Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2012

Days of the future past

Pas de rétroviseur.

Pas de regard en arrière.

Ni célébrations, ni anniversaires, ni fêtes, ni commémorations.

Pas de poids, pas de bagage, pas de mémoire, pas de nostalgie.

A quoi bon ?

Le passé est juste une entrave qui scie les chevilles, les fait saigner et empêche d'avancer.

Le passé n'est pas intéressant. 

Il est fini, mort, stérile, vide.

Il est déformé, enjolivé par une tendresse sournoise qui fait trouver beaux des souvenirs laids.

Qui fait regretter des gens jeunes et impatients qui ne le sont plus.

Il faut avancer pas de regarder des bibelots poussérieux qui dorment sur une étagère.

Ni remords, ni regrets, inutile.

Un "si seulement" ne changera rien.

Manquer quelque chose, et c'est déjà trop tard. 

Alors gratter les peaux mortes, enlever les croûtes.

Même si ça pique, même si ça fait mal, même si ça brûle.

Sans besoin de consolation, ni de pitié.

Surtout pas de pitié

Casser les habitudes.

Effacer les noms, Dissoudre les visages, oublier. 

Avancer.

J'avancer toujours pas après pas, souffle après souffle, au risque de se perdre.

Ne rien écouter, ne jamais rien écouter.

Ni sur le passé, ni sur le futur, le futur n'est qu'une théorie.

Les théories sont ennuyeuses. 

Je préfère la réalité. Et le présent. 

 

images?q=tbn:ANd9GcQGAXZNgx6admBiYDgxwgH8ked965YWCOIdZJPhpI55Dxs2zoUxaV12f7u45A

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : passé, futur | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

bonjour,
çà me parle.... beaucoup.
"Alors gratter les peaux mortes, enlever les croûtes.
Même si ça pique, même si ça fait mal, même si ça brûle."
surtout çà... perso ai rajouter amputer.
Bonne journée, toussa, toussa

Écrit par : Sand | 30/11/2012

Répondre à ce commentaire

Quel beau texte!et comme ça me parle,mais comme souvent ce que tu écris .en te lisant j'ai souvent l'impression que tu es dans ma tête.

Écrit par : Vannina | 30/11/2012

Répondre à ce commentaire

C'est un point de vue. Je ne le partage pas. Le mien est le suivant :
Oublier le passé, c'est le nier. On oublie pas le passé. On le digére (on appelle cela se construire). On ne le regrette pas. On avance. Chacun à son rythme. On vit.

Écrit par : Stéphanie | 30/11/2012

Répondre à ce commentaire

Disons qu'il faudrait pouvoir oublier ce qui nous entrave, mais le passé nous construit aussi. L'histoire que nous portons (nos aïeuls, l'enfance...) est un trésor , non ?
Bien sur ne regarder qu'en arrière n'est pas constructif c'est sur.
Un texte qui donne a réfléchir.

Écrit par : Poulette Dodue | 30/11/2012

Répondre à ce commentaire

@Sand : et courage !!
@Vannina : ouhla... Il ne vaut mieux pas, je t'assure...
@Stephanie : peut-être. Mais le passé ne m'intéresse pas, en fait...
@Poulette : merci...

Écrit par : emanu124 | 09/12/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.