Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/11/2012

Epaule Tattoo

Même à mon âge avancé, voire très avancé, j'ai encore des rêves de midinette.

Etre maître du monde, acheter twitter, avoir une paire de Louboutin, démarrer un élevage de chats, partir en Australie, toucher Fassbender (on ne dit pas où, non, on ne dit rien).

Tu peux me traiter de rêveuse, mais je ne suis pas la seule.

Ah flûte ça c'est du Lennon.

Enfin bref.

Ne ris pas hein, parfois les rêves se réalisent, parfois à l'insu de ton plein gré, parfois très longtemps après avoir attendu.

Tiens par exemple, quand j'étais jeune à Roland Garros, je me disais "un jour je serai invitée dans une loge". 

Figure-toi que ça a fini par arriver. J'ai attendu quelques décennies, mais ça a fini par arriver.

C'est probablement assez vain comme rêve, mais c'était le mien. Et le jour où j'ai pu poser mon popotin dans le carré vert à quelques mètres du court central, la reine d'Angleterre, elle ne m'arrivait pas au petit doigt de pied.

C'était le message positif du jour en partenariat avec nos amis de l'association des messages positifs et un peu niais aussi.

Aujourd'hui j'ai un nouveau rêve.

Tu sais que j'aime les dessins corporels.

Oui, je trouve même que le tatouage a un potentiel érotique certain.

Enfin sur moi. (qui a dit "N'importe quoi a un potentiel érotique certain sur toi de toutes manières" JE VOUS VOIS VOUS SAVEZ)

Couplé à un marcel, et à quelques muscles bien placés, le tatouage peut facilement me faire perdre le peu de dignité qui me reste.

Comme tu le sais j'en ai moi-même deux sur les omoplates.

Et donc, mon rêve serait qu'ils passent dans le tattoorialist.

La version tattouistes du sartorialist.

1/ C'est quand même hypra hype. Si je veux rester à la pointe de la branchitude, c'est un peu un pré-requis

2/ Les photos sont surchiadées. Pour une fois, je peux espérer un portrait potable de mon anatomie que je pourrais léguer à mes descendants et qu'il mettront sur leur cheminée. Ou alors à mes chats (ceux de l'élevage, cf. le début de ce billet). Ou alors à mes jeunes amants suédois inconsolables. 

Ou à la postérité.

Sache d'ailleurs jeune suédois folâtre que j'ai une très belle postérité, on me l'a dit à maintes reprises.

Voilà.

Ce sera tout pour aujourd'hui.

Sauf que parfois je joue du piano debout, c'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup.

On en reparlera une autre fois

image.jpg

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : tatouages, the tatoorialist | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

très intéressant cet article ! merci !

Écrit par : generico | 13/11/2012

Répondre à ce commentaire

Après un plongée dans ce magnifique site, mes envies de Tatoo (j'en ai déjà 2) ressurgissent !! Les photos sont effectivement sublimes.
(ma boss ne te remercierai pas si elle me voyait !)

Écrit par : Poulette Dodue | 13/11/2012

Répondre à ce commentaire

Je rêve d'en avoir un. Mais je n'arrive pas à me décider sur un dessin. Mais je ne désespère pas ... Un jour peut être

Écrit par : hiéléna Cyclo | 13/11/2012

Répondre à ce commentaire

Je pense moi aussi me faire tatouer en ce moment... Peut être un chat ou un chien mignon :)

Écrit par : Edenzo | 07/06/2013

Répondre à ce commentaire

est il possible de se tattouer soi-meme sur son? j en veux a l infinit.

Écrit par : Doresca Nicholson | 20/08/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.