Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2012

La France déprime

Selon une étude d'une université américaine menée en partenariat avec l'OMS, la France était en 2011 le pays avec le taux de dépressifs le plus élevé au monde.

AU MONDE.

Même pas en Europe, au MONDE on te dit. 

21 % de dépressifs.

Quasiment un quart de la population.

Dans le pays de la vinitude, des pt'ites femmes de Pigalle, du cassoulet et du French Kiss ?

Mais pourquoi ?

Bon, ok, la France est un pays d'irreductibles gaulois râleurs et pessimistes, mais dépressifs, pas tellement quand même.

Historiquement notre dépression avait plutôt tendance à s'exprimer en soubresauts révolutionnaires successifs dont le dernier date de mai 68 suivi d'une longue série de manifs  contre- quasiment tout.

Car en France, comme je l'expliquais récemment à un de mes collègues grands-britons : 65 millions d'habitants, 65 millions de gens contre.

Un gusse dit un truc et instantanément il a 64.999.999 d'adversaires. 

Etre en opposition est quasiment un mode de vie.

Seulement, en ces temps de crise, la révolution ou la manifestation de masse devient plus difficile, voire périlleuse. Voire contre-indiquée en cas de pandémie de grippe A.

Le Français ne manifeste plus.

Le Français ne s'oppose plus.

Le Français ne râle plus.

Donc le Français déprime...

Et court chez son médecin favori qui lui prescrit des petites pilules bleues qui lui rendent le moral mais lui ruinent l'estomac.

Du coup il ne peut plus goûter ni à la vinitude, ni au pt'ites femmes de Pigalle, ni au cassoulet, ni au  French Kiss (pour cause de mauvaise haleine). Bref à tout ce qui fait son âme, sa joie, son coeur, son fils, sa bataille.

Donc il re-déprime.

Etc.

Et nous devenons le peuple le plus déprimé du monde.

Avant la Corée du Nord et le Kazakhstan.

Je trouve que mon explication tient vachement la route.

Tu trouves pas ?

prozac-lessive-wb.jpg?w=510

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : dépression, france | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

C'est une étude truquée. Les Coréens du Nord ont sûrement répondu un revolver sur la tempe qu'ils étaient heureux. (Oh remarque, ça doit être la grosse éclate chez eux puisque cette nuit ils ont déclaré qu'ils avaient désormais les moyens de frapper les Etats-Unis.)

Tout ça c'est parce qu'on ne boit pas assez de cocktails, c'est sûr.

Écrit par : La mère Minos | 09/10/2012

Répondre à ce commentaire

Je ne vois pas d'autres explications.
Perso ce qui me fout le bourdon c'est le manque de couleurs, genre temps gris + vétements des badaux gris/noir...Osez les couleurs donne la pêche ! Pissétou.

Écrit par : Poulette Dodue | 09/10/2012

Répondre à ce commentaire

Et bien bonne journée quand même, Manu ! ;-)
Que les gens viennent un peu rire sur ton blog !

Écrit par : Miss Cupcake | 09/10/2012

Répondre à ce commentaire

C'est une façon de voir les choses oui. Je savais bien que j'avais raison de râler à tout bout de champ !

Écrit par : Amy | 09/10/2012

Répondre à ce commentaire

Cher Manu,

J'ai découvert ton blog par hasard il y a maintenant quelques jours ... et j'adhère à tout tes articles ! Tu me fais sourire même quand tu parle des 21% qui dépriment ... dans tout les cas, ca m'étonne pas. C'est vraiment le mal du siècle, le mot "dépression" on nous le sert et REsert à toutes les sauces, pour tout les âges, bref !

Bonne continuation & merci pour ton blog !

Écrit par : Cath | 10/10/2012

Répondre à ce commentaire

@La mère Minos : c'est fort possible, oui..
@Poulette : oui, mais parfois, ça ne suffit pas, malheureusement
@MissCupcake : si ça peut les divertir, tant mieux !!
@Amy : le râlage c'est la vie
@Cath : et bien bienvenue et merci beaucoup

Écrit par : emanu124 | 14/10/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.