Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2012

Bye bye Instagram

Il fut une fois une petite appli bien sympatoche sur laquelle on pouvait prendre des photos de chats, de bouffe, de monuments, de ton suédois perso ou de tes boobs si tu avais une tendance exhibitionniste avancée.

Tu pouvais même coloriser les dits boobs et en faire une oeuvre artistico-filtrée destinée à éblouir tes followers, les internets et l'univers tout entier.

Par un beau jour de (printemps, été, hiver ?) a petite appli épousa le très riche prince charmant bleu et blanc pour 1 milliard de brouzoufs.

Et ce qui devait arriver, arrivit.

Après quelques mises à jour plutôt encourageant, les conditions générales d'Instagram viennent tout juste de changer façon Facebook.

Et quand tu lis les petits caractères en bas de page, tu t'aperçois qu'Instagram peut désormais disposer de tes photos comme il veut.

Y compris les revendre à des fins commerciales à des partenaires à des fins publicitaires sans ne rien avoir à te demander.

Ton chat Kiki peut donc se retrouver sur toutes les affiches 4 X 3 de ta ville, égérie des croquettes BonMiaou, s'il a une bonne tête.

Sans que tu touches quoi que ce soit dessus. Ni toi, ni Kiki.

Le chat c'est pas très grave (quoique). Mais tes enfants ? Sur une pub d'un produit que tu n'aimes pas, par exemple.

Hmmm ? 

Pas glop.

Perso ce n'est pas la qualité intrinsèque de mes clichés dont je me soucie. Ils sont moches la plupart du temps.

Mais pour le principe que je râle.

Je suis une femme à principes (que je renie dès le lendemain en général, mais bon).

Ca m'emm... d'être prise pour du fond photographique dont on peut se servir gratuitement et à volonté à des fins commerciales. Même sur le principe.

Pour un fond photographique ou une truffe en fait.

En clair Instagram, qui ne coûte pas grand chose à entretenir, peut rapporter à Zuckerberg plein de sous en contrepartie, sans que tu voies le début d'un commencement d'un euro. Toujours sur le principe.

Mais les petits principes font les grandes rivières.

Donc que faire ? 

Sois tu t'en fous. Option 1. Ok.

Sois tu passes en compte privé. Il n'y a plus que tes followers qui peuvent voir tes photos. Elles sont donc un peu moins repérables. Mais il reste tes instagrams antérieurs qui trainent encore. Et même en compte privé, big brother aura toujours un oeil dessus.

Sois tu es un peu "bon puisque c'est comme ça" comme moi et tu récupères toutes tes photos en suivant la procédure ICI.

Et tu fermes ton compte.

Sans regrets.

Ce que je vais faire ce week-end quand j'aurais quelques minutes.

Oui mais alors que faire à la place me diras-tu ?

Il parait que la nouvelle petite appli Flickr est pas mal. Couplée avec une ou deux applis de traitement d'image, on doit pouvoir obtenir des résultats intéressants.

Ou sinon tu as d'autres alternatives ICI (en VO)

Je vais tester.

Ah pour info, au cas où tu ne l'aurais pas encore remarqué, que l'opérateur ait la main sur tes oeuvres c'est déjà le cas sur Pinterest.

Donc méfiance.

L'internet n'est plus une terre libre où tu peux batifoler dans les pixels comme tu veux, mon lapin.

Il y a de grands méchants loups qui cherchent à te croquer.

(Et pour laisser la parole à l'adversaire le statement du co-fondateur  sur le sujet publié hier soir sur le tumblr Instagram ICI )

 

00FA000005273794-photo-logo-instagram.jpg

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

06:00 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : instagram, facebook, pinterest | |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Ca y est, ils ont changé d'avis, les exhibitionistes sont sauvés! Enfin pour l'instant...;)

Écrit par : globskolder | 19/12/2012

Répondre à ce commentaire

Ouahou, merci pour cette précision !

Écrit par : bleupaillette | 26/12/2012

Répondre à ce commentaire

Je ne sais que faire pour le moment
mes clichés so,t plutôt pas terrible mais pour le principe voila
déjà que sur facebook je met peu de photos, pour pas qu'on me les piques justement alors si instagram s'y met...

Écrit par : Pitch | 29/12/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.