Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2012

J'aime Haim

Malheureusement l'époque n'est pas à la floraison fluorescente de bons groupes musicaux.

Beaucoup de déjà vu, déjà fait, déjà entendu, plus de look que de notes, et du marketing à la place du boum boum tchac.

Oui, je suis une vieille conne réactionnaire du "c'était mieux avant dans le son", on sait.

 - Et je n'aime pas la musique française en général. On sait aussi.

Pourtant quand les frenchies décident de faire des trucs originaux et pas copiés sur les anglo saxons c'est parfois joli.

Le dandysme et le style ça va assez bien à la langue de Molière.

En revanche le rap français par exemple c'est navrant à 99,99 %

Fin de la parenthèse - 

 

Du coup, quand un petit groupe accroche mon cornet acoustique, c'est un peu la joie de vivre qui revient sur la tornade blanche de la mère Denis.

Ca non plus, tu peux pas comprendre, c'est un truc de vieile conne réactionnaire.

Je disais donc, que je ne boude pas mon plaisir, même si la musique en question n'est pas classifiée dans le torturisme pointu et trendy selon les critères de nos chers critiques rockandrolliens.

Ceci dit, je leur jette un peu la pierre, Pierre, parce que c'est quand même grâce aux Inrocks qui ont fait un bon boulot dans leur sélection que j'ai découvert Haim. Le petit groupe de filles qui me met le moral au souriromètre.

Ils s'agit de 3 soeurs qui te balancent un petit rock californien légèrement électro dans les oreilles qui te donne envie de mettre un short en jean et d'agripper une planche de surf.

Des genres de Bangles mais contemporaines, tu vois...

Un bon critique de rock te dirait "Un melting pot beachboysien mais girly façon postmoderne way totalement overheated qui rappelle les transes de Haight Ashbury du San Francisco façon summer of love"

Bref, un truc auquel personne ne comprend rien. C'est plus vendeur.

En attendant, Haim, moi j'aime. Et tu vas aimer aussi. Tu ne discutes pas tu écoutes. Point. Ou tu achètes l'EP. Légalement. 

Je n'aime pas qu'on discute mes choix.

C'est ça la démocratie.

 

HAIM.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : haim, les inrocks | |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.