être notre grande obsession dans la vie, ainsi que la partie maman (bon, à la limite, je veux bien comprendre qu'une femme se pose effectivement des questions là-dessus). Et le culturel? Avec la rubrique société, on a, bien entendu, notre préoccupation principale, les people (je ne manquerai pas la rubrique astro!). Wouhouuuuu!
J'ai laissé quelques onglets de côté mais rien qu'à regarder la page d'accueil d'Elle, je suis horrifiée. Ou alors, je ne suis pas une femme. Non, c'est vrai, je viens d'une autre planète, suis-je bête.

Moi aussi j'aime faire des pipes. Ce n'est pas le ciment de mon couple, heureusement, plutôt un tableau au mur qu'on est content de regarder. Et je n'ai besoin de personne pour me dire comment faire, heureusement aussi!!!

Écrit par : Chrodegang | 24/07/2012

Répondre à ce commentaire

j'ai résolu tous ces problèmes en retournant au Journal de Mickey et à La Hulotte. Je n'en suis que plus intelligente :D

Écrit par : Marmouzets | 24/07/2012

Répondre à ce commentaire

Je suis bien d'accord avec toi, j'ai moi aussi beaucoup de mal avec la nouvelle image de ELLE, qui vire limite au racolage... alors comme toi, je lis davantage GQ maintenant qui même s'il est adressé avant tout aux hommes, est bien loin de ces affirmations pathétiques...

En tout cas, article et analyse très intelligente, bravo :)

Écrit par : Amélie sogirlyblog | 24/07/2012

Répondre à ce commentaire

@Léo et Bambou : je crois aussi
@Chrodegang : heureusement oui. Ce qui est dommage encore une fois c'est qu'à une certaine époque ELLE a vraiment fait partie des combats féministes et les a soutenus
@Marmouzets : c'pas mal aussi
@Amélie : merci beaucoup

Écrit par : emanu124 | 24/07/2012

Répondre à ce commentaire

Belle déclaration de désamour ! Moi ça fait déjà 2 ou 3 ans que je ne peux plus, pas juste parce que les tentations brandies comme "must have" ne sont pas destinées au commun des mortel(le)s. Je trouve qu'avec cette inaccessibilité, ELLE vend non seulement son âme féministe au diable, mais surtout du fantasme à deux balles, un rêve de beauté parfaite à la noix, du creux et du vide... et au final du mal-être.
Mais c'est pas grave, il referont un "top 10 des opérations de chirurgie esthétique à s'offrir pour être bien dans sa peau"...

Écrit par : Nekkonezumi | 26/07/2012

Répondre à ce commentaire

Merci & en total accord avec cet arcticle !
idem, depuis quelques mois je l'achète moins souvent et suis à chaque fois terriblement déçue par son maigre contenu ..
et je rajoute : le graphisme est devenu terriblement laid et banal;
un mix raté de MC et jalouse ;
bref pour moi ce journal a perdu sa personnalité, son ton, son cachet et aurait tout aussi bien fait de carrèment changé de nom !
Parole de mon homme il y qlqs semaines devant un ELLE posé dans le salon :
c'est d'un vulgaire, cheap, perso ça me donne pas envie de l'ouvrir ton magazine ...

Écrit par : zalzy | 27/07/2012

Répondre à ce commentaire

Ah oui, depuis des années, c'est la chute libre de Elle... je ne le lisais plus depuis des années. Et dans mon lycée où je suis prof, il y a une assistante d'éducation qu'il l'a demandé au CDI (hum hum...). La documentaliste a accepté l'abonnement (re hum hum..). Je l'ai alors feuilleté et là... c'est le drame !!!! Je n'ai fait que le feuilleter, n'ai rien trouvé d'intéressant et intelligent à lire.

Du coup, hors de question de remettre le couvert avec ce magazine... ça fait un moment que j'achète presque en me cachant GQ...

Écrit par : Nath | 27/07/2012

Répondre à ce commentaire

Ils vous ont bien eues chez Elle : toutes les blogueuses humour/tendance ont lâché leur article offusqué sur la question, avec leçon de morale à la clé.
L'objectif est atteint : gros buzz sur un sujet peu sensible au final (si si, je vous assure que la pipe se pratique depuis des années sans scandale), et tout cela gratuitement. Même moi, j'ai envie de lire Elle maintenant !
Merci les blogueuses :)

PS à Hélène : je suis joignable sur Twitter ^_^

Écrit par : KRIS3D | 27/07/2012

Répondre à ce commentaire

Ils vous ont bien eues chez Elle : toutes les blogueuses humour/tendance ont lâché leur article offusqué sur la question, avec leçon de morale à la clé.
L'objectif est atteint : gros buzz sur un sujet peu sensible au final (si si, je vous assure que la pipe se pratique depuis des années sans scandale), et tout cela gratuitement. Même moi, j'ai envie de lire Elle maintenant !
Merci les blogueuses :)

PS à Hélène : je suis joignable sur Twitter ^_^

Écrit par : KRIS3D | 27/07/2012

Répondre à ce commentaire

@Nekkonezumi : probablement
@Zalzy : même les garçons ont trouvé l'article nul, c'est dire.
@Nath : pourquoi se cacher ? Il n'y a pas de honte !!
@Kris3D : ça y est ? Ca va mieux , on a fait sa petite auto-promo ? Ah cool alors

Écrit par : emanu124 | 28/07/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.