Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2012

Le retour du fils de la revanche du classement

J'ai toujours été allergique aux classements.

1er, 2ème, 23ème, tu fais ton truc, quelle importance d'arriver AVANT tes confrères ou derrière ?

Sur le moment c'est gratifiant deux secondes. Par exemple quand tu deviens meilleure twitteuse du siècle du mois d'août par un site féminin, tu prends ton petit shoot d'adrénaline, ton demi-pulsar de lumière, ton quart d'heure de célébrité, et puis quoi ?

Deux secondes après personne n'y pense plus de toutes manières.

Voire tu te fais des ennemis parce que tu es devant.

N'étant pas pourvue par dame nature d'un kiki qui dépasse, le petit jeu de kikalaplusgrosse avec mes confrères ne m'intéresse pas.

Consternant manque de compétitivité et d'ambition qui a ruiné par ailleurs toute ma vie professionnelle.

Dont la réussite la plus éclatatante est un cortège de stagiaires torturés et dépressifs.

J'avais pourtant au début de mes méfaits on line adhéré au classement Wikio qui, je le reconnais, m'avait apporté un petit début de reconnaissance de la part de mes pairs.

Pour en claquer la porte il y a deux ans, après avoir compris que le truc était un attrape-couillons destiné à faire tourner une plateforme bien gentiment sans se fouler avec le contenu DES AUTRES.

Gratuit. C'est mieux, bien sur.

Sans en retour t'apporter beaucoup de visites.

Les relations à sens unique n'ont jamais vocation à durer très longtemps. C'est la loi de la nature.

Je porte donc aujourd'hui un regard légèrement amusé, voire ironique avec un sourcil relevé sur l'indignation (justifiée ou pas), pour des raisons qui leur appartiennent,  de certains qui découvrent que Wikio/Ebuzzing c'est le diable en costume de velours.

Et que le gars qui en est à l'origine est un affreux capitaliste qui défend les volatiles urbains, la libre-entreprise et des idées qui ne leur vont plus du tout.

Après l'avoir défendu bec et ongles pendant des années.

A défaut d'avoir de l'ambition j'aime bien avoir raison systématiquement.

Tu vois, tout n'est pas perdu au niveau comportemental.

Oui, permettez-moi de remplacer la minute de célébrité par la minute de "tu vois, j'avais raison".

J'aime autant, voire plus. 

Clouer le bec de mon entourage me procure beaucoup plus de satisfaction que d'être sous le feu des projecteurs qui vont se braquer sur quelqu'un d'autre très rapidement de toutes manières.

 

Pour en revenir aux divers classements, Klout, prix et awards du meilleur blog de l'univers of the world (suivez mon regard), je les mets tous dans le même sac.

En autres termes plus choisis, je m'en contrecogne assez fortement.

 

Je ne participe pas, je ne vote pas. 

Pour personne, même si une copine me demande.

Elles le savent d'ailleurs, elles n'essaient même pas.

 

Un autre jour, je ferai un billet pour dire aussi combien je me contrecogne aussi totalement de la célébrité et de la notoriété. 

Si tu savais comment les gens célèbres peuvent être parfois harcelés, seuls et malheureux, surtout une fois que plus personne ne les reconnais dans la rue, et comment une fraction de célébrité peux rendre complètement toc toc, tu réfléchirais à deux fois avant de vouloir montrer absolument ta truffe à la télé.

Je préfère rester dans l'ombre et déclassée et profiter de la vie, pour ma part, après mûre réflexion.

Chacun son truc.


95799-classement-milliardaires-forbes-top-10.jpeg

(on a les 06 de ces gens ?  Non, c'est juste au cas où y'aurait un célibataire qui cherche l'âme soeur)

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : classements, wikio, e-buzzing | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

En tant que lectrice de blogs je souris quand je vois les airs dégagés des blogueuses qui disent "à peine" se préoccuper de leur classement sur tel ou tel site/plateforme . Puis qui se ruent dessus dans l'instant suivant.
Je crois que c'est ta liberté et ton indépendance qui m'ont séduites, doublée d'une belle plus et un humour caustique (c'est la minute lèche botte, que je veux tu empathique à vie ?!)
Bises (si tu permets)

Écrit par : Poulette Dodue | 19/10/2012

Répondre à ce commentaire

moi je suis maso : je m'inscris aux concours mais j'appelle pas aux votes et je ne vote même pas pour moi!!!

Écrit par : mamanwhatelse | 19/10/2012

Répondre à ce commentaire

un peu pareil que mamanwhatelse. Je vote pour les autres uand j'ai un coup de coeur, comme ça... c'est à se demander =P
je suis d'accord avec toi cependant être en haut de l'affiche ne me semble que source d'ennuis !

Écrit par : melolimparfaite | 21/10/2012

Répondre à ce commentaire

@Poulette : beurk.
@Mamanwhatelse : et tu as un bon analyste ?
@Melolimparfaite : surtout de nos jours

Écrit par : emanu124 | 26/10/2012

Répondre à ce commentaire

Pour personne, même si une copine me demande.

Écrit par : assignment | 22/03/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.