Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2012

Finalement Prometheus tient ses Promessetheus

Les avis des autres c'est parfois intéressant.

(Enfin dans l'absolu, je dis ça pour faire dans le style "je m'intéresse à mes semblables". En réalité, non.)

Par exemple, quand un film sort.

Envoyer en éclaireur des gens qui ont un goût plus ou moins semblable au tien peut t'éviter d'avoir à passer deux heures à périr d'ennui devant un nanard intersidéral que la critique mondiale a élevé au rang de chef-d'oeuvre absolu pour des raisons obscures que le commun des mortels ne comprendra jamais.

A contrario ces mêmes arpettes peuvent t'alerter sur le petit film dont personne n'a parlé mais qui fait les délices du microcosme Parisien qui chante, qui danse et qui pétille.

Et qui descendra ce même film dès qu'il atteindra les deux millions d'entrées.

(un truc populaire, quelle horreur)

Mais parfois la critique et les arpettes sont d'accord. Le film cinématographique qui va sortir sur tous les écrans de France et du Liechtenstein est une énorme daube à éviter à tout prix.

Prenons le cas de Prometheus.

Sorti il y a 6 mois après une rumeur plus que Prométheuse (uhuhuhuh) qui le mettait d'emblée au rang de film culte et de chef-d'oeuvre de l'année, il a été rapidement descendu en flèche par les spectateurs et les rédacteurs.

"brouillon" "incompréhensible" "inintéressant" "déjà vu" "n'apporte rien" "de belles images, mais rien d'autre" étaient les critiques qu'on pouvait lire et entendre.

Ceci couplé à un visionnage en 3D quasi-obligatoire m'avait fait économiser 10 euros pour un ticket dans une salle obscure et me dire que je récupèrerais donc l'objet sur les internets puisqu'il ne valait pas plus.

Ce que j'ai fait dès qu'une copie visionnable fut été disponible.

(oui 1/ je cause la France comme kesske je veux, 2/ coucou Hadopi, le streaming ça marche toujours pour info)

Si tu ne sais pas de quoi Prometheus parle, voici donc le pitch

Une équipe d’explorateurs découvre un indice sur l’origine de l’humanité sur Terre. Il semblerait que l'homme ait été engendré par des géants "les créateurs". Cette découverte les entraîne dans un voyage fascinant intersidéral long et fascinant jusqu’aux recoins les plus sombres de l’univers. Là-bas, sur une planète perdue, un affrontement terrifiant qui décidera de l’avenir de l’humanité les attend. Les créateurs sont-ils vraiment les êtres que l'on souhaiterait rencontrer ?

Sans spoiler, le film se positionne comme une clé d'entrée sur les origines à la fois du monstre d'Alien et des réplicants de Blade Runner, deux précédents films cultes du réaliteur Ridley Scott.

Mon avis sur le film ? Etonnament et contrairement à mes habitudes, je ne suis pas d'accord avec la majorité. Comme c'est étrange.

Visuellement, le film est splendide, même sur un écran d'ordinateur, et je ne boude pas mon plaisir devant l'atmosphère crépusculaire, les effets spéciaux soignés et les cadrage léchés même si les puristes crient au "déjà vu".

J'ai déjà exprimé maintes fois mon avis nuancé sur les puristes ici même.

Quant à l'histoire, je l'ai trouvé plutôt cohérente et compréhensible, contrairement donc à la plupart de mes confrères. Eventuellement quelques pistes un peu obscures, comme l'introduction, dont j'ai eu du mal à comprendre  le pourquoi.

Mais ne pas TOUT comprendre dans une histoire ne me gêne parfois pas. L'allusion laisse la place à l'imagination. Tu peux superposer ton film intérieur au film extérieur, c'est plutôt agréable.

Le thème central du film tourne autour du thème de la création. Sa puissance, sa beauté, ses dangers. Ses dérives. Et l'impossibilité pour l'homme de maîtriser la puissance de certaines forces malgré son ambition

On a du suspense, des rebondissements, de l'angoisse, même si in fine on devine ce qui va arriver. Puisqu'encore une fois, le réalisateur positionne le film comme une genèse de ses précédentes productions.

