Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2013

La loi des séries

Si ce titre n'a jamais été fait, je le dépose à l'INPI immédiatement.
Bien, parlons peu, parlons bien et parlons directement.

Il faut que tu regardes la série "House of Cards" ou "Château de Cartes" en françouze.

Pourquoi ?

Parce que je te demandes de le faire et tu veux me faire plaisir

... Mais non, parce qu'elle est BIEN, c'est tout.

Si je te dis David Fincher (Seven, Fight Club, Zodiac, The Social Network, et plus récemment la version US de Millenium) à la réalisation +  Kevin Spacey + Robin Wright ?

N'est-ce pas alléchant ?

Si.

Et la réalisation ainsi que le casting tiennent toutes leurs promesses.

Le pitch de la série :

Franck Underwood, vieux briscard de la politique et député du parti démocrate est écarté de la composition du gouvernement après l'élection présidentielle, alors qu'il convoitait un poste de secrétaire d'état. Il va avoir désormais une idée et une seule : se venger. Pour y parvenir il va mettre en oeuvre une stratégie sophistiquée, avec l'aide de sa femme, de ses proches collaborateurs et d'une jeune, brillante et ambitieuse journaliste.

Encore une série sur les coulisses de la politique américaine et de la Maison-Blanche me direz-vous. Oui, mais, méchante, tordue, qui montre toutes les ficelles dont les politiciens se servent pour arriver au pouvoir. Le poids de l'argent et des lobbies à Washington. Et les relations particulières que peuvent avoir certaines personnes influentes entre elles.

Le héros est tellement froid, ambitieux et machiavélique qu'on l'adore évidemment. Surtout incarné par le grandiose Kevin Spacey. Petite astuce de la série, il s'adresse directement au spectateur dans des apartés  où il dévoile le fond de sa pensée.

Le voir traiter de sombre crétin face caméra un personnage à qui il va chaleureusement serrer la main ensuite a quelque chose de particulièrement jouissif. La seule personne pour qui il semble avoir de la considération est sa femme, jouée par une sublime Robin Wright (ex-Madame Sean Penn). Leur relation qu'on devine très particulière étant plus basée sur une osmose intellectuelle que physique. 

J'avoue que je pourrais tuer à mains nues pour avoir le dixième du quart de la classe de Robin Wright dans la série. 

Le tout est filmé dans des tons et des décors froids, et une atmosphère souvent crépusculaire voire nocturne. Ce qui, j'imagine, est censé refléter, la dureté et la froideur interne des personnages.

Je n'ai pas vu l'intégralité de la saison, ce qui m'évite de te spoiler la fin, mais je pense que les 5 épisodes qui me restent à visionner ne vont pas résister au week-end.

Petite particularité supplémentaire : les 13 épisodes de la série ont été directement et intégralement mis en ligne en même temps non pas sur une chaîne de télé "classique", mais sur la plateforme de VOD Netflix. Ce qui lui permet probablement aussi d'évoquer certains sujets trop "chauds" pour une chaîne classique soumise à la pression des annonceurs ou des sponsors.

Un tout nouveau canal de distribution qui pourrait peut-être se développer dans l'avenir.

En ce moment, tu as un mois d'essai gratuit. Si tu parles bien anglais (évidemment ce n'est pas sous-titré) et que tu aimes les séries USA, c'est pour toi. 

Netflix n'est normalement pas disponible depuis la France, mais avec un petit add-on qui va bien, ça le devient, c'est magique.

Je te laisse googueuliser, hein, pour la bricole, je ne veux pas d'ennui avec la police de les internets.

20448640.jpg


La bande annonce


Sinon, j'attends avec la plus grande impatience également une série basée sur le désormais célèbre personnage d'Hannibal Lecter dit "le cannibale". Dans une série éponyme (éponyme n'étant pas un nom de domaine, je te le confirme)

Après divers films autour du célèbre psychiatre qui aime les sandwiches de chair fraîche, c'est une série qui va décrire la relation étrange entre lui et l'un de ses patients, un jeune profiler du FBI nommé Will Graham, torturé par sa fascination dévorante pour les serial killers...

J'adore les serials killers tordus aussi, ça tombe pile poil.

Et quand je regarde le casting. J'ai EN PLUS la moelle épinière qui se fige. 

Le jeune profiler sera joué par le séduisant Hugh Dancy (qui en bonus est anglais, ANGLAIS TU ENTENDS ???)

20045575.jpg

Mais surtout, surtout, Hannibal Lecter sera incarné par le seul homme qui ressemble à une bûche Danoise psychotique et mal peignée  mais qui a nonobstant un degré de sexytude tellement élevé qu'il dégivre un congélateur d'un seul battement de cil.

Mads Mikkelsen 

20468794.jpg

 GNIIIIIIII

Tu parles que j'attends le 04 avril date de démarrage avec impatience.

Va y avoir un gros conflit avec le démarrage de la saison 3 de Game of Thrones. Je vais annuler tout ce que j'ai prévu pour les week-ends entre fin mars et l'été.

Oui, je te confirme, je n'ai aucune vie.

La bande annonce 

 

Sinon, je remercie la chaîne History qui m'a fait une série sur mesure qui démarre le 03 mars.

Vikings ça s'appelle. Elle narre les exploits d'un groupe de vikings de la fin du 8ème siècle jusqu'au milieu du 11ème, mené par Ragnar Lodbrok, l'un des plus populaires héros viking de tous les temps, qui a régné quelques temps sur le Danemark et la Suède...

Je peux toujours la regarder entre House of Cards, Game of Thrones et Hannibal pour passer le temps.

Au vu des premiers échos j'ai un petit doute sur son intérêt à part voir des Northmen en peau de bête qui gueulent "till döden" (à mort) à l'écran.

Ce qui reste quand même relativement excitant pour moi, te te l'accorde.

 

20457563.jpg


 

Bandes-annonces et photos viennent du site Allociné

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

House of cards m'a l'air plus que tentant Kévin Spacey à lui seul en fait, mais je crois que mon niveau d'anglais n'ai pas assez bon ,je suis pas une vrai quiche mais les subtilités m’échapperaient probablement .
"le cannibale" sera diffusée sur quelle chaine/canal ??
Je suis pas une grande amatrice de série en réalité, mais bon certaines de bonnes factures , why nt, si en plus y a du beaux gosses...

Écrit par : Poulette Dodue | 22/02/2013

Répondre à ce commentaire

Poulette : Hannibal c'est ABC je crois. A choper via les internets ou Netflix, donc.

Écrit par : emanu124 | 24/02/2013

Les commentaires sont fermés.