Quant aux acteurs ils sont excellents. Avec du  Fassbender en androïde privé d'émotions à l'intérieur. Même si la teinture blonde et la combi intégrale soient un peu une faute de goût dans ce cas précis.

Charlize Theron et Noomi Rapace sont impeccables respectivement en chef d'expédition glaciale et en scientifique dépassée par sa découverte.

Donc pour résumer. Pas un chef-d'oeuvre à l'originalité bouleversante, certes, non. Mais pas non plus le nanard brouillon et inintéressant dont on a entendu parler à sa sortie cinéma.

Un bon film qui t'offrira un moment d'ailleurs et de divertissement pour peu que tu aimes la science-fiction, les référérences à d'autres films, que tu rentres dans l'histoire et que tu te laisses porter par les images.

Après, c'est toi qui vois. Je ne suis pas critique de cinéma professionnel non plus. 

Ca ne m'empêche pas de dormir.

Sauf devant un mauvais film que tout le monde adore à part moi, dans l'autre sens de l'histoire. 

prometheus.jpg

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : prometheus, critique | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Merci pour cet avis qui change, c'est sûr ! J'avais entendu dire que c'était une bouse immonde donc, je l'ai évité au cinéma.
Ce que je ne savais pas, car je suis un peu tanche, c'est que c'était le (la) prequel(le) (ce mot, j'vous jure) d'un film et, pendant celui-là, je me suis dit "oh tiens, ça fait penser à l'autre, ça" sans plus.
En le visionnant, je répétait à qui ne voulait pas l'entendre que bouse, bouse... Ben non, c'était un bon film pour ce genre là...
Comme quoi, faut vraiment pas toujours écouter car au ciné, il aurait été pas mal en fait (même si le coup de la césarienne, t'es gentille ma cocotte mais hein ? A d'autres !)

Écrit par : Marmouzets | 11/10/2012

Répondre à ce commentaire

Quand j'ai lu "Fassbender" tout de suite j'ai compris ce qui t'avait plu dans le film :)

Écrit par : Madame S | 11/10/2012

Répondre à ce commentaire

Comme quoi il n'y a pas plus accroché à la logique super stricte du scénario que les amateurs de science-fiction qui ont oublié le mot fiction :-D Moi aussi j'ai passé un bon moment à l'époque. Un peu tiède parfois dans mon souvenir, mais agréable (et non, madame S, Fassbender ne s'y promène pas tout nu, pour changer ;-))

Écrit par : Nekkonezumi | 11/10/2012

Répondre à ce commentaire

Comme je l'avais dit sur Twitter, je partage plus l'avis de la majorité que le tiens. En revanche, je suis d'accord sur le jeu des acteurs, particulièrement Michael Fassbender (que j'aime beaucoup!).

Écrit par : EloiseBVS | 11/10/2012

Répondre à ce commentaire

J'avais finalement plutôt bien aimé Prometheus, même s'il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Vite vu, vite oublié, quoi !

Écrit par : Amy | 11/10/2012

Répondre à ce commentaire

Moi j'ai bien aimé aussi, de toute façon, les critiques moi jm'en tape, les films adoubés sont le plus souvent super chiants...

Écrit par : Léo et Bambou | 11/10/2012

Répondre à ce commentaire

Pas besoin d'être pro pour aimer ou non un film ! toujours pas vu mais c'est prévu :)

Écrit par : Carole Nipette | 12/10/2012

Répondre à ce commentaire

@Marmouzets : c'est vrai que le coup de la césarienne .... Eurk...
@Madame S. : boh, il est même pas tout nu
@Nekkonezumi : c'est vrai. C'est tellement dommage. Du gâchis
@Eloise : les acteurs jouent très bien, on est d'accord
@Amy : oui, mais il remplit bien son rôle de divertissement...
@Léo et Bambou : je pense qu'il faut tenir compte des critiques.... au milieu d'autres comptes-rendus. Et puis se faire son propre avis si on est vraiment tenté(e)
@Carole : je pense que tu aimeras

Écrit par : emanu124 | 14/10/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